Mon AlloCiné
    Two O'Clock Courage
    note moyenne
    2,9
    6 notes dont 4 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    25% (1 critique)
    50% (2 critiques)
    25% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Two O'Clock Courage ?

    4 critiques spectateurs

    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    1,0
    Seuls quelques metteurs en scène ont su réussir les comédies policières américaines, ce n'est pas le cas de Mann qui tombe dans le ridicule presque à un moment ou à un autre de chaque séquence. Pourtant ,il avait deux bons comédiens à sa disposition mais Tom Conway est ici un ''faucon'' complètement perdu, il faut dire que le scénario ne l'aide pas en l'obligeant à refaire les mêmes mimiques toutes les 5 minutes. Quant à Ann Rutherford qui n'a pas eu une carrière méritée, elle n'a pas assez l'occasion de se mettre en valeur. La mise en scène est insipide, les dialogues inintéressants et le scénario embrouillé. C'est un film que Mann aurait pu se dispenser de tourner.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Et encore une petite série B de film noir RKO signé cette fois par le futur cinéaste de "L'Appât" qui est, ma foi, pas désagréable à regarder du tout. L'intrigue est parfois un peu tarabiscoté mais le rythme bien soutenu et les plages d'humour grâce au journaliste qui veut toujours des scoops à la seconde et la concierge qui se mèle de tout font que l'on s'ennuie pas une seconde. L'interprétation, notamment de Tom Conway, dont il semble que je sois abonné ces derniers temps à voir plein de films avec lui, et la piquante Ann Rutherford, ajoute leurs petites pierres à ce très petit édifice.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 2 106 critiques

    2,5
    Tout grand metteur en scène reconnu que soit aujourd’hui Anthony Mann, il lui a fallu faire ses débuts. Ce « Two o’clock courage » est le sixième film de Mann pour la RKO. Le moins que l’on puisse admettre est que ce petit film policier à l’humeur badine et charmante n’est pas à classer dans les annales. Le propos de départ est déjà très difficile à admettre avec la mise en place maladroite de ce duo composé d’une jeune femme chauffeur de taxi et d’un quidam ayant perdu la mémoire découvert sur les quais de New York. La suite n’est guère plus facile à admettre avec des retournements soit téléphonés soit abracadabrants. Malgré tout, la bonne humeur qui se dégage de l’ensemble attire la sympathie ce qui est tout de même un comble en pleine période d’épanouissement du film noir dont Mann réalisera un peu plus tard quelques jolis morceaux choisis. C’est comme si Mann conscient de la faiblesse de son intrigue tentait avec timidité de tirer l’ensemble vers la comédie. Si tel était le cas il aurait dû s’engager plus franchement dans cette voie. La fin qui frise la franche rigolade semble confirmer cette théorie. Heureusement, Mann s’affirmera très rapidement dès le film suivant « La cible vivante », Von Stroheim n’incitant pas franchement à vouloir lui demander de faire risette au spectateur qui vient encore voir « L’homme que vous aimerez haïr » comme le clamait les promoteurs de l’époque. Pendant un long moment on se demande comment Tom Conway pouvait tenter de faire carrière sur le grand écran ressemblant à s’y méprendre au grand George Sanders. Après recherche il s’avère que Tom était le grand frère de George. C’est sans doute la meilleure énigme du film.
    Romain Z
    Romain Z

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 81 critiques

    2,5
    Dommage qu'Anthony Mann avec un scénario de départ taillé sur mesure pour la réalisation d'un Film Noir, se soit engagé plutôt, dans une comédie policière pas franchement désagréable mais plutôt boiteuse et encombrée par des enjeux dramatiques inopérants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top