Mon AlloCiné
Basic Instinct
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Basic Instinct" et de son tournage !

Sharon Stone, la révélation de Cannes

La révélation du Festival de Cannes 1992 reste sans conteste Sharon Stone, venue présenter sur la Croisette Basic instinct avec Paul Verhoeven et Michael Douglas. Ce film au parfum de scandale a catapulté cette superbe blonde, aperçue dans Allan Quatermain et les mines du roi Salomon et Total recall, au rang de star hollywoodienne et de sex symbol international.

Basinger, Pfeiffer, Hemingway, Barkin...

Avant d'être attribué à la peu connue Sharon Stone, le rôle de Catherine Tramell fut d'abord proposé à Kim Basinger, Michelle Pfeiffer, Mariel Hemingway, Geena Davis et Ellen Barkin qui déclinèrent toutes l'offre des producteurs en raison du caractère sulfureux du personnage et des scènes dénudées.

Retrouvailles Stone / Verhoeven

Basic instinct marque les retrouvailles de Paul Verhoeven avec Sharon Stone qu'il avait auparavant dirigée dans Total recall.

Sharon Stone n'a pas de culotte

Le film fit scandale notamment pour la scène de l'interrogatoire dans laquelle Sharon Stone croise et décroise langoureusement les jambes. Dans un plan, on peut constater que l'actrice ne porte pas de culotte. Celle-ci a par la suite expliqué son geste en disant qu'elle ne pensait pas que Paul Verhoeven filmerait cette partie intime du corps.

Ellen Barkin avant Sharon Stone

Deux ans avant Sharon Stone dans Basic instinct, Ellen Barkin interprétait déjà, face à Al Pacino, une femme vénéneuse soupçonnée de multiples meurtres dans Mélodie pour un meurtre.

Les féministes à dos

Pour contenter les ligues féministes et homosexuelles, le scénariste Joe Eszterhas voulut modifier certains éléments du script d'origine en remplaçant le détective Nick Curran par une lesbienne et en montrant la meurtrière tuer aussi bien des hommes que des femmes. Mais le réalisateur s'y opposa et Joe Eszterhas se retira finalement du projet. Les ligues, quant à elles, poursuivirent leurs manifestations, perturbant ainsi le tournage et le lancement du film.

Censuré pour les Etats-Unis

La Motion Pictures Association of America obtint la suppression de 42 secondes du film pour sa sortie aux Etats-Unis. Manquent quelques coups de pic à glace, certains ébats amoureux et le fameux plan où Sharon Stone laisse entrevoir qu'elle ne porte pas de culotte.

Une citation aux Golden Globes

Pour sa prestation, Sharon Stone obtint en 1993 une citation au Golden Globe de la meilleure actrice.

De nombreuses références à Hitchcock

Paul Verhoeven s'est librement inspiré d'Alfred Hitchcock pour la réalisation de certaines scènes : les longues randonnées en voiture sur les routes côtières, les dialogues avec regards appuyés dans le rétroviseur, les explications psychologiques... D'ailleurs, la robe que porte Sharon Stone dans la séquence de l'interrogatoire n'est pas sans rappeler celle de Kim Novak dans Sueurs froides.

Michael Douglas en voiture

Michael Douglas, passionné de sport automobile, a assuré lui-même la poursuite en voiture.

Michael Douglas et les femmes

Ce n'est pas la première fois que Michael Douglas entretient des rapports troubles avec une femme à l'écran. Celui-ci s'est fait plusieurs fois agresser par une représentante de la gente féminine dans ses films : Glenn Close s'interpose dans sa vie dans Liaison fatale, Kathleen Turner et lui se livre un combat sans merci pour conserver une gigantesque demeure dans La Guerre des Rose et Demi Moore le harcèle de ses avances dans Harcèlement.

La mode du thriller érotique

Basic instinct, de par son succès, a lancé la mode du thriller érotique au début des années quatre-vingt dix. C'est à cette époque que sont en effet sortis des films comme Sliver avec Sharon Stone, Jade avec Linda Fiorentino et Color of night avec Jane March.

Basic instinct 2 longtemps repoussé

Etant donné le succès de Basic instinct, il était normal qu'une suite soit en préparation. Sharon Stone avait répondu présent, mais Michael Douglas et Paul Verhoeven n'avaient pas donné leur accord. Nombreux sont les réalisateurs (David Cronenberg, John McTiernan) et acteurs (Kurt Russell, Bruce Greenwood, Benjamin Bratt, Pierce Brosnan, Vincent Perez) qui refusèrent de prendre leur place. Le projet fut finalement abandonné par les studios MGM et Sharon Stone réclama les 14 millions de dollars de son contrat pay or play qui suppose le versement de son salaire, et ce même si le film ne voit pas le jour. En 2004, le projet est relancé, avec Sharon Stone dans le rôle de Catherine Tramell. Tourné en Angleterre par le Britannique Michael Caton-Jones, le film, sorti en 2006, voit la belle se mesurer à David Morrissey.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Leto (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Pachamama (2018)
Back to Top