Citizen Kane
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,3 pour 6 704 notes dont 447 critiques  | 
  • 237 critiques     54%
  • 108 critiques     24%
  • 38 critiques     9%
  • 32 critiques     7%
  • 16 critiques     4%
  • 11 critiques     2%

447 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
7eme critique

44 abonnés | Lire ses 1667 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

"Citizen Kane": le plus grands films du 7ème art ? Hum...pas pour ma part, mais un sacré et important chef d’œuvre tout de même. Mais, y a-t-il eu un avant et un après "Citizen Kane" ? Compte tenu de l'approche, de ce style particulier propre au film-enquête, mêlant présent et passé, interviews et flash-back, de l'extrême richesse de son scénario, de ses techniques de réalisation fascinantes, "Citizen Kane" agit comme un long-métrage novateur, compilant d'une part les plus belles méthodes déjà acquises, tout en rajoutant d'autre part, de nouvelles facettes encore méconnues. "Citizen Kane" est donc un élément important du cinéma, un véritable mur porteur de l'édifice cinématographique. Le 7ème art s’est trouvé un nouveau modèle dont il faudra dorénavant s'inspirer pour atteindre des sommets. A la manière d'un Georges Méliès ou d'un Charlie Chaplin, un nouvel homme-orchestre incontournable du cinéma fait son entrée, j'ai nommé Orson Welles !

Florian Malnoe

14 abonnés | Lire ses 348 critiques |

   2 - Pas terrible

Narration éclatée, multiplication de procédés de mise en images internes au récit, trucages et effets derniers cris, les qualités intrinsèques de ce film sont indéniables et on imagine bien à quel point il a dû être déstabilisant pour le spectateur lambda de l'époque. Néanmoins, même moi aujourd'hui j'ai assimilé ça à un exercice de style surfait et pompeux. Question scénario je n'ai pas réussi une seule seconde à entrer dans la vie creuse de ce milliardaire, dans cette enquête. J'ai trouvé ça inintéressant et très bavard encore une fois. Je ne saurais donc disserté sur une quelconque réflexion renvoyée par ce biopic. C'est du cinéma expérimental bien trop policé,surtout quand on est habitué aux biopics d'un certain Martin Scorsese. Du cinéma pour réalisateur comme l'un de mes confrères l'a pertinemment fait remarquer auparavant. Le cinéma de Welles transpire l'auto-suffisance, comme celui d'un certain Kubrick encensé d'ailleurs par son paire Orson.


Bulles de Culture

35 abonnés | Lire ses 238 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire de plus sur un film maintes fois présenté comme l’un des meilleurs de l’histoire ? Malgré quelques longueurs, Citizen Kane continue de fasciner. Véritable reflet de l’âme d’Orson Wells, le film se pose d’une certaine manière comme prémonitoire de la vie du réalisateur. Ayant pour sujet la destinée hors-norme de Charles Kane, magnat des médias, il est difficile de ne pas faire de rapprochement avec celle du cinéaste. Par delà ces rapprochements, Citizen Kane continue d’être une excellente réflexion sur l’ambition de l’homme et les limites de celle-ci.

http://www.bullesdeculture.com/2015/05/televisi...

nathbentura

3 abonnés | Lire ses 195 critiques |

   3.5 - Bien

Je ne pense pas que ce film est le plus grand film de l'histoire. Le film est bon, il réussit tout ce qu'il entreprend et est une véritable révolution pour l'époque mais soit il a mal vieilli, soit il a été surestimé. Tout d'abord le film est long, même si la vie de Kane est passionnante, le film souffre de quelques longueurs. Malgré un travail formidable de Orson Welles, je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dans le film même s'il est bon.

Kloden

29 abonnés | Lire ses 769 critiques |

   4 - Très bien

Tournant majeur dans l'art de faire du cinéma, Citizen Kane n'a pas révolutionné que les possibilités techniques de la mise en scène, mais bien au-delà de ça, à créé toute une approche et tout un champ d'expression neuf tellement plus vaste que l'ancien. C'est un film dont le cinéphile d'aujourd'hui perçoit sans doute très mal la portée, quelque chose dont j'ai même du mal à réellement cerner les contours et les enjeux. Je ne vois donc pas trop comment en parler sans presque faire preuve d'un quelque chose d'insolent, sans prétendre juger d'un monument donc j'ai mal perçu la stature. Aujourd'hui, son emprise technique demeure impressionnante, notamment sa profondeur de champ, la fluidité de son découpage et de ses transitions, ainsi que ses jeux sur la perspective et le regard du spectateur. Des procédés qu'il inventait, et pourtant Welles en offrait déjà l'une des plus belles utilisations que j'ai vues à ce jour. Et puis, Citizen Kane est de nos jours tellement cité comme une référence, comme le parangon du cinéma moderne, que je me suis sans doute trop échiné à comprendre ce statut et à le décortiquer, à décomposer mécaniquement chaque plan et chaque transition. Forcément, le film pâtit de ce regard trop rigide, y perd en force et en naturel, et pourtant, il a demeuré derrière l'étiquette que son succès lui a attribué une force vive certaine. Une vraie vision d'auteur - ce que Welles voulait être, alors qu'Hollywood refusait d'enrayer sa belle machine à rêve par trop de liberté individuelle, par peur de ne plus faire de ses productions des succès immédiats, évidents et universels. Pourtant, le cinéma, sous l'impulsion de réalisateurs comme ont pu l'être Orson Welles, a beaucoup gagné en richesse et en puissance, dans sa capacité nouvelle à dialoguer profondément avec celui qui le regarde, à se défaire de l'étiquette d'artifice, à parler de choses plus subtiles, à falsifier le réel pour accéder à une réalité cachée. Citizen Kane faisait un peu tout ça, et ce qui m'impressionne, c'est qu'il demeure le pinacle au sommet de l'édifice dont il amorçait la construction, film visionnaire qui risque de vieillir aussi bien dans mon esprit que dans l'histoire du cinéma. En lui-même, Citizen Kane est une fascinante plongée dans la vie de Charles Foster Kane (joué par Welles lui-même), magnat de la presse mégalomane inspiré de la vie de William Randolph Hearst. S'il discute instantanément de tous les sujets que son récit effleure (la marque des très grands films), je retiendrais surtout la contamination qui s'y opère entre grandeur et petitesse, entre l'enfance et l'âge adulte des illusions, de la perte et de la solitude. La plupart du temps, j'ai bien moins de respect que le veut la pensée dominante des observateurs du cinéma pour les classiques de l'époque. Mais là, les années ont confirmé l'importance de Citizen Kane pour le septième art, et à l'aune des repères que ma propre cinéphilie m'a donnés (à défaut que celle-ci soit très exhaustive), je comprend déjà tout à fait les galons de chef-d'oeuvre accordés presque unanimement à ce film intemporel.

Mephiless s.

9 abonnés | Lire ses 358 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Citizen Kane a encore aujourd'hui une influence considérable sur le cinéma... Pour un premier film, il réussit parfaitement à faire une oeuvre maîtrisée, que ça soit dans les plans, très bien calibrés, dans les dialogues et dans le jeu des acteurs. Orson Welles a aussi beaucoup travaillé sur les lumières et les éclairages, tout est travaillé pour que l'expérience devant ce monument soit encore meilleure...

Hardrockiller 5.

1 abonné | Lire ses 26 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Orson Welles, 25 ans et un talent incroyable. Meilleur film de tous les temps selon de nombreuses critiques depuis plus de 70 ans! Ce film est juste LE film qui a permit à des réalisateurs connus (Scorsese par exemple) de devenir cinéaste et d'innover avec des procédés de narration nouveaux pour l'époque (1941) qui sont aujourd'hui utilisés dans des chefs d’œuvres. En plus d'être considéré comme le meilleur film de tous les temps, c'est une enquête prenante et un film a ne surtout pas spoiler. Il faut le voir et en entier pour pouvoir apprécier ce chef d'oeuvre absolu. Quand on pense que Welles était considéré comme un réalisateur médiocre avant, et maintenant comme une influence majeure pour le cinéma. Ce qui est sur c'est qu'on se rappellera de lui longtemps en grande partie grâce à "Citizen Kane" , un film marquant et inoubliable.

Sionsono2

18 abonnés | Lire ses 740 critiques |

   4 - Très bien

Un des chefs-d'oeuvre de l'âge d'or du cinéma américain. "Citizen Kane" est souvent cité comme un des meilleurs films de tous les temps. Une oeuvre esthétique vraiment réussie. Avec des plans qui ont dû sucité des heures de travail au niveau de la recherche de la luminosité, on a affaire à une des oeuvres majeures qui ont fait avancer le cinéma. L'histoire c'est Kane, un jeune homme qui devient riche et qui rêve de devenir l'Homme le plus puissant d'Amérique et surtout qu'on l'aime. Une critique du capitalisme américain certes, mais un personnage arrogant au possible, une histoire intéressante mais tout est déjà résumé au début ce qui gâche certains effets de surprises. Dommage. Un chef-d'oeuvre qui restera dans les anales comme un monument esthétique et critique.

Nico-noel

20 abonnés | Lire ses 357 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il n'est pas étonnant de voir qu'encore aujourd'hui, "Citizen Kane" est considéré comme un des plus grand films de tous les temps. Sur le plan technique, je dois avouer avoir pris une claque monstrueuse (plans à la symétrie impeccable, jeu audacieux sur les lumières, le montage, les transitions, la temporalité) Et pour un film qui a plus de 70 bougies, il faut reconnaitre que c'est remarquable. Le film joue sur de nombreux flash-backs, et Welles le dit lui-même explicitement, l'histoire est un puzzle à reconstituer. La quête de Rosebud apparait alors comme un prétexte pour reconstituer la vie de Kane. L'enquêteur reste anonyme, dans l'ombre, aussi car le personnage central reste bel et bien Kane. Le mode de récit choisi n'est pas linéaire. Au contraire, sa complexité le rend presque révolutionnaire pour l'époque. Cependant, la présence d'un narrateur permet de garder un fil conducteur au film. En restituant "Citizen Kane" dans le contexte de la guerre, on parvient à déceler une critique cinglante de la propagande, du culte de la personnalité; plus encore: une satire féroce du despotisme. Welles s'amuse avec sa caméra: qu'elle soit stable (au service de plans millimétrés) ou en mouvement (avec un travail minutieux sur les travellings et les panoramiques) il fait d'elle un personnage à part entière, tantôt spectatrice, tantôt voyeuriste. On a aussi un portrait teinté de gris de l'american way of life, un film qui s'impose comme un biopic centré autour d'un homme plongé dans l'univers du capitalisme et d'une société qui plonge peu à peu dans tous les excès.

Raphael O.

20 abonnés | Lire ses 958 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce drame, premier film d'Orson Welles, se compose d'un excellent scénario restant dans l'actualité du monde d'aujourd'hui, un suspense maintenu jusqu'au bout et une superbe mise en scène servie par un casting éblouissant. Un chef-d'œuvre.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Citizen Kane Bande-annonce VOST pour la sortie en blu-ray
1 289 vues
Citizen Kane Bande-annonce (2) VO
1 762 vues
Citizen Kane Bande-annonce (3) VO
14 519 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
10 vidéos
AlloCiné... Nostalgie !
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné