Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Fiancée syrienne
Note moyenne
3,6
17 titres de presse
  • aVoir-aLire.com
  • Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • L'Express
  • Ouest France
  • Positif
  • Première
  • Rolling Stone
  • Score
  • Télé 7 Jours
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • Télérama
  • Zurban

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

17 critiques presse

aVoir-aLire.com

Métaphore du conflit israélo-palestinien [...]Eran Riklis signe une chronique dramatique porteuse d'espoir : qu'un réalisateur israélien et une scénariste palestinienne soient parvenus à faire un film ensemble est déjà, en soi, un grand pas.

Ciné Live

par Grégory Alexandre

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Le Figaroscope

par Brigitte BAUDIN

Un film passionnant, poignant et profondément humain.

Le Monde

On le perçoit vite, ce mariage gris photographié par un Israélien lassé du conflit est un manifeste qui veut se planter au-delà des frontières. C'est ce qui donne à ce film de combat une dignité respectable et une beauté dépouillée impressionnantes. L'amour de Mona est bien celui de tout un peuple en attente, prisonnier de l'ignorance, de la tradition et de la haine.

L'Express

par Eric Libiot

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Ouest France

Le thème a déjà été très bien évoqué dans Cerf-volant et dans Intervention divine. Un air de déjà vu, donc, mais on ne le répétera jamais assez.

Positif

par Eithne O' Neill

Voici un film chargé de résonances sociopolitiques [...]. Le film (prix du festival de Locarno) est riche en intertextualités. Malgré des intentions louables, le film souffre d'une raideur de la paroles, de compositions statiques.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Première

par S. Grassin

Eran Riklis filme l'absurdité des hommes, de la bureaucratie, des frontiéres, et prend le parti des femmes, irréductibles guerrières. Humanité, chaleur, panache... La fiancée Syrienne est tout entier à l'image de sa comédienne principale, Hiam Abbass.

Rolling Stone

par Grégory Alexandre

Sur un décor à priori rebarbatif (la frontière israëlo-syrienne), une comédie douce-amére autours d'un mariage arrangé, qui traite à la fois du pardon et des paradoxes géopolitiques. Surprenant et émouvant.

Score

par Vic McKey

Une étonnante radiographie d'un conflit autant politique que culturel, sans manichéisme. Avec toutefois une subversion anattendue dans un final aussi courageux que provocant qui serre les poings pour envoyer se faire foutre l'impasse du moment et placer les protagonistes face à leur responsabilités. Une manière gonflée de déposer les armes.

La critique complète est disponible sur le site Score

Télé 7 Jours

par Gérard Lenne

Peu de films ont décrit avec autant d'humanité et de sensibilité les contradictions familiales et politiques, à travers leurs retombées quotidiennes.

La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

Les Inrockuptibles

par Amélie Dubois

Si le réalisateur israélien, Eran Riklin, évite de tomber dans la caricature - en partie grâce au jeu des acteurs - et a le mérite de s'intéresser à une situation peu abordée, il ne parvient pas vraiment à se decoller d'une exposition trop longue et schématique des conflits entre tradition et modernité.

Libération

par Philippe Azoury

Film préoccupé sur une région occupée, il lui manque toutefois ce souffle qui lui ferait dépasser le seul cadre de ses intentions. Néanmoins, en montrant la kafkaïenne situation telle qu'elle s'inscrit dans les deux camps, il a le courage de ne se faire que des ennemis, et de ne brosser personne dans le sens du poil politique.

MCinéma.com

par Guillaume Tion

Lancé comme un film ethnique sur le thème de la noce, tel le célèbre MARIAGE A LA GRECQUE, LA FIANCEE SYRIENNE surprend rapidement par cet harmonieux mélange de comédie et d'amertume, résolument " optimiste ".

Studio Magazine

par Sophie Benamon

Voir la critique sur www.studiomag.com

Télérama

par Cécile Mury

Le cinéaste développe son message humaniste, parfois un brin démonstratif, épinglant toutes les formes d'intolérance, de la soumission des femmes aux haines et préjugés engendrés par le contexte local. Un film généreux.

Zurban

par Véronique Le Bris

Le film oscille finalement entre documentaire et comédie, et finit par se perdre dans la masse de ses personnages.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top