Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Nuit est mon royaume
note moyenne
3,7
37 notes dont 9 critiques
22% (2 critiques)
33% (3 critiques)
22% (2 critiques)
11% (1 critique)
11% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur La Nuit est mon royaume ?

9 critiques spectateurs

halou
halou

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 515 critiques

3,0
Gabin tient son rôle d'aveugle parfaitement. Un film gentil.
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 272 critiques

4,0
Après nous avoir fait croire, dans les cinq premières minutes, qu'il reprenait sa casquette de cheminot, Jean Gabin nous fait comprendre qu'il a entrepris un tournage plein de "clins d'oeil" : à La Bête humaine donc, mais aussi à ses rôles habituels auxquels on peut ici dire adieu. En collaboration avec l'Institution des Jeunes Aveugles de France, l'oeuvre nous fait facilement confondre acteurs voyants et non-voyants, à tel point qu'on ne peut qu'admirer la performance de Simone Valère qui incarne une aveugle sans l'être elle -même. Avec un petit côté documentaire, ce film met suffisamment de côté les standards franchouillards pour un "aperçu" riche et profond de la cécité.
Ryce753
Ryce753

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 431 critiques

5,0
Un très bon film avec Gabin et traitant d'un sujet délicat et rarement exploité au cinéma: la cécité. Gabin interprète avec brio un ancien conducteur de locomotive devenu aveugle à la suite d'un accident. L'histoire est réaliste, bien racontée avec de beaux dialogues et empreinte d'émotion. Le personnage de Gabin est touchant, l'acceptation de son handicap demande beaucoup de patience et de courage pour surmonter par exemple le regard de ses anciennes connaissances ou amis. L'histoire d'amour avec l'institutrice aveugle, la jalousie de l'amant de celle-ci et son amitié avec le réparateur radio aveugle sont des séquences magnifiques et rendent ce film vraiment agréable. Du beau cinéma français d'époque.
Chauny02
Chauny02

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 45 critiques

3,5
Un film d'éducation ouvrière dans le plus pur style de années 50. Perso j'aime bien le style bien que c'est parfois assez mielleux. Une morale qui fait sourire aujourd'hui mais qui reflete bien son époque
Gonnard
Gonnard

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 925 critiques

2,5
Avec un tel sujet, on pouvait légitimement redouter une exploitation outrancière de l'émotion. Heureusement, ce n'est pas trop le cas. Bien sûr, on a droit à notre demi-heure moralisatrice à base de "il ne faut jamais se plaindre, toujours se battre, faire confiance à son coeur" et toutes les conneries du même style. Mais cela aurait pu être pire. L'intrigue n'a rien d'extraordinaire mais elle tient la route. La musique est à oublier très vite. Jean Gabin, égal à lui-même, ne connait pas son plus grand rôle mais il donne du punch au film.
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 3 920 critiques

4,0
Plutôt un film d'information ou de propagande sociale mais on se laisse prendre au jeu. Gabin la joue tout en finesse et Simone Valère est splendide. Un film pleins d'émotions avec un sujet peu évident à traiter de manière attrayante dans un film.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 730 abonnés Lire ses 7 320 critiques

1,0
Un drame assez pale, manquant de relief du fait d'une mise en scène assez conventionnel. Pourtant, faire un film sur les aveugles est toujours honorable, mais à condition qu'il provoque de réels émotions chez le spectateur. Or, c'est d'assez loin que ce dernier suit ce film, certes pas désagréable, mais manquant cruellement de conviction. Jean Gabin livre quant à lui une prestation honnête, mais ce n'est pas (et de loin) son meilleur role. Il est ici éclipsé par Simone Valère, magnifique et c'est d'ailleurs la seule qui arrive à v"hiculer de l'émotion durant la durée de ce film. Honorable, mais cela aurait pu être vraiment mieux. Dommage.
Baptiste Hegel
Baptiste Hegel

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 149 critiques

4,0
Gabin rend brillamment hommage aux non-voyants. Rôle poignant et inattendu pour Jean Gabin, puisqu’il incarne dans ce mélodrame un (néo) aveugle. En effet, suite à un dramatique incident sur sa locomotive, ce cheminot quadragénaire perd la vue et doit réapprendre un tout nouveau style de vie. La remise de la Légion d’Honneur pour son abnégation, apparaissant évidemment pour lui comme un détail. Ainsi, il se voit embrigadé dans un centre pour non-voyants, dont le directeur, Gérard Oury (Le Corniaud, La Grande Vadrouille) et l’un de ses jeunes patients, Jacques Dynam (sous-fifre de De Funès dans les Fantômas) sont encore aux prémisses d’une future belle notoriété. Mais plus essentielle sera la rencontre du professeur de braille, Mme Louveau (Simone Valère), dont la tendresse parviendra à redonner progressivement goût à la vie du nouvel interne, et pour le spectateur, à mieux saisir les particularités de ce milieu si complexe. Une corporation de 25.000 au moment du film – nous sommes en 1951-, soit tout juste la moitié du dernier recensement en France. Etonnement oublié, « La nuit est mon royaume », film qui reçut par ailleurs un prix à Venise pour l’éblouissant prestation de Gabin, doit-il craindre un jour, pour son merveilleux sujet, sa mélancolie et une compassion digne de la « Cage aux Rossignols » (qui inspira récemment « Les Choristes »), un énième remake pour réexister un temps soit peu ? En tout les cas, ce film est à …(re)voir absolument.
popeyo
popeyo

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

5,0
Quel magnifique film qu'est "la nuit est mon royaume". C'est le destin tragique d'un cheminot atteint de cécité à la suite d'un accident, qui doit, pour donner un sens à sa vie, changer totalement de facon de vivre et s'adapter à ses nouvelles contraintes. Tres beau film, à ne pas manquer.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top