Mon AlloCiné
Si j'étais toi
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Si j'étais toi" et de son tournage !

Le deuxième film de Vincent Perez

Si j'étais toi est le deuxième film de Vincent Perez, 5 ans après Peau d'ange. Si il reconnait s'être beaucoup inspiré des grands réalisateurs pour sa première oeuvre, Vincent Perez s'est senti plus libre pour la seconde : "Je dirais que j'ai tourné Si j'étais toi dans le simple désir de faire un film qui raconte au mieux une histoire. Je ne me suis fié qu'à mon instinct, en cherchant à éviter de nombreux pièges".

Un remake

Si j'étais toi est un remake de Himitsu, un film fantastique japonais découvert par le producteur Luc Besson. Le film de Yojiro Takita est lui même adapté d'un roman de Keigo Higashino.

Olivia Thirlby

C'est la première participation au cinéma d'Olivia Thirlby, formée au théâtre. L'actrice new-yorkaise a été choisie parmis plus de 300 jeunes filles par Vincent Perez, qui n'a pas hésité une seule seconde : " J'étais prêt à renoncer au film si ce n'était pas avec elle mais Luc (Besson) l'a tout de suite trouvée parfaite". Une décision que le réalisateur n'a pas eu à regretter, le tournage ayant été pour lui une véritable révélation : " Sur le plateau, Olivia s'est révélée brillante, investie, intelligente et généreuse. C'est étonnant de dévouvrir une actrice faite pour le cinéma faire ses premiers pas sur un plateau."

D'acteur à réalisateur

Les acteurs de Si j'étais toi ne tarissent pas d'éloge à l'attention de leur réalisateur Vincent Perez, dont la carrière d'acteur fut pour eux primordial. Lili Taylor pense ainsi que " le fait qu'il soit acteur lui donne une sensibilité qui explique pourquoi il est si bon. Il a un vrai sens filmique, je pense que pendant toute sa carrière d'acteur, il était déjà réalisateur, mais sans le savoir ". David Duchovny reconnaît que "Vincent était toujours à l'écoute de nos idées, du coup je me sentais vraiment en confiance. Les acteurs ont un truc spécial une fois devenus réalisateurs : ils ont de la sympathie pour ce que nous avons à donner". Quand à Olivia Thirlby, visiblement conquise, elle déclare que " les mots ne suffisent pas à lui rendre justice " !

Tourné à Montréal

Le film a été tourné à Montréal, au Québec. Un choix qui a influé sur la façon même de tourner le film, comme l'explique Paul Sarossy, le chef opérateur : "Le tournage du film en plein hiver canadien a été profondément affecté par la brièveté des journées, et cela touche tout ce que l'on fait : le choix de la lumière (simple et rapide), l'usage du crépuscule, le nombre de plans et de prises par scène".

Film fantastique ?

Ann Cherkis, scénariste du film, a privilégié l'aspect réaliste du film aux dépents de ses tendances surnaturelles. Cette habituée des drames qui cite Kramer contre Kramer comme référence voulait en effet avant tout rendre crédible cette histoire : " Il ne s'agissait pas d'ignorer l'élément fantastique, mais j'aimais qu'il ne soit jamais expliqué et que l'ensemble ait l'air réél. Je voulais vraiment que le public sorte du film en se disant : " si cela m'arrivait, comment je réagirais ? "

Un film pour les jeunes

Ann Cherkis se sent particulièrement solidaire des jeunes, et voulait écrire un scénario réaliste et proche d'eux : " J'avais une jeune soeur qui était au lycée au moment où j'écrivais le film, je savais donc ce qu'elle traversait et j'ai pu m'inspirer de son experiences. Il n'y a pas vraiment de quoi nourrir les jeunes au cinéma, les histoires des adolescents ne sont pas souvent racontées. J'ai l'impression que cette histoire s'adresse vraiment à eux : ils vont pouvoir s'identifier à Sam (Olivia Thirlby)".

Double jeu

Olivia Thirlby interprète une jeune-fille qui, à la suite d'un accident, est soudain habité par l'esprit de sa mère. Deux rôles en un pour la jeune actrice, dont le plus dur n'a pas été celui qu'on croit : elle déclare ainsi avoir eu plus de mal à trouver et à garder le personnage de la jeune fille, Sam, avec qui elle se trouve néanmoins des points communs : " Je me reconnais d'ailleurs un peu dans la relatoin qu'elle entretient avec sa mère, même si je suis loin d'être aussi désagréable !"

Une esthétique travaillée

Avant de s'intéresser au cinéma, Vincent Perez voulait être photographe, ce qui explique son exigence pour le visuel de son film. Pour obtenir un univers conforme à son souhait, il a collaboré avec le célèbre directeur de la photographie canadien Paul Sarossy ( De beaux lendemains, La Vérité nue). Vincent Perez dit s'être principalement inspiré du peintre américain Edward Hopper pour créer l'ambiance de Si j'étais toi.

Archive

Le chanteur du groupe Archive, Craig Walker, a collaboré à la bande originale de Si j'étais toi. Le chanteur avait déjà travaillé pour le cinéma sur le film Michel Vaillant.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top