Mon AlloCiné
Incontrôlable
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Incontrôlable" et de son tournage !

L'évolution du scénario

Quand Raffy Shart a proposé à Michaël Youn le rôle de Georges il y a deux ans, il lui a fait lire une première version qui ne ressemblait pas vraiment à celle d'aujourd'hui. L'histoire d'un homme qui avait perdu le contrôle de chacun de ses membres, c'est-à-dire que ses deux bras, ses deux jambes, son nez, son ventre, sa bouche ou encore son sexe s'agitaient indépendamment et parlaient avec une voix différente. Le réalisateur-scénariste avait même prévu de rajouter des yeux et des effets spéciaux sur chacun de ces membres.
Le comédien et le producteur Abel Nahmias trouvaient l'idée très originale, mais un peu trop compliquée. Les trois hommes ont alors retravaillé le script afin de revenir à une structure plus imaginable pour un cerveau humain en se concentrant sur la dualité du personnage.

Michaël Youn en surpoids

Pour se préparer au rôle de Georges, Michaël Youn a suivi le régime de Morgan Spurlock, le réalisateur de Super size me, mais avec des kebabs.
"Je n'ai bouffé que ça, raconte le comédien. Kebab-café le matin, kebab-coca le midi et kebab-bière le soir. Le Turc en bas de chez moi a fait fortune. Je sais même qu'il s'est depuis acheté deux maisons à Istanbul. Ensuite, mon poids a commencé à stagner. J'ai alors mangé des plats de pâtes énormes et je suis allé au fast-food. Sans compter qu'en soirée, je dévorais un pot de glace entier et mes cinq paquets de noix de cajou devant la télé."
Résultat : l'acteur a grossi de 18 kilos en deux mois.

Des cours de danse et de mime

Malgré son surpoids, Michaël Youn se devait de gesticuler avec une élégance et une souplesse que l'on ne lui connaît guère. Pour ce faire, il a suivi des cours de danse avec Philippe Decouflé ainsi que des cours de mime avec un disciple du Mime Marceau, Guerassim Dichliev, un Bulgare, à raison de deux heures par jour.
Le comédien se souvient des exercices auxquels il devait se plier : "Des trucs tout bêtes, comme l'éveil. On est assis, complètement recroquevillé, et il faut se déplier, très lentement, sentir ses articulations qui se réveillent une à une. On réfléchissait aussi à la manière d'aborder les scènes les plus difficiles du scénario. Guerassim m'a alors appris à bouger un bras tout en gardant le buste immobile. Il m'a également demandé d'interpréter des tempéraments différents - l'orgueilleux, le raté, le gourmand - uniquement avec mon corps. Un exercice qui m'a servi à mieux dissocier et caractériser mes deux personnages. Pour Georges, je rentrais les épaules et je mettais les mains entre les cuisses. Pour Rex, je bombais le torse, et les mains étaient en ouverture."

Parler avec la voix VF d'Eddie Murphy

Michaël Youn se souvient comment se déroulaient les scènes où il était censé parler avec la voix de Rex en l'absence de Med Hondo, le doubleur VF d'Eddie Murphy : "Dans ces moments-là, j'ouvrais grand les yeux, j'élargissais ma bouche et j'imitais sa voix. Je voulais que l'on retrouve par instants les mimiques d'Eddie Murphy. J'ai d'ailleurs maté tous ses films en version française avant le tournage. Et c'est grâce à ça qu'on a eu l'idée de la scène devant la boîte de nuit, où il déboule en déclarant : “FBI ! T'es dans la merde mec”."

Place aux acrobates et contorsionnistes !

Raffy Shart a très peu utilisé d'effets numériques pour les scènes où Georges devient incontrôlable, préférant avoir recours à des trucages mécaniques, des acrobates et des contorsionnistes. Par exemple, lorsque Rex applaudit avec les pieds, il y a deux acteurs pour tourner la scène.

Richard Berry avant le flic nain

Richard Berry devait au départ tenir le rôle du flic auquel a affaire Michaël Youn dans le film, mais il ne put se libérer, question de planning. C'est alors qu'il n'imaginait aucun autre acteur pour ce personnage que Raffy Shart a pensé à faire appel à un homme de petite taille.

Une marge d'improvisation aux comédiens

Pour les trois ou quatre premières prises, Raffy Shart demandait aux comédiens de respecter la partition. Une fois que c'était dans la boîte, il les invitait à aller dans la direction qu'il voulait. "Michaël Youn et Thierry Lhermitte adoraient ça, se souvient-il. Hélène De Fougerolles, elle, ne fonctionne pas de cette manière habituellement. Mais elle a joué le jeu, et elle m'a suivi dans mes délires. Quand j'ai décidé au dernier moment de lui mettre des poils sous les aisselles, elle n'a pas hésité une seconde. C'est une actrice très douée."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Pupille (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Edmond (2018)
  • Leto (2018)
Back to Top