Mon AlloCiné
    Suzanne
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Suzanne" et de son tournage !

    Le deuxième film de Viviane Candas

    Suzanne est le second long métrage de la réalisatrice Viviane Candas, après Les Baigneuses. Celle-ci a souhaité traiter dans ce film de l'amour d'un homme âgé, veuf depuis peu de temps, pour une femme plus jeune.

    Une rencontre virtuelle

    La réalisatrice a fait la connaissance de Patrick Bauchau (l'acteur principal), sur Internet grâce au site personnel de l'acteur. Viviane Candas a envoyé le scénario de Suzanne par mail à Patrick Bauchau qui a immédiatement accepté le projet. Etant déjà engagé dans un téléfilm, l'acteur a débarqué à Paris la veille du tournage. Patrick Bauchau et la réalisatrice ne s'étaient jamais rencontrés auparavant et ont dû commencer le film sans réellement se connaître.

    Un acteur habitué aux films français

    Patrick Bauchau, l'interprète principal de Suzanne, est plus connu du grand public pour son rôle de Sydney Green dans la série télévisée Le Caméléon. Mais l'acteur belge est habitué aux films français puisqu'il a notamment tourné pour Eric Rohmer en 1967 dans La Collectionneuse.

    Un temps précieux

    Le tournage a dû se faire en vingt et un jours, impoosant à l'éuipe un rythme soutenu. La réalisatrice a su utiliser ce plan de travail serré à son avantage. Celle-ci précise : "Je voulais utiliser ces contraintes, un minimum de séquences, de plans, de prises, afin de rendre le sentiment du temps extrêmement précieux. Avec l'idée que le personnage principal, omniprésent dans le film, devait donner la perspective sur le monde, sur la vie, dans la composition du cadre même."

    Une seconde collaboration musicale

    C'est la seconde fois que Viviane Candas fait appel au compositeur Daniel Teruggi. Celui-ci avait déjà composé le bande originale du premier film de la réalisatrice, Les Baigneuses. Daniel Teruggi, compositeur et enseignant, compose ainsi, avec Suzanne, sa deuxième bande originale.

    Un héros moderne

    Dans son film, la réalisatrice a souhaité que "le tempo du film transmette la pulsion de vivre d'un être à la fois mûr et ludique, proche de la sagesse mais capable de désirer." Viviane Candas précise que "ce film met en scène le pouvoir qu'a tout humain d'aller de l'avant après un choc, tout en gardant en mémoire sa blessure" avant d'ajouter que "le héros moderne serait celui qui surmonte son destin, il est capable d'aimer à tous les âges de la vie."

    Deux films, deux rôles

    C'est la deuxième collaboration de Viviane Candas et de Jean-Pierre Kalfon, qui tient le rôle de Max, le meilleur ami de Franck. L'acteur avait déjà tourné dans le premier film de la réalisatrice, où il interprétait le personnage principal. Jean-Pierre Kalfon avoue être ravi de pouvoir enfin interpréter un personnage comique, à contre-emploi de ses compositions habituelles.

    Une capacité à aimer différente

    Selon la réalisatrice, " qui a aimé une femme et l'a perdue peut en aimer une deuxième, mais qui n'en a pas vraiment aimé une n'en aimera jamais aucune. " C'est l'idée que fait passer Suzanne à travers l'amitié des deux hommes, l'un coureur de jupons invétéré, et l'autre, veuf fidèle et aimant qui retombe amoureux. Mais Viviane Candas ne porte aucun jugement moral.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Deux Moi (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Le Dindon (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Papicha (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • La Vérité si je mens ! Les débuts (2018)
    • Sœurs d'armes (2018)
    Back to Top