Mon AlloCiné
    Pas de week-end pour notre amour
    note moyenne
    3,0
    17 notes dont 5 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    20% (1 critique)
    80% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Pas de week-end pour notre amour ?

    5 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1470 abonnés Lire ses 8 622 critiques

    2,5
    Quelle famille! Une petite comèdie musicale du dèbut des annèes 50 qui reste plaisante dont le point fort est la sympathique ambiance de cette dècennie et les chansons de Luis Mariano! S'il fallait en retenir qu'une, ce serait « C'est magique » , magnifique chanson tout en clairs obscurs avec un couple Luis Mariano-Maria Mauban qui apparaît, disparaît, rèapparaît dans une sèquence visuellement belle [...] Bien qu'un peu gentillette, l'histoire couple humour, famille, amours et chansons! Les seconds rôles sont plus ou moins bons - mention spèciale à l'extravagant Jules Berry dans le rôle du baron qui prèfère avoir l'air d'un vieux loufoque que d'un vieux gâteux avec sa drôle de chaise roulante! A voir aussi pour Denise Grey (qui conduit aussi mal que dans "La boum"), mais aussi pour les dèbuts timides de Louis de Funès en majordome / pianiste et Jean Carmet en pleine crise d'indigestion pianistique! On entend bien èvidemment la chanson titre du film, « Pas de week-end pour notre amour » , mais il faut attendre la fin du film pour l'appècier comme il se doit...
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 215 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,5
    Pas de week-end pour notre amour est une petite comédie chantée assez mineure, qui visiblement reposait beaucoup, même à l’époque, sur la notoriété de Luis Mariano, sans vraiment chercher à retenir l’attention outre mesure. L’histoire est en effet assez quelconque. Quatuor amoureux, disputes, réconciliations, quiproquos, tout ce cadre vaudevillesque et romantique sur fond de célébrité et d’intérêts familiaux, voilà à peu près ce à quoi il faut s’attendre en visionnant ce film. L’histoire n’a pas un grand relief, cependant le film parvient à maintenir assez bien l’attention grâce à la verve « familial », qui maintient le rythme, et évite d’avoir le sentiment de tourner en rond ou de s’enliser. Je n’ai pas été outre mesure séduit, mais ça reste divertissant, quoiqu’un d’un intérêt limité. On retire Jules Berry, et il faut bien avouer que l’humour s’efface aussi assez largement. En effet, si ce dernier n’a qu’un second rôle, pour autant c’est bien lui qui marque le plus avec son personnage haut en couleur, et son abattage savoureux. Il donne du peps au métrage, et il est responsable de la plupart des scènes drôles, car il faut avouer que les autres acteurs tendent plutôt à prendre le film au sérieux. Luis Mariano passe bien à l’écran, même s’il est surtout là pour la chanson, les actrices sont charmantes, notamment la toujours radieuse Maria Mauban, et Bernard La Jarrige compose un frère bien trouvé pour Mariano, mais si les acteurs jouent juste, leurs personnages assez classiques, et le sérieux de leur interprétation ne permet pas pleinement d’entrer dans cette comédie. Louis de Funès et Jean Carmet, encore à leur début, composent des personnages secondaires voire très secondaires qui ne leur donnent guère l’occasion de retenir l’attention. Sur la forme c’est moyen. Comme pas mal de comédies de l’époque, l’application du réalisateur est assez faible. C’est assez théâtral, il y a peu de scènes en extérieur (essentiellement des vues en voiture ou en vélo avec des paysages défilant de façon très artificielle), la mise en scène n’a pas grand relief (elle ose une vue intéressante lorsque le fauteuil roulant dévale l’escalier ou devant le tableau), et le noir et blanc n’est pas non plus d’une grande élégance. Soyons franc, comme beaucoup de comédies du temps, on est sur une pièce de théâtre filmée, et le fond vaudevillesque ne fait que confirmer cette impression. D’ailleurs s’il y a pas mal de chansons de Mariano, il n’y a pas de chorégraphie (sauf une que l’on peut éventuellement identifier dans la séquence du tableau). Les chansons sont bonnes, même si l’on n’est pas fan de Mariano il y a de quoi se divertir. Je conclurai en disant que Pas de week-end pour notre amour n’est pas une mauvaise comédie, mais qu’elle reste tout de même un peu quelconque. Je n’ai pas pris déplaisir à la regarder, mais je n’ai pas non plus été enthousiaste, le film étant alerte mais pas vraiment drôle. 2.5
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Le chanteur basque Luis Mariano dont les femmes rêvent d'être avec lui, elles apprennent qu'il va se marier, de là l'histoire à pour but de nous montrer quelle est cette femme qui à pris le coeur de l'étalon. Grand plaisir sur le plan des interprétations, avec l'acteur Jules Berry dans le rôle d'un baron toujours au bord d'une crise cardiaque, il en joue parfois même le chantage, et Louis De Funès qui joue le domestique. Tant qu'à Luis Mariano fidèle à lui-même, son physique passe bien à l'écran et il chante et chante. C'est un bon petit week-end que vous offre ce film.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,0
    Beaucoup de chants et de mondanités. Il faut aimer la voix de Luis Mariano pour bien apprécier le film car il chante beaucoup. Les acteurs ne sont pas mauvais mais le surplus de mondanités étouffe le reste. 1 pour Louis de Funès en domestique avec quelques grimaces. Je n'ai pas vraiment aimé ni détesté. Le film est vieux et en dehors de quelques acteurs aujourd'hui disparu, il offre peu d'intérêts.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    3,0
    Non Montazel n'est pas un vague tâcheron, il a été directeur de la photographie pour Becker, Guitry, Decoin… et ça se voit. Sur le papier le script ne vaut rien, mais vraiment rien du tout, et pourtant le réalisateur trouve le moyen de le dynamiser et de le rendre agréable et souriant, cela grâce aux acteurs, d'abord Maria Mauban et son charme fou, puis Jules Berry qui s'amuse comme un petit fou, sans oublier Denise Grey et les petits rôles de De Funes et de Carmet. Sinon l'histoire on s'en fiche un peu et Mariano reste supportable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top