Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Villa paranoia
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Villa paranoia" et de son tournage !

Le Danemark en question...

Pour le réalisateur danois Erik Clausen, son pays, auparavant villa paradis, est aujourd'hui devenu... villa paranoia. Il explique : "(...) nous avons créé l'un des pays les plus riches et pacifistes au monde. Les esprits et les rêves ont été nourris par l'art, la littérature, le cinéma et le rock'n'roll. Mais aujourd'hui, la villa paradis est devenue la villa paranoia. Le découragement, les névroses et la dépression nous ont probablement rendus timides, sensibles, introvertis. Nous craignons notre entourage. Nous nous méfions les uns des autres. Nous avons peur de nous-mêmes. Cette peur signifie que nous sommes sous le contrôle absolu des différents mécanismes de marché et des mouvements libéraux dont le slogan est "chacun pour soi". Le découragement a remplacé l'énergie. L'autosuffisance, l'humour."

La vieillesse au Danemark

Villa Paranoia aborde notamment le thème de la vieillesse chez les Danois. Le réalisateur Erik Clausen explique : "Aujourd'hui, vieillir au Danemark est devenu un problème. On discute en permanence de savoir si les vieux sont bien pris en charge. Moi, ce qui m'intéresse, c'est la mentalité de la société à leur égard. Tout a commencé par un regard qui dit : "Vous ne servez plus à rien, qu'est-ce qu'on va faire de vous ? Allez crever !". Naturellement, nous ne leur disons pas en face, mais ce certain regard veut tout dire. Et que font les vieux ? Ils obéissent, courbent l'échine et jouent les vieux séniles. Puis ils se renferment dans leur coquille. (...) Ils se résignent et meurent de frustration. A cause de notre conformisme, nous n'osons pas intervenir. Nous sommes très forts quand il s'agit d'éviter les choses désagréables."

L'ombre de Molière

Anne, le personnage principal de Villa Paranoia, joue dans le film un rôle du Malade imaginaire de Molière. Une pièce qui a beaucoup inspiré le réalisateur Erik Clausen : "Le rôle d'Anna dans cette pièce la conforte plus particulièrement à sa propre vie et à celle des autres. Contrairement au personnage de Jorgen, cela lui permet de voir les gens comme des êtres vivants et non commes des objets. La pièce "Le Malade imaginaire" a été une source d'inspiration incroyable. L'homme est plutôt un heureux imaginaire qu'un malade imaginaire, dépressif et anxieux. Car au fond, qu'est-ce qui fait peur ? Aimer la vie."

6 prix en 3 jours !...

Villa Paranoia a reçu six récompenses en seulement... 3 jours ! Après avoir obtenu, le 20 mars 2005, le Grand Prix - Maverick Spirit Award du Festival du Film de San José, le long-métrage a obtenu le lendemain, au Festival du Cinéma Nordique de Rouen, le Prix du public et le Prix du jeune public européen. Pour couronner le tout, Villa Paranoia s'est vu décerner le 22 mars, au Festival Mamers-en-Mars, le Grand Prix du festival, ainsi que le Prix du Jury jeune public et le Prix du public.

...mais pas seulement !

Outre la performance d'avoir glané la bagatelle de six pris en trois jours, Villa Paranoia a également reçu le Prix FIPRESCI 2004 à Taormina (Italie), ainsi que le Prix du public en Abiti (Québec).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Toy Story 4 (2019)
  • Made In China (2019)
  • Parasite (2019)
  • Yves (2019)
  • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
  • La Femme De Mon Frère (2019)
  • Golden Glove (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Teen Spirit (2018)
  • Men In Black: International (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Anna (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Nevada (2019)
  • Ibiza (2018)
  • Roxane (2018)
Back to Top