Notez des films
Mon AlloCiné
    La Graine et le mulet
    note moyenne
    3,3
    3074 notes dont 652 critiques
    répartition des 652 critiques par note
    190 critiques
    128 critiques
    36 critiques
    81 critiques
    73 critiques
    144 critiques
    Votre avis sur La Graine et le mulet ?

    652 critiques spectateurs

    Arthur C.
    Arthur C.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 140 critiques

    5,0
    Publiée le 27 avril 2014
    Le chef-d’œuvre d'Abdellatif Kechiche ! Un film, personnel, profond, d'une grande sensibilité mais surtout d'une formidable humanité !
    Vladimir.Potsch
    Vladimir.Potsch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 389 critiques

    5,0
    Publiée le 9 mars 2008
    Des personnages hauts en couleur nous entrainent dans un suspens naturaliste et dramatique sur le vieux port de Marseille. La fluidité de la mise en scène, la juste composition des séquences, des plans, ainsi que la musique, apportent au film une teneur émotionelle rarement égalée ces derniers temps dans le cinéma français. Le "couple" complice du vieil homme et de la fille de sa nouvelle compagne est terriblement juste, il entraine le film vers des sommets de vérité et d'émotion, grâce aussi aux deux acteurs qui les incarnent. Ce film est la preuve que l'on peut bâtir une montagbe à partir d'une idée de départ assez simple, et sa moindre qualité n'est pas son fort intêret sociologique et même social.
    gooneur
    gooneur

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 660 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juillet 2019
    Une véritable bouffée d'authenticité et de simplicité, un peu longue par moments, mais salutaire à l'arrivée.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    5,0
    Publiée le 13 décembre 2007
    Abdellatif Kechiche peut se réjouir : avec La Graine et le Mulet, il réalise un chef d'oeuvre incontestable. Mieux encore, il s'affirme comme un authentique penseur du 7eme Art. En refusant certains partis pris conventionnels tel que le champ-contrechamp, il donne à son film un nouveau souffle. Pour le cinéma français, la modernité est exemplaire. Cette façon de filmer les acteurs, cette grâce truculente autour du couscous familial...et ce ventre, véritable clou du spectacle, qui finit de nous subjuger ( Hafsia Herzi se livre avec courage dans cette danse endiablée : sera-t-elle le prochain meilleur espoir féminin ? ). Abdellatif Kechiche poursuit son étude sociale en s'intéressant cette fois-ci à la question de la précarité de l'emploi et aux difficultés que rencontre le protagoniste pour monter sa propre affaire. Un film remarquablement maîtrisé, au langage plus vrai que nature ( les scènes n'ont pas été improvisées ). La Graine et le Mulet est certainement le meilleur film de cette fin d'année. Superbe film.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 1 023 critiques

    5,0
    Publiée le 8 janvier 2008
    Les dessins de voilier que se voyait offrir Abdelkrim dans «L’Esquive» et qui incarnait le rêve de l’évasion prennent vie dans «La graine et le mulet» (France, 2007) d’Abdellatif Kechiche. Le bateau restaurant que rêve de «monter» Slimane figure la joyeuse ambition d’une affaire entreprise à l’aube d’une vie périlleuse. Le cinéma de Kechiche traverse les âges et suite à la plongée dans la jeunesse de «L’Esquive» nous immerge dans la vieillesse. Habib Boufares (Slimane Beiji) est cette colonne de marbre blanc inébranlable sur laquelle repose le film. A ses côtés, Kechiche et sa mise en scène pure de par ses gros plans. Sculpté dans un système de gros plans, le temps du film se dilue dans la quasi-instantanéité des séquences. C’est par ce procédé aussi simple et efficace qu’il est là singulier que Kechiche nous précipite dans la vie. L’intérêt est placé sur ce que révèle les visages quant à l’intrigue. Dans un état de proximité voire de promiscuité, les gros plans entretiennent avec le spectateur une forme de vérité. Les larmes qui coulent sur un visage géant, les gestes d’affection, les froncements légers de sourcils exacerbent les sentiments et révèlent toute leur authenticité. Il suffit de voir la scène du dîner dominical pour s’apercevoir de la puissance révélatrice que contient chaque gros plan. Kechiche et Boufares entretiennent donc la base du film de par leur justesse de ton extraordinaire. Sur ce socle magnifique danse la fabuleuse Hafsia Herzi. Non seulement actrice d’une beauté somptueuse, elle incarne cette jeunesse fougueuse, alternative à celle de «L’Esquive». Kechiche, Boufares et Herzi sont le trio irradiant qui figure toute la puissance du film. Car «La graine et le mulet», hormis cette référence qui renvoie à l’intrigue, marque assurément la gémellité du film. Ce sont la vieillesse et la jeunesse. La séquence finale, paroxysme du Beau spontané, dévoile cette triste loi de la vie : la vieillesse est là pour léguer un monde à la jeunesse.
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 996 critiques

    3,5
    Publiée le 7 septembre 2013
    C'est le premier film de suspense autour de la préparation d'un couscous ! Mais c'est aussi une belle histoire où il est question d'échec, d'honneur, d'espoir, d'accomplissement. Par le biais de scènes symboliques, Kechiche évoque un chemin de croix, expiatoire, et finalement la transmission d'un rêve, vecteur de générosité et de solidarité. Il faut passer le cap des premières scènes, un peu soûlantes, et oublier quelques longueurs sur les 2 h 30 du film, pour apprécier l'acuité sociologique et psychologique du réalisateur, l'authenticité du jeu des acteurs et la force dramatique de l'ensemble, avec un final proche de la transe. Une oeuvre faussement simple. Humaniste.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 991 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2007
    Du cinéma en grâce permanente. Petit cousin de Pagnol et de Cassavetes, Abdellatif Kechiche signe un autre récit surprenant par son émotion, sa verve, son ton néoréaliste juste et touchant. Probablement en lice pour d'autres césars dont celui du meilleur film et du meilleur espoir féminin.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 70 critiques

    3,5
    Publiée le 7 avril 2016
    Film que j'ai laissé de côté un moment avant d'oser me lancer et je ne regrette finalement pas !! Alors certes il y a des longueurs, des moments moins intéressants parfois, des moments agaçants avec des gros plans en veux tu en voilà mais c'est tellement réaliste; On a l'impression d'être assis à la table de cette famille et d'assister à leurs conversations, leurs règlements de compte et c'est plaisant. On suit leurs démarches administratives, leurs histoires de coeurs jusqu'au dénouement final qui nous surprend (et j'avoue m'a amusé un peu !!!) Je ne pensais pas accrocher du tout à ce film et en fait c'est tellement gênant d'être au coeur d'un déballage comme ça qu'on suit malgré nous et on veut savoir ce qui va arriver ! Mais de là à gagner tant de prix je ne sais pas...je suis dubitatif !
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 545 critiques

    5,0
    Publiée le 30 novembre 2014
    Encore une petit perle un chef d'œuvre signé Kechiche. La force de son cinéma vérité réside dans l'art de filmer des histoires ordinaires avec une science de la mise en scène juste parfaite. De plus, cette sublime le travail de ses acteurs qui sont pour la plupart amateurs. Avec ce film, il réussit également l'exploit de briser la frontière entre cinéma d'auteur et cinéma populaire en nous racontant une chronique familiale touchante et émouvante. Bref, Kechiche est en train de marquer le cinéma français de son art qui touche au génie grâce à sa direction d'acteurs et à sa camera sans filtre. La durée plutôt conséquente du film n'est jamais ennuyeuse, chiante mais la fin nous laisse un peu sur notre faim tant on aurait aimé que ce film ne s'arrête jamais. Et quelle performance de la sublime Hafsia Herzi qui crève littéralement l'écran.
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 231 critiques

    5,0
    Publiée le 2 décembre 2014
    La Graine et le mulet est un film superbe. Superbe dans son message qui pousse à l’entreprise, à l’audace face à une morosité castratrice de secteurs économiques qui périclitent. Superbe dans sa direction d’acteurs. Kéchiche est décidément un fabuleux génie. C’est par ailleurs en lisant certaines critiques que le nom de Pialat m’est apparu. Pialat avait en effet dans sa première période, une propension aux scènes de la vie quotidiennes, jouées par des acteurs amateurs à la justesse saisissante. Kéchiche marche sur ses traces. Enfin le film est superbe dans sa manière de traiter les émotions et les sensualités. Si le film est assez verbeux (cf. la scène où la femme exulte sa rage de voir son mari la tromper ouvertement et ne peut s’arrêter de parler, ainsi que le long débat des anciens autour de la soirée organisée par Slimane), il est aussi extrêmement doué dans les non-dits. Les acteurs explosent, crient, et d’autres intériorisent : Hafsia Herzi se tait face aux fils de Slimane, mais expulse ses tensions dans une danse finale très sensuelle, à la limite du don de soi. Car si le film porte les valeurs familiales et des valeurs d’entraide, il est surtout un film d’amour qui transcende la paternité. Rym aime Slimane. La Graine et le mulet évoque donc la graine (Rym), qui germe à la fin du film et se révèle une plante sulfureuse, et le mulet, Slimane, qui porte tout le poids de sa vieillesse, de sa famille, de ses amis, et de la tradition. Un chef d’œuvre de 2h30 où le temps est invisible.
    Dominique D.
    Dominique D.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2018
    Les interprètes ne jouent pas, ils vivent leur rôle et c'est saisissant. La fin, tragique, est inattendue alors qu'on pourrait s'attendre à un Happy End mais de cette manière on se sent interpellé. Une petite réserve : certaines longueurs.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 16 septembre 2017
    ce film est à voir autant pour son jeu d'acteurs que pour la thématique abordée. La fin nous dit que la réussite où l'échec tient à peu de chose.
    françois s.
    françois s.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 24 critiques

    1,5
    Publiée le 27 février 2011
    Très tendance, scénario poussif, pellicule gachée ( le type qui court après la mob ), dialogues à la Truffaut. Bof...
    lyspsilon
    lyspsilon

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 13 mars 2011
    En voyant ce film à la télé je n'ai pas compris pourquoi il avait reçu 4 récompenses. Il est long à mourir, mal joué, une histoire invraisemblable, et une danse du ventre interminable d'un mauvais goût absolu qui s'apparente à un peep show . Mais j'ai compris que c'était par bo-bo attitude qu'il avait reçu ces récompenses, juste parce que c'était un film sur les maghrébins avec des acteurs maghrébins, et que ne pas le récompenser c'était risquer de se faire traiter de raciste ! Quant à la jeune danseuse du ventre, je trouve que son jeu est vraiment affecté, elle surjoue la beurette des quartiers difficiciles, c'est pitoyable. Fort heureusement je constate que mon avis est très largement par les spectateurs, alors que les critiques n'osent pas dire ce qu'ils pensent vraiment, et restent au garde à vous devant le "bien penser", le petit doigt sur la couture du pantalon.
    Summicron2
    Summicron2

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    1,0
    Publiée le 3 juin 2013
    Par petits bouts, pas plus de 5mn à chaque fois, j'ai regardé ce "film". Même mon épouse, pourtant très gaucho-bobo-télérama-tiers mondiste aux deux tiers mondaine me dissuadait. Mais, un homme de droite est droit dans ses bottes de hussard et fait son devoir. Donc j'ai vu. Que dire ? Si j'avais su, j'aurais filmé le carnaval à l'école maternelle avec mon camescope, le tout en vhs bien crade. Ensuite, j'aurais demandé une subvention au CNC avec comme "pitch" : c'est une école dans un quartier nord à problèmes, chômage, immigration, délinquance et tout ça. Aujourd'hui, je serais riche sur mon yacht. Mon film n'aurait pas fait beaucoup d'entrées, mais c'est normal : un créateur français est incompris du public. Et puis, en France, on fait du fric avec les subventions, pas avec les recettes du public....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top