Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Dernier roi d'Ecosse
    note moyenne
    4,0
    13234 notes dont 842 critiques
    répartition des 842 critiques par note
    284 critiques
    354 critiques
    91 critiques
    83 critiques
    18 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur Le Dernier roi d'Ecosse ?

    842 critiques spectateurs

    Joker42
    Joker42

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 162 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2011
    Tiré de faits réels, "Le Dernier Roi d'Ecosse" raconte l'histoire d'un dictateur de l'Ouganda qui va prendre sous son aile un jeune médecin écossais venu à la base mettre ses compétences à contribution dans un hôpital de la campagne Ougandaise. D'abord médecin personnel du président, le jeune Nicolas va peu à peu devenir son conseiller et confident pour finir témoin et acteur d'une dictature sanglante et sans pitié. Servi par d'excellents acteurs (Forest Whitaker et James McAvoy notamment), "Le Dernier Roi d'Ecosse" est un film poignant, doté d'une tension croissante qui se termine dans l'horreur. Le réalisateur dresse ici un tableau très "noir" d'une Afrique toujours gangrénée par des dictatures, des guerres civiles et des bains de sang. On en ressort tourmenté, c'est là la force du film.
    Le Français Glacé
    Le Français Glacé

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 328 critiques

    3,5
    Publiée le 5 octobre 2017
    Le Dernier Roi d'Écosse réalisé par Kevin Macdonald en 2006. *Les points que j'ai appréciés → • L'histoire (tirée de faits réels) • Forest Whitaker et James McAvoy *Les points que je n'ai pas appréciés → • Certaines images qui sont parfois très difficiles *Conclusion → J'ai aimé, c'est triste mais bien raconté. 7/10.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 3 423 critiques

    3,5
    Publiée le 27 août 2017
    Dans les 70's, un jeune médecin écossais idéaliste arrive en Ouganda pour tenter d'aider les gens du pays. Suite à un concours de circonstances, il deviendra le médecin personnel d'Idi Amin Dada, et son proche conseiller. Il se rendra alors compte que celui qu'il prenait pour un leader charismatique et populaire, est en réalité un dictateur instable, violent, et cruel. "The Last King of Scottland" utilise un point de vue intéressant pour dénoncer les années de règne d'Idi Amin Dada : il se centre sur un personnage fictif, et sur sa vision du dictateur, les exactions de celui-ci passant au second plan mais n'étant pas moins pointées du doigt. Ceci permet au scénario plusieurs libertés, notamment le fait de s'écarter des trames habituelles de biopic. James McAvoy est convaincant dans la peau du médecin qui se réveille peu à peu, mais c'est Forest Whitaker qui se taille la part du lion dans l'un de ses meilleurs rôles, en incarnant ce tyran susceptible et carnassier. Malgré des effets de caméra au poings un peu trop appuyés par moment, la mise en scène est plutôt poignante, avec une jolie photographie et une reconstitution détaillée de l'Ouganda de l'époque. Un drame solide.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 novembre 2011
    Un film choc de Kevin MacDonald, tiré du roman de Giles Foden et inspiré de faits réels. L'histoire d'une amitié impossible entre un dictateur et un jeune médecin. Remplie d'émotions et de tension. Forest Whitaker (Oscar du Meilleur Acteur) est incroyable dans le rôle du dictateur Idi Amin et James McAvoy est excellent dans le rôle du jeune médecin qui va découvrir la barbarie du régime d'Idi Amin. Avec de bons seconds rôles : Kerry Washington, Gillian Anderson, Simon McBurney et David Oyelowo.
    Jerem69tt
    Jerem69tt

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 376 critiques

    3,5
    Publiée le 6 janvier 2018
    Sur le même style que Blood Diamond, Le dernier roi d’Ecosse est peut-être un peu moins bon mais reste une valeur sure, notamment grâce à la présence et au charisme d’un excellent Forest Whitaker. Le sujet est bien amené, bien traité, montrant les choses de manière très juste, nuançant bien la vision que le public peut avoir avec la réalité. Avec son côté humain, il touche également facilement le spectateur. Un bon film.
    diki2
    diki2

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juillet 2009
    Très bon film. Le dictateur débonnaire en privé et sanguinaire au dehors est découvert ici par les yeux de son médecin personnel. Sorte de "tintin au congo" au début du film, son ascencion puis sa disgrâce vont accompagner sa prise de conscience du drame qu'il voit se nouer autour de lui. De léger , le ton du film bascule dans l'horreur. La candeur et la faiblesse du personnage sont parfaitement jouées par James Mc Avoy. Le roi , lui est campé avec force, et est habité par Forest Whitaker . Le film est maitrisé car ces deux personnages sont parfaitement crédibles et l'intrigue est resserrée autour de leur histoire.Toutefois,à être trop centré sur eux , le film occulte en grande partie ce que fut cette dictature pour son peuple.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1034 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mai 2013
    Le problème de ce film, est que le rôle du dictateur écrase tout le reste et la verve communicative de l'acteur rendrait le tortionnaire presque sympathique tant le rôle du jeune medecin arriviste est ambigu, par contre et ce ne sont pas les scenes un peu gore dans le dernier quart d'heure du film, qui y change quelque chose. En fait le huis clos ou l'on cantonne l'action nuit aussi a l'enssemble. Les crimes sur la population restant non montrées et evasives, cette denonciation d'idir amin dada est un peu ratée presque inconsciemment complaisante par moment grace a l'exceptionnel Forest Whitaker qui endosse le rôle. A voir quand meme ! P.S : a voir absolument en V.O !!
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 170 abonnés Lire ses 3 437 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juin 2016
    Un film qui repose essentiellement pour ne pas dire exclusivement sur la prestation hallucinante et hallucinée de Forest Whitaker en Amin Dada. Tour à tour séducteur, enjoué, paranoïaque... Un personnage aux multiples facettes qui sont toutes exacerbées et qui font penser à un enfant capricieux et dangereux. En dehors de cette performance d acteur je ne retirerai pas grand chose du film qui une nouvelle fois veut raconter une histoire africaine à travers les yeux d un personnage occidental qui donne un côté convenu au film, presque déjà vu je dirais. Dommage que la mise en scène et le scénario n est pas été au diapason de l interprétation de son acteur principal.
    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 153 critiques

    2,5
    Publiée le 14 février 2007
    L'atout principal de ce film est et restera Forest Whitaker. Le reste peut se placer dans un cinéma ou l'esthétisme cache en grande partie un manque d'originialité de narration et de réalisation. Une teinte à la Constant Gardner (ou plus récemment The pursuit of happyness), des cadres très proches pour soulinger une tension, pas mauvais, juste non original. En outre on apprend pas mal de choses sur ce dictateur à la folie non ordinaire et cachée par l'ambivalence du personnage...Whitaker est plus qu'habité par son personnage, il transcende tout à chaque passage sur la toile...Le film en lui même en ressort grandit et réduit sa force au fait que des faits réels soient relatés...la manière dont chaque séquences est amenées ou ellipsées reste maladroite. Cependant, la composition de Whitaker vaut le déplacement...a voir...
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    4,0
    Publiée le 6 novembre 2011
    Le Dernier Roi d'Ecosse est un film dont on ne sort pas indemne, de part sa noirceur et sa violence. Non pas qu'il soit violent comme tant d'autres films traitant sur les gouvernements et les génocides africains, mais le film reste percutant par son propos. Soit une histoire d'amitié entre le président ougandais de l'époque Idi Amin Dada et son médecin personnel, Nicholas Garrigan. Mais cette amitié va se détériorer quand ce dernier va découvrir la véritable nature du dirigeant. Un film magistralement interprété (impeccable Forest Whitaker), qui évite les scènes de violence (exécutions, massacres...) en les annonçant par les médias ou bien par des extraits très courts. De ce fait, nous découvrons les atrocités en même temps que Nicholas, ces atrocités qui lui étaient cachées comme pour le reste du monde. Un peu surpenant pour son petit côté pop et bon enfant par moment, Le Dernier Roi d'Ecosse est un film puissant!
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 593 critiques

    3,5
    Publiée le 14 octobre 2012
    Deuxième remarque : une partie de la critique a reproché au film d'édulcorer la cruauté d'Idi Amin Dada, voire même de tenter de le rendre sympathique. Ceux qui écrivent ça n'ont pas vu le même film que moi ! Le personnage incarné par Forest Witaker est présenté d'emblée dans sa dualité, enjôleur et violent, et surtout redoutablement instable. La tension créée dans son entourage par ses sautes d'humeur est immédiatement palapable, et les silences prudents, les regards inquiets accueillent chacune de ses envolées. Même quand il cherche à séduire Nicholas, que ce soit par des cadeaux ou par sa réthorique tortueuse, le rapport entre lui et son "invité" est immédiatement celui d'un prédateur et de sa proie. C'est d'ailleurs une des forces du film que de ne pas montrer les horreurs de la répression qui a tué plus de 300 000 Ougandais (au moins jusqu'au deux tiers du récit), mais de les suggérer par la peur de ceux qui savent que rien ne les protège de l'arbitraire. Forest Whitaker est formidable, jouant à merveille de cette ambiguïté, et ce n'est que justice que l'académie des Oscars ait reconnu sa performance (palmarés particulièrement bien vu, qui rend aussi grace à Helen Mirren, à Scorsese et ses "Infiltrés" -enfin !-, à l'excellent "La Vie des Autres" et au prometteur "Little Miss Sunshine"). Dommage que la réalisation ne soit pas à la hauteur de cette prestation, et reprenne le bric-à-brac du filmage de l'époque : montage clipesque, abus de ralentis, musique redondante qui insistent encore plus sur les lourdeurs d'un scénario bien trop démonstratif. http://www.critiquesclunysiennes.com/
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 059 critiques

    4,5
    Publiée le 16 juillet 2013
    Le Dernier Roi d'Ecosse est un film historique de Kevin Macdonald qui s'intéresse aux faits réels survenus en Ouganda durant les années 70, où sévissait le dictateur Idi Amin Dada. Une histoire ici vue par son médecin personnel, Nicholas Garrigan, arrivé d'Ecosse pour "se rendre utile". Disposant d'une photographie exemplaire et d'un jeu d'acteur stupéfiant venant de Forest Whitaker, pour lequel il remporta d'ailleurs l'Oscar du meilleur acteur, le film déprécie de ce fait les autres rôles, à l'instar de James McAvoy. Excellent drame, quelque peu choquant vers la fin, le métrage retrace avec brio l'horreur des faits, et se rend coupable de nous faire apprécier Forest pour sa belle prestation.
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    4,5
    Publiée le 27 mars 2012
    Malgré son aspect documentaire inégale, la photographie impressionne. Malgré son histoire presque déjà vu (c'est le Cry freedom de notre génération), la narration s'impose comme efficace et captivante. Malgré la réputation d'acteurs excellents, Whitaker impressionne mais c'est surtout McAvoy qui tire son épingle du jeu. Une musique décalé mais incroyablement en phase avec les images.Bref, un grand film en devenir!
    Stanley-le-begue
    Stanley-le-begue

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 293 critiques

    4,5
    Publiée le 12 août 2010
    Un film impressionant, constamment sur la brêche, au bord de l'exoplosion, à l'image de Forest Whitaker, absolument impressionant. La réalisation nerveuse, les images poisseuses, les acteurs survoltés mais avant tout l'histoire font de ce Dernier roi d'Ecosse un des grand films anglais de ces dernières années. A voir absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 16 août 2019
    La mise en scène est plate et manque d'intensité pour se transformer en chef-d'œuvre, l'idée du scénario est intéressante basée sur des personnages et événements réels, une sombre histoire d'Ouganda, le dictateur comme n'importe lequel qui ait pu exister. Bonne interprétation de Forest Whitaker, à défaut de ressembler à Amin Idi Dada, que j'ai pu connaître par référence littéraire venant du maître de l'horreur-épouvante Stephen King, l'imite bien dans ces pitreries, ce n'est pas effrayant concernant le personnage. Il était terrifiant de par ses origines pauvres, élevé, nourri, éduqué par l'école anglaise, c'était un pion du vestige colonial. Les activités anti-communistes y sont intimement associées, il n'y a pas photos des plus terribles, malade mental et cannibale d'après la légende horrifique. Après son coup d'état qui chassa ses prédécesseurs gouvernants en difficulté, sa mégalomanie et une paranoïa submerge toujours ces dirigeants de pouvoir absolu. Ce singe ou rat homme blanc au lien étroit avec l'homme fort ougandais, venu se mêler des intrigues exotiques de ce pays africain en tant que son médecin ami privilégié insouciant du danger qui le guette, c'est violent comme relation trahison la réaction dominante paternelle du peuple.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top