Mon AlloCiné
Tess
note moyenne
3,7
856 notes dont 83 critiques
22% (18 critiques)
31% (26 critiques)
23% (19 critiques)
14% (12 critiques)
7% (6 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur Tess ?

83 critiques spectateurs

Nicolas L.
Nicolas L.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 878 critiques

1,0
Publiée le 25/08/2018
Esthétique parfaite, romantisme profond, photo sublime : chiant quoi ! çà colle aux doigts comme une confiture aux fraises de grand-mère . Et puis Natacha kinski est molle avec ses yeux de poisson mort elle est passive durant les 3 longues heures du film. On va dire que Polanski a voulu s'essayer à un exercice de style...
Nicolas S
Nicolas S

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 168 critiques

4,0
Publiée le 02/03/2018
Dans la lignée de 'Barry Lyndon', 'Tess' propose une grande fresque historique depuis le point de vue de son héroïne, une jeune paysanne anglaise droite et rêveuse au destin tragique. D'un classicisme formel grandiose, le film épate. Les paysages sont somptueux et la lumière très douce. Dommage cependant que le film traîne parfois un peu, ce qui dilue exagérément l'émotion qu'il aurait pu susciter.
Pseudofile
Pseudofile

Suivre son activité Lire ses 143 critiques

2,5
Publiée le 05/02/2018
Fresque intimiste et campagnarde d’une époque révolue (début de la mécanisation), cette histoire élégante uu-delà, du rythme lent de son déroulement qui n’est pas gênant en soi, pêche par un déséquilibre problématique dans l’importance accordée au scènes. Ainsi si l’on passe dix minutes à regarder des jeunes filles danser, et trop longtemps sur une scène ou des fraises sont offertes à notre héroïne (Tess), par contre sa vie durant sa grossesse est totalement éludée. De même son passage à l’acte meurtrier, tient en 10 secondes. C’est vraiment léger, surtout compte tenu du portrait qui nous est brossé de sa personnalité. Ses choix amoureux sont confus, tout comme ses choix tout court. Certes il s’agit d’un caractère tourmenté, ballotté entre des situations d’urgence, mais avec tant de mollesse dans l’interprétation, et si peu de constance dans les convictions, que personnellement, je n’arrive pas à saisir la volonté de son acte final, bien qu’elle ne soit guère aidée par le comportement aléatoire de ses prétendants. Entre le caractère possessif du premier, qui viole Tess puis qui plus tard vit avec elle alors qu’elle est mariée un autre. Cet autre qui épris un amour aveugle, qu’il prétend plus fort que tout et qui se renie le soir même de leurs noces parce qu’ils pensait tout accepter si ce n’est un viol. Tout cela sonne tellement artific, juste de l’émotion irréfléchie que l’on a bien du mal à s’intéresser au sort des protagonistes.
Benjamin C.
Benjamin C.

Suivre son activité Lire ses 68 critiques

3,5
Publiée le 15/10/2017
Un beau film avec un poignant Natacha Kinski, la fille de. En revanche, l'histoire est un brin longuette et aurait mérité d'être plus courte !
Alasky
Alasky

Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 1 875 critiques

2,5
Publiée le 31/05/2017
Une oeuvre très longue mais qui retranscrit bien l'ambiance anglaise de l'époque, bien que le film ait été tourné en France. J'ai trouvé le jeu de la belle N.Kinski trop fade, mais cela colle toutefois au personnage mélancolique. L'esthétique brute et authentique du film me hantera pour un moment je pense.
7eme critique
7eme critique

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 774 critiques

3,5
Publiée le 06/04/2017
"Tess" dresse le portrait d'une femme avec intérêt, notamment avec cette sensation de vie sentimentale bouleversée et ces rêves de femme anéantis, des sujets qui ne seraient pas loin de refléter l'état d'esprit de son metteur en scène à cette période, "Tess" étant le premier film que Roman Polanski réalisa après le drame de sa vie, à savoir l'assassinat de sa femme. Le réalisateur nous fait part d'un belle romance dramatique, toutefois un peu longue, laissant place à certaines lenteurs.
Broyax
Broyax

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 606 critiques

0,5
Publiée le 08/01/2017
Sauf exception (?) lorsqu'on voit ensemble "Angleterre" et "19ème siècle", on peut s'attendre à piquer un roupillon tout du long... ce qui se confirme ici malgré la présence de l'adorable Nastassja Kinski dont le visage poupin a tendance à nous bercer d'une langueur monotone. La mise en scène certes soignée mais lente et apathique de Roman Polanski contribue elle aussi à nous plonger dans les bras de Morphée, elle déroule mollement une petite histoire mièvre et misérabiliste qui s'étend inutilement sur des heures entières, nous précipitant encore davantage dans les limbes du sommeil du juste, juste avant de mourir d'ennui. En conclusion, voilà certainement l'un des meilleurs somnifères que j'ai jamais vus.
DAVID MOREAU
DAVID MOREAU

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 581 critiques

3,0
Publiée le 27/07/2016
LADY D'UBERVILLE. La féline Nastassja Kinski envoûte la caméra de son bourreau Polanski. Un ange gardien pour Tess sur une oeuvre de la littérature anglaise un peu trop longue.
Bertie Quincampoix
Bertie Quincampoix

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 959 critiques

3,5
Publiée le 25/07/2016
Réalisé en hommage à Sharon Tate et porté par une Natassja Kinski plus belle que jamais, Tess est un film au classicisme assumé et aux nombreuses et indiscutables qualités : décors, costumes, lumières et mise en scène sont superbes. Adaptée de l’écrivain britannique Thomas Hardy, cette histoire de magnifique paysanne poursuivie par un sombre destin et le poids des réalités est simplement éblouissante.
micheleychenne
micheleychenne

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 20/07/2016
Un chef d'oeuvre du cinéma Un film exceptionnel qui reste dans la mémoire Et Roman Polanski un des meilleurs réalisateur au monde On est subjugué par la beauté et le jeu de Nastassia Kinski
I'm A Rocket Man
I'm A Rocket Man

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 583 critiques

3,5
Publiée le 05/05/2016
Film que je voulais voir depuis très longtemps et je suis content d'avoir enfin franchi le pas. La première partie est très prenante mais je dois dire qu'à partir du milieu j'ai ressenti quelques longueurs et la fin est un peu laborieuse (le jeu un peu plat des acteurs y fait pour beaucoup !) mais ce qui est fabuleux dans ce film c'est le travail de Polanski sur la reconstitution de l'époque. C'est saisissant et remarquable et plusieurs scènes ressemblent à de vrais tableaux tant la réalisation est parfaite. A voir car il fait partie des classiques mais j'espérais m'emballer un peu plus !!
weihnachtsmann
weihnachtsmann

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 2 835 critiques

4,5
Publiée le 30/04/2016
Polanski a aussi son Barry Lyndon, c'est "Tess". Sublime chronique villageoise de cette jeune fille amoureuse qui croit rencontrer l'amour et qui porte toute sa confiance à son mari en lui confiant ses secrets. C'est douloureux et magnifique. Les regards et les tristes langueurs des amants qui se quittent et se retrouvent. Sensible et mélancolique.
Maitre Kurosawa
Maitre Kurosawa

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 1 256 critiques

4,5
Publiée le 14/01/2016
Peu importe que le style de Polanski soit difficilement reconnaissable dans "Tess", tant le film est avant tout une fresque intime passionnante de bout en bout, montant en puissance au fil des minutes. De ces trois heures, qui auraient pu être plombantes si cette histoire avait été racontée par un réalisateur banal, on retient un souffle romanesque vibrant, rendu possible par un sens aigu de l'ellipse et par des changements de focalisation surprenants, notamment dans la dernière heure avec le personnage d'Angel (Peter Firth bouleversant), qui nourrissent le hors-champ. Le drame prend donc une ampleur étonnante grâce à la sophistication de sa narration mais aussi par l'interprétation inoubliable de la sublime Nastassja Kinski, déchirante dans la peau de ce personnage chrétien devenant au fur et à mesure une véritable figure christique, prête à mourir pour essuyer son péché. Il est d'ailleurs très étonnant de voir le changement de regard de Polanski par rapport à la Religion en comparant le fantastique diabolique de "Rosemary's Baby" à une croyance totale envers son personnage dans "Tess". C'est parce que le cinéaste décide coûte que coûte d'épouser les convictions de son "héroïne" (un terme ici plus à prendre comme une convention tant ses actions n'ont pas grand chose d’héroïque), tout à tour absurdes et courageuses, déraisonnées et logiques, que le film gagne en sensibilité et échappe à la froideur glaciale. Visuellement époustouflant, "Tess" est sans aucun doute une pièce majeure dans l'oeuvre de Roman Polanski.
Agnes L.
Agnes L.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 201 critiques

3,5
Publiée le 11/12/2015
Histoire mélodramatique d'une jeune fille puis d'une jeune femme qui aurait pu faire l'objet d'une mini-série tant elle est longue et complexe. C'est cependant un peu dommage que Nastassja Kinsky adopte un ton continuellement monocorde.
E.nigma
E.nigma

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 181 critiques

1,0
Publiée le 27/07/2015
Voulez vous une tasse de tess ! Trois heures éprouvantes pour la copie presque conforme de Barry Lindon, l'émotion, la beauté et l'intérêt en moins. Tess qu'il est. Ce film assez réputé pour être un chef d'oeuvre de Roman Polanski s'amuse plutôt à flirter avec son obsession pour l'innocence des jeunes filles qu'il aime apparemment maltraité dans de nombreux de ses films. Si ce n'est le néant abyssale, la non volonté des acteurs ou bien l'absence véritable d'un scénario intéressant. Tess dispo tout de même d'un décor naturel irréprochable et d'un esthétisme non négligeable dans la variété des scènes se passant en extérieur. Pour le reste...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top