Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
True Romance
note moyenne
4,0
8723 notes dont 578 critiques
45% (261 critiques)
33% (193 critiques)
12% (67 critiques)
7% (42 critiques)
1% (8 critiques)
1% (7 critiques)
Votre avis sur True Romance ?

578 critiques spectateurs

Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 038 critiques

4,5
Barge, comme histoire. L'action et l'enchaînement des situations sont excellents. Le règlement de compte final est impressionnant et les tués sont nombreux et souvent inattendus. J'ai bien aimé l'humour des deux flics interprétés par Chris Penn et Tom Sizemore. Idem pour toutes les stars qui jouent un petit rôle ici : Gary Oldman dont le rôle est inattendu, Samuel L. Jackson qui ne joue que quelques minutes, Brad Pitt, Val Kilmer... Un énorme casting de stars qui ne finissent pas toujours bien dans l'histoire. Excellent !
Kilian Dayer
Kilian Dayer

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 838 critiques

4,5
Voilà sans doute ce que le regretté Tony Scott aura offert de meilleur tout au long de sa carrière. Adaptant un scénario cosigné par Quentin Tarantino et Roger Avery, scénario vendu en vue du financement d’un certain Reservoir Dogs, le cinéaste britannique livre un polar au casting cinq étoiles, un film ronflant aux multiples séquences cultes. Du grand amour naissant entre Clarence et Alabama découlent de gros ennuis. Fuyant Detroit, une valise pleine de cocaïne volée à la pègre dans le coffre de leur voiture, les deux amants fous tenteront la revente à Hollywood. C’était sans compter sur une bande de bras cassés pas vraiment fiables et la pugnacité du clan mafieux lésé. En grande pompe, Tony Scott nous offre en primeur l’esprit Tarantino, celui qui caractérisera notamment ses trois premiers films, de Reservoir Dogs à Jackie Brown en passant par Pulp Fiction. Si cela ne semble plus envisageable de nos jours, en 1993, le scénariste pouvait à lui seul définir un long-métrage. Cependant, cela n’enlève rien au mérite de Tony Scott, offrant un savoir-faire impeccable au service de cette furieuse odyssée criminelle américaine. Notons, à titre informatif, que True Romance n’est que la première moitié du scénario du tandem Tarantino/Avery. La seconde partie ayant donné lieu à l’adaptation de Tueurs nés, d’un certain Oliver Stone, cela permettant assez vite d’annoncer le couleur et d’y faire quelques connexions amusantes. Bref, True Romance trouve très vite sa vitesse de croisière, de la rencontre un brin mièvre entre les deux amants jusqu’à la conclusion sanglante californienne. Mais ce qui prime ici est sans doute la qualité du casting, et quand bien même les personnages principaux soient incarnés par deux jeunes talents s’étant raréfié par la suite, j’ai nommé Christian Slater et Particia Arquette, l’ensemble tient tout simplement de l’évènementiel. Tony Scott profite donc d’une myriade de comédiens, de Dennis Hopper à Christopher Walken en passant par James Gandolfini, Michael Rappaport, Brad Pitt en mode jeune inconnu mais déjà dément en hippie flémard, Chris Penn ou encore Tom Sizemore, sans oublier un Gary Oldman préfigurant de la folie de son personnage dans un prochain Léon. Tout ce beau monde, à l’exception du couple vedette, n’apparaîtra que peu à l’écran. Mais pour certains, ses quelques apparitions suffiront à l’avènement de scènes cultes. Comment oublier cette formidable leçon d’histoire sicilienne à Christopher Walken par le génial Dennis Hopper? Comment rester insensible face à la confrontation plutôt sanguinolente entre Particia Arquette et le futur légendaire Tony Soprano, dans une chambre de motel bientôt ravagée? On peut aussi se remémorer la chouette scène de négoce en grand huit ou encore la fusillade finale, grand moment de nihilisme quasi anti-hollywoodien. Décidement, marqué par la patte de ses scénaristes, Tony Scott sera parvenu à concurrencer, le temps d’un film, les grands exploits de son frangin, le dénommé Ridley, se rapprochant sans doute, culturellement parlant, de son Thelma et Louise. Film appréciable pour ses séquences prises indépendamment, mais aussi pour son ensemble narratif finalement très harmonieux, True Romance est sans doute l’une des polars les plus marquants des années 90. Préfigurant la carrière future de Quentin Tarantino, offrant maintes séquences cultes, résonnant de la partition toute particulière de Hans Zimmer et finalement plus grand succès de Tony Scott, sur le plan artistique du moins, le film est un indispensable. 17/20
Scorcm83
Scorcm83

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 499 critiques

4,5
Une sacrée claque ! Je ne m'attendais pas à autant apprécier ce True Romance. A vrai dire, tout est réuni pour en faire un film d'anthologie. Un scénario en béton avec des dialogues jouissifs signés Tarantino, des acteurs cultes campant des personnages tous plus fous les uns que les autres (Hopper, Walken, Arquette, Slater, Oldman, Gandolfini, Depp et j'en passe), une BO formidable, instaurant une ambiance originale et très spécifique signée Hans Zimmer, et enfin une mise en scène et un sens du rythme parfaits, le tout géré d'une main de maître par un Tony Scott qui m'impressionne de film en film. Bref, ce True Romance est une véritable histoire d'amour, baignée de sexe et de violence, profondément encrée dans les années 90, au même niveau qu'un "Pulp Fiction" pour moi. un très très grand film que je conseille à tout le monde !
Florian Malnoe
Florian Malnoe

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 530 critiques

4,0
Malgré une deuxième moitié de film légèrement en deçà de la première ce film est assez jubilatoire. Il mêle avec brio et comme je l'aime plusieurs genres avec un casting pléthorique renfermant pas mal de seconds-rôles marquants et une bande-sonore entêtante et atypique. Le fait que ça soit Tarantino derrière l'écriture apporte beaucoup au film car il en découle donc des dialogues ciselés avec de longues scènes statiques qui font ont fait la renommée de ce dernier, et évidemment pas mal de brutalité et de violence. C'est particulièrement fun ! Même si le scénario en lui même ne casse pas trois pattes à un canard. Par contre on regrettera que le scénariste ne nous ait pas rendu ce couple plus attachant. Parce que pour ma part j'ai globalement suivis leurs péripéties avec de l'amusement mais avec un peu de distance quant au sort de ces derniers. On passe, en somme, un bon moment devant ce film barré.
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 3 920 critiques

3,5
Un réalisation de Tony Scoot boostée par Tarentino, le casting est impressionnant on remarque notamment un Gary Oldman énorme dans un rôle un peu court hélas. Un film assez marquant pour le début des années 90 et qui tient encore la route.
Shawn777
Shawn777

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 471 critiques

4,5
True Romance est un très bon film racontant l'histoire d'un couple fuyant une bande de "gangster". Ce qui fait le charme de ce film, c'est qu'il mélange des genres comme l'amour, la violence et l'humour et qu'il possède un casting exceptionnel. De plus, il est accompagné d'une très bonne B.O signée Hans Zimmer. En résumé, True Romance est un très bon road movie, dans la lignée de Thelma et Louise et Bonny and Clyde, qui fait partit des films cultes du genre et qui est à voir et à revoir.
SATSANGA
SATSANGA

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 226 critiques

4,0
Ecrit par Quentin Tarantino, "True Romance" excelle surtout dans ses dialogues, branchés et percutants à souhait, où l'on voit la griffe du réalisateur de "Pulp Fiction" . Tony Scott lui, se charge de la mise en scène et la complémentarité entre les deux cinéastes fait des merveilles sur ce film . Les acteurs quant à eux, sont tous très crédibles dans l'ensemble et on assiste à quelques morceaux de bravoure, comme le face à face entre Dennis Hopper et Christopher Walken ou celui entre Patricia Arquette et le regretté James Gandolfini . Un très bon divertissement des années 90 .
landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 743 critiques

4,0
Tony Scott est un réalisateur de série B,pas franchement folichon. Il réalise ici son meilleur film le scénario lui à été vendu par un certain Quentin Tarantino,qui se servira de l'argent récoltée par le vente de son script pour réaliser Reservoir Dogs. Le scénario et les dialogues de Tarantino sont excellents c'est l'atout majeur du film. Cependant ce qui saute aux yeux à la vue de ce film c'est que Tarantino à largement copier son intrigue et ces personnages sur le film de Terrence Malick ''Badlands'', même la musique du film est la même que celle du film de Malick,ou quasi la même deux trois notes changes. Entre être inspirer et voler l'histoire d'un autre la ligne et bien trop fine pour dire que Tarantino n'a pas piqué son histoire d'amour à Malick. Il n’empêche que ce film est excellent,il est bourré d'humour et de romance et d'une folle poursuite entre trafiquants et amoureux naïfs.
Serge V.
Serge V.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

2,5
Ce film aurait, selon moi gagné en qualité si le personnage d'Alabama n'avait pas été présent.spoiler: En effet, elle justifie que Clarence aille tuer le Mac et récupère la valise, mais du coup spoiler: on s'encombre d'un personnage inutile et relativement énervant et d'une histoire d'amour qui nuit au rythme du film. Je trouve en plus les scènes d'action assez mal filmées. Bref, ce film est moyen et n'est certainement "le film culte des années 90" et n'est pas un film culte tout court, contrairement à ce qui est marqué sur la pochette du DVD
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 899 critiques

3,5
Tony Scott nous embarque dans une ballade meurtrière, romantique, violente et même humoristique avec "True Romance". On y suit un couple composé d'un vendeur de BD et d'une prostitué, qui vivront un coup de foudre réciproque et qui s'embarqueront dans une lune de miel où se mêlera drogue, police, mafia, acteur... On sent clairement la patte de Tarantino (qui signe le scénario), que ce soit dans l'hémoglobine utilisé ou les dialogues secs et cyniques. Malgré tout, Tony Scott n'a pas tout à fait le sens de la mise en scène et le punch de Tarantino, si son film est plutôt bon, agréable et jouissif, ce n'est pas vraiment un grand film. On admirera aussi la belle galirie de personnages, même si certains apparaissent trop peu. Le casting est formidable, outre le couple formé par Christian Slater et Patricia Arquette, on trouve Dennis Hopper, Brad Pitt, Walken, Kilmer ou encore Gary Oldman. De plus les références envers de grands et excellents films tels que "Docteur Jivago" ou "Taxi Driver" sont sympathiques. Un bon film, jouissif, violent et même charmant grâce aux deux personnages principaux et leurs interprètes !
Tyler Durden $.
Tyler Durden $.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 27 critiques

5,0
Fantastique ! Un vrai petit chef-d'œuvre ! Le scénario est super, les acteurs sont géniaux et les musiques sont extra surtout le thème principal qui est juste magnifique; bravo a Hans Zimmer qui est aujourd'hui l'un des meilleurs compositeurs du moment. L'ambiance de ce film est vraiment agréable notamment grâce au fabuleux jeux des acteurs principaux mais aussi l'apparition dans le films de plein d'autres super acteurs qui ont un petit rôle ( Brad Pitt, Gary Oldman, Christopher Walken etc...) une petite dose d'humour aussi qui est toujours la bienvenue. Bref ce film a tout ce qu'il faut. Bravo a Tarantino et a Tony Scott ( R.I.P Tony ) Un film culte a voir d'urgence.
Tom H.
Tom H.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 62 critiques

4,5
Bon alors, je n'aime pas Tony Scott, je n'aime pas Tarantino non plus ! Mais, ce film là est pile entre Pulp Fiction et Reservoir Dogs, alors il y avait peut-être plus une chance que ça me plaise, et vu la gueule du casting tout simplement sublime j'avais peut-être de quoi espéré. Bah finalement je suis très très surpris. J'ai adoré, c'est un peu du cinéma de citation mais c'est pas trop dérangeant (contrairement aux autres merdes tarantinesque genre Natural Born Killers qui est un espèce de True Romance ultra-violent et ultra-nul), c'est classe, les personnages sont tous très cools, même si je regrette vraiment que certaines stars du casting font limite des caméos dans le film (je suis sûr que si j'avais mis le film en VF, j'aurais pas reconnu Samuel L. Jackson), des scènes incroyables, des situations folles-dingues. C'est excellent !
Ricco92
Ricco92

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 133 critiques

4,0
Sorti un an après Reservoir dogs, True romance a permis l'éclosion du talent de scénariste de Quentin Tarantino. Même si celui-ci semble avoir été assez retravaillé par Tony Scott, True romance reste un film qui s'insère parfaitement dans la filmographie du réalisateur de Pulp fiction grâce à de multiples séquences de dialogues portant totalement la marque de son scénariste (première séquence, scène entre Dennis Hopper et Christopher Walken...) et grâce au personnage de Clarence Worley. En effet, ce dernier semble une projection fantasmé par Tarantino de lui-même à l'époque où il travaillait dans un vidéoclub (période à laquelle il a d'ailleurs écrit ce scénario). On peut ainsi regretter que Tarantino n'ait pas lui-même tourné son script car la réalisation de Tony Scott, même si elle est loin d'être honteuse, est beaucoup moins marquante et moins originale que celles qu'a pu nous offrir Tarantino tout au long de sa carrière : elle est moins précise, plus clipesque et plus marquée par la mode de son époque. Malgré cela, elle n'empêche pas de prendre du plaisir face au film : on est face à un très bon polar alors que Tarantino, lui, nous a habitué à des chefs-d'œuvre jouissifs. De plus, comment ne pas sauter de joie en voyant que même de petits rôles sont défendus par de très grands acteurs : Dennis Hopper, Christopher Walken (qui récidivera l'année suivante dans Pulp fiction), Gary Oldman, Brad Pitt, Val Kilmer, Chris Penn, Samuel L. Jackson (qui intègre ainsi la dimension Tarantino qu'il ne quittera plus)... A ce propos, il serait injuste de ne pas saluer le magnifique couple vedette : Christian Slater et la splendide Patricia Arquette. Grâce à un excellent scénario et à de grands acteurs, Tony Scott signe ce qui restera son meilleur film avec le très beau Les Prédateurs (réutilisant également par ailleurs le morceau le plus marquant de ce film : Sous le dôme épais de l'opéra Lakmé de Léo Delibes).
Le cinéphile
Le cinéphile

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 966 critiques

5,0
Me suis bien éclaté devant "True romance"! Carrément éclaté même! Tarantino a offert encore une fois un scénario parfait a Tony Scott qui n'avait plus qu'à filmer. Gros casting, grosse baston, grosse violence, répliques cultes, dialogues à la Tarantino et réalisation simple et sans ambition de Scott qui filme trop proprement sans originalité quelconque. Mais le plus interressant la dedans, outre l'histoire bien que simple mais ultra prenante et les scènes d'action parfaites, c'est aussi la prestation de Gary Oldman saisissante et toujours l'immense charisme de Gandolfini. Et l'on regrette que ces deux loustiques, meilleurs interprètes du long métrage et personnages les plus charismatiques n'apparaissent pas plus au détriment de Slater et son jeu incipide. On soulignera aussi le fait que Pitt soit sauvé par la beuh, et ça c'est cool et la très jolie partition de Zimmer. Scott signe son deuxième meilleur film après "Les prédateurs" mais on ne peut s'empêcher de se demander ce qu'aurait fait Tarantino avec
Skipper Mike
Skipper Mike

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 647 critiques

4,5
Scénarisé par Quentin Tarantino, "True Romance" contient une bonne partie de l'âme de ce dernier, puisqu'il devait au départ le réaliser lui-même et qu'il s'est beaucoup investi dans le projet, à tel point que le personnage de Clarence, nerd fan de films de série B, semble être son alter ego. Néanmoins, le film reste assez différent de ses travaux habituels dans le sens où il mise moins sur l'exubérance, de la même façon que dans "Jackie Brown", et on voit ainsi la façon dont Tony Scott l'a réinterprété. Le traitement est assez proche du conte, notamment grâce au jeu des acteurs, tous excellents, et à la musique de Hans Zimmer – ostensiblement pompée sur "Gassenhauer" de Carl Orff qui fut utilisée dans "La Balade sauvage". Le charme qui se dégage est irrésistible, la candeur du couple imprégnant l'ensemble de leurs aventures et rendant insignifiants leurs ennemis morts. En conclusion, "True Romance" est un bien beau road-movie – sans en être tout à fait un –, violent sans être sombre, romantique sans atteindre la folie maladive de "Sailor et Lula" et nostalgique tout en étant jouissif, en grande partie grâce à l'excellente utilisation des seconds rôles (en particulier un Gary Oldman méconnaissable).
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top