Mon Allociné
Inland Empire
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Laura Dern - 68
Docteur T et les femmes : Photo Laura Dern, Liv Tyler, Tara Reid Un monde parfait : Photo Clint Eastwood, Laura Dern 99 Homes : Photo Andrew Garfield, Laura Dern When The Game Stands Tall : Photo Jim Caviezel, Laura Dern Wild : Photo Jean-Marc Vallée, Laura Dern
Justin Theroux - 42
La Fille du train : Photo Justin Theroux La Fille du train : Photo Justin Theroux, Rebecca Ferguson Photo Justin Theroux Photo Carrie Coon, Justin Theroux Photo Carrie Coon, Justin Theroux, Kevin Carroll, Margaret Qualley, Regina King
Jeremy Irons - 115
La Couleur de la victoire : Photo Jeremy Irons Batman v Superman : L’Aube de la Justice : Photo Jeremy Irons High-Rise : Photo Jeremy Irons High-Rise : Photo Jeremy Irons Batman v Superman : L’Aube de la Justice : Photo Ben Affleck, Jeremy Irons
Harry Dean Stanton - 13
Paris, Texas : Photo Harry Dean Stanton 7 Psychopathes : photo Harry Dean Stanton The Good Life : Photo Harry Dean Stanton New York 1997 : photo Adrienne Barbeau, Harry Dean Stanton, Isaac Hayes, John Carpenter The Good Life : Photo Harry Dean Stanton

Commentaires

  • alastor78

    A vous qui désirez découvrir l'univers de David Lynch je déconseille de commencer par Inland Empire car c'est probablement ce qu'il a fait de plus expérimental. Proche dans la réalisation (d'ailleurs somptueuse) de Mullholand drive le film est d'avantage dans la lignée de Lost Highway et comme dans le film précité l'intrigue est tellement voilée qu'on peine à rentrer dans le film tendis que Mullholand, sans être facile à comprendre parvenait à fasciner le spectateur à la fois de part son atmosphère et de part son mystère.
    Le problème de Inland Empire c'est qu'on ne comprend pas quel est ce mystère, le récit est décousu et on reste passif devant son écran, tantôt fasciné par ce qu'on voit (car comme dans beaucoup des films de Lynch la réalisation reste sublime, les choix musicaux géniaux, et le jeu d'acteur très bon) tantôt fatigué, le film étant par ailleurs très long.

  • Apollinaire

    Je vais l'acheter!

  • Pascal37

    Décidément, David Lynch est à part et incompréhensif. "Inland empire" est comme "Mulholland drive" : d'un ennui incomparable, d'une lenteur insoutenable, des films où lui seul comprend ce qu'il fait. J'ai détesté, pourtant j'ai insisté. 0/5 très ennuyeux !!!

  • Xavier Perrier

    Bonjours à tous ! =)

    Le nouveau court-métrage de Xavier Perrier, HURT, est enfin disponible sur Dailymotion à l'adresse suivante :
    http://www.dailymotion.com/vid...

    N'hésitez pas à donner vos avis et critiques, ça m'intéresse fortement !

  • Plan?te Terre

    La première moitié entre onirique et fantastique,très bien .La deuxième cauchemardesque;j'ai rompue...et me suis perdue!

  • juan23

    il manque quelque chose à ce film pour accéder au niveau de lost highway et mulholland drive et blue velvet, mais je ne sais pas dire quoi :??:

  • Flauros

    Un grand film, mais il aura fallu un second visionnage pour vraiment l'apprécier. C'est trop dense pour en parler en un post :D

  • Touk

    Pour moi c'est un film d'ambiance qui donnent diverses émotions au spectateurs sans qu'il n'y est vraiment de fil conducteur et pour le coup on ressent aussi un ennui profond. Un marché de niche pour les geeks du cinémas qui ne se suffisent plus des genres mainstreams archi vues et revues.

  • Stackhouse57

    Le film est clairement très compliqué pour un non-initié à David Lynch, le film est beaucoup trop auto-référencé, mais bon il porte bien son titre ^^
    Personnellement j'ai adoré. Mais sur Lynch, je ne suis pas très objectif.

  • BiggerThanLife

    Pareil, moi fan des Marvel et autres blockbusters Hollywoodiens, j'adore David Lynch, ces films me fascinent.

  • michmonde

    C'est vrai qu'il faut être un grand fan de Lynch pour encaisser ce film là.
    Grand délire hallucinogène de 3 h aux ficelles si dénouées que l'on peut s'estimer heureux d'en relier 2 ou 3.
    J'ai lu quelque part qu'il avait été réalisé sans script, au jour le jour, ce qui lui confère cet aspect improvisé, qui nous fait osciller sans cesse entre l'ennui du à la perdition totale et la fascination due à la volonté de comprendre par le biais de ses quelques corrélations et retours chronologiques sporadiquement placés qui donnent l'espoir de s'y retrouver.
    De plus, certains plans, éclairages et effets ne m'ont pas paru habituels au style Lynch, un peu comme s'il avait confié quelques morceaux du film au stagiaire.

    Enfin, bon...il y a une raison, je ne veux pas critiquer. Unanimement, son plus gros défaut est sa longueur mais il n'en demeure pas moins digne d'intérêt.
    Après, le fait qu'il se situe au delà de l' appréhension immédiate est tout à fait normal puisque c'est un parti pris de l'auteur...et c'est en grande partie pour ça qu'on l'apprécie.

    Super article de Coxwell, ici : http://lhommegrenouille.over-b...

  • JimBo Lebowski

    "Inland Empire" est un film autant déroutant que fascinant, une succession de mises en abîmes où il faut accepter de se perdre et de prendre le bon wagon au bon moment avec Laura Dern. Il reste certes difficile d'accès mais ce dernier visionnage m'a fait comprendre plus de détails, comme la scène finale qui semble être malheureusement un adieu au cinéma de David Lynch ... L'avenir nous le dira, mais bon ça fait déjà 8 ans qu'il est absent des plateaux.

  • Ekto

    Incroyable. Lynch au sommet de son art. D'une beauté inouïe, poétique, mystique. Je n'arriverai même pas à rédiger correctement une critique tant j'ai besoin de digérer le film, ce qui risque de prendre quelque semaines.
    Lynch transcende absolument tout. Un bordel visuel aussi jouissif que vomitif. Ma critique n'a que trop peu d'intérêt ; étant donné le caractère indescriptible de ce film. Une expérience fascinante.

    L'apparition de Laura Harring durant le générique de fin en guest m'aura achevé. Cette meuf ne se contente pas de crever l'écran ; elle le lamine ; le désintègre ; le foudroie. Quel femme.

    Ah et j'ajouterai que, malgré ses presque 3h, le film est passé à une allure folle. On en redemanderait presque.

  • Gardienne de la Galaxie 1975

    Eh bien je venais voir si une critique digne et sans faute était disponible je vais me contenter de te lire et de me laisser absorber par ces 3h de drame fantasmagorique, merci à toi .. au fait? ...rassure moi tu as digéré????? Bizz!

  • Gardienne de la Galaxie 1975

    La première heure trente j'étais dans la curiosité et la fascination, j'aime beaucoup ce que fait Lynch, il amène là où on ne s'y attend pas cependant pour aimer ses films et CE ce film en particulier, très difficilement accessible pour ceux qui ne connaissent pas sa conception du cinéma et sa manière à lui, à l'instar d'un Kubrick, ou d'un Tolkien qui a commencé à écrire Lords of the Rings dans les tranchées de 14-18, de faire surgir ou de faire dans l'introversion voilà c'est spécial, il y a beaucoup de références, ce qui m'a gênée le plus ce sont ses discours trop longs en Polonais, c'est là que j'ai décroché...et trop de lenteurs sur la fin, alors que le début était bien plus dynamique. C'est un véritable Bordel ses films mais je les adore ! Merci DAVID! Je me suis tapée une barre en voyant Laura crever l'écran en Guest Star à la fin ! Super quel humour !!!!

  • Ekto

    Ah Ah oui il m'a bien fallu quelques jours !
    Il est loin d'être aussi parfait qu'un Mulholland Drive, mais c'était vraiment une claque.

  • maydrick

    Proposer une interprétation d’INLAND EMPIRE, peu de critiques s’y risquent. Le risque, le critique n’aime pas ça. Il préfère croire que seul son avis prévaut et qu’il est tellement bon de rire avec ses amis en employant un jargon obscur qui restera comme un point d’interrogation pour le spectateur lambda. Alors, quand il faut aller au charbon son inculture se charge de discréditer le peu d’intégrité qu’il lui restait.

    La suite de notre critique c'est par ici :
    http://maydrick.over-blog.com/...

Voir les commentaires