Mon AlloCiné
    Hudson Hawk, gentleman et cambrioleur
    note moyenne
    2,7
    1666 notes dont 94 critiques
    15% (14 critiques)
    30% (28 critiques)
    14% (13 critiques)
    21% (20 critiques)
    12% (11 critiques)
    9% (8 critiques)
    Votre avis sur Hudson Hawk, gentleman et cambrioleur ?

    94 critiques spectateurs

    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 175 critiques

    3,5
    Publiée le 6 septembre 2015
    Plutôt pas mal ce petit film, c'est drôle et complètement décalé ! Le scénario n'est pas très recherché mais ce n'est pas important car l’intérêt du film réside dans le comique. Il y a de très bonnes répliques et Bruce Willis & Andie Macdowel sont excellents de même que les autres acteurs. C'est bien évidemment loin d'être un chef-d'oeuvre mais on passe vraiment un bon moment de détente si on ne le prend pas trop au sérieux.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 084 critiques

    4,0
    Publiée le 4 août 2014
    Peu de gens comprendront ma note, car c’est un nanar réputé, mais j’adore ce film depuis petit. En effet, il est tellement décalé et barré que je l’ai toujours comparé aux 2 films des Addams, c’est dire. Déjà un Bruce Willis en voleur gentleman qui fait ses casses en chansons (et en adaptant le titre selon sa durée et le temps d’intervention) ça change du flic, les méchants sont certes aisément reconnaissables mais tellement atypiques qu’on n’en a pas refait des pareils depuis. Puis le casting aussi, Andie Mc Dowell qui se perd dans un long métrage aux antipodes de ce qu’elle fait habituellement, un frère de Sylvester… non vraiment barré quoi. Certes la trame en somme est des plus classiques, l’histoire vaut pas tripette (quoique un cambrioleur de reliques de De Vinci, ça le fait plus que Dan Brown), le rythme est fluide mais peu soutenu, l’image n’est pas super bien traitée, les décors sont très moyens et tout semble brouillon (les transitions sont mauvaises parfois). Néanmoins, les acteurs ne sont pas mauvais dans le genre, la musique passe bien (surtout le côté jazzy, trop rare), les lieux sont inattendus, l’humour est omniprésent (mieux que dans de nombreuses comédies) même s’il fait un peu gamin, la mise en scène est simple, il y a peu de longueurs mais surtout les dialogues sont juste énormes, bien recherchés dans le style et efficaces. Au final je dirais qu’il faut comparer ce film à un Roger Rabbit pour le délire, à prendre au second degré évidemment, et le voir comme une grosse déconnade hollywoodienne, il n’y en a pas tant… Bunny Baballe.
    J.Dredd59
    J.Dredd59

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 136 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juillet 2015
    Ah ouais, je kiffais ça, le film qui m'a fait adorer Bruce Willis, enfin pas dans tous ses rôles mais au moins je l'y ai découvert. Franchement la "comédie" lui sied mieux que faire le flic sans cesse. Puis juste pour les méchants on signe pour revoir ce film : Mars, Bounty, Nuts, Twix, ainsi que les 2 magnats du fric et Bunny Baballe. Tout le monde s'en souvient, c'est vraiment culte le truc. Déjà le pitch : un ancien taulard "Le faucon de l'Hudson" ça en jette non ? Tout ce qu'il veut c'est boire un cappuccino, du jamais vu hein ? Mais du coup il va devoir récupérer des pièces, qui une fois assemblées spoiler: donnent de l'or . Pour ça il devra bousiller les meilleures inventions de Leonard de Vinci (non pas la Joconde, le réalisateur s’en charge au début), avec une Andy Mac Dowell aux basques, et les méchants cités plus haut. Ouais je sais on est dans l'inédit complet, et les scénaristes ont le nez dans la poudre. Ça fleure bon les 90's, la déconne et le contre emploi de Bruce qui fait ses casses en musique (j'aurais bien voulu faire ça en cours, mais des chansons qui durent une heure je connais pas). Une preuve que c'est un chef d’œuvre ? Dur de trouver le dvd (ou a la Foirfouille).
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,5
    Publiée le 28 avril 2015
    Bon, Hudson Hawk s’est gentiment mangé à l’époque, et il faut reconnaitre que ce film part quand même très souvent en cacahuète. Le résultat est une sorte de brouillon fourre-tout pas très digeste. Dans le casting je n’ai pas trouvé Bruce Willis très à l’aise dans le rôle du fantasque héros. Il n’arrive pas à vraiment trouver la juste tonalité pour son personnage, et son inconstance finit par être assez désavantageuse. Parfois on dirait un improbable croisement entre Arsène Lupin et John McLaine, ce qui réserve quelques cocasseries. Maintenant il s’en tire pas mal si on le compare au duo composé de Richard E. Grant et de Sandra Bernhard, improbable couple qui cabotine outrageusement. Eux ils ont vraiment pris le film dans le sens comique, mais dans le genre grosse pantalonnade cartoonesque. Finalement, au milieu de tout cela, je retiendrai le jeu soft d’Andie McDowell, qui à mon avis est l’une des rares à avoir cerné le film avec justesse, c’est-à-dire une comédie d’action légère. James Coburn sauve son honneur, et Danny Aiello fait assez bonne impression aussi. Le scénario est impossible. Hudson Hawk est totalement brouillon. C’est mal écrit, la narration est chaotique, ça part dans tous les sens, on mélange tout, bref, c’est du n’importe quoi. En fait ce film m’a donné souvent l’impression de ne pas avoir su où aller. Alors certes ça pétarade, mais est-ce suffisant ? Il y a par ailleurs beaucoup d’ellipses et le film finit par devenir un gloubi-boulga que l’on suit avec un œil distrait. Visuellement on sent de gros moyens, avec des décors de qualité, une photographie soignée, et des effets visuels qui, pour l’époque, sont tout à fait décents. C’est déjà bien, et il faut avouer qu’Hudson Hawk mérite d’être considéré comme un produit de luxe, élégant et raffiné, sur lequel il n’y a pas grand-chose à redire. Ce n’est pas tout à fait mon opinion cependant de la mise en scène de Lehmann, qui essaye de suivre le côté ébouriffant de l’intrigue et de la prestation de certains acteurs. Le souci c’est que finalement là aussi ça relève parfois davantage du n’importe quoi que du travail cousu main. Le côté brouillon est notamment très perceptible dans la dernière partie. En revanche quelques bonnes idées de bruitages et de bonnes idées musicales. Bon, j’hésite honnêtement entre la moyenne et 2 pour ce film. Je tendrai plus pour 2, mais il faut tout de même dire que le film est esthétique, qu’il ne fait pas tellement son âge, qu’il y a quand même quelques acteurs pas mal du tout, et que le rythme compense, légèrement cependant, le manque de structure de l’histoire. Je donnerai donc 2.5, mais pour être franc, on est tout de même dans le ventre mou de la carrière de Willis.
    Sebmagic
    Sebmagic

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 120 critiques

    3,0
    Publiée le 19 février 2011
    Hudson Hawk semble diviser un peu les critiques qui le considèrent soit comme culte, soit comme un nanar. Personnellement, je pense que les gens de la première catégorie s'emballent peut-être un peu trop, tandis que ceux de la seconde n'ont certainement pas compris le caractère extrêmement parodique du film. Personnellement, je ne crierai pas au chef d'oeuvre ni au film culte, mais il faut bien avouer que j'ai passé un très agréable moment, malgré quelques longueurs inévitables. Les raisons pour lesquelles ce film a été autant descendu tient probablement du genre des films de Bruce Willis à cette époque. Le film est sorti en 1991 tout juste après les deux premiers volets de la saga Die Hard, où l'acteur interprète John McClane, un taré qui sauve les gens et tue les gros méchants. Du coup, le public s'attendait certainement à un film du même genre et la plupart ont même dû penser que ce film était sérieux. Ce n'est que 10 ans plus tard que les critiques se sont repenchées sur le cas "Hudson Hawk" et se sont posées la fameuse question "J'ai manqué quelque chose ?!". Et je me demande comment on peut croire un instant que ce film est à prendre au premier degré. Il est tellement décalé et absurde que c'est l'évidence même : ce film est une grosse parodie des films d'action parfois invraisemblables. Hudson Hawk est truffé de scènes totalement absurdes et incohérentes, on entre dans un grand délire de 90 minutes où le "n'importe quoi" est omniprésent. Au début du film, il faut l'avouer, le doute est permis. Quelques scènes sont vraiment très grosses et très invraisemblables, mais on se dit que ce genre de films regorge toujours d'explosions ridicules et de passages exagérés. Mais Hudson Hawk va beaucoup plus loin que ça. Lorsque commence l'évasion involontaire du héros sur un brancard, on commence à vraiment rire et à se dire que non, ce film n'est absolument pas sérieux et qu'il ne faut pas le prendre comme tel. Dans cette scène, le personnage incarné par Bruce Willis est sujet un nombre incroyable d'événements totalement improbables. Il double toutes les voitures au volant d'une civière, prenant le temps d'attraper au vol un mégot de cigarette qu'il recrache aussitôt, dégoûté parce qu'elle est mentholée (ce qui m'a beaucoup rappelé le gag du "sans plomb" dans l'Arme Fatale 3). Puis, continuant à rouler à vive allure contre son gré, il s'aperçoit qu'il arrive à un péage. A toute berzingue, il lit que le péage coûte 57 cents, argent qu'il sort d'on ne sait où et qu'il balance dans le panier, tout en zigzaguant entre tous les véhicules. Cette scène m'a vraiment fait beaucoup rire. Ce film est vraiment excellent parce qu'il accumule toutes sortes de clichés volontaires et complètement assumés qui font plutôt mouche. La présence de scènes ultra-improbables est décalée et amusante. On pense par exemple aux fois où le héros saute d'un camion en marche (ou d'un immeuble) et atterrit tranquillement assis sur un fauteuil ou à la table d'un restaurant, suite à quoi il lance au serveur un "QUOI ?" assez agressif. Au milieu de tout ce foutoir qui passe à toute allure, on n'a même plus le temps de compter toutes les invraisemblances tant le héros se tire de toutes les situations dangereuses avec une extrême aisance, ce qui peut également nous rappeler le cultissime Last Action Hero. Et au beau milieu de ce grand bazar, le film regorge de répliques cultes à la Bruce Willis comme lorsqu'il lance à un décapité que "ce sera pas la peine de t'acheter un nouveau chapeau pour les vacances", ou encore le mythique "Bunny...... Bo-boll !". Egalement pas mal d'humour avec le gang des barres chocolatées et notamment Bounty, l'abruti de service, ainsi qu'avec l'incapacité pour le héros de boire son fichu Capuccino. Bruce Willis a la classe dans un rôle taillé pour lui, un cambrioleur qui connait par coeur une bonne centaine de chansons, si ce n'est plus, ainsi que leurs durées exactes, lui permettant de réaliser ses casses à la seconde près au lieu d'utiliser un simple chronomètre. On retrouve dans ce film cet humour particulier, propre à l'acteur, que lui seul (ou presque) peut manier et dont il a le secret. Le personnage de Danny Aiello est également très drôle, notamment à la fin où il survit on ne sait comment à une chute d'une centaine de mètres dans une voiture enflammée. Survie miraculeuse qu'il expliquera par le "déclenchement automatique des extincteurs" à l'intérieur du véhicule. Bref, le mec s'en est tiré parfaitement indemne, il rigole et demande carrément à passer à autre chose, comme si c'était un simple petit détail dans sa vie bien remplie. Néanmoins, le film souffre parfois de quelques longueurs. Personnellement, j'ai trouvé l'histoire de ce gros "diamant" assez lourde, même s'il fallait bien un semblant de scénario pour justifier ce gigantesque n'importe quoi. C'est pour ceci que je ne le qualifierais quand même pas de culte. Néanmoins je me suis bien diverti avec cette comédie très fraîche qui m'a vraiment fait marrer.
    Louis Etienne
    Louis Etienne

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 9 critiques

    2,5
    Publiée le 28 septembre 2011
    De l'humour quelque peu grivois, une trame plutôt classique ; néanmoins, ce film reste regardable, si l'on le prend au second degré, ou si l'on débranche son cerveau pendant 1h35
    youfahakit
    youfahakit

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 172 critiques

    2,5
    Publiée le 4 juin 2009
    Généralement, avec B.W. à l'affiche, on sait qu'on va passer un bon moment. Mais pour ce film j'ai plutôt été déçu, avec l'impression que ce dernier s'adresse à un public d'attardés même si Bruce Willis fait partie de mes acteurs fétiches. Quant à A. McDowell, elle fait dans la potiche, le rôle ne lui convient pas. Désolé pour la note.
    Cind' A.
    Cind' A.

    Suivre son activité 1 abonné

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2018
    Attention, ceci n'est pas une critique objective. Parce que oui, je dois l'avouer : j'étais amoureuse de Bruce Willis. Alors est-ce que j'aimais les "vrais hommes" avec un humour potache, un grand sens de l'aventure et un brin mauvais garçon? Et bien oui. Et c'est aussi pour ça que le film m'a plu. Au-delà de ce genre de passion aveuglante qu'on a tous eu étant enfant, pour un idole qui n'en mérite pas tant, il faut dire que ce petit film sait se jouer des gros clichés, pour en faire quelque-chose de très drôle tellement c'est absurde. Et c'est ça qui est bon. Ce beau criminel repenti qui se retrouve projeté dans un Da Vinci code mixé avec un Ocean Eleven et qui enchaîne les péripéties sans pouvoir goûter son capuccino.... Et ben c'est drôle. Alors c'est une comédie d'action des années 90'. Et pour ça, faut pas trop lui en demander. "C'est pas faux" comme dirait Caradoc... Mais il y a de l'action, de l'humour, de l'absurdité et une once de romantisme. Et les méchants sont juste dignes d'un bon comic déjanté. Dans son genre, c'est effectivement une référence. Une dernière chose : "Bunny, ba-ball !!!!!"
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1156 abonnés Lire ses 2 468 critiques

    0,5
    Publiée le 3 janvier 2014
    Le plus gros raté de l’histoire du cinéma, et à raison. L’histoire ridicule et ce personnage un peu foireux de James-Bond-bad-boy sont deux des nombreux aspects pathétiques de cet "Hudson Hawk" vraiment navrant. Une étoile cependant parce qu’il y a de quoi rire de ce bon vieux Bruce Willis bien ridicule.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    4,5
    Publiée le 17 août 2016
    B. Willis a mis beaucoup de lui-même dans ce projet, imaginant l'histoire et s'accordant le rôle principal et s'adjoignant les services du magnat J. Silver. Il en résulte un film dingue, bourré de trucs funs et de petits plaisirs que s'offre la méga-star avec du jazz pétaradant, des gags, des punchlines de fou, des calembours moisis, un rythme trépidant, une intrigue tortueuse, des persos complètement barré et une ambiance de cartoons. Le public sera dérouté à l'époque mais pour les geeks d'aujourd'hui, c'est un petit bijou. Alors oui, c'est surjoué, invraisemblable, foutraque mais c'est d'abord ultra-fun, décomplexé, bien mis en scène, sans temps mort bref, un pur kiff qu'il faut voir avec des acteurs en roue libre au milieu d'un spectacle formidable. Un de mes films favoris. D'autres critiques sur
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    2,0
    Publiée le 25 septembre 2012
    Bruce Willis campe un personnage de cambrioleur cool et casse-cou qui lui va comme un gant. Un pur film de divertissement parmi tant d'autres.
    Linihila
    Linihila

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 620 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juillet 2007
    Génial ! Ce film a marqué mon enfance, j'ai passé des années à rejouer des scènes et à citer des passages avec ma soeur, si vous ne l'avez toujours pas vu, ce n'est pas trop tard ! Ce serait dommage de râter certaines scènes d'anthologie ( le golf.. Mais chut je n'en dis pas plus ;o) ) !J'adore O:-)
    MK3
    MK3

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 269 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juin 2011
    Génial! Un divertissement rempli de personnages hallucinants et hallucinés sur un scénario loufoque et palpitant!
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    0,5
    Publiée le 22 février 2010
    Abrutissement total, c’est l’impression que nous donne le film alors qu’il vient tout juste de commencer. Et pourtant, c’est déjà trop ! L’introduction relève du grand n’importe quoi, on en vient même à se demander si on ne se serait pas trompé de film. Quant à la suite, ce ne sera pas mieux, à commencer par son scénario, des plus basic, pas une once d’originalité (si ce n’est le côté cartoon / Tex Avery, très récurrent et assez exécrable au final), des personnages archi stéréotypés, à outrance pour certains et horripilants, des répliques affligeantes, dignes des pires bouses cinématographiques. On en vient encore à se demander ce que viennent faire ici des acteurs tels que Bruce Willis ou encore Andie MacDowell, c’est à n’y rien comprendre. Néanmoins, ce que l’on parvient à comprendre, c’est pourquoi ce film a été un véritable échec (un gros bide !), tant commercial que vis-à-vis des critiques (presse et spectateurs), ce qui lui a d’ailleurs valu deux trophées, à savoir deux Razzie Award (l’équivalent de nos « Bidets d’Or », récompensant les pires films).
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2013
    Début des années 90. Bruce Willis vient de sortir du petit écran pour exploser dans Piège de cristal et sa suite, devenant un nouveau action man charismatique et blagueur. Pourtant, l'acteur va continuer dans la comédie avec un film d'aventures burlesque imaginé par ses soins où un cambrioleur de génie à peine libéré de prison va être forcé de dérober trois cristaux créés par Leonard de Vinci, des pièces maitresses qui, assemblées, sont sensées changer le plomb en or... Sur ce pitch déluré s'ajoute toute la folie d'un Bruce Willis cabotin comme jamais, de péripéties déjantées allant du New Jersey à Rome et une galerie de personnages tous plus excentriques les uns que les autres. En effet, outre notre héros et son débonnaire acolyte qui cambriolent sur un timing de chansons de jazz (une originalité rafraichissante), ils vont être confrontés à un couple de milliardaires (Richard E. Grant et Sandra Bernhard) ainsi qu'à un ancien de la CIA (James Coburn) et sa bande de mercenaires portant chacun un nom de barres chocolatées : Kit Kat le mime muet, Snickers l'expert en explosif, Nuts la tueuse impitoyable et Bounty la brute stupide. Accompagné d'une sexy agente du contre-espionnage employée par le Vatican (Andie MacDowell, la femme qui souriait tout le temps), le gentleman cambrioleur n'aura pas une minute de répits, lui n'aspire qu'à déguster son cappuccino... Si le sérieux n'est pas de la partie et si nos acteurs s'en donnent tous à cœur joie pour cabotiner à outrance autour de bruitages cartoonesques et de situations parfois lourdingues, Hudson Hawk reste avant tout une aventure décomplexée et originale où les rebondissements les plus fous sont légion, ne permettant jamais au spectateur de souffler. La mise en scène explosive de Michael Lehmann, les nombreuses références à la pop culture (les Mario Brothers pour ne citer que eux) et la bonne humeur communicative d'un Bruce Willis infatigable arrivent à rendre le long-métrage tout à fait réjouissant, voire culte pour certains. Ainsi, casse inventif, course-poursuite sur les toits du Vatican, bagarres multiples et final explosif où se mêlent lance-roquettes, karaté et échappée à bord de l'Ornitottero (la machine volante créée par de Vinci) sont principalement au programme de cette comédie d'aventure fracassante pas forcément inoubliable mais suffisamment distrayante.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top