Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Whisky Romeo Zulu
Note moyenne
3,7
18 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Elle
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • MCinéma.com
  • Ouest France
  • Première
  • Studio Magazine
  • TéléCinéObs
  • Zurban
  • Ciné Live
  • Paris Match
  • Positif
  • Score
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

18 critiques presse

aVoir-aLire.com

par Catherine Le Ferrand

Enrique Piñeyro analyse avec pertinence, parallèlement à la dimension politique, ce qui pousse ces hommes à l'inacceptable. Il a l'énergie du désespoir, celle qui pousse à se battre parce que c'est la seule façon d'être debout. L'Argentine est une marâtre, ingrate et traîtresse, mais les rêves sont plus forts que tout, et parfois, ils se réalisent. C'est pour ça qu'il faut continuer.

Cahiers du Cinéma

par François Bégaudeau

Connus, respectés, les faits n'ont besoin, pour saillir, ni d'une virtuosité de parade aérienne, ni du tremblé documentaire. Au sol comme en altitude, la caméra de Pinñeyro ne clairone pas. (...) Frisant la gratuité, ce mikado temporel n'atteint jamais à la boursouflure.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Elle

par Elisabeth Quin

Une efficacité dans la narration digne de "Révélations" de Michael Mann (toutes proportions gardées), et, par-dessus le marché, un beau portrait d'homme d'aujourd'hui.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Le film a le côté vivant, haletant, un peu décousu, d'un récit fait avec l'émotion et la conviction de celui qui a vécu l'aventure. (...) Le portrait est attachant, et donne au film, qui a tout d'un thriller, son humanité.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Le personnage est curieux, mais son modèle et auteur ne le livre qu'avec réticence, se repliant souvent derrière les lieux communs de la fiction. Il en sort un film qui réussit à honorer ses aspirations civiques et à imposer la vision très personnelle d'un cinéaste débutant.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Un film assez tendu et construit sur le mode des thrillers américains, dont l'atout majeur est Pineyro lui-même, à la fois sujet, verbe et complément de son propre récit. En définitive, un film politique.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Julien Welter

Voir la critique sur www.lexpress.fr

MCinéma.com

par Camille Brun

Malgré tous ses aspects étranges ou agaçants qui auraient pu ruiner le projet, Vol whisky parvient à happer le spectateur. Il faut dire que le scénario est plutôt bien écrit et que le montage, qui mélange différentes temporalités et ne fait pas du crash une surprise, parvient habilement à faire monter la pression.

Ouest France

par La rédaction

La démonstration est implacable, car servie par la rigoureuse maîtrise d'une mise en scène pourtant conduite dans des conditions souvent difficiles. Un premier film, un de plus, qui affiche la tonique vitalité d'un cinéma argentin stimulé par la dénonciation des travers de son pays.

Première

par Isabelle Danel

Le film, certes, est imparfait dans sa forme et son écriture. (...) Mais, lorsqu'il colle aux faits qui ont mené à la catastrophe, on est dans le registre du film social à suspense. (...) A l'heure où la télévision nous montre "La ferme des célébrités", il est réconfortant de voir le cinéma affronter ainsi la réalité.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Magazine

par Thomas Baurez

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

TéléCinéObs

par Marie-Elisabeth Rouchy

Le style est parfois naïf. Les moyens sont restreints. Le propos n'en a que plus de force.

Zurban

par Olivier Pélisson

Avec une précision quasi documentaire, Piñeyro installe un vrai suspense. Et livre le portrait édifiant d'une Argentine en proie à la corruption et à l'oppression de l'individu. Rappelant le cinéma italien des années '70, ce film annonce la naissance d'un auteur à suivre.

Ciné Live

par Grégory Alexandre

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Paris Match

par Christine Haas

Piñeyro s'investit dans une reconstitution fictionnelle plutôt morne, compliquée de retours sur ses rêves d'enfance déçus et sur une histoire d'amour redondante. Bavard, le récit s'éparpille et peine à garder le spectateur captif.

Positif

par Jean-Christophe Ferrari

Regrettons simplement que le tissage des différents fils narratifs qui, pendant la première demi-heure, laissait imaginer une sorte d'ample symphonie mêlant avec brio différents niveaux de réalité.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Score

par G.D Jones

Pas vraiment docu drama, ni film documentaire, WRZ ressemble plutôt à un Révélations argentin (...) C'est dans la mise en scène de son vécu à la limite de l'égo trip et de la mise à nu que le film devient passionnant.

La critique complète est disponible sur le site Score

Télérama

par Pierre Murat

Enrique Pineyro a écrit, produit, interprété et réalisé Whisky Romeo Zulu. C'est cette dernière casquette qui est la plus contestable : aucun rythme et trop de guimauve. En revanche, le pamphlet contre l'incurie criminelle de son ex-compagnie est accablant.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top