Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Halluciné
    note moyenne
    2,7
    63 notes dont 18 critiques
    répartition des 18 critiques par note
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    8 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur L'Halluciné ?

    18 critiques spectateurs

    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 451 critiques

    0,5
    Publiée le 20 octobre 2012
    Hormis la relative bonne performance de Jack Nicholson et la présence de la charmante Sandra Knight, je ne pourrais donner d’autre qualités concernant ce long métrage d’épouvante. Le scénario est très confus, la réalisation de Roger Corman est beaucoup trop approximative, la photographie assez désastreuse (mais peut-être est-ce dû à la qualité du dvd) et en plus Boris Karloff nous offre une prestation bien indigne de la part d’un comédien de son statut. Le résultat final est donc plus que décevant, mais le fait que l’ensemble ait été tourné en quelques jours seulement y est sans doute aussi pour quelque chose.
    brunocinoche
    brunocinoche

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 500 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juillet 2010
    Une chouette curiosité que ce film de Roger Corman, maître incontesté de la série B des années 60. On y retrouve Boris Karloff, autre légende du film fantastique dans un de ses derniers rôles et on découvre un jeune Nicholson, déjà fort charismatique. C'est kitch à souhait, c'est bien mené, ca fonctionne malgré le manque évident de moyens.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    0,5
    Publiée le 24 avril 2011
    Plus mauvais que ce film tu meurs (lol), à éviter à tout prix .
    levani
    levani

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 125 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Corman au sommet de son art:ambiance surréaliste,intrigue alambiquée allant droit au but sans effets inutiles,moments completement hallucinés,justement,de terreur pure... Et puis bon historiquement parlant, quand on voit le "casting" des assistants réalisateurs et des scénaristes du film,on reste conquis par le potentiel gigantesque des fameux protégés de l'écurie corman.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1581 abonnés Lire ses 8 738 critiques

    2,0
    Publiée le 29 avril 2011
    Autant le dire tout de suite, "The Terror" n'est pas le meilleur film de Roger Corman! Pourtant il en dit long sur sa manière de produire! Le dècor est un château qui est en fait le même que pour son prècèdent film "The Raven". Donc, dèjà, Corman ne sait pas foulè pour chercher un dècor original! Ici on n'a des couloirs, des pièces, filmès sous plusieurs angles diffèrents, qui donnent une illusion limite "stocks-shots" d'une architecture, alambiquèe et varièe! Dans la distribution, on retrouve un certain Jack Nicholson, jobard transi d'amour face à l'immense Boris Karloff, fatiguè, malade, en passant par Dick Miller, le comèdien gimmick de toutes les productions Corman! Le scènario est inènarrable et les effets spèciaux ne sont guère èblouissants! Tournè avec trois francs six sous, en quelques jours, dans une fraternitè bricoleuse, "The Terror" est une oeuvre typiquement cormanienne...
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 582 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    2,0
    Publiée le 16 avril 2011
    Malgré le fait que c'est très visiblement fait avec deux bouts de ficelle et une photo couleurs pas terrible (ça vient de Pathé donc français donc faut pas s'étonner de sa qualité médiocre!), le début présageait pourtant quelque chose de très bon mais le réalisateur n'arrive pas à instaurer un quelconque de climat et un bon rythme d'ensemble. La psychologie des personnages n'est guère mieux (Nicholson qui arrive à faire avouer une chose très grave à Karloff juste parce qu'il lui gueule un peu dessus, franchement...!). C'est donc d'un oeil très facilement distant que l'on regarde la confrontation entre un monstre sacré, Boris Karloff, et un futur monstre sacré, le jeune et pas encore très connu Jack Nicholson. Et ceux malgré un twist-ending qui tente de relancer l'intérêt mais qui n'est pas du tout convaincant, et une toute dernière minute qui fait pourtant une certaine impression.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    3,0
    Publiée le 12 avril 2012
    Un des premiers vrais premiers rôles de Jack Nicholson dans une production Corman avec en assistant réalisateur un certain Francis Ford Coppola. L'originalité vient que Nicholson joue un soldat de la Grande Armée de Napoléon, perdu il se met à connaitre le secret caché d'un baron et de sa défunte épouse. Lorsqu'on connait le délai très court de tournage on en peut que saluer une production certe modeste mais dans la bonne moyenne des productions Corman. Le mixte entre les décors de studio et les décors naturels donne du cachet, les studios étant souvent l'apanage du genre. Il s'agit là d'un scénario original mais on reconnait l'influence de Edgar Allan Poe que Corman a déjà adapté plusieurs fois. L'autre bonus du film est évidemment la présence du mythique Boris Karloff, alors en fin de carrière. Quelques défauts et un film ayant mal traversé les âges mais une ambiance gothique réussit et un twist final qui ne l'est pas moins. Quelques longueurs mais rien de grave vu la durée du film (1h20).
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    2,0
    Publiée le 2 janvier 2015
    Film fauché où Roger Corman réutilise les décors qu'il avait en sa possession pour son précédent film "Le Corbeau", "The Terror" nous envoie à l'époque napoléoniennes suivre un lieutenant français perdu qui va bientôt faire face à une femme qui apparaît et disparaît mystérieusement. On retrouve dans "The Terror" , Francis Ford Coppola comme assistant-réalisateur (il aurait notamment tourné plusieurs scènes en extérieur) ainsi qu'un tout jeune Jack Nicholson dans le rôle principal avec en face de lui Boris Karloff dans l'un de ses derniers rôles. Tout cela était donc fort intriguant et la déception encore plus forte. Rien de bien exceptionnel dans ce film où Corman use de différents effets (fumés qui sort du sol, apparition/disparition mystérieuse, grand château, musique inquiétante...) parfois bien réussis mais à aucun moment il ne parvient à créer une atmosphère vraiment sombre, angoissante et prenante malgré quelques bonnes idées. Le scénario est assez confus, tombant même par moments dans la facilité malgré quelques pistes intéressantes et surprenantes. De plus, la qualité visuelle et la photographie couleur laissent à désirer et c'est surtout à ce niveau-là que l'on ressent le manque de moyens. Si le personnage de Jack Nicholson (qui livre par ailleurs une bonne performance pour sa troisième collaboration avec Corman) est assez intrigant et même travaillé, ce n'est pas vraiment le cas de ceux qui gravitent autour de lui. C'est dommage car le début laissait présager de bonnes choses et Corman maîtrisait bien les apparitions d'éléments fantastiques ainsi que celle du personnage joué par la belle Sandra Knight. Une déception pour ce film où, passé un début intrigant, on ne ressent pas vraiment l'atmosphère angoissante et sombre qui aurait dû y avoir et finalement, "The Terror" se regarde sans grand intérêt... D'ailleurs pour l'anecdote, le film devait d'abord être tourné en très peu de temps mais finalement le tournage dura neuf mois avec cinq réalisateurs différents dont, en plus de Corman et Coppola, Nicholson lui-même. Ceci explique donc peut être cela...
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 1 056 critiques

    1,0
    Publiée le 27 septembre 2015
    Avec la collaboration de Francis Ford Coppola (scénario, réalisation et production) A part quelques apparitions de Sandra Knight (la femme de Nicholson à l'époque), il n'y a rien à sauver dans ce mauvais Corman aux couleurs hideuses, l'interprétation est fade, le scénario confus et bâclé, le rythme inexistant. Pas grand intérêt.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 14 septembre 2010
    Film décalé avec ces couleurs bizarres, pas du tout effrayant ni assez halluciné pour parler de film culte néanmoins.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 5 février 2012
    "The Terror" ou "L'Halluciné" (entre autres titres divers et variés) se situe sur cette frontière un peu floue entre la vraie série B et le vrai nanar. La série B, car l'intrigue et l'ambiance générale (par ailleurs plutôt pas mauvaise étant donné les circonstances du tournage) peuvent vaguement rappeler les films produits par Val Lewton dans les années 40... avec un certain Boris Karloff (qui est de toute façon toujours génial). Le nanar, car... ça vire assez rapidement au gros portnaouak, que l'image et les couleurs sont gentiment ridicules, sans parler des décors et de certains raccords foirés. Cela dit, la musique passe plutôt bien. Et, surtout... des films, avec un vieux briscard du cinéma d'épouvante (Karloff) et une valeur montante (Nicholson), tournés en trois jours par cinq réalisateurs (dont Francis Ford Coppola, Monte Hellman et Jack Nicholson lui-même), ça ne court par les rues. Un nanar, oui, mais un nanar qui tient assez bien la route.
    Michel T.
    Michel T.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 147 critiques

    0,5
    Publiée le 17 août 2011
    Aujourd'hui, ce DVD pourri est vendu sous le titre accrocheur de "The Terror", on ne s'embête plus à trouver une traduction surannée qui, pourtant, accompagnerait merveilleusement cette daube. L'image aussi est accrocheuse, pas comme celle présentée ici : ce sont des yeux en gros plan, disons des yeux de sorcière, au-dessus d'un pont levis en contre-plongée. À la rigueur, la jaquette pourrait faire croire qu'il s'agit d'un film récent. Le DVD est sponsorisé par Ciné FX et on peut lire cette phrase au-dessus du titre : "Le cauchemar prend forme", ce qui fait d'ailleurs bien rire quand on a vu le film. C'est juste vieux, ridiculement mal fait, irregardable, farfelu, incohérent, bref c'est juste MAUVAIS. Seul le début est pas mal, avant que l'histoire ne commence, il y a une certaine poésie qui naît de la rencontre entre le chevalier napoléonien Jack Nicholson et la mystérieuse inconnue du bord de mer, on se croirait dans le Léonor de Juan Luis Bunuel, empreint du romantisme allemand de Ludwig Tieck. Mais à partir du moment où on voit cet acteur d'un autre temps, Boris Karloff (né en 1887 !), alors c'est foutu. Je crois que c'est tout ce qu'il y a à dire sur le contenu. Le dos de la jaquette est juste à mourir de rire : "Un film atypique, envoûtant, produit par Roger Corman, le pape du cinéma underground et co-réalisé par Jack Nicholson, Francis Ford Coppola et Monte Hellman." Est-ce que c'est une blague ? Roger Corman, pape du cinéma underground ? (rires) Il est plutôt mainstream pour un réalisateur undergound, non ? À réaliser des films à succès comme "La petite boutique des horreurs" et à travailler avec Nicholson, Coppola et Monte Hellman qui étaient déjà des valeurs montantes d'Hollywood bien que relativement "contre-culturelles". Le terme "underground" doit inclure des notions d'expérimentation, et donc de non-reconnaissance par l'art disons conventionnel d'une époque donnée, ce qui n'est PAS DU TOUT le cas ici puisque Roger Corman réalise des merdes commerciales horrifiques dont le but est de rapporter un max de pognon avec un budget relativement restreint. Une merde qui continue d'ailleurs de rapporter du pognon grâce aux DVDs attrape-gogos de supermarchés.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 43 critiques

    2,0
    Publiée le 19 septembre 2017
    Même si l'atmosphère est envoûtante par moment et si on se réjouit de retrouver Boris Karloff et le tout jeune Jack Nicholson, le scénario n'est pas folichon et ne tient pas debout. La fin est également peu crédible et très convenue (pour un film d'horreur). Roger Corman a signé bien mieux dans le passé (La Chute de la Maison Usher, le Masque de la Mort rouge).
    Hector Mann
    Hector Mann

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 283 critiques

    1,0
    Publiée le 26 avril 2009
    Roger Corman possédait de sacré poulins dans son écurie, mais il ne cherchait pas à exploiter leur talents, simplement leur savoir-faire; F.F.Coppola, Monte Hellman, Jack Nicholson et Boris Karloff sont au casting de ce "The Terror". Ne vous attendez pas à un truc complètement hallucinatoire, c'est juste un petit film d'épouvante avec ces effets de brouillards, d'orages, d'histoires de sorcières, de possédés et d'images clichés. Karloff et Nicholson ont de sacrés geules, alors ça vaut le détour. Le reste de la distribution est okay aussi, pas de doute, mais le charisme de ces deux là justifie le statut de culte pour ce film. Sans ça, il serait passé inaperçue et à juste titre.
    Fayce Zj
    Fayce Zj

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 508 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juin 2012
    Même si le film est vieux, il faut reconnaître que c'est un beau nanar ! Ce n'est pas parce qu'il y a Boris Karloff et Jack Nicholson que ça va faire de "The Terror" ( que je possède sous le titre français "Le Château de la terreur" ) un film valable. Le scénario n'emballe pas trop, les dialogues et les réactions des personnages sont assez risibles, l'ensemble est peu crédible. La réalisation est un peu bâclée, on sent que c'est un film qui a été rapidement pensé et rapidement tourné... L'ambiance est assez agréable, avec cette esthétique cormanienne un peu psychédélique, mais le film se résume les trois quarts du temps à des gens qui marchent dans des corridors... Bref, outre la présence de fameux acteurs, l'histoire n'est pas tellement palpitante et même le cinéphile adepte de films de série B d'époque risque d'être un peu déçu. Mais l'amateur de nanar devrait s'intéresser à "The Terror", car c'est un film mythique en quelque sorte...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top