Mon AlloCiné
Les Petites Vacances
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Petites Vacances" et de son tournage !

Note d'intention du réalisateur

Le cinéaste Olivier Peyon nous dévoile les motivations qui ont conduit à la réalisation de ce film : "Derrière l'histoire d'une grand-mère qui kidnappe ses petits-enfants, il y a la volonté de raconter une histoire universelle, faire un portrait intime qui commencerait par la comédie avant de flirter avec le drame. Ca me semblait particulièrement approprié à cette femme qui se jette à corps perdu dans son rôle de grand-mère modèle, mais va devoir se réinventer en tant que femme. Derrière le vernis, je voulais filmer les craquelures, les fissures, d'où la volonté de tirer cette comédie "familiale" vers un drame de l'intime et peut-être un drame tout court."

Contre-emploi pour Bernadette Lafont

Le rôle de Danièle constitue un véritable contre-emploi pour Bernadette Lafont, qui a rarement joué des femmes en perdition au cinéma. Pour apporter au personnage complexité, profondeur et émotion, "nous avons cherché à souligner sa douceur, ses fêlures", explique Olivier Peyon. "Conduire Bernadette à cet état de lâcher prise était pour moi un enjeu de taille, d'autant que je ne soupçonnais pas à quel point c'était nouveau pour elle. Avant le tournage, elle m'a spontanément proposé d'arrêter de se colorer les cheveux et de garder sa couleur naturelle. Plus tard, elle a accepté de travailler avec très peu ou pas de maquillage. Elle m'a également étonné par sa franchise à parler de la raréfaction, les années passant, des opportunités de se confronter à des personnages aussi forts que ceux qu'on a pu lui proposer par le passé. Ses problématiques de comédienne et de femme rejoignent celles du personnage et c'est sûrement ce qui explique son implication si forte dans ce projet."

Olivier Peyon "réalisateur-musicien"

Olivier Peyon aime l'idée d'être appelé "réalisateur-musicien". Il s'en explique : "J'ai longtemps joué d'un instrument et quand j'écris un scénario, je dois trouver l'air, la chanson ou le genre musical qui correspond à l'atmosphère du film et qui m'aide à me mettre en condition. Avec Jérôme Baur, le compositeur, j'ai travaillé de façon aussi proche qu'avec le directeur de la photo, et pendant le montage, c'était un aller-retour incessant entre le monteur et le musicien. Le film s'est vraiment nourri de la musique et inversement."

Olivier Peyon vu par Bernadette Lafont

En parlant d'Olivier Peyon, Bernadette Lafont déclare : "Je savais que j'avais en face de moi, plutôt avec moi, un très bon chef d'orchestre, quelqu'un qui tenait son film. D'ailleurs, il me fait penser à François Truffaut. Olivier est très rapide comme lui, il a quelque chose d'un petit furet, et surtout, il a cette même manière particulière d'être là, d'être vraiment avec les acteurs."

Retrouvailles Bernadette Lafont / Claude Brasseur

Les Petites vacances marque les retrouvailles de Bernadette Lafont avec Claude Brasseur, les deux comédiens s'étant auparavant côtoyés sur les plateaux de Un clair de lune à Maubeuge en 1962 et Une belle fille comme moi en 1972.

Quelques distinctions

Les Petites vacances a été lauréat des Trophées du premier scénario CNC en 2003, a reçu le prix Gan du meilleur scénario au Festival des Scénaristes de La Ciotat et a été retenu pour les lectures de scénario du Festival Premiers Plans à Angers en 2004, festival où le film sera projeté en avant-première en 2007 lors d'un hommage rendu aux 50 ans de carrière de Bernadette Lafont.

Le réalisateur Olivier Peyon

Né en 1969 dans la région parisienne, Olivier Peyon a grandi à Nantes, où, après une licence d'économie, il décide de revenir à Paris pour travailler comme assistant de production sur les films d'Idrissa Ouedraogo. Après un passage par le Centre National de la Cinématographie, il réalise cinq courts métrages dont Promis, juré (1996), primé à Rennes, Jingle Bells (1997), sélectionné à la 54ème Mostra de Venise et primé à Brest, Sarlat et Rennes, Claquage après étirements (2000) et A les amours (2001), primé à New York, Gardanne, Luchon et La Ciotat. Les Petites vacances est son premier long métrage.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un Amour impossible (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Kursk (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Capharnaüm (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Frères de sang (2018)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Crazy Rich Asians (2018)
Back to Top