Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Barbouzes
    note moyenne
    3,9
    2582 notes dont 120 critiques
    répartition des 120 critiques par note
    14 critiques
    39 critiques
    44 critiques
    13 critiques
    9 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Les Barbouzes ?

    120 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 631 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2017
    Les Barbouzes est sans doute un des meilleurs films de Lautner. Si la dernière partie part en cacahuètes, un peu quand même, et si l’humour est parfois redondant, l’ensemble est tout de même décapant, et pour son époque, doté d’un style original. Le casting est très convaincant. Le quatuor Ventura-Blanche-Blier-Millot est réellement complémentaire, et les acteurs jouent avec jubilation leurs personnages respectifs. Entouré de seconds rôles attrayants (le très jolie Mireille Darc, un peu en retrait quand même ici, Jess Hahn, l’Américain de service…), ils nous offrent une lutte des services d’espionnage très fendarde. Portant le film, surtout dans la dernière partie qui accuse un essoufflement certain, ils méritent le détour. Le film s’appuie sur un scénario très parodique, déjanté et souvent absurde. L’humour est dans cette veine, et le résultat est singulier. En tout cas, ça file vite, c’est volontiers débile mais pour la bonne cause de l’humour, c’est excessif et très caricatural, mais c’est un moment potache très amusant. La meilleure partie reste celle du château, car il est vrai que le film peine à se renouveler dans sa dernière partie, accusant à la fois une baisse de régime, mais aussi un manque de pistes réelles pour avancer, vu que le scénario reste assez minimaliste. Après, ce n’est pas catastrophique, mais c’est certain qu’après les moments mémorables de la première heure, la dernière demi-heure laisse un goût plus mitigé. Visuellement c’est bien. Bel usage des décors du château, avec ses passages secrets, ses armures, ses douves, bref, il est utilisé à bon escient pour les gags. Il y a des séquences référencées, comme celle du train, et globalement Les Barbouzes témoigne d’un vrai soin formel, ce qui chez Lautner est loin d’être fréquent. A noter que le style, la mise en scène, rappelle pas mal le film le plus connu du réalisateur : Les Tontons flingueurs. Pour moi, Les Barbouzes est un film très amusant, qui redore le blason d’un Lautner que j’ai trop souvent connu bien peu inspiré. Ici c’est de la comédie populaire décalé et foldingue qui vaut le détour, et rappellera le talent de ses acteurs par la même occasion. 4
    Black-Night
    Black-Night

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 421 critiques

    3,5
    Publiée le 10 avril 2015
    Les Barbouzes est un bon film. Comment en évoquant et en parlant de ce film, ne pas faire illusion au chef d'œuvre qu'est Les Tontons Flingueurs du même réalisateur sortie un an plus tôt. Il en est bien difficile d'y faire abstraction car souvent comparé, et qu'il y fait lui-même au final quelques allusions avec quelques clins d’œil. Bien qu'il faille quand même se concentrer sur ce dernier, je dirais juste que l'autre film est indétrônable et qu'il est bien meilleur sur tous les points, que ce soit au niveau de la mise en place de l'histoire, du comique, du jeu des acteurs, des dialogues et de la musique. Revenons donc sur le dit film en question. Un peu déçu au final bien que l'ayant apprécié tout de même et trouvé bon dans son ensemble pour ces nombreuses qualités, reconnaissons-le, mais aussi certaines faiblesses et défauts. Ici l'histoire est un peu moins importante, moins intéressante, elle n'est que prétexte à servir les nombreuses situations délirantes, comiques surtout misent en place dans la seconde partie du métrage. Le film est malheureusement ponctué de temps morts parfois, une mise en place un brin longuette avec surtout une introduction un peu déconcertante et ne donnant pas vraiment envie. Une fois le film lancé, on reprend un peu le schéma de celui d'avant et cela fonctionne, pas aussi fort mais très bien quand même. Une ambiance noire mais joviale nous est servi pour cette comédie parodique d'espionnage qui ira volontairement et drôlement dans l'exagération où l'on aura donc une ambiance très particulière pour ce métrage. L'on reconnaîtra la patte du réalisateur Georges Lautner, dans son style, dans sa bonne réalisation avec encore souvent des plans en contre bas et des gros plans, typique dans sa technique qui fonctionnent toujours bien apportant souvent le sourire et le rire. Le burlesque dans ce film, est bien mis en valeur, les situations cocasses et comiques aussi et apportent le rire mais pas autant qu'on l'aurait souhaité, plus de sourires hélas. Les dialogues d'Audiard restent encore de sacrés morceaux cependant et j'en citerais deux qui m'ont énormément plu pour celui-là avec une phrase prononcé par Francis Blanche "On le tue tout de suite, ou on boit un café d'abord" et une autre par Lino Ventura "Un barbu, c'est un barbu mais trois barbus, c'est des Barbouzes" vraiment excellents. Souvent la mise en place des situations comiques se fera en présence de la musique, qui ici est sympathique, de bonne facture, intéressante et bien correspondante au genre. J'en viens et termine maintenant avec son célèbre et talentueux casting avec une troupe géniale composé de Lino Ventura excellent, Bernard Blier excellent, mon préféré qui m'apporte toujours beaucoup de rires, l'excellent Francis Blanche, le bon Charles Millot, l'épatante Mireille Darc. En clair, en dessous du cultissime Les Tontons Flingueurs, mais un bon moment en perspective où les acteurs s'en donnent à cœur joie pour notre plus grand plaisir subjugué par une bonne réalisation, où le noir et blanc magnifie les images et correspond à l'ambiance ainsi que de bonnes situations comiques présentes. A voir. Ma note : 7/10 !
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    2,5
    Publiée le 17 janvier 2012
    En espérant faire un film dans la lignée de leur immortel chef-d’œuvre, l’équipe des "Tontons flingueurs" s’est gentiment plantée. Sans aller jusqu’à parler de naufrage, il faut bien admettre que le film adopte un ton outrageusement burlesque qui n’a pas résisté aux ravages du temps. Pourtant, on ne peut rien reprocher au casting qui réunit quelques grands noms de l’époque : Lino Ventura en baroudeur classe et bagarreur, Bernard Blier en faux curé magnifique, Francis Blanche en espion russe hystérique, la jeune Mireille Darc toute mignonne dans un de ses premiers rôles sans oublier Noël Roquevert en colonel français. Quant aux dialogues signés du grand Michel Audiard, ils sont certes moins brillants qu’à l’accoutumée mais toujours bons à prendre ("La vérité n'est jamais bonne à dire, sinon tout le monde la dirait !", "La retraite, faut la prendre jeune ! - Faut surtout la prendre vivant ! C'est pas dans les moyens de tout le monde"…). Le problème vient plutôt du scénario plus que léger qui se résume essentiellement à une succession de coups tordus et de fusillades dans les règles entre espions ennemis. Georges Lautner a certes toujours dit qu’il avait réalisé ce film avec son équipe pour se faire plaisir mais était-ce une raison pour faire l’économie d’une intrigue digne de ce nom et d’une mise en scène travaillée (on ne compte plus les longueurs et les séquences répétitives) ? Et que dire de l’intervention plus que limite des agents asiatiques ? Reste que certaines scènes valent le détour ne serait-ce qu’en raison de leur 2nd degré, épatants pour l’époque (la jeune veuve qui ne semblent ne rien voir de ce qui se trame autour d’elle, l’Américain qui passe régulièrement à travers la fenêtre…). Et puis, un film avec Lino Ventura a toujours un intérêt.
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    3,5
    Publiée le 16 mars 2019
    Grand bordel au Château de Vigny. Quatre espions (un Français, un Suisse, un Allemand et un Soviétique) et des Chinois planqués dans les passages secrets du château tentent de s’approprier les brevets rédigés par un trafiquant d’armes qui vient de mourir. Après le succès commercial (pour ne pas dire triomphe) commercial inattendu des « Tontons Flingueurs », Lautner, Audiard, Ventura, Blier et Blanche remettent ça moins d’un an après pour cette fois ci nous offrir une comédie parodique des films d’espionnage. Le fruit de cette deuxième collaboration s’appelle « Les Barbouzes » suite officieuse des Tontons. Et à mon goût, cette comédie populaire et franchouillarde comme il se doit est clairement un ton au dessus de son prédécesseur. Cette fois-ci, la mayonnaise prend comme il faut: les dialogues de Michel Audiard sont aux petits oignons et sont percutants avec des répliques bien senties: c’est le sort des familles désunies de se rencontrer aux enterrements ! Permettez moi l’expression, les acteurs envoient du lourd: Ventura égal à lui-même en brute de décoffrage, Bernard Blier excellent en faux révèrent et Francis Blanche hilarant en agent soviétique. Avec au milieu de ce foutoir, une Mireille Darc beaucoup plus maline qu’il n’y paraît. Certes, on nage en pleine cinoche populaire à la française des années 60 avec des gags gros comme un éléphant dans un couloir ou des bastons de dinosaures (notamment celle entre Lino Ventura et Jess Hann). Mais on s’en branle ! C’est l’pied. Seule ombre (de taille) au tableau: un fin qui tire en longueur.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    4,0
    Publiée le 22 novembre 2012
    Il s'agit d'une parodie loufoque des films d'espionnage. C'est d'abord un film d'acteurs. Si Lino Venture est fidèle à lui-même, Françis Blanche en fait de trop, et Bernard Blier est absolument parfait. Quant à Mireille Darc... putain, qu'elle était mignonne ! La mise en scène volontairement loufoque est très efficace
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 502 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mars 2016
    "Et ta soeur, elle habite toujours Pékin ?" C'est par cette réplique que se termine l'une des meilleures comédies policières comme seul savait les faire Georges Lautner. A l'époque où les aventures de James Bond imposaient le mythe de l'espion héroïque, Lautner qui avait signé les Tontons flingueurs un an plus tôt, parodie le film d'espionnage avec une pointe d'humour noir sur des dialogues toujours aussi savoureux de Michel Audiard. Il ré-emploie le trio Ventura-Blier-Blanche et le lance auprès de la délicieuse Mireille Darc dans cette parodie délirante avec quelques scènes joyeusement loufoques. Le film n'atteint pas le niveau d'excellence que les Tontons flingueurs, indétrônable dans son domaine, mais le sens de la dérision est là, c'est un festival de courses, bagarres, gags, et vacheries que se jouent les agents secrets rivaux. Il y a des micros partout, des scorpions dans les lits, des chasses d'eau qui explosent, des lustres garnis de lames acérées, et plein de Chinois cachés dans les murs du château... leur attaque en nombre, ainsi que la bagarre entre Lino et Jess Hahn qui défoncent portes et armoires, sont parmi les moments les plus désopilants de ce film qu'on aime toujours revoir avec plaisir.
    WalterX
    WalterX

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 230 critiques

    1,5
    Publiée le 9 août 2013
    Je résumerais le film comme follement ennuyeux et pas marrant (j'ai du sourire 1 ou 2 fois). On voit que le film à beaucoup inspiré (notamment pour OSS 117 où les barbouzes lisent un journal avec des lunettes de soleil au début). Seul la scène du début est vraiment amusante, les acteurs sont bons mais le film m'a vraiment fait chier...
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 367 abonnés Lire ses 3 265 critiques

    3,0
    Publiée le 21 septembre 2016
    Suite au succès inattendu des "Tontons flingueurs" dans le paysage cinématographique français des années 60 fortement sous l'influence de la Nouvelle Vague, Georges Lautner aidé d'Albert Simonin et de Michel Audiard met en chantier une seconde aventure de l'équipe de pieds nickelés formée par Lino Ventura, Bernard Blier et Francis Blanche non s'en avoir entre temps bouclé la trilogie du Monocle avec Paul Meurisse dans le rôle titre. Bien décidé à profiter de sa soudaine notoriété, le jeune réalisateur fait feu de tout bois. Cela se sent quelque peu dans ce deuxième opus au scénario un peu répétitif et aux répliques moins caustiques. Il ne faut toutefois pas bouder son plaisir de voir à nouveau ces grands gamins s'amuser à jouer les espions à la gomme dans les décors du très majestueux château de Vigny face à une Mireille Darc toujours aussi mutine et lascive qui s'amuse visiblement de l'effet provoqué par le décolleté dorsal de sa robe de veuve qui offre un vue très suggestive de sa chute de reins. Difficile on l'a dit malgré tout de retrouver la magie des "Tontons flingueurs" au rythme beaucoup plus enlevé et aux saillies passant dans le langage populaire au fur et à mesure que le film prenait son statut de film culte. Toutefois cette partie de cache-cache costumée autour de la veuve d'un sulfureux marchand d'armes se moquant gentiment de tous les poncifs jalonnant les films d'espionnage traitant de la Guerre Froide mérite d'être considérée comme une suite tout-à-fait digne. Et puis, passer une heure trente en compagnie de Bernard Blier, Lino Ventura, Francis Blanche et Mireille Darc n'est jamais mauvais pour la santé.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 4 070 critiques

    3,5
    Publiée le 20 février 2015
    Excellent ! Surtout les photos de Bernard Blier issues des "Tontons Flingueurs" dont on retrouve une partie de l'équipe : Blier, Blanche, Ventura. Les bruitages des pistolets restent un classique. J'en retiens essentiellement la fusillade contre les chinois, vraiment excellente.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    2,0
    Publiée le 6 janvier 2015
    À peine un an après, Georges Lautner réunissait à nouveau une partie de son équipe phare des "Tontons Flingueurs" ; Lino Ventura, Bernard Blier et l'irrésistible Francis Blanche. Sorti en 1964, "Les Barbouzes" déborde d'ailleurs d'hommages et autres clins d'œil au précédent long-métrage, même si la qualité est moindre. Michel Audiard n'est pas dans sa meilleure forme scénaristique même si certaines répliques demeurent criantes de vérité ("C'est le sort des familles désunies de se rencontrer uniquement aux enterrements"). Pour le reste, après un bon début, la réalisation de Lautner finit par s'enliser, transformant ces "Barbouzes" en interminable ersatz des "Tontons", poussif et répétitif.
    Louis-Auxile M.
    Louis-Auxile M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 369 critiques

    1,5
    Publiée le 4 janvier 2012
    Combat de dinosaures. Les Barbouzes, ce sont avant tout des acteurs qui se réunissent pour s'amuser entre eux, avant d'amuser leurs spectateurs. Trop cliché, trop pesant, le film ne parvient plus à divertir. Il est davantage un musée du gag, une anthologie d'interventions théâtrales, un délire de passionnés à qui il doit être réservé: si le spectateur n'a pas assez d'affection envers ces acteurs mythiques pour leur pardonner cet errement et le prendre comme un sympathique moment de détente, il prend le risque d'être désabusé. Et, par extension, de se détourner d'une époque cinématographique qui a pourtant de vrais arguments dans d'autres de ses réalisations. A réserver aux initiés, donc.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 348 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2016
    "les Barbouzes" (1964) HD1 le 23.02.2016 On se surprend à rêver d'une année 2016 au cours de laquelle la télévision nous pondrait un film plein d'humour noir comme celui de Lautner, réunissant tous les poncifs du film d'espionnage, avec un casting aussi éblouissant que celui de Lautner, et avec une nana aussi formidable et faussement ingénue comme Mireille Darc. Le scénario légèrement déjanté, serait truffé de gags incroyables, et on rirait du début à la fin ! Mieux, un espion français ferait une course à la séduction d'une superbe jeune veuve avec d'autres espions étrangers : lequel va gagner ? Ce rêve ne se concrétisera pas, alors autant savourer dans son jus ce Lautner de 1964 en noir et blanc ! Un petit bijou ! D'ailleurs, 2,4 millions d'entrées en salles, c'était un plébiscite ! willycopresto
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 565 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 20 août 2013
    Réuni à peine un an après le succès des Tontons flingueurs, toute l’équipe réunissant, derrière la caméra, Georges Lautner et Michel Audiard, et, à l’écran, Lino Ventura, Bernard Blier et Francis Blanche, est à nouveau rassemblée mettre au point une parodie non plus de film de gangster mais d’espionnage. Si Les barbouzes est si loin d’avoir pu obtenir le statut d’œuvre culte de son prédécesseur, c’est parce que les répliques n’en ont pas le mordant et que les gags ne sont pas aussi percutants alors que les acteurs semblent, eux, bien s’amuser. Peut-être donc est-ce la faute des auteurs si cette farce bon enfant n’est pas restée dans les classiques du genre, et pourtant l’humour grotesque est parfaitement distrayant. Cette bonne comédie franchouillarde reste donc en cela un bon moment de détente et de déconnade indémodable.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1123 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Bien entendu,beaucoup ont cru voir dans "les Barbouzes" une sorte de suite aux cultissimes "Tontons flingueurs".Même réalisateur:Georges Lautner.Même dialoguiste:Michel Audiard.Mêmes acteurs:Lino Ventura,Bernard Blier,Francis Blanche.Et même utilisation du noir et blanc.Seulement,ici,on se situe dans la parodie complète des films d'espionnage.Tous les clichés du genre sont volontairement inclus pour en faire une utilisation burlesque.Il n'y a pas d'histoire,ou si peu.Lautner s'est surtout amusé à reconstituer sa bande de potes,dans une mission trépidante,où les gueules de Ventura,Blier et Blanche,jonglent avec les mots d'esprit truculents d'Audiard.Ce n'est que du plaisir,et tant pis si la vraisemblance est bafouée,ou si un coup de vieux se fait sentir,notamment dans la vision de Lautner,farouchement franchouillarde.Les décors sont jetés en pâture à ces drôles d'espions,qui se cognent,se poursuivent,s'épient et se disputent aussi le coeur de la jolie Amaranthe,veuve faussement éplorée,détenant des secrets d'armements.La beauté douce et éclatante de Mireille Darc saute aux yeux.On rit de bon coeur avec ces acteurs d'un autre temps.On savoure chaque gag,surtout les plus visuels,comme le running gag de l'Américain jeté par la fenêtre.Ca rend tout nostalgique.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    4,5
    Publiée le 24 mars 2014
    Dans la ligné des tontons flingueurs, ce film est encore plus déjanté, avec un cating formidable, des situations encore plus explosive, culte, juste cultissimement bon !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top