Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Whisky Romeo Zulu
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Whisky Romeo Zulu" et de son tournage !

Primé à Biarritz et Buenos Aires

Présenté dans de nombreux festivals, Vol Whisky Romeo Zulu a décroché en 2004 le Soleil d'or, la principale récompense du Festival des cinémas et cultures d'Amérique latine de Biarritz, ainsi que le Prix du public au Festival du cinéma indépendant de Buenos Aires.

Un ancien pilote derrière la caméra

Enrique Piñeyro est concerné par le drame relaté dans son film (le Crash du Boeing 737 qui provoqua la mort de 67 personnes en 1999), car il a longtemps travaillé dans le monde de l'aviation, collaborant même avec la Compagnie Lapa, celle dont provient le Boeing. Né à Gênes, en Italie, en 1956, Pinheiro étudie la médecine à l'université de Buenos Aires. Spécialisé en médecine aéronautique, il devient enquêteur sur les accidents d'aviation à l'Université de Californie du Sud. En 1988, il intègre comme pilote la compagnie aérienne LAPA (lignes privées), mais en raison d'un désaccord concernant la politique de sécurité de l'entreprise, il décide de démissionner de son poste de commandant en 1995. Dans sa lettre de démission, il notait : "A de nombreuses reprises, j'ai signalé les risques qui étaient pris sur la vie et sur l'intégrité des personnes et des biens transportés. Non seulement je n'ai pas été écouté mais on m'a demandé de me rétracter par écrit de la lettre envoyée aux directeurs, suite aux pressions pour voler de nuit avec un avion qui avait deux horizons artificiels hors service (...)" Deux ans plus tard, Enrique Piñeyro est Officier de Sécurité de l'Association des Pilotes de Lignes Aériennes (APLA). Celle-ci le désignera pour enquêter sur l'accident du DC-9 de la compagnie Austral à Fray Bentos (Uruguay) en 1997.

Nouveau décollage

Dans les années 80, parallèlement à sa carrière dans l'aviation, Enrique Piñeyro prend des cours de comédie avec l'acteur argentin Lito Cruz. Il apparaît à l'écran en 1990 dans Alambrado, le premier long métrage du Chilien Marco Bechis, puis tournera entre autres dans En attendant le Messie de Daniel Burman (dont il est également co-producteur) et Nordeste de Juan Solanas. Vol whisky Romeo zulu est son premier long métrage : il en est à la fois le réalisateur, le scénariste, le producteur et l'interprète principal.

La genèse du projet

C'est par la télévision que le cinéaste a pris connaissance du crash du Boeing 737 de LAPA, le 31 août 1999. Il se souvient : "L'émission que je regardais s'est interrompue et les images de l'accident ont envahi mon écran. J'ai reconnu les uniformes de mes ex-collègues. Une profonde émotion m'a saisi. Ce que je craignais, ce que je dénonçais depuis des années, s'était vérifié. La première chose que j'ai faite a été de recueillir tous les documents et toutes les preuves en ma possession et les amener au juge. C'est seulement plus tard que l'idée de faire un film est venue à moi. Vol Whisky Romeo Zulu est en fait la reconstitution fictionnelle de tous les faits qui se sont déroulés avant l'accident et que j'ai vécus en tant que témoin direct. Pour moi, il s'agit aussi d'une métaphore de l'Argentine d'aujourd'hui, pervertie par la corruption. L'histoire d'une chute prévisible..."

Le titre

Whisky Romeo Zulu correspond au matricule du boeing 737 (WRZ).

Zone de turbulences

Enrique Pineyro revient sur les nombreuses difficultés qui ont émaillé le tournage de Vol whisky Romeo zulu : "Nous avons dû surmonter beaucoup d'obstacles. Le film s'est fait dans le plus grand secret. Nous avons signé des contrats de confidentialité avec les acteurs. Pour pouvoir filmer des images, nous nous sommes accrochés avec des harnais, nous nous sommes suspendus à des réservoirs d'eau de douze mètres et nous avons utilisé des téléobjectifs puissants. Pour certaines scènes, nous avons carrément dû quitter le pays. Et il y a d'autres aspects que je ne peux pas raconter parce que mes avocats me l'ont interdit."

Un traumatisme

Enrique Piñeyro a montré le film aux familles des victimes du crash. Il se souvient de ces moments émouvants : "Quelques-uns parmi eux l'avaient vu même avant qu'il ne soit fini. Je voulais avoir leur sentiment pour que rien ne heurte leur sensibilité. Ce qui m'a le plus touché, ce sont les mots d'une veuve après la projection : "Ce film m'aidera enfin à expliquer à mes enfants ce qui est arrivé à leur père." Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à cet accident. Moi, j'ai perdu ma carrière, rien de plus. Ces gens ont perdu à jamais des êtres chers. 67 personnes sont décédées et de la manière la plus cruelle, la plus inutile et la plus évitable qu'il soit."

Illusions envolées

Dans certaines scènes, en flashback, on peut voir le héros, le pilote T (incarné par le réalisateur lui-même), lorsqu'il était enfant : "Cet aspect me tenait vraiment à coeur : les rêves que j'avais enfant et, en face, la confrontation avec la réalité quand on grandit, ce que cela signifie être adulte", souligne le réalisateur. "Je pensais que je serais pilote d'Air France ou que j'irais voler en Polynésie avec des avions très performants mais tout a rapidement viré au cauchemar. Mes rêves d'être pilote se sont transformés en une lugubre boite noire. C'est une partie très ingrate de l'histoire de ce pays. Pour moi, c'est toute une génération qui a été décimée et maltraitée."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • After - Chapitre 1 (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • La Malédiction de la Dame blanche (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Just a gigolo (2018)
  • Simetierre (2019)
  • Raoul Taburin (2018)
  • Monsieur Link (2019)
  • Mon Inconnue (2019)
  • Dumbo (2019)
  • El Reino (2018)
  • Tanguy, le retour (2018)
  • Shazam! (2019)
  • Nous finirons ensemble (2018)
  • Chamboultout (2019)
  • Le Parc des merveilles (2019)
  • Le Vent de la liberté (2018)
  • Working Woman (2018)
  • Royal Corgi (2018)
  • La Lutte des classes (2018)
Back to Top