Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Arènes sanglantes
note moyenne
3,3
23 notes dont 9 critiques
11% (1 critique)
44% (4 critiques)
33% (3 critiques)
0% (0 critique)
11% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Arènes sanglantes ?

9 critiques spectateurs

tomPSGcinema
tomPSGcinema

Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 3 022 critiques

3,5
Publiée le 03/07/2018
Supérieur à la version muette de Fred Niblo, cette version concocté par Rouben Mamoulian se doit d'être visionner notamment pour la qualité de son prestigieux casting et pour la beauté de sa mise en scène. Reste que pour pouvoir totalement apprécier ce film, il faut aussi aimer l'univers de la corrida et des toreros, chose qui n'est franchement pas mon cas.
jfharo
jfharo

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 232 critiques

1,0
Publiée le 28/06/2010
Une étoile pour la beauté de Rita Hayworth (sublimement photographiée) , malheureusement le film n'est pas à l'instar de l'actrice .
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 243 critiques

4,0
Publiée le 09/11/2008
Ah, c'était la grande époque Hollywoodienne, c'était la belle vie... Il est vrai que l'on a de quoi regretter encore aujourd'hui ce souffle, cette puissance qu'arrivait à trouver le cinéma d'antan par rapport aux production quotidiennes auquel on a droit la plupart du temps... Même si beaucoup (comme moi) pourront être irrités par ce thème très discutable qu'est la corrida, on ne pourra en revanche que se réjouir de la beauté du spectacle qui s'offre à nos yeux. En effet, au delà des splendides couleurs qui sont un véritable bonheur pour nos yeux, on est vraiment captivé par les différents personnages qui s'offrent à nous, faibles parfois, toujours terriblement humains. On assiste ainsi à des hantises que nous subissons tous, et cela au milieu de décors et d'une ambiance très soignée, Mamoulian ayany montré à l'évidence beaucoup d'application à son projet. Bref, une belle et sincère histoire d'amour, dont on connait certes plus ou moins les rebondissements à l'avance mais qui n'en demeure pas moins vraiment forte, qui plus est doublé d'un vrai aspect grand spectacle. Du grand art!!
Plume231
Plume231

Suivre son activité 541 abonnés Lire ses 4 610 critiques

3,0
Publiée le 08/06/2013
Bien que j'exècre totalement cette abomination appelée corrida, j'ai pas mal aimé ce mélodrame flamboyant. Il faut bien dire que l'aspect pictural (Oscar de la Meilleure Photographie en couleurs pleinement justifié !!!) est superbe, prouvant que Rouben Mamoulian, cinéaste innovant et créatif injustement oublié aujourd'hui, était sans conteste avec Albert Lewin le plus grand esthète que l'Âge d'or hollywoodien ait connu ; il y a même des plans tellement réussis qu'on se dit que si Goya avait vécu à cette époque et avait été réalisateur il aurait fait les mêmes. Autour de cela, si la dernière demi-heure traîne en longueur le reste est bien rythmé. Pour l'interprétation, si Rita Hayworth donne l'impression à chacune de ses apparitions de faire une pub pour du dentifrice ne sachant visiblement pas fermer la bouche, Tyrone Power a du charisme et il est difficile de ne pas se laisser prendre par le charme de la sublime Linda Darnell, aussi agréable visuellement que la photo.
Patjob
Patjob

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 38 critiques

3,0
Publiée le 21/02/2019
La carrière professionnelle et la vie amoureuse d'un matador de toros, d'après Blasco Ibanez. Le film est extrêmement pictural : le choix des cadrages et surtout des couleurs (les drapés des capes et rideaux, les clairs-obscurs) produit des images flamboyantes, évoquant la peinture de cour ou Velázquez. La forme de la narration est simple, pour ne pas dire simpliste, et l'on regarde cela comme on regardait "Zorro" à la télévision dans les années 60. L'histoire est contée comme à des enfants. Le personnage principal est illettré, frustre, ambitieux, volontaire et naïf. Comme le toro qu'il combat régulièrement et dont symboliquement il prend la place, dominé et conduit par la cape de Dona Sol. Le monde de la tauromachie est bien décrit, même avec l'utilisation d'images d’Épinal : les entraînements nocturnes clandestins, les voyages sur la route en recherche de contrats et d'avenir, la peur du torero au moment de son habillage, les peurs des femme et mère, les superstitions, l’influence de la presse ou la versatilité du public.
bobmorane63
bobmorane63

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 356 critiques

4,0
Publiée le 17/06/2018
Rouben Manoulian, un cinéaste qui a du ètre oublier avec le temps parce que personnellement je ne le connaissais pas, "Arènes sanglantes" est ma première découverte de ce metteur en scène net vivement que je visionne le reste de sa filmographie qui doit ètre alléchante !! Ce long métrage raconte l'histoire de Juan, dès son enfance, qui veut ètre matador comme son père dans les arènes Espagnoles et voyage jusqu'à Madrid avec ses copains pour exhausser ses souhaits. Il promet à une jeune demoiselle de revenir sur ses lieux natales pour ètre riche et se marier, ce qu'il fera des années plus tard. Le matador subit les critiques de la presse a prendre plus de risques dangereux dans les arènes et dans sa vie privé, Juan a une maitresse. Ce qui m'a frappé dans ce film, c'est la qualité de la mise en scène avec des images en couleurs et des décors somptueux, j'ai d'ailleurs lu dans le résumé que "Arènes sanglantes" a eu un Oscar pour ça. Le pays d'Espagne est très bien mis en valeur dans l'histoire. Tyrone Power est excellent dans le role principal avec deux superbes femmes à ses cotés, Linda Darnell et Rita Hayworth plus dans les seconds roles la présence d'Anthony Quinn. Un très beau film qui vieillit bien avec le temps.
TTNOUGAT
TTNOUGAT

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 2 445 critiques

5,0
Publiée le 08/06/2018
Pourquoi bouder son plaisir quand on aime ce cinéma technicolor de la grande époque d’Hollywood. C’est une réussite, certes pas totale, mais suffisante pour ne susciter que de l’admiration. Bien que cela soit 100% américain, l’Espagne s’y retrouve car tout est bien observé, le soleil, les grands peintres de ce pays, la danse et la musique (quel étonnant solo de guitare !), la religion et surtout la corrida avec ses grands et petits cotés. Toute la partie avec les picadors nous étant épargné intelligemment. Bien sur, les scènes grandiloquentes sont nombreuses et certains acteurs en font beaucoup mais le spectacle lui n’en ressort que plus. C’est un plaisir de découvrir la célèbre Allia Nazimova ainsi que les beautés opposées que sont Darnell et Hayworth. C’est sans doute Power qui est moins à son avantage…Pourtant dans Zorro, un an avant, il éblouissait sous le même réalisateur. Les scènes religieuses fort nombreuses présentent un contraste entre le visuel toujours grandiose et même exceptionnel et les paroles…C’est d’ailleurs ces phrases qui ne passent plus du tout auprès des nouvelles générations. Avec de nouveaux dialogues, je suis certain que ce film aurait un grand succès actuel.
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 3 129 critiques

4,0
Publiée le 17/03/2018
Cette adaptation du roman de Vicente Blasco Ibanez par le très fin et lettré Rouben Mamoulian fait suite à celle de Fred Niblo en 1922 avec Rudolph Valentino. Plus de détails sur le monde de la corrida et la couleur rendent moins sombre le drame qui se joue sous nos yeux. Tyrone Power est sans doute moins crédible que Valentino en toréro, quoique les moments d’angoisse avant d’entrer dans l’arène sont très bien rendus par son jeu tout en nervosité. Le technicolor pourtant magnifique proposé par Mamoulian atténue quelque peu le ton naturaliste qu’aurait dû avoir le film, mais là n'est pas le propos du réalisateur de la Fox. Rita Hayworth est sublime et l’on comprend que n’importe quel homme se damnerait pour elle quoique Linda Darnell soit aussi très affriolante. La version plus récente (1989) mais complètement passée inaperçue de Javier Elorietta avec Chris Rydell et Sharon Stone doit assurément constituer une curiosité.
Sir Boris G.
Sir Boris G.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 124 critiques

4,0
Publiée le 22/03/2017
Un bon film dont on ne peut que saluer la beauté de l'image, c'est plutôt bien tourné et les paysages authentiques de la vieille Espagne sont souvent à couper le souffle, même aujourd'hui, 75 ans plus tard. Niveau Casting : Tyrone Power est très bon comme dans chaque film que j'ai vu de lui, Linda Darnell est rayonnante et touchante et Rita Hayworth fait le job mais guerre plus. Je ne dit pas qu'elle est mauvaise actrice, il ne faut pas oublier que c'était même une artiste aux multiples talents puisqu'elle chantait et dansait aussi (par contre, elle ne jouait visiblement pas de Guitare), mais son jeu ne m'a pas vraiment séduit, contrairement à ses divines courbes qui servent forcément magnifiquement son personnage. Le rythme est inégal : ça part sur les chapeaux de roue puis ça finit par se rendre long, c'est dommage car il se dégage dans l'ensemble un certain charme. (peut-être la longueur était-elle dûe à ma fatigue)
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top