Mon AlloCiné
    Invasion
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Invasion" et de son tournage !

    Tourné en deux fois

    Initialement filmé en 2006, The Invasion a fait l'objet d'un retournage conséquent en 2007. La Warner et Joel Silver, producteurs du film, n'étaient en effet pas satisfaits par le montage livré par Oliver Hirschbiegel. Andy et Larry Wachowski ont ainsi été sollicité pour la réécriture du scénario et James McTeigue, réalisateur de V pour Vendetta, embauché pour le tournage de nouvelles séquences...

    Remakes en folie

    The Invasion est le quatrième film à se pencher sur le phénomène extraterrestre des "Body Snatchers", décrit pour la première fois en 1954 par Albert Finney dans son roman Invasion of Body Snatchers. En 1956, c'est Don Siegel qui l'adaptait pour la première fois au cinéma dans L'Invasion des profanateurs de sépultures. Deux décennies plus tard (1978), le réalisateur Philip Kaufman donnait sa version avec L'Invasion des profanateurs. Enfin, en 1993, Abel Ferrara clôturait provisoirement la boucle des "profanateurs" avec son Body Snatchers.

    Double invasion

    Veronica Cartwright avait déjà joué dans l'une des adaptations du roman d'origine de Jack Finney. Dans L'Invasion des profanateurs, elle joue le rôle de Nancy Bellicec, la propriétaire d'un salon de massages et de soins corporels où il se passe des choses bien étranges...

    Première incursion en anglais

    The Invasion est le premier film que le réalisateur Oliver Hirschbiegel tourne en anglais. Né à Hambourg, le cinéaste avait jusqu'alors tourné ses précédents films dans son pays d'origine, L'Expérience (2001) et La Chute (2004) étant les plus importants.

    Des peurs intimes...

    Thème central de The Invasion, la peur est abordée de différentes manières afin d'en explorer tout le potentiel. "La peur est quelque chose d'universel, tout le monde connaît ce sentiment, tout le monde a ses propres peurs... Celle dont nous traitons principalement est celle de la perte de l'amour, de se réveiller dans un monde où les gens que vous aimiez ne sont plus les mêmes. C'est ce que Freud appelait "Angst", cette peur qu'ont les enfants que leurs parents les abandonnent. explique le réalisateur. Dans le film, Nicole Kidman incarne justement une mère qui a peur pour son fils. C'est cet aspect qui l'a touchée et incitée à accepter le rôle : "J'ai trouvé qu'il y avait dans le scénario une vraie résonnance avec ce qu'il se passe actuellement dans notre pays, notamment à la Nouvelle Orléans, avec ces familles qui restaient ensemble ou tentaient de retrouver les leurs. Tous ces thèmes, comme celui de la perte d'un enfant, sont très forts. C'est ce qui m'a intéressée dans cette histoire."

    ... aux peurs politiques

    Afin d'élaborer le scénario, David Kajganich n'a pas voulu revoir les précédentes adaptations cinématographiques des Profanateurs et a préféré partir du roman original. "Je me suis demandé quels éléments de cette histoire seraient parlants aujourd'hui. Ce qui m'a plu c'est que Jack Finney essayait de donner un moyen aux gens de parler de leurs craintes et de leurs peurs, mais sans en parler directement. Je voulais donc écrire un film profondément effrayant mais aussi plein de sens pour que les gens puissent le rapprocher avec leurs peurs quotidiennes, mais pas nécessairement au niveau politique, bien qu'il y ait évidemment une dimension politique dans cette histoire. Nous sommes passés dans une nouvelle ère de peur. Et c'est important d'aborder ce sujet au cinéma, même si ce n'est pas à travers un vrai film politique. Je pense que raconter cette histoire à travers un film de genre est un choix plus intelligent car cela touchera plus de monde." En mêlant peurs intimes, peurs universelles et peurs politiques, The Invasion interroge sur la société contemporaine. "Je crois que l'industrie du cinéma a une vraie responsabilité à l'époque où nous vivons. Notre devoir est d'offrir aux spectateurs un regard sur le monde tout en essayant de leur offrir un spectacle assez effrayant. Avec The Invasion, nous voulons ouvrir un vrai questionnement autour de la peur." estime l'acteur Daniel Craig.

    Ben Driscoll devient James Bond...

    C'est pendant le tournage de The Invasion que Daniel Craig a apprit qu'il incarnerait James Bond dans Casino Royale.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Abominable (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Midway (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    Back to Top