Mon AlloCiné
Détour
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Détour" et de son tournage !

Un statut culte

Sorti en novembre 1945, Detour a acquis au film des années un statut d'oeuvre culte parmi les amateurs de septième art. Les critiques, français notamment, et de nombreux metteurs en scène, dont Martin Scorsese, n'hésitent pas à classer le film dans les plus grands films noirs de tous les temps.

Préservé par le Congrès

Symbole de l'importance accordée à Detour, les bobines du film sont préservées dans la Bibliothèque du Congrès américain depuis 1993.

Petit budget

Considéré par certains comme le premier film indépendant de l'histoire du cinéma américain, Detour a été tourné en quatre à six jours seulement selon les sources, pour un budget estimé entre 20 000 et 60 000 dollars, le tout pour une durée relativement réduite de 67 minutes.

Peu d'extérieurs

En raison de son manque de moyens, Detour ne comporte que très peu de scènes tournées en extérieur, six seulement. La grande majorité des scènes a été tournée en studio, devant un écran sur lequel étaient projetés les décors traversés par les protagonistes du film. Pour une scène censée se dérouler à New York, le réalisateur Edgar G. Ulmer n'a ainsi pas hésité à noyer le plateau dans de la brume artificielle pour masquer le fait que la séquence n'était pas filmée à New York.

Le roman de Martin Goldsmith

Detour est basé sur le roman homonyme de Martin Goldsmith, qui assura lui-même la transition vers le grand écran. Pour des raisons de budget, le travail de ré-adaptation a été assez important, ceci afin de réduire la durée du film.

Bataille de droits

Produit par la petite société Producers Releasing Corporation (PRC), Detour a fait l'objet de la convoitise de la Warner. La major a ainsi offert 25 000 dollars à la PRC pour racheter les droits du film, acquis par la petite compagnie. Mais la PRC a refusé la transaction, estimant qu'elle gagnerait plus à développer le film et à le sortir qu'à vendre ses droits d'adaptation.

Une voice-over très présente

Comme de nombreux films noirs, Detour a souvent recours à une voix off (voice over). Celle-ci possède la particularité d'utiliser souvent le terme "you" ("vous" ou "tu"), façon, selon certaines critiques, de mieux impliquer le spectateur.

Un remake

Detour a fait l'objet d'un remake réalisé en 1992. Peu marquant, le film possède la particularité de mettre en scène le fils de la vedette du Detour original Tom Neal, Tom Neal Jr, dans le même rôle que celui tenu par son père près de 50 ans auparavant.

Deux collaborations avec Tom Neal

Detour est la l'une des deux collaborations du réalisateur Edgar G. Ulmer avec l'acteur Tom Neal, avec Club Havana également tourné en 1945.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Us (2019)
  • Shazam! (2019)
  • Walter (2018)
  • Dumbo (2019)
  • Rebelles (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Du Miel plein la tête (2018)
  • Dernier amour (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Rosie Davis (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Seven (1995)
  • La Mule (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Convoi exceptionnel (2018)
Back to Top