Mon AlloCiné
    Sailor et Lula
    note moyenne
    3,7
    4707 notes dont 280 critiques
    25% (70 critiques)
    30% (83 critiques)
    16% (45 critiques)
    16% (44 critiques)
    10% (27 critiques)
    4% (11 critiques)
    Votre avis sur Sailor et Lula ?

    280 critiques spectateurs

    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 405 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,0
    Un film romantique et surréaliste, qui nous conte la fuite explosive et torride de Sailor et Lula au sein d'un monde tordu et cruel. Une réalisation totalement lynchienne qui propose une mise en scène forcément complexe, sauvage, obscure, onirique, étrange, et fait apparaître une galerie de mystérieux personnages. Un road movie intéressant mais frustrant de part son univers décalé et déroutant !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 762 abonnés Lire ses 4 985 critiques

    2,0
    Curiosité parmi les curiosités, Sailor et Lula n'est sans aucun doute pas le meilleur film de son auteur. L'ensemble reste très étrange, pour ne pas dire incompréhensible à plusieurs reprises (ça, encore, on était habitué.) Mais ce qui gêne le plus au final, c'est que pourtant moins déjanté que les autres films de son auteur, l'oeuvre se révèle nettement moins intéressante esthétiquement qu'habituellement, et ne propose au final pas tant de nouveautés que cela. Tout n'est pas manqué par ailleurs : Nicolas Cage et Laura Dern forme un duo de qualité et il est vrai que certaines scènes sont vraiment très réussies (notamment celles d'action.) La BO est quant à elle à tomber et est un pur ravissement pour les oreilles. L'ensemble se laisse donc regarder, mais il est vrai que Lynch nous avait habitué à un peu plus étonnant.
    sinekonata
    sinekonata

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 123 critiques

    1,0
    Je ne peux pas dire que je sois fan de Lynch puisque je pige que dalle a ses films. Mais en règle générale ils ont une ambiance impressionnante, de très bons acteurs une esthétique très soignée... bref le seul truc qui cloche chez lynch c'est ses intrigues qui n'en sont pas. Mais ce film ci n'a rien de tout ça, quand on connait la finesse des films de Lynch, on est très étonné de tomber sur un film aussi grossier, aussi grotesque en fait. Vraiment très mauvais.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 291 critiques

    3,0
    Après le très bon "Blue Velvet", David Lynch réalise en 1990 "Sailor et Lula", qui remporta la Palme d'Or à Cannes la même année. L'histoire, Sailor (Nicolas Cage) et Lula (Laura Dern) couple follement amoureux s'enfuit sur les routes désertiques du Texas en quête de liberté. La mère de la jeune femme (Diane Ladd), désapprouvant cette union, se met à sa recherche aidée de son mari (Harry Dean Stanton) et d'un inquiétant gangster (J. E. Freeman). Les deux amants vont vivre une cavale faite de rencontres improbables et d'obstacles inattendus. Dès les premières minutes Lynch annonce la couleur avec cette scène où le personnage de Cage tue brutalement devant les yeux de tout le monde un homme ayant juste manqué de respect à Lula sur fond de musique métal, ce film se veux clairement sulfureux et extrême. Le réalisateur revisite en quelque sorte l'histoire de Roméo et Juliette en mode trash, mais avec des nuances poétiques, le passage du concert où l'on passe des riffs endiablés de heavy métal au chant doux et passionné de Sailor sur "Love me Tender" exprime parfaitement cette image. Ce film évolue lentement mais sûrement, un road movie fou à la mise en scène allant encore plus loin que son précédent long métrage, et qui montre déjà les prémisses de celle de "Twin Peaks". Le thème du conte est très distinctement identifiable (boule de cristal, sorcière, fée ...) et contraste avec cette débauche de violence et sa galerie de personnages tous aussi atypiques et macabres; d'ailleurs la prestation de Willem Dafoe est a souligner, il est absolument parfait dans son rôle de truand flippant et déjanté. Mais voilà, je dois bien l'avouer, "Sailor et Lula" est le Lynch que j'apprécie le moins, même si il a des qualités de réalisation indéniables, une belle palette visuelle et une interprétation globalement positive, je l'ai trouvé beaucoup moins captivant et immersif que ces autres films, les défauts que je trouvais à "Blue Velvet" se sont ici amplifiés. La bande son est également assez décevante ainsi que la fin du film, bizarrement trop "happy end". Néanmoins c'est loin d'être un mauvais film et il reste tout de même à voir si on s'intéresse au parcours du réalisateur.
    Espace-Critique.fr
    Espace-Critique.fr

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,0
    Quelques petites choses me gênent: ça va parfois un peu trop loin dans le glauque ou le mauvais goût, et il y a des longueurs quand le road trip s'arrête à Big Tuna. Mais l'idée de ce conte de fées qui vire au bad trip a quelque chose de très fort et surtout d'universel, beaucoup plus que le reste de la filmographie de Lynch. La manière dont il arrive à sublimer ses personnages tout en se moquant gentiment d'eux donne un mélange assez étonnant de distance et de premier degré. C'est un peu Roméo et Juliette chez les rednecks, avec de vrais moments de grâce, une photographie somptueuse et une Laura Dern exceptionnelle!
    Vutib
    Vutib

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 701 critiques

    1,5
    Je comprends parfaitement le fait que beaucoup de monde aimera ce film, pour le moins original, mais j'avoue avoir été très déçu de l'ensemble. Je n'ai pas du tout accroché à son scénario biscornu et à sa clique de personnages, tous plus extrêmes et dérangés les uns des autres. Mais, pour ma part, j'ai l'impression qu'un profond sentiment d’artificiel et de décousu se dégage de ce film. Sailor et Lula étant mon premier film de David Lynch, je ne peux pas encore me faire une image réaliste de son travail d'artiste, mais même si cette œuvre à un style et une pure folie en elle... Cela ne m'a pas empêche de m'ennuyer, voir même de me question sur l’intérêt de ce film. D'ailleurs je n'ai même pas finit le film, donc peut-être que ma note et ma critique n'est pas entièrement fondée, mais pour moi le message était déjà bien passé dès les premières minutes du film: vraiment trop étrange pour être crédible. Dommage, peut-être que je l'apprécierais d'avantage plus tard, mais pour l'instant, je n'adhère pas le moins du monde, désolé Mr Lynch. 4/20
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    3,5
    Avec "Sailor & Lula", palme d'or au festival de Cannes 1990, David Lynch nous emmène dans son monde bizarre, romantique et violent (même si il nous a habitué à un peu mieux de ce point de vue là), pour suivre la cavale d'un jeune couple amoureux et paumé. L'atmosphère sensuelle et malsaine est prenante et l'étrange galerie de personnages que nous décrie Lynch est fascinante, que ce soit le héros en santiag, veste en peaux de crocodile et un peu sous-Elvis, sa sensuelle et un peu nunuche copine blonde, la mère de cette dernière un peu folle et psychopathe ou encore le déjanté Bobby Peru. Une mise en scène bien dans le style de Lynch, ce qui n'est pas pour déplaire loin de là, assez sombre et étrange. Le casting est à la hauteur de son talent, que ce soit Nicolas Cage, Laura Dern ou encore William Dafoe. Le récit se suit sans longueurs, entrecoupé de scène de sexe ou de violence, frôlant parfois le ridicule mais sans jamais y tomber. Ce n'est pas le meilleur film de son auteur (la concurrence est assez rude) mais ce serait bête de passer à coté de ce bon et original film, à l'atmosphère prenante et au style souvent fascinant.
    Abarai
    Abarai

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    1,0
    Sailor et Lula, chef-d'oeuvre ou nanar? C'est toujours la même chose avec Lynch, soit on entre dans son jeu, dans ce délire psychédélique qui n'a pas vraiment de sens, soit on accroche pas du tout et on s'ennuie. Il va sans dire que c'est la deuxième réponse qui l'emporte. Malgré une histoire qui aurait pu être amusante, Lynch nous embarque dans un voyage glauque où rien ne semble à sa place. Nicolas Cage est pourtant dans l'un de ses meilleurs rôles, Laura Dern en fait toujours autant et Willem Dafoe à toujours une tronche de fou. Mais cette histoire d'amour n'a rien de transcendante et reste lassante. Certes, les accès de violence nous font parfois sursauter, mais Sailor et Lula reste décevant.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 424 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    4,5
    Sailor et Lula : Avec David Lynch, on accroche ou non car j’ai déjà regardé Mulholland Drive ou j’ai toujours rien comprit ^^. Mais alors la pour le coup, j’ai vraiment adore. C’est un excellent road movie avec une histoire d’amour passionnante comme la braise pour les personnages sous fond de violence et de délire très Lynch. Car au moins, on peut dire que ce film a de la personnalité car on reconnaît bien le style de David Lynch et c’est tellement rare de voir un film qui a une âme. Car, ça mise en scène est fiévreuse avec un montage bien foutu et efficace avec des scènes de sex supportable à regarder, c’est une bonne chose. Et l’ambiance violente et assez déjantée rend ce film unique. Car, les personnages sont très farfelus et des fois, il y a des scènes complètements barrés mais ce road movie est prenant. Car, le couple marche du tonner, c’est un amour puissant et on dirait indestructible. Car, la mère de la fille déteste le gars mais apparemment, rien ne va les séparés... Et la fin, je la trouve riche en émotion. Et puis, il faut dire que les acteurs y sont pour quelque chose car le duo Nicolas Cage (belle voix quand il pousse la chansonnette) et Laura Dern crève l’écran. Et Willem Dafoe est complètement malade dans ce film, juste extra. Donc voila, très bonne surprise ce road movie romantique et poétique : surprenant et envoutant à la fois.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    1,5
    Sailor et Lula est sans conteste le pire fil de Lynch et pourtant il a reçut à Cannes la Palme d'or en 1990. C'est un assemblage de trucs qui n'ont ni queue ni tête, faisant tomber le film dans le ridicule le plus profond. De plus les acteurs jouent terriblement mal,Lynch fera nettement mieux par la suite.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1104 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    4,0
    Un Lynch un peu moins barré que ses films les plus notables et franchement, cela ne fait pas forcément de mal de voir le bonhomme changer de temps en temps de registre. Il y a d’ailleurs dans ce film un côté « romance un peu frappée » qui me plait. Mais je dois bien reconnaître que je n’ai pas été touché par la grâce comme souvent j’ai pu l’être avec le grand roi David,. Malgré tout, ce serait mentir en disant que c’est là un film mineur de l’auteur et qu’au final il ne m’a pas plu ni touché. A voir.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    2,5
    Qui avait-il à Cannes en 1990 pour que le jury en vienne à donner la plus haute récompense au film de Lynch ? Le début du film est pourtant prometteur, je me suis cru dans les bons Lynch, genre Blue Velvet ou Lost Highway où le réalisateur pose le cadre de son film avant de lui insuffler une énergie assez géniale. Sauf que là y a pas grand chose, mais vraiment pas grand chose. Déjà j'ai un problème avec les comédiens, j'aime ni Laura Dern, ni Nicolas Cage, donc bon, se les farcir pendant 2h à se dire des conneries l'un l'autre, ça devient vite rébarbatif. On voit vraiment les faiblesses du scénario dans la seconde partie de l'oeuvre qui tourne en rond de façon assez problématique et la mise en scène de Lynch ne parvient jamais à rehausser le tout. Sailor et Lula finit par devenir agaçant et le début plutôt sympathique s'estompe alors progressivement...
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 166 abonnés Lire ses 1 631 critiques

    4,5
    Alors que David Lynch est à la tête de l’excellente Twin Peaks sur ABC, qui passionne les téléspectateurs, il décide d’aller sa propre version du Magicien d’Oz avec la romance de Sailor Ripley et Lula Fortune. On n’échappe pas à toute la symbolique de l’œuvre de David Lynch, avec ce film qui fut élu Palme d’Or 1990, mais il se trouve que si on enlève Elephant Man et Dune (et encore, pour le dernier), Sailor & Lula est de très loin le film plus accessible, à cette époque, de la filmographie encore courte du roi de l’étrange. Et encore une fois, David Lynch parvient à insérer une atmosphère qui mettrait mal à l’aise même le plus psychopathe des spectateurs. Le film commence sur Nicolas Cage qui passe à tabac un truand dans une violence extrême, qui rappelle l’envolée gore de Blue Velvet en fin de métrage, avant que Diane Ladd se colore le visage au rouge à lèvres. Tout un programme. Et pourtant, comme d’habitude, Mr. Lynch parvient à mêler tout ça avec une facilité déconcertante et un humour dévastateur (ce qui a valu au film d’être nominé par l’AFI aux 100 films les plus drôles de l’histoire, ce qui est carrément exagéré, soyons honnêtes), tout en croquant des personnages uniques, comme le psychopathe Bobby Peru (très éloigné de Frank Booth, le psychopathe de Blue Velvet) ou l’incroyable Sailor Ripley, grand fan de speed métal. Le génie s’offre même une scène exceptionnellement triste et marquante, avec l’apparition de Sherilyn Fenn dans le rôle d’une accidentée de la route, qui restera dans les têtes longtemps après vision du film tant la scène est déchirante et évocatrice pour les téléspectateurs qui regardaient Twin Peaks en même temps. Sailor & Lula mérite sa Palme d’Or, de par la complexité du récit et la qualité de la mise en scène de David Lynch, qui parvient à mettre au diapason toute son équipe. Un très grand film.
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Du grand n'importe quoi et de qui est ce film ah tiens Lynch Lynch qui fait du grand n'importe quoi ... pour changer bref c'est pas mal parce que c'est pas trop compliqué et mise beaucoup sur le genre de l'exploitation mais bon c'était pas énorme. Je le déconseille aux moins de 13 ans. 3/5
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 464 critiques

    4,5
    Un film de Lynch ! Tordu, tortueux, trash mais plein de beauté, au montage époustouflant : ça ne se critique pas, on se laisse emporter, de bout en bout (malgré un léger mollissement en miieu de parcours) ! Histoire d’un amour fou, pur et contrarié, au sein d’une Amérique de névrosés (la palme à Willem Dafoe et à Diane Ladd). Nicolas Cage dans un grand rôle, ça change d’aujourd’hui ! David Lynch confirmait sa réputation d’agitateur et d’esthète, un des plus grands du cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top