Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Jindabyne, Australie
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Jindabyne, Australie" et de son tournage !

Après Lantana

Jindabyne est le troisième long métrage de l'Australien Ray Lawrence. Son premier opus, Bliss, présenté en Sélection Officielle à Cannes mais resté inédit en France, date de 1985. 16 ans plus tard, Lantana décroche une pluie de récompenses en Australie et reçoit un accueil très chaleureux partout dans le monde. Sorti en France au coeur de l'été 2002, ce polar à l'atmosphère envoûtante, avec Anthony LaPaglia, Barbara Hershey et Geoffrey Rush est salué par la critique et vu par 200 000 spectateurs.

Vu à Cannes, primé à Cognac

Présenté en 2006 au Festival de Cannes dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs, Jindabyne a décroché en 2007 le Prix du jury au Festival du film policier de Cognac.

Un projet qui remonte à la surface

Trois films en 20 ans : Ray Lawrence prend son temps. Le projet Jindabyne est d'ailleurs très ancien : "Après Bliss, j'ai commencé à lire un livre dont l'intrigue pouvait, selon moi, faire un bon film. J'ai rencontré Paul Kelly (compositeur australien) et nous nous sommes rendus compte que nous étions intéressés par les mêmes choses. Il m'a fait découvrir l'oeuvre de Raymond Carver et en lisant la nouvelle Tant d'eau si près de la maison qui tournait autour d'un cas de conscience totalement fascinant, je me suis dit que c'était un meilleur matériau de départ que celui auquel j'avais d'abord songé. C'était il y a presque 20 ans (...) J'ai abandonné ce projet, mais il a fini par revenir. Il s'est passé la même chose avec Lantana."

Eaux mitigées

A travers le portrait des habitants d'une petite ville, Jindabyne brasse de nombreux thèmes (le racisme, les rapports familiaux...). Le cinéaste parle de celui l'a séduit dans la nouvelle de Carver : "Il y a parfois un élément infime dans une histoire qui vous plaît et qui vous fait oublier tout le reste. Ce n'est qu'un détail mais il ne vous lâche plus. Dans Tant d'eau si près de la maison, ce qui m'a intéressé, c'étaient les points de vue opposés entre hommes et femmes qui nourrissaient de très vifs débats (...) Je ne sais plus qui a dit qu'il n'y a fondamentalement que trois histoires : celles de l'homme, de la femme et de Dieu quel que soit le Dieu... Je suis fasciné par ce qui pousse les couples à rester ensemble, mais aussi par ce qui les pousse à se séparer, et quand ils décident de le faire ou pas, ou encore par ce qui les motive à faire des enfants. Je crois que toutes les histoires tournent autour de ça."

Carver au cinéma

Jindabyne est l'adaptation d'une nouvelle de Raymond Carver intitulée So much water, so close to home. Signalons que Robert Altman a également adapté les nouvelles de l'écrivain dans son film Short cuts.

C'est l'histoire d'un lac

Ray Lawrence confie que les lieux dans lesquels se déroule le film (la petite ville de Jindabyne, les Snowy Mountains) lui étaient familiers. "J'y allais souvent pour pêcher à la mouche, et je connaissais donc bien la région. Les paysages expliquent en partie ma fascination pour cette histoire. Je voulais vraiment tourner un film en extérieurs. Du coup, quand Beatrix Christian (scénariste) et moi avons décidé de nous lancer, j'ai dit "Faisons comme Raymond Carver: rendons-nous là où nous souhaitons situer l'action et voyons alors ce qui se passe..." C'est le lac qui nous a inspiré, comme si on écrivait une nouvelle : alors qu'on se baladait dans le coin, on a vu un lac et on s'est mis à écrire... Plusieurs années après, lorsque nous y avons amené les comédiens et les techniciens, ils nous ont dit : "c'est comme dans le scénario, non ?" C'était bien là le sens du scénario : nous savions dans quelle direction nous allions."

Ils auront marché sur l'eau

Tourner à proximité d'un lac est loin d'être évident... Le réalisateur se souvient : "Nous avions un problème de logistique car il fallait systématiquement au moins 45 minutes pour se rendre d'un endroit à l'autre (...) Notre chef machiniste a collaboré à toutes sortes de gros films, et il nous a dit que Yarrangobilly était sans doute le site le plus difficile sur lequel il ait jamais travaillé. On peut y aller en voiture, mais il faut ensuite continuer à pied et c'est un endroit assez dangereux. Cela nous a pris un temps interminable d'y acheminer le matériel et d'y amener l'équipe. En plus, il fallait qu'ils quittent les lieux avant la nuit, mais il nous fallait de toutes façons éclairer la route qui était en réalité une piste sinueuse de deux ou trois kilomètres de long. Le lieu était vraiment magnifique, ce qui a rendu les difficultés logistiques plus supportables. On passait beaucoup de temps à marcher dans l'eau, ce qui me faisait penser à la pêche (...) ce paysage revêt tant de significations pour moi que je n'ai cessé de me demander si j'allais pouvoir être à la hauteur de cette beauté-là."

Sans filet

Ray Lawrence a décidé de renoncer à tout éclairage artificiel (sauf pour les scènes d'obscurité). "Je crois qu'on obtient de meilleures prestations des acteurs sans éclairages", justifie le réalisateur, qui ajoute : "cela vient du choix pragmatique que j'ai fait de tenter de me passer de tout l'attirail habituel propre à un tournage". Un choix qui fait dire à l'acteur Gabriel Byrne : "C'est le film le moins conventionnel que j'ai tourné, et il s'agissait d'oublier tout ce sur quoi on peut en général se reposer. Tout le dispositif consistait d'ailleurs à "se lâcher." C'est assez effrayant pour la plupart des comédiens car tout ce qui aide les acteurs – le maquillage, les éclairages et la certitude qu'on peut tourner 8 ou 10 prises – n'a plus cours."

Byrne, l'ex-ex de Linney

Juste avant d'être son époux dans Jindabyne, Gabriel Byrne était l'ex de Laura Linney dans le drame sentimental P.S., de Dylan Kidd (2004)
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Men in Black: International (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Nevada (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Roxane (2018)
  • Aladdín (2019)
  • Greta (2018)
  • Rocketman (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Anna (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Guy (2018)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Venise n'est pas en Italie (2017)
  • Un havre de paix (2018)
Back to Top