Mon AlloCiné
Dangereusement vôtre
note moyenne
3,2
2576 notes dont 198 critiques
14% (28 critiques)
31% (61 critiques)
24% (48 critiques)
23% (46 critiques)
5% (9 critiques)
3% (6 critiques)
Votre avis sur Dangereusement vôtre ?

198 critiques spectateurs

Chris46

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 916 critiques

3,5
Publiée le 09/02/2013
" Dangereusement votre " 14e volet de la saga culte james bond . un James bond assez divertissant . Le scénario est efficace . James bond ( Roger Moore ) pour sa nouvelle mission doit contrecarrer les plans de zorine ( Christopher Walken ) un riche industriel specialiser dans le domaine de l'informatique qui a décider de détruire silicon valley pour n'avoir plus aucun concurent dans le domaine de l'informatique .. Roger Moore incarne toujour bien 007 malgré son âge avancer .il fait face pour cette nouvelle aventure a zorine incarner par l'excellent christopher walken bien décider de détruire silicon valley . Il incarne un des meilleur méchant de la saga . Le film nous fait voyager pour notre plus grand plaisir entre Paris et sans Francisco . Cette opus contient son lot d' humour , de belles scènes d'actions ( la course poursuite en taxi dans les rues de paris , la course poursuite entre les flics et le camion de pompier a sans francisco ... ) et de charmante James bond girl . A noter quand même quelques longueurs en milieu de parcours .ce volet n'est pas le meilleur mais il se laisse regarder avec plaisir . Un opus qui connaîtra un succès bien moins important que les précédents ( 2,4 millions d'entrées ) du peut être au viellissement de Roger Moore qui incarne James Bond depuis deja 7 films et un manque de renouvellement de la franchise .
Davidhem

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 335 critiques

5,0
Publiée le 13/02/2011
Dernier opus de la saga avec Roger Moore, "Dangereusement vôtre" est certainement le meilleur film de John Glen, dépassant de très loin le décevant "Octopussy" qui n'était pas un roman mais une nouvelle de Ian Fleming. Le film oppose l'agent le plus célèbre du monde à un névropathe autrefois attaché au KGB incarné par le très inquiétant Christopher Walken qui impressionne de sadisme dans ce long-métrage souvent très violent. Le film dispose d'un excellent scénario, riche et dense qui propose de très nombreuses cascades impressionantes notamment à Paris et à San Francisco. Cette fois, le film se moque ouvertement de la police, ce ton insolent se ressent lors d'une course-poursuite où les policiers accumulent bêtises sur bêtises. Le spectateur ne peut pas s'ennuyer devant une telle débauche de moyens: poursuite aérienne, combats physiques très bien chorégraphiés, un rythme de l'intrigue très soutenu, dirigeable piégé, de belles actrices, un méchant très charismatique au sourire diabolique. Bref, cet opus excelle dans tous les domaines et redonne des couleurs à cete saga qui commençait à manquer de tous ces éléments depuis "Moonraker". Sept films dans la peau de James Bond en douze ans pour Roger Moore tous accompagnés d'un énorme succès public, l'acteur incarnait avec charisme, flegme, intelligence, humour, séduction, puissance l'agent double 007 et nul doute qu'il apparaissait comme l'acteur qui convenait parfaitement au rôle. C'est en tout cas avec un réel plaisir que le spectateur a suivi toutes ses aventures en ayant la chance de détenir en plus des scénaristes et des réalisateurs de très grande qualité. "Dangereusement vôtre" conclut la dernière mission avec Roger Moore en apothéose, un des films d'espionnage essentiels des années 1980. N'oublions pas la présence de Grace Jones qui ressemble à une panthère noire prête à rugir et à tuer avec efficacité et sans remords. Au final, John Glen réalise et signe un long-métrage efficace, explosif, humoristique, en fait tout ce que l'on a aimé dans cette saga avec la présence de Roger Moore.
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 292 abonnés Lire ses 3 510 critiques

3,0
Publiée le 04/06/2014
Quatorzième aventures de l'espion 007 au total et seconde avec Roger Moore que je découvre après le moyen "Homme au pistolet d'or", "Dangereusement vôtre" m'a davantage plus que le précédent. Car malgré une recette que l'on commence à connaître, le film possède un bon méchant incarné avec talent par Christopher Walken, un humour à la hauteur et une réalisation efficace par un John Glen inspiré. De plus, le décalage entre l'âge avancé de Roger Moore et les cascades assez extravagantes que son personnage est sensé accomplir à l'écran est des plus jouissifs, apportant du second degré à ce James Bond très estampillé années 80, mais qui fonctionne bien!!
Mad Gump 10

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 716 critiques

2,5
Publiée le 20/05/2015
Dangereusement vôtre est le dernier James Bond avec Roger Moore dans le rôle titre, et il est très décevant : il n'y a que deux ou trois trucs qui sauvent le film. Pour commencer je dirais qu'à nouveau on nous sert un James Bond classique, sans originalité ni prise de risque. Les effets spéciaux on mal vieilli (les fonds verts surtout sont atrocement voyants), Roger Moore aussi (heureusement qu'il s'est arrêté, on dirait un vieillard maquillé pour combler ses rides), et il nous ressert sa prestation habituelle d'obsédé blagueur (dans un très mauvais humour). La Bond girl est encore là pour faire joli, et Grace Jones en méchante n'est pas crédible (surtout quand elle porte tranquillement un homme au-dessus de sa tête à deux mains), en plus de ça spoiler: le fait qu'elle passe du côté de Bond se fait de manière trop soudaine et rapide. Bon, ce qui sauve le film, c'est clairement : Christopher Walken, excellent en méchant charismatique et psychopathe qui aurait mérité d'être bien plus mis en avant et la chanson de Duran Duran, " A view to a kill", très entraînante et dont les variations accompagnent très bien le film. Pour moi c'est la meilleure chanson dans un 007 avec "Live and Let Die" et "Skyfall". Il y a aussi la dernière scène d'action sur le Golden Gate qui est plutôt bonne. Pour ne pas mentir, je comptais mettre 3/5 à ce James Bond en réalité, mais il y a un truc qui m'énerve : les clichés sur la France. Déjà qu'avec d'autres pays comme l'Inde ou le Japon ça me fait hurler, imaginez quand c'est mon pays ! Alors tout le monde sait qu'en France quand on veut parler à un gars, on l'invite à manger sur la Tour Eiffel, qu'on ne boit que du vin (c'est la seule chose dans le repas qui soit dite) et surtout, mais surtout, le détective Français s'appelle Achille Aubergine. Vous comprenez, Achille est un héros antique comme Hercule, et l'aubergine est un légume comme le poireau. Sauf qu'Hercule Poirot est belge !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Merci pour l'image que ces nobles producteurs anglais ont de nous. Bon, un James Bond décevant et qui ne doit son salut qu'à quelques petits détails.
Bruce Wayne

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 348 critiques

4,0
Publiée le 03/11/2012
Quatorzième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, James Bond, alias 007. Dans cette quatorzième aventure James Bond est en mission en Sibérie où il découvre sur le corps de l’agent 003 une puce électronique ultra-secrète qui appartenait aux soviétiques. A Londres la puce est analyser par Q et Bond découvre que la puce provient de Zorin Industries, propriété de Max Zorin. Et il se trouverait que se soit Zorin qui est donné la puce aux soviétiques. Mais 007 va enquêter sur Zorin et mettra à jour son plan diabolique, qui consiste à saboter le marché mondial de la puce électronique. Ce quatorzième épisode est un peu spéciale car il marque la dernière apparition de Roger Moore dans le rôle de James Bond. Après le décevant Octopussy, la série James Bond dévoile ce quatorzième épisode largement supérieur au précédent et qui contient un scénario excellent, des scènes d’action plus réalistes et des acteurs toujours aussi bons. D’abord l’histoire, le scénario est très bon et originale, le spectateur prend tout de suite dans le film et ne décroche jamais grâce au scènes d’action et à l’interprétation de qualité. Les scènes d’action de Dangereusement Vôtre sont beaucoup plus crédible et réaliste qu’Octopussy: la scène pré-générique est très bonne avec des fusillades, courses à ski et en motoneiges et l’explosions d’un hélicoptère, ensuite il y a la course poursuite à Paris où Bond pourchasse May-Day dans la Tour Eiffel au début puis dans une voiture qui finira coupée en deux, là c’est un peu irréaliste, c’est vrai, mais la séquence est devenu culte, il y a également quelques bagarres et assassinas, et après tout ça nous avons l’excellente course poursuite avec le camion de pompier où Bond est accroché à l’échelle qui part en vrille, très réussi, et enfin il y a le grand final dans la mine d’abord avec une grosse explosion, des fusillades et plein de morts et le combat entre Zorin et Bond sur le Golden Gate Bridge à coups de hache, un combat intense et génial. Les acteurs du film sont très bon, Roger Moore est comme d’habitude excellent dans le rôle de 007, avec de l’humour, de la drague et de l’action, l’acteur apparait pour la dernière fois dans le rôle après sept épisodes et il fut l’acteur le plus vieux à incarner James Bond, bravo monsieur Moore, ensuite le méchant Max Zorin est interprété par le grand Christopher Walken qui nous livre un méchant complètement fou, avec une coupe de cheveux qui rappelle celle de Javier Bardem dans Skyfall, un des meilleurs méchants de la série sans aucune hésitation, ensuite les James Bond Girl, d’abord Grace Jones qui joue May-Day est très bonne dans le rôle et la très belle Tanya Roberts qui joue Stacey Sutton est très bien elle aussi. Le film possède une des meilleurs chanson de la série, A View to a Kill interprété par Duran Duran. Dangereusement Vôtre marque la dernière apparition de Roger Moore dans le rôle de 007, Moore aura livrer un Bond plus blagueur et dragueur que Sean Connery mais il restera un des meilleurs interprète de l’agent secret et termine son hère bondiènne avec un très bon film. Merci monsieur Moore pour ses sept films géniaux. Bravo!
fandecaoch

Suivre son activité 385 abonnés Lire ses 2 229 critiques

5,0
Publiée le 27/07/2012
Dangereusement vôtre : Quatorzième mission pour notre plus célèbre mais aussi pour le moins secret agent secret de sa Majesté, j’ai nommé : Bond, James Bond alias 007. Rien que t’elle que les vacances pour me refaire cette mythique série des James Bond, sa fait longtemps que je les ai pas vu et je vais les critiques selon si on bien vieillie, si la qualité est la, les moins positif, négative… Et cette quatorzième mission marque la fin de l’ère Roger Moore. Roger Moore porte pour la dernier fois le costume de James Bond est il part avec classe, vraiment il aura était un James Bond fabuleux qui a su imposé son style, sa classe et son humour mythique. Même si je le trouve un peu vieillie dans cette épisode, il en reste pas moins qui est très en forme et très a l’aise dans ce James Bond. Pour le dernier de Roger Moore, le spectacle se devait d’être au rendez vous et il y est car ce James Bond est fort sympathique a regarder. Grâce a un scénario captivant et bien mené : remplit de scène d’action assez bien foutu et spectaculaire pour l’époque (par contre, on voit un peu trop que ce n’est pas Roger Moore mais un cascadeur, sert les scène sont plus dangereuse mais bon) et on a le droit même a des scène d’action mythique : comme la scène et la course poursuite dans Paris, la belle ville de Paris ou la scène avec le camion de pompier qui est vraiment génial et le final dans le dirigeable est vraiment excellente, très bon final pour le dernier de Roger Moore. Après on a le droit aux James Bond Girl : Tanya Roberts qui est très jolie mais son personnage de James Bond girl est un peu kitch et pas très intéressant. Contrairement à la fabuleuse Grace Jones qui quand a elle son personnage de James Bond qui est vraiment énorme et se démarque des autres : elle est méchant et très dangereuse, très sauvage, vrai adversaire pour James Bond. En parlant d’adversaire, Christopher Walken alias le culte Max Zorin qui est vraiment charismatique et même un peu fou sur les bores. Et il est donc magnifiquement bien interprété par Christopher Walken qui est vraiment excellent et très intéressant dans son personnage. Son plan (scénario) est vraiment sympa à suivre. La réalisation du film reste efficace et bien filmée malgré les fonds pour les scènes d’action qui sont un peu voyant (surtout les cascadeurs). Et pour finir, le générique d’intro est vraiment énorme, très stylé avec de jolie couleur et effets. Et la musique est vraiment génial, je l’adore. Voila, un James Bond qui remplit très bien son contrat. Un James Bond incontournable qui mérite amplement d’être dans la mythique série de l’agent 007, j’ai nommé James Bond.
Dead-for-Someone

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 667 critiques

3,5
Publiée le 16/04/2018
Un bon vieux 007 des années 80, ça ne se refuse pas ! Toujours aussi british et séducteur, l'agent secret réussit une fois de plus à nous divertir dans une aventure haute en couleurs. Bond trouve sur le corps de 003 une puce électronique qui est construite par la société Zorin Industries. En enquêtant sur ce magnat immobilier, Bond découvre que Zorin a pour objectif de détruire Silicon Valley pour avoir le monopole du marché des puces électroniques... La réalisation est un peu plate, mais pas mauvaise: la mise en scène est agréable, les prises de vues réussies, les mouvements fluides, la profondeur de champ est bonne et le cadrage réussi. Manque juste un peu de punch dans les séquences d'actions pour être vraiment réussi. Le scénario est un peu tiré par les cheveux et les scènes d'actions s'étirent trop sur la fin; mais elles ne sont pas moins spectaculaires et bien rythmées. On trouvera quelques incohérences et clichés sur lesquels on ne s'attardera pas pour continuer d'apprécier le spectacle. Les acteurs sont crédibles, pas de sur- ou de sous-jeu, sans pour autant être des interprétations oscarisables. Les personnages sont attachants et bien écrits. Les dialogues font preuve d'humour et sont majoritairement plaisants. La photographie de Alan Hume (Star Wars Épisode VI- Le Retour du Jedi) a pris un coup de vieux mais la lumière reste bonne et les couleurs sont réussies. Le montage est un peu lent par moments mais regagne en intensité dans les séquences de courses-poursuites. Les décors sont très beaux, les costumes réussis et la musique très années 80, mais ça fonctionne encore. "Dangereusement vôtre" reste un bon cru à déguster au cours d'une soirée nostalgie.
Benjamin A

Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 1 898 critiques

3,5
Publiée le 09/01/2015
Quatorzième mission pour James Bond qui ici doit enquêter sur le propriétaire d'une usine qui conçoit des puces électroniques, dont l'une d'elles a été retrouvé sur le cadavre de l'agent 003. Ha, enfin ! Voilà enfin le dernier opus de la saga où Roger Moore porte le costume de 007, faisant suite à six autres épisodes dans l'ensemble mitigés contenant du (très) mauvais et une ou deux productions relevant un peu le niveau. Mais bonne nouvelle, ce "Dangereusement votre" fait assurément parti des meilleurs avec Moore dans le rôle-titre ! Cet opus n'est pas non plus exempt de tous reproches, dans l'ensemble ce sont les mêmes que l'on peut faire à ses prédécesseurs, à savoir un Bond qui manque un peu de charisme, quelques personnages sous-utilisés (en l'occurrence celui de Tanya Roberts ici) et surtout des dialogues parfois un peu fade et un humour basé à base de sous-entendu sexuel franchement ringard et pas drôle pour un sou. Néanmoins, "Dangeureusement votre" bénéficie d'un savoureux et improbable duo de méchants avec Christopher "blond platine" Walken et Grace Jones. En en faisant voir de toutes les couleurs à Bond, le premier est génial en salopard et la seconde est vraiment surprenante en "femme" de mains. Mais c'est aussi à travers son scénario qui s'avère efficace malgré cette tentative un peu maladroite de mêler soviétique, expérience nazis et puce électronique. Efficace, le film l'est aussi, tout comme sa réalisation et John Glenn nous propose quelques scènes mémorables à l'image du final ou de la course-poursuite à Paris, sachant rendre son film haletant et mettant de la tension lorsqu'il le faut. Bref, Roger Moore quitte James Bond en beauté avec un film aussi improbable qu'efficace et qui a bien mieux vieilli qu'il en a l'air. On ne le regrettera pas vraiment et il laissera sa place à Timothy Dalton pour deux opus particulièrement bien réussis.
L'Infernaute de l'Apocalypse

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 398 critiques

4,0
Publiée le 30/08/2014
Quatorzième mission pour le célèbre agent secret de sa majesté, 007. Dans cette quatorzième aventure James Bond est en mission en Sibérie où il découvre sur le corps de l’agent 003 une puce électronique ultra-secrète qui appartenait aux soviétiques. A Londres la puce est analyser par Q et Bond découvre que la puce provient de Zorin Industries, propriété de Max Zorin. Et il se trouverait que se soit Zorin qui est donné la puce aux soviétiques. Mais 007 va enquêter sur Zorin et mettra à jour son plan diabolique, qui consiste à saboter le marché mondial de la puce électronique. Ce quatorzième épisode est un peu spéciale car il marque la dernière apparition de Roger Moore dans le rôle de James Bond. Après le décevant Octopussy, la série James Bond dévoile ce quatorzième épisode largement supérieur au précédent et qui contient un scénario excellent, des scènes d’action plus réalistes et des acteurs toujours aussi bons. D’abord l’histoire, le scénario est très bon et originale, le spectateur prend tout de suite dans le film et ne décroche jamais grâce au scènes d’action et à l’interprétation de qualité. Les scènes d’action de Dangereusement Vôtre sont beaucoup plus crédible et réaliste qu’Octopussy: la scène pré-générique est très bonne avec des fusillades, courses à ski et en motoneiges et l’explosions d’un hélicoptère, ensuite il y a la course poursuite à Paris où Bond pourchasse May-Day dans la Tour Eiffel au début puis dans une voiture qui finira coupée en deux, là c’est un peu irréaliste, c’est vrai, mais la séquence est devenu culte, il y a également quelques bagarres et assassinas, et après tout ça nous avons l’excellente course poursuite avec le camion de pompier où Bond est accroché à l’échelle qui part en vrille, très réussi, et enfin il y a le grand final dans la mine d’abord avec une grosse explosion, des fusillades et plein de morts et le combat entre Zorin et Bond sur le Golden Gate Bridge à coups de hache, un combat intense et génial. Les acteurs du film sont très bon, Roger Moore est comme d’habitude excellent dans le rôle de 007, avec de l’humour, de la drague et de l’action, l’acteur apparait pour la dernière fois dans le rôle après sept épisodes et il fut l’acteur le plus vieux à incarner James Bond, bravo monsieur Moore, ensuite le méchant Max Zorin est interprété par le grand Christopher Walken qui nous livre un méchant complètement fou, avec une coupe de cheveux qui rappelle celle de Javier Bardem dans Skyfall, un des meilleurs méchants de la série sans aucune hésitation, ensuite les James Bond Girl, d’abord Grace Jones qui joue May-Day est très bonne dans le rôle et la très belle Tanya Roberts qui joue Stacey Sutton est très bien elle aussi. Le film possède une des meilleurs chanson de la série, A View to a Kill interprété par Duran Duran. Dangereusement Vôtre marque la dernière apparition de Roger Moore dans le rôle de 007, Moore aura livrer un Bond plus blagueur et dragueur que Sean Connery mais il restera un des meilleurs interprète de l’agent secret et termine son hère bondiènne avec un très bon film. Merci monsieur Moore pour ses sept films géniaux.
Incertitudes

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 513 critiques

3,5
Publiée le 13/06/2014
Lorsque Dangereusement vôtre sort en 1985, Roger Moore a 58 ans. Les remarques sur son âge fusent depuis le début des années 80 et ce Dangereusement vôtre sera sa dernière aventure. A bout de souffle, Moore est constamment doublé dans des scènes d'action devenant toujours plus invraisemblables au fil des épisodes. Rien que la course-poursuite en ski du pré-générique en est un parfait exemple. Avec un peu d'attention, on peut même apercevoir furtivement son doubleur sur certains plans. Quand on n'a pas droit à des incrustations pourries...Plus généralement, ce Dangereusement vôtre est un mélange entre tradition et modernité. On a un casting de dinosaures : Roger Moore (James Bond), Loïs Maxwell (Moneypenny), Robert Brown (M), Patrick Macnee (Tibbett), Desmond Llewelyn (Q), Willoughby Gray (le docteur nazi Carl Mortner) et un casting rajeuni avec les deux James Bond girl : Grace Jones et Tanya Roberts (j'y reviendrai plus tard) et le méchant Christopher Walken blond platine plus sadique que jamais. Pour le scénario, c'est pareil, on mêle vieux relents de guerre froide et des problématiques actuelles : détruire la Silicon Valley pour contrôler le marché des puces électroniques. Donc on navigue comme ça le cul entre deux chaises et ça m'amène à parler des James Bond girls. Alors que Tanya Roberts est tout à fait quelconque même si je lui accorde une certaine beauté et de jolis yeux, ses répliques se bornent à crier "Jaaaaaaames, Jaaaaaaaaaames". Mayday est beaucoup plus intéressante. Jouée par la féline Grace Jones, elle se révèle tantôt femme profondément amoureuse de Zorin tantôt lionne assoiffée de vengeance quand elle se rend compte de sa trahison. Mais la question finalement, c'est de savoir si Dangereusement vôtre est un bon cru. Eh bien, là aussi j'ai du mal à trancher. Il comporte une méchante parmi les plus charismatiques de la série, quelques scènes de comédie savoureuses entre Bond et Tibbett au château de Chantilly et quelques séquences de haut vol comme la course-poursuite en camion de pompier où Bond est suspendu à l'échelle ou la bagarre finale sur le toit du pont de San Francisco avec la musique épique de John Barry. Mais voilà, le personnage commençait à trop lorgner vers la parodie et avait sérieusement besoin d'être rajeuni, rafraîchi. Cette tâche ingrate sera brillamment accomplie par Timothy Dalton pour Tuer n'est pas jouer et Permis de tuer en 1987 et 1989.
Samuel G.

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 367 critiques

4,0
Publiée le 28/11/2013
Dernier opus pour Roger Moore après de bon et loyaux services (7 opus dans la peau du plus célèbre agent secret britannique !) et bien qu'il apparait un peu trop vieux pour ce rôle ou les cascades les plus périlleuses n'en finisse pas et nous en mettent plein la vue durant deux heures assurant comme toujours le grand spectacle, son interprétation n'en reste pas moins toujours très bonne. Rien d'extraordinaire, rien de novateur, parfois un peu poussif dans l'humour, mais la recette fonctionne toujours. Le scénario est correcte, les scènes d'actions haletantes et spectaculaires (le combat final sur le Golden Bridge de San Francisco, mémorable !), les lieux sont sympas mais il faut également dire que Christopher Walken dans le rôle du sinistre Zorin vaut le coup d'œil... Sans oublier l'excellente BO de Duran Duran, peut être dans les 10 meilleurs titres de générique de la série... Un Bond sans surprises mais efficace et surtout très divertissant !
didou79

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 138 critiques

5,0
Publiée le 15/10/2013
roger moore joue pour la derniere fois le role de james bond et malgré son age et toujours convaincant dans le role titre et que dire de christopher walken dans le role du méchants hormis qu'il est parfait
James Bond RM

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 153 critiques

5,0
Publiée le 15/06/2013
Le dernier film de la saga avec Roger Moore est un véritable chef-d'oeuvre. Dangereusement vôtre est remarquablement joué par un Roger Moore encore en pleine forme et par un excellent Christopher Walken qui interprète un des meilleurs méchant de la franchise : Max Zorin. Egalement une bonne performance de Tanya Roberts et de Grace Jones. Les scènes sont bien filmées (Tour Eiffel, Château de Chantilly, San Francisco) . L'action est omniprésente et le film possède une bonne intrigue qui est tout à fait dans l'ère du temps (ordinateurs, composés électroniques). On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la saga. De plus ce film possède la meilleure chanson de générique de toute la saga qui est interprété par le groupe Duran Duran. Signalons aussi que c'est la dernière fois que lois Maxwell interprète Miss Moneypenny (elle l'a fait 14 fois). Un excellant James Bond.
commando bleu

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 53 critiques

4,0
Publiée le 11/11/2012
James Bond a vieilli mais il reste toujours un excellent personnage de même pour Roger Moore (58 ans )qui est encore en forme et qui donne toujours autant de classe à 007.
Akamaru

Suivre son activité 516 abonnés Lire ses 4 334 critiques

4,0
Publiée le 18/02/2009
"A view to a kill"(1985).Le Bond de trop pour un Roger Moore fatigué(il a 58 ans!),et doublé dans la plupart de ses cascades.Un agent secret grabataire,ce n'est pas terrible!J'exagère un peu car ce 15ème Bond réunit tous les éléments identifiables possibles:Bond Girls de rêve,gadgets utiles,méchants grandiloquents et action trépidante.Bond traverse les années 80 avec flegme dans un univers des plus pop et looké.Typique de l'époque,avec une alliée toute droite sortie d'un épisode de Côte Ouest!On ne fera en revanche pas la fine bouche devant le duo maléfique.Christopher Walken,teint en blond,s'excite rageusement contre un Bond empêcheur de tourner en rond.Accompagné de Grace Jones,la grande black panthère,icône de ces années.Au Chatêau de Chantilly(très beau cadre),Bond jauge la gravité de la situation,avant de poursuivre son périple à San Francisco pour stopper Zorin,qui veut fracturer la faille de San Andreas et régner sur le monde des microprocesseurs!Loufoque,bien entendu.Un peu trop pour le coup.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top