Mon AlloCiné
Marketa Lazarová
note moyenne
3,1
19 notes dont 6 critiques
0% (0 critique)
67% (4 critiques)
0% (0 critique)
17% (1 critique)
17% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Marketa Lazarová ?

6 critiques spectateurs

traversay1

Suivre son activité 420 abonnés Lire ses 2 951 critiques

1,0
Publiée le 05/08/2016
Filme culte (enfin, pour certains). Une vision du Moyen-Âge très personnelle. De superbes images, c'est incontestable, mais au service de quoi ? D'une histoire hermétique, qui doit bien avoir un sens, à condition de posséder les clés. A périr d'ennui devant cette vaine agitation et cette violence récurrente. Parfois, on pense à Tarkovski et, parfois pas. Le plus souvent, on pense à quelque chose d'autre. Sur 2h38, cela laisse le temps de laisser son esprit vagabonder.
Noistillon

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 408 critiques

4,0
Publiée le 25/07/2012
Ambiance de fou furieux et esthétique somptueuse. Scénario fascinant. Chef d'oeuvre d'une maîtrise éclatante.
il_Ricordo

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 401 critiques

4,0
Publiée le 09/06/2012
Marketa Lazarová est certainement le plus impressionnant des films tchécoslovaques. La manière de filmer très particulière de František Vláčil se rapproche à la fois d'un Sergueï Paradjanov (notamment Les Chevaux de feu) et de Miclos Jancso. Il fait bien évidemment penser aussi à Andreï Roublev de Tarkovski par son cadre et son sujet communs. Le récit de Marketa Lazarova est à la fois simple et confus : simple car il peut se résumer en deux mots, et confus car la narration de Vláčil est difficile, elle se fait au moyen de mouvements de caméra tantôt objectifs, tantôt subjectifs, et qui captent des dialogues à droite et à gauche, mais parfois avec le sentiment que l'on ne fait qu'attraper les pensées des personnages. Le réalisateur s'attarde avec intelligence sur la fougue et la peur des personnages, qui semblent tous écrasés par des forces supérieures, et menacés plus par des châtiments divins que par leurs ennemis. Vláčil tourne dans les décors naturels de forêts enneigées, où dans le silence on perçoit des chants de louange et d'adoration : empreint d'une profondeur mystique déstabilisante, Marketa Lazarová contient une multitude de scènes inoubliables : les religieuses en procession sur la colline, avec une lumière divine sur leurs têtes, le retour de Marketa au couvent, son enlèvement, son viol par Mikoláš (élément central du film) etc. Bien au-delà d'une simple fresque historique, Marketa Lazarová est un magnifique poème qui rappelle les grands films de Carl Theodor Dreyer.
Plume231

Suivre son activité 533 abonnés Lire ses 4 610 critiques

2,0
Publiée le 22/05/2012
Une fresque historique tchécoslovaque à la photographie en noir et blanc somptueuse qui reconstitue avec perfection la violence primaire de l'époque médiévale. Impossible de ne pas penser au "Andreï Roublev" de Tarkovski quasiment tourné à la même période. Sauf que "Marketa Lazarová" réussit l'exploit d'être une oeuvre encore plus complexe que ce dernier. Peut-être un peu trop complexe d'ailleurs parce que le véritable bordel chronologique qu'est ce film empêche vraiment qu'on soit vraiment intéressé par l'ensemble et que les personnages soient bien approfondis, voir même parfois il est tout simplement difficile de saisir qui est qui. Conséquence : si elles sont parfois dignes d'intérêt, les 2 heures et 45 minutes du film paraissent longues.
benoitparis

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 274 critiques

4,0
Publiée le 21/05/2011
Un OVNI venu d’une Atlantide cinématographique : la production tchèque du début des années 60. « Marketa » est une évocation lyrique d’un Moyen-Age tchèque disputé entre un vieux paganisme au plus près de la nature et la christianisation, entre le chaos féodal et la montée du pouvoir monarchique. Les personnages (surtout les hobereaux plus ou moins brigands) gardent un attachement presque totémique au monde animal. La mise en scène a quelque chose d’enchantée dans sa manière de montrer une forme de magie animique comme la ferveur mystique. C’est magnifique, comparable seulement à certains films polonais (la critique cite en général « Mère Jeanne des Anges » de Kawalerowicz). Gros écueil cependant : le style évite aussi bien la narration traditionnelle que les effets spectaculaires, ce qui rend la compréhension de l’intrigue très difficile au premier visionnage lorsqu’on ne connaît pas le thème du roman dont le film est une adaptation.
zinjero

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 174 critiques

4,0
Publiée le 18/03/2011
Film assez envoutant à l'esthétique soignée. Il y a pas mal de personnages et l'on s'y perd un peu la première fois. A revoir pour confirmer si toutes ces belles images ont un sens. Possible chef d'œuvre.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top