Mon AlloCiné
    Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?
    note moyenne
    3,7
    176 notes dont 20 critiques
    10% (2 critiques)
    40% (8 critiques)
    40% (8 critiques)
    10% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? ?

    20 critiques spectateurs

    aigre-douce
    aigre-douce

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2009
    Ce film est une énorme farce, où l'on ne sait plus si on doit rire par tant de caricatures, ou pleurer de constater la triste vie de cette famille qui n'est pas si loin de la réalité... Les personnages sont tordants, dont Cristal, la voisine, et Carmen Maura toujours aussi magnifique. Si vous aimez "Tout sur ma mère" Courrez voir ce film!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 7 juillet 2012
    Comédie noire réjouissante, "Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?" est un excellent Almodovar première période. Non seulement parce que le film est très drôle (il y a des personnages totalement absurdes, du dentiste pédophile à la fillette douée de pouvoirs en passant par la chanteuse d'opéra nazie), mais aussi car Almodovar se réapproprie "Deux ou trois choses que je sais d'elle" de Godard à sa façon ; Almodovar est un cinéaste adepte des citations à ses aînés, ce qui ne l'empêche pas, bien au contraire, d'avoir un univers unique. Ses premiers films ont une liberté de ton et de forme fascinante, et celui-ci en est un des exemples les plus marquants. Absurde et réjouissant, il n'en est pas moins assez réaliste d'un point de vue social : le personnage brillamment incarné par Carmen Maura est le seul à être crédible, à l'opposé de tous les énergumènes qui lui rendent la vie si difficile. Excellent.
    Lenalee23
    Lenalee23

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 369 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mars 2010
    Un des premiers films de Pedro Almodovar et peut être un des meilleurs. Une histoire complétement folle qui marque particulièrement entre rires et larmes. Un chef d'oeuvre.
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 77 critiques

    3,0
    Publiée le 1 juillet 2017
    Une comédie grinçante de l'auteur de "Julieta", qui tire vers le social et repose beaucoup sur le personnage très bien incarné par Carmen Maura. Même si le récit est parsemé d'invraisemblances et de moments faibles, le cinéaste nous tient en éveil grâce à des scènes souvent inattendues (le client exhibitionniste, la mort accidentelle du mari, etc.). Pas encore au niveau de ses oeuvres maîtresses, ce film reste toutefois un témoignage intéressant sur l'Espagne des années 80 et les difficultés rencontrées par les plus modestes. On ne trouve pas encore, ici, une attention marquée pour les décors baroques, qui prendront une grande importance dans l'univers du réalisateur, hormis dans l'appartement de la voisine péripatéticienne, personnage almodaveresque par excellence.
    Richard D.
    Richard D.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 115 critiques

    2,0
    Publiée le 27 novembre 2010
    Le titre c'est presque ce que pourrait se demander le spectateur s'il était forcé de regarder le film. On retrouve bien sur tout l'univers de Perdo Almodovar ... donc les grands fans s'y retrouveront ... mais ceux n'ayant aimé que quelques un de ces films, risquent fort de ne pas aimer ce film. Histoire trop tordu, une famille vraiment particulière (effectivement, qu'à pu faire cette mère pour être aussi peu gâtée!). Mais alors le top ... c'est la fin du film, avec une petite touche de magie, il manquait que ça pour faire de ce film un demi-navet (oui, que demi, y a tellement pire!). J'ai tous de même mis 2 étoiles, car je m'attendais pas à vivre un grand moment devant ce film, donc j'ai pas été dessus, et j'ai bien retrouvé les axes empruntés par le réalisateur.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    2,0
    Publiée le 20 juillet 2012
    Je n'ai pas encore vu toute la filmographie de Pedro Almodovar mais j'ai pu en visionner une bonne majorité tout de même. Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? est celui qui m'a parlé le moins. On retrouve avec plaisir les personnages qu'affectionnent le réalisateur espagnol et sa même tendresse pour des outcast de la société. Mais le récit, non seulement d'une extrême pauvre en terme de narration et d'idées (on se croirait dans un soap opéra de seconde zone), est d'une incroyable maladresse. Il enchaîne les incohérences et les aberrations. Rien ne se tient, tout tombe à plat, et rien ne va plus. Almodovar patauge complètement dans un récit qui frise le ridicule et ne parvient jamais à redresser la barre avec une mise en scène qui saurait faire passer pus facilement la pilule.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 610 critiques

    3,0
    Publiée le 8 octobre 2011
    Qu'est ce que j'ai fais pour mériter çà ? Un titre bien curieux pour un film qui ne l'est pas moins mais qui marque les débuts prometteurs de Pedro Almodovar, cinéaste espagnol alors inconnu hors de son pays.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    3,5
    Publiée le 27 mars 2017
    "Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça !"marque encore les débuts de Pedro Almodovar. On y retrouve ses thèmes favoris et une patte visuelle en devenir. Ce long métrage se démarque toutefois par un humour un peu plus noir et une ambiance plus froide que ses oeuvres suivantes. Mais Almodovar présentait déjà une attirance pour la subversion et la provocation. Cette chronique famiale est un délice pimenté par une gallerie de personnages attachants et hauts en couleur. La part belle est evidemment donnée aux rôles féminins et à son actrice fétiche : Carmen Maura. Pas son meilleur film mais il reste jouissif.
    joelle g
    joelle g

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 369 critiques

    3,0
    Publiée le 10 décembre 2017
    Film des années 70 de Almodovar ...qui décrit une société espagnole pauvre , sans avenir et désappointée... on y retrouve déjà les thèmes...de prédilection...du cinéaste qui seront présents dans la plupart de ses films si ce n'est tous ses films....les femmes, les mères surtout , les prostituées , l'homosexualité ....un meurtre.... Complexité des rapports familiaux...hommes et femmes, enfants et parents...
    Eva G
    Eva G

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    3,5
    Publiée le 28 mai 2019
    Vivre une vie sans amour. Thème principal de ce film qui ne pouvait que terminer dramatiquement. Tout le film n'est que déception et chaos pour l'ensemble des personnages. La survie part tout les moyens possibles et imaginables sont mis en avant mais rien ne permet de ramener ne serait-ce qu'une once de gaieté dans ce film. "Revenir au village" n'est que l’échappatoire que trouve la grand-mère pour retrouver cette joie mais même ce retour ne change rien à la tristesse des personnages.
    lucille.k
    lucille.k

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 12 juin 2019
    Histoire touchante d’une femme qui s’occupe de son foyer, qui enchaîne les ménages, les courses, etc. pour subvenir aux besoins de sa famille : son mari chauffeur de taxi autoritaire qui n’arrive pas à oublier son amour de jeunesse qu’il a connue en Allemagne ; son fils dealer ; son autre fils parti vivre chez un dentiste attiré par les enfants (!) et sa belle mère radine, fan de bâtons, d’eau gazeuse, de madeleines et qui a un lézard de compagnie. Son entourage détonne tout autant, notamment la voisine prostituée. Ce petit monde est très attachant, on partage plusieurs scènes cocasses de la vie de l’héroïne, avec une mention spéciale pour le personnage de la grand-mère !
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 883 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2007
    Comme un prémisce à Volver, Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça est une plongée dans l'univers (et l'appart miteux) madrilène d'une femme luttant pour s'en sortir, le tout avec l'humour et la folie, notamment des personnages secondaires très réussis.
    lachamade
    lachamade

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    3,0
    Publiée le 2 septembre 2010
    Débuts doux et timides d'Almodovar, mais déjà une première image originale, qui révèle au spectateur que ce qu'il voit n'est qu'un film : image d'un tournage. Début doux parce que le sens de la provocation, s'il est là, n'est pas aussi exacerbé que dans ses futurs filmls. On passe un bon moment. Car ce film a à la fois un beau vernis mélancolique, avec une musique un peu triste, un peu diffuse, et à la fois des dessous profondéments loufoques, avec des personnages purement originaux.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mars 2018
    Jamais un film n’a autant mérité son nom…En effet Gloria peut se poser cette question, elle est sans réponse logique si ce n’est : « d’être resté avec un tel mari ». Plus goujat, ce n’est pas possible ! Question film, Almodovar a fait beaucoup, beaucoup mieux depuis. Il faut donc considérer ce film comme un film de jeunesse, comme un brouillon, intéressant certes mais trop déstructuré. Cela part en tous sens et si ce n’était pas d’un comique loufoque qui dérange et instruit, il ne resterait rien. Carmen Maura y rayonne, le film démarre fort, il faut la voir faire l’amour avec un inconnu sous une douche, c’est une performance d’artiste. A bien regarder, ce film est douloureux car il ne fait que dire des vérités. Pour commencer : comment vivre dignement dans de tels immeubles ? A la fin du film, après avoir tout compris, la réponse est clair : c’est impossible. Almodovar filme bien, c’est un artiste, aussi les images passent l’écran même si ce qu’il montre est ignoble. Personne ne peut logiquement lui reprocher sa lucidité.
    Cocobusiness
    Cocobusiness

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 382 critiques

    4,0
    Publiée le 1 janvier 2008
    Qu’est ce que j’ai fait pour mériter ça ? 1984, de Pedro Almodovar, avec Carmen Maura. Récit d’un triste quotidien d’une triste et malheureuse épouse d’un macho, mère de deux gosses proches de la dérive. Le manque chronique d’argent dans son pauvre appartement madrilène, la pousse à « faire des ménages », ce qui va lui ouvrir la possibilité de « défaire » le sien. Sombre, noir donc. MAIS, comme c’est du Almodovar, un grain de folie, des personnages surréalistes, une mise scène tonique, vont secouer ce récit qui va s’éloigner du misérabilisme pour atteindre une épique drôlerie. La ménagère, qui se shoote aux amphétamines, stimulée par l’énergie de sa voisine (une prostituée serviable et généreuse) va estourbir son inutile mari (c’est fréquent chez Almodovar !), caser le plus jeune de ses gosses chez son dentiste, pédophile, se débarrasser de sa belle mère (hilarante, la vieille dame et son lézard !), bref, prendre sa vie en main. Elles sont toujours dingues les femmes d’Almodovar, mais formidables !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top