Mon AlloCiné
    Minnie et Moskowitz (Ainsi va l'amour)
    note moyenne
    3,8
    79 notes dont 15 critiques
    33% (5 critiques)
    27% (4 critiques)
    27% (4 critiques)
    7% (1 critique)
    7% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Minnie et Moskowitz (Ainsi va l'amour) ?

    15 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 576 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Publiée le 29 octobre 2010
    Un John Cassavetes qui se veut un plus léger qu'à son habitude pour cette histoire qui ne manque pas pour autant de hauteur. L'ensemble est parfois un peu trop bavard donc pas sans une certaine lourdeur qui fait parfois un peu décrocher. Il n'empêche que l'ensemble est loin de manquer grâce aux interprétations parfaites de Seymour Cassel et de Gena Rowlands qui arrive à nous faire croire que leurs deux personnages qu'a-priori tout oppose sont faits pour être ensemble et qu'ils ont beaucoup plus de points communs qu'on aurait pu le croire. Pas un grand film du réalisateur mais une oeuvre attachante, comme pour ses deux personnages principaux, tout de même.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    3,0
    Publiée le 19 janvier 2011
    C'est probablement l'oeuvre la plus accessible de John Cassavettes,et c'est un point d'entrée idéal dans son univers auteuriste néo-réaliste.Comme toujours chez lui,la narration est très lâche,ce qui est déconcertant."Minnie et Moskowitz" revendique son tempérament libertaire,et dégage une chaleur peu commune en contant une histoire d'amour anticonformiste entre deux êtres enfermés dans leur solitude et leur maladresse.Ils n'ont rien à faire ensemble,si ce n'est se fier l'un à l'autre pour survivre.Ils apprendront à tomber le masque(lui,ses bacchantes,elle,ses lunettes de soleil géantes)et à faire fi des conventions et des préjugés sociaux.Ce qui était un comportement très culotté en 1971.Seymour Cassel dégage une énorme tendresse,derrière son apparence de beatnik un peu fou,imprévisible,généreux.Il est hors de la société,mais il s'accrochera à cet amour qui lui tombe dessus.Quant à Gena Rowlands,elle est d'une beauté sophistiquée et d'une élégance folle.Chacun de ses sentiments contradictoires se ressent à l'écran.Son jeu représente la perfection absolue.Cassavettes se laisse aller à l'optimisme,et de nombreuses scènes font sourire par leur caractère extravagant.Original.
    Rodolphe R.
    Rodolphe R.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2015
    C'est l'un des films les moins connus de John Cassavetes. Et c'est dommage parce que non seulement il est formidable mais en plus c'est son œuvre la plus optimiste, la plus solaire, c'est la porte d'entrée idéale à la filmographie d'un cinéaste passionnant et unique. Car c'est du Cassavetes grand teint, du qui vous reste imprimé dans l'âme toute une vie de cinéphile, du qui vous bouleverse, vous fait rire et vous émeut à en pleurer de bonheur…
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    4,5
    Publiée le 7 janvier 2012
    Entre Husbands et Une femme sous influence, John Cassavetes tourne ce Minnie et Moskowitz que l’on considère généralement comme un film mineur. Considération qui ne tient pas une seconde pour peu qu’on se donne la peine de le regarder ! C’est l’histoire d’une histoire d’amour, improbable peut-être, dérangeante à coup sûr, entre deux êtres que rien ne prédestinait à se lier et qui vont trouver ensemble leur voie vers un monde meilleur. Gena Rowlands est sublime, comme toujours depuis cinquante ans bientôt, L’auteur, dans un trait d’humour dont il est coutumier, se donne un petit rôle qui n’est certes pas un beau rôle et Seymour Cassel est énorme dans son personnage de paumé qui s’accroche à sa femme idéale comme un poulpe à son rocher. Cassavetes, comme toujours, filme les visages avec un art incomparable, sculptant la lumière et les courbes, rendant chaque détail important par la grâce de son style unique, fait de son génie propre et de sa culture immense du cinéma et des arts en général qui en font un auteur puissant et original, l’un des plus fascinants de l’histoire du cinéma.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    2,5
    Publiée le 9 août 2007
    Minnie et Moskowitz, oeuvre un peu étrange dans le parcours de Cassavetes, dresse, hélas, un portrait par trop idyllique de ce que l'amour doit être : sans concession et sans préjugé des classes sociales. Hélas, le monde de ce film ressemble étrangement à celui que dénigre Minnie avec son amie : un univers romantique et faussé que portent les studios hollywoodiens. Impossible de croire une seconde à cet amour décalé entre deux êtres qui n'ont rien à faire ensemble. Tout les sépare, mais Cassavetes s'entête à vouloir les réunir. L'intention est bonne, mais peu crédible. Reste la fougue du scénario, l'intelligence des dialogues, les coups de projecteur lancés sur notre société... Assez pour faire un très grand film ? Difficile à croire.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Minnie et Moskowitz est une belle histoire d'amour, originale et magnifiquement interprétée. Gena Rowlands est magnifique, drole, émouvante est apparait comme le parfait contraste avec le personnage incarné par Seymour Cassel, beatnik vieillissant au look peu soigné, qui hurle au lieu de parler, qui trime et qui en vient souvent aux poings. Tout sépare donc Minnie de Seymour, presque tout...Les deux personnages ont cependant en commun une terrible solitude. Minnie et Moskowitz finiront par se retrouver et pourront enfin se dévoiler l'un à l'autre, dévoiler leur mal de vivre. Elle pourra laisser ainsi tomber ses lunettes noires géantes et lui se raser son énorme moustache derrières lesquelles ils se cachent des gens et situations de tous les jours...John Cassavetes (qui fait une apparition non créditée) réalise une belle histoire d'amour, aux sentiments profonds et palpables, magitralement interprété par la radieuse Gena Rowlands et l'excellent Seymour Cassel. Un film sur la solitude, le manque d'amour, la passion, le besoin de parler et de se confier qui fait souvent rire et qui émeut tout le temps. Magnifique.
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 686 critiques

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2012
    Certes il semble ici difficile de parler du meilleur film de John Cassavetes, mais tout de même personne n'osera nier la beauté éclatante de ce film et ses questions moments de vérité qui nous révélent à nous même. Particulièrement anti culturel avec l'allure dépravée d'un Seymour Cassel excellent, le cinéma jazz de Cassavetes fait son effet et nous emporte. Mention spéciale à la scène du mariage : certainement l'une des plus belles de toute l'histoire du cinéma.
    womanundertheinfluence
    womanundertheinfluence

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Voilà un Cassavetes dont on sort pour une fois avec le sourire ! Un sourire certes un peu desespéré, mais l'histoire n'en reste pas moins teintée d'un léger optimisme. On se prend même à rire franchement, comme lors de la scène où Minnie et Seymour se présentent leurs mères respectives, ou lorsque Seymour se "fend" d'un "dîner" au snack du coin pour séduire sa belle. Une histoire sur la rencontre de deux êtres à la dérive que tout sépare, sauf leur maladresse et leur amour.
    zouvi
    zouvi

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le filme est touchant, son côté décalé, ses personnages biens vivants et détaillés. La rencontre tant attendue est fort tardive et finalement pas captivante. Le rire surgit à certains moments isolés. Au final de situations incongrues en évolutions aberrantes, de personnages improbables en relation idiote, ce film est une soupe indigeste et ennuyeuse.
    SebD31
    SebD31

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 547 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mai 2009
    Quand Cassavetes s'essaie à la comédie, cela donne un film profond et non conventionnel. Une petite merveille !
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    5,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Un film profondément humain! Une comédie romantique pour une fois réaliste où un homme et une femme que tout oppose vont finir par succomber l'un à l'autre et cela malgré l'incompréhension de leurs parents!!! Une magnifique histoire originale au cinéma mais commune a tout mortel! Elle touchera tout le monde...
    philetsarah
    philetsarah

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 30 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mars 2015
    Ce film est un incontournable de Cassavetes, les acteurs y sont grandioses! Le thème traîte de la folie de l'être... amoureux...Perdu, douteux, le désir s'effleure, la tendresse se dévoile, la violence sort... Toutes les facettes de l'être se fondent et se confondent... A revoir ou à découvrir absolument!
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 573 abonnés Lire ses 1 399 critiques

    3,0
    Publiée le 25 août 2016
    Un beatnik vieillissant et gardien de parking rencontre une blonde sophistiquée travaillant au Muséum. Tout les sépare, sauf leur solitude et leur maladresse. Alors, ils finiront par s'aimer. Bon, on est chez Cassavetes, donc ce n'est pas un long fleuve tranquille. On discute beaucoup dans les bars et les restaurants. On se met en colère pour un oui ou pour un non. On s'embrasse puis on se tabasse. Eprouvant ! En fin de compte, Gena Rowlands n'y est pas pour rien, le film a un certain charme buriné. A condition d'accepter que l'amour et la rage soient deux sentiments voisins.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 273 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2016
    Film au réalisme saisissant grâce à une mise en scène et une histoire simples mais profondes. Gena Rowlands est sublime et une fois de plus admirablement filmée par Cassavetes.
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 5 critiques

    3,0
    Publiée le 5 mai 2017
    Un film duquel se dégage une vraie liberté et emmené par deux très grands acteurs. Cassavates a cependant réalisé des films encore plus forts.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top