Mon AlloCiné
Oublier Cheyenne
note moyenne
3,3
51 notes dont 13 critiques
31% (4 critiques)
23% (3 critiques)
0% (0 critique)
23% (3 critiques)
23% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Oublier Cheyenne ?

13 critiques spectateurs

BURIDAN

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 197 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/07/2008

Un film « coup de poing » ! Valérie Minetto dirige son premier film et c’est un chef-d’œuvre (l’équivalent, pour notre époque, d’un J. L. Godard !). Car sans être radicale l’écriture de la réalisatrice est très originale : plans très rapprochés (une portion de visage occupe souvent la moitié de l’écran), acteurs s’adressant à la caméra, diction non détimbrée (parfois si chiante dans certains films relevant de la « nouvelle vague »), jeux sur les lumières et travail sur les couleurs (Ah ! le splendide plan d’ouverture du film…), fluidité du discours… Et, mesdames, messieurs ICI la forme soutient un propos, un vrai ! C’est si rare dans les actuelles productions hexagonales ! « Oublier Cheyenne » nous parle de nous, de nos doutes. Dans cette fable sentimentale Minetto nous parle de la difficulté de se positionner (fuir la société de consommation ? Y vivre et la combattre de l’intérieur ; s’y intégrer ou s’y « dés-intégrer »), des contradictions qui nous asseyent lorsque l’on aime, du désir de liberté, de la crainte de sa perte… Comédie dramatique libertaire… Pertinent regard sur la société actuelle, sur le discours bien-pensant dominant et ses contradictions, sur les malversations cyniques des politiques qui génèrent la précarité et le mal-être ! Comment concilier ce qu'on veut avec ce qu'on peut ? En quoi les choix de vie individuels peuvent ils êtres compatibles avec une vie sentimentale respectant l’autre ? Tous ces sujets sont abordés sans aucun manichéisme dans un langage original, magnifique et très féminin… Réflexion existentielle sur la confusion des sentiments, sur ce qui constitue l’ossature d’une relation, sur la douleur des choix, sur l’impossibilité de communiquer ce film est servi par des acteurs d’exception, simples, n’en faisant jamais de trop… Valérie signe ici non seulement un film magnifique mais aussi une œuvre indispensable : « Il n’est jamais trop d’art » pour changer le monde !

Captain fantastic

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 285 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 30/03/2015

Film trop lent et trop long !! Seule la belle histoire d'amour entre ces deux femmes vaut le détour mais sinon c'est le cinéma bourgeois bohème par excellence, irritant et inintéressant !!

dayet H.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 64 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 13/01/2015

Un film bobo-parisien bien solennel,convenu dont la mise en scène rébarbative hésite entre approche onirique et réalité.

fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 3 925 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 11/07/2011

Film à l'attention d'une petite frange de spectateurs et qui représente ce que j'aime le moins dans le cinéma français.

olcor49

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 36 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 29/03/2011

Beaucoup beaucoup de longueurs dans ce film : rythme lent, et trop souvent des longs très longs plans. Point positif : la délicatesse des rapports amoureux entre ces femmes.

IKONOKINO

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 149 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/10/2007

Porté pas des comédiennes splendides qui permet d'éviter le cliché de la lesbienne plus virago que femme, ce film est avant tout une très belle histoire d'amour. Le contexte social est parfois un peu trop appuyé avec le radicalisme de celle qui ne croit plus en rien, ce qui rend son personnage presque caricatural. Mais l'ensemble se regarde avec une attention de chaque instant car les itinéraires de ces personnages nous rappelle bien des choses sur la difficulté de vivre et d'aimer.

leventinvite

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 130 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/06/2006

Très beau premier film qui expose des problématiques qui personnellement me tiraillent tous les jours. Une sorte de film dans la lignée des pensées alternatives. Un film qui m'a touché et qui est vraiment plaisant. Une fragilité et une simplicité qui touche. Juste ce qu'il faut pour passer un bon moment qui nous permet en suite de discuter, de penser, de réfléchir et d'échanger. Le cinéma comme je l'aime ! J'attends avec impatience le prochain film de Valérie Minetto.

anonyme
Un visiteur
4,0Très bien
Publiée le 11/04/2006

Comme s’il était facile de tourner la page. Cheyenne est celle que Sonia veut oublier, parce que l’aimer commençait à lui sembler impossible. Qu’est-ce qui est le plus insurmontable cependant ? Faire l’effort d’oublier ou faire l’effort de s’aimer ? Le cœur de Sonia, jeune prof de physique avec la tête bien sur les épaules, s’égare entre les deux solutions, et se ballade auprès de seconds rôles convaincants et touchants. C’est l’histoire de l’amour contrarié par des cas de consciences idéologiques. Du classique, mais joyeusement maîtrisé, raconté avec une audacieuse originalité et sans prétention aucune, ni celle de donner une leçon sur l’amour, ni celle de convaincre dans une critique trop naïve de la société, ni celle d’en faire un film romantique homosexuel. « Oublier Cheyenne » va bien au delà du cliché et se contente de raconter le dilemme de ses personnages sans espérer atteindre une portée plus universelle. Bien vu.

ennate

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/04/2006

J'ai beaucoup aimé ce film. Les acteurs sont très justes, vrai (mention spéciale à Aurelia Petit et Malik Zidi). Des dialogues très bien écrits, des idées de mises en scène, des personnages marqués mais jamais caricaturaux. Bref c'est drôle, touchant, intelligent et le propos est tellement d'actualité... Je me suis retrouvée à fond dans cette remise en cause du système et du que "faire avec" : l'accepter,le rejeter ou se battre. En tout cas, un film que je vous recommande et une réalisatrice à suivre.

silvain92

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 127 critiques

2,5Moyen
Publiée le 30/03/2006

Original dans son sujet de départ et dans sa forme (jolie idée les personnages qui s'adressent à la caméra au début du film), "Oublier Cheyenne" rate son coup à force de courir plusieurs lièvres à la fois et d'être bien trop démonstratif. Les deux thèmes principaux du film, le manque amoureux et la précarité ne sont qu'effleurés. Si bien qu'on ne comprend pas, par ex, en quoi cette cheyenne est si difficile à oublier, d'autant que le portrait qui nous en est fait et aussi bref que peu flatteur. Et la précarité montrée avec deux clochards couchés par terre et aucune explication sur le parcours des deux ex-journalistes...Le film a pourtant des qualités, se laisse regarder sans aucun déplaisir mais 2 heures après, non seulement on a oublié Cheyenne mais aussi le film...dommage.

philbleu

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 52 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/03/2006

Pas mal. Une belle histoire entre deux femmes (trop rare au cinéma), qui expriment des sentiments puissants, voire extrêmes. Il y a de l’absolu dans leur relation. C’est bien joué, bien filmé. Dommage que l’esprit des premières séquences s’estompe peu à peu. Il laisse place à la toile de fond, des personnages qui s’installent dans la marginalité, « le tous pourris», « on vous ment on vous spolie », « vivons sans électricité (comme au temps des cavernes ?) pour tuer le système ». Ca va 5 minutes, à la fin ça gâche le film. Franchement dommage.

JamesDomb

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 061 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/03/2006

Le premier film de Valérie Minetto est une belle réussite. « Oublier Cheyenne » est une fable contemporaine originale explorant la confusion des sentiments et les conséquences de la précarité actuelle sur les destinées individuelles. Réflexion sur la solitude, l’inégalité, la précarité mais aussi et surtout une très belle histoire d’amour, troublante et interprétée par d’excellents comédiens. Aurélia Petit crève l’écran de sa justesse, de son charme et de sa sensibilité à fleur de peau. Elle incarne Sonia, se battant avec ses propres convictions, ses contradictions, en proie au doute constamment. La cinéaste évite les clichés liés à la marginalité et livre un film audacieux, singulier, engagé, analysant avec beaucoup de sensibilité la situation actuelle de la France à travers des personnages aux idéaux très marqués, pour la plupart en révolte, anti-consuméristes et anti-matérialistes. A travers une mise en scène décalée (surtout dans sa première partie où les acteurs s'adressent à la caméra), Valérie Minetto évoque l'amour impossible dans une période de précarité et, à l'aide de dialogues intelligents et réfléchis, met tous ses personnages face à leurs propres contradictions. Aux côtés d'Aurélia Petit on retrouve Mila Dekker qui incarne Cheyenne, jeune femme fuyant la société pour aller vivre en pleine nature, en rébellion contre le système et qui, dans son combat, a sacrifié sa vie privée. On retrouve également l'excellent Malik Zidi apportant humour, légèreté et poésie ainsi que Laurence Côte dans le rôle de l'anarchiste et sensible Edith. Comédie de moeurs, drame, histoire d'amour, réfléchi, "Oublier Cheyenne" est un premier film audacieux, pertinent et politiquement engagé, soutenu par des interprètes de talent et énergiques. Ce qu'on retient c'est toute la justesse, toue la lucidité du discours du film, toujours fluide et bien écrit. Un premier film très prometteur. C'est indéniable, les femmes apportent du sang-neuf dans le cinéma français !

Roveili

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 33 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/03/2006

Une belle histoire d'amour entre deux femmes tout aussi attachante l'une que l'autre. L'utopie à une période où elle manque cruellement. Des personnages sensibles filmés avec tendresse et humour. Oublier Cheyenne. Un grand bol d'air pur.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top