Mon AlloCiné
    Angèle
    note moyenne
    3,4
    60 notes dont 5 critiques
    20% (1 critique)
    40% (2 critiques)
    20% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    20% (1 critique)
    Votre avis sur Angèle ?

    5 critiques spectateurs

    CaspiWaltch
    CaspiWaltch

    Suivre son activité 2 abonnés

    3,0
    Un film qui a pris un méchant coup de vieux. La fille nunuche (Orane Demazis, qui d'autre ?) qui tombe raide dingue d'un proxo à belle gueule (Andrex), et qui revient se cacher dans la ferme familiale avec un bâtard, une idée intéressante, mais pas assez pour occuper tout un film, qui du coup tire en longueur. Et on peine à croire qu'une jeune fille, même dans les années 30 dans la campagne profonde, puisse être naïve à ce point. Un bon point pour Fernandel qui est parfait dans son rôle de valet de ferme complètement benêt, mais drôle et sympathique. Delmont a pour une fois un rôle de plus de dix lignes de texte (et il joue très bien). Fernandel et Delmont peinent toutefois à compenser le piètre niveau des autres, à commencer par Orane Demazis qui cabotine encore un peu plus qu'à son habitude (être la bonne amie de Pagnol ça aide à trouver des rôles quand on n'a aucun talent par ailleurs). Quand à Jean Servais (Albin), on peine à croire que celui qui jouera "Tony le Stéphanois" dans Riffifi chez les hommes ait pu être aussi mauvais au début de sa carrière.
    Severine S
    Severine S

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 76 critiques

    4,5
    Angèle quel nom ancien et un peu angélique qui dépeint très bien le personnage féminin de ce petit chef d'oeuvre de Marcel pagnol.Angèle est une jeune fille de la ferme de la Douloire qui vit avec ses parents,son valet Toine enfant de l'assistance mais brave et qui connait peu la vie..Un jour en allant faire les commissions a voiture a cheval elle tombe sur un homme Louis qui lui joue la comédie des sentiments et naive comme le pouvaient être les jeunes femmes a l'époque elle cède a ses avances et tombe dans le panneau car hélas le monsieur brun et séduisant n'est pas propre et fréquentable..c'est un proxénéte qui a trouvé Angèle et l'a recrutée mais c'est sous entendu et traité avec pudeur, pas de scène lascive rien il n'etait pas nécessaire de le montrer..Orane demazis campe une excellente angèle perdue,fille mère et retrouvée par Toine puis cachée dans la cave a cause de son père et de l'honneur et enfin tout finit bien un homme l'aimait depuis longtemps,Un de baumugne. ..Ce film comporte quelques longueurs notamment avec l'ami d'Aubin mais n'ennuie jamais,il est fin et beau et dépeint très bien la mentalité de l'époque,la peur voire la terreur qu'on pouvait éprouver vis a vis de l'étranger ou gens des villes.Je note 4 sur 5...un film inoubliable et hélas qui ne devait pas être si rare que ca.La musique est également un bijou tantôt douce et mélodieuse tantôt violente et apre elle accompagne superbement le film.un film sous évalué et pourtant bien senti par Marcel Pagnol..
    cbio
    cbio

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,5
    drame shakespearien, mise en scène rythmé, des acteurs magnifiques plus vrais que nature déclamant des dialogues justes et beaux. un thème cru abordé avec délicatesse. un témoignage précieux d'un passé où on se déplaçais à pieds et où les jeunes filles de la campagne étaient forcément bien naïves.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Pffff, bien long et soporifique. 2h15 avec un scénario d'une ligne, il faut franchement adorer Marcel Pagnol et Fernandel pour tenir le coup. Je préfère très nettement son clone, "La fille du puisatier", réalisé six ans plus tard, avec une histoire plus consistante et une vision plus sombre de l'être humain. Le happy ending de "Angèle" fait un peu pitié, tout le monde redevient beau et gentil. Fernandel joue un rôle qu'il endossera souvent par la suite, celui du gentil couillon de service, pas très futé mais toujours prêt à aider. Oranne Demazis, la mère du fils de Pagnol, retrouve comme dans "Marius" et "Fanny" quelques années plus tôt le rôle de la cruche de base, jolie et fraîche mais conne comme ses pieds et d'une crédulité déconcertante. Un vieux barbu lui dirait "Je suis le père Noël", elle s'empresserait de faire sa liste et de demander des nouvelles des lutins. Non, je n'aime définitivement pas ces personnages trop caricaturaux et cette histoire trop convenue.
    joliguimapou
    joliguimapou

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 107 critiques

    5,0
    D'une intelligence et d'une épaisseur rare, ce premier très grand film de Pagnol est une fable puissante, émouvante et cruelle. D'une vertigineuse humanité, le film touche le plus profond des sentiments avec une facilité déconcertante. Magnifique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top