Mon AlloCiné
La Bataille d'Alger
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Bataille d'Alger" et de son tournage !

Genèse du projet

C'est bien avant la fin de la guerre d'Algérie que Gillo Pontecorvo a le désir de réaliser un film sur les évènements. Son projet s'intitule alors PARAS : il est basé sur une enquête que lui et son co-scénariste Franco Solinas ont mené dans la Casbah, alors réputée très dangereuse selon les journalistes européens.

Un souci d'authenticité

Histoire et fiction sont intimement liées dans le film. Ce dernier voit en effet le jour grâce au concours des autorités algériennes, qui en subventionnent, supervisent et contrôlent l'exécution. Elles sont représentées en la personne de Saadi Yacef, directeur de Casbah Films, et surtout, ancien chef politique du F.L.N pour la zone d'Alger. Il joue son propre rôle dans le film, à travers un scénario inspiré de ses propres souvenirs.

Un film longtemps interdit puis censuré

Malgré un Lion d'Or à Venise, un prix de la Critique à Cannes et trois nominations aux Oscars, La Bataille d'Alger, interdit de diffusion en salles, doit attendre 1971 pour obtenir son visa d'exploitation en France. Mais à la suite de pressions et de menaces, il est très vite retiré des écrans.

Projection au Pentagone

Une projection du film eut lieu le 27 août 2003 au Pentagone, à laquelle ont assisté des officiers d'Etat-Major et des civils. Dans son édition du 7 septembre, le quotidien américain The New York Times faisait état de propos tenus par un responsable du ministère, déclarant que "ce film donne une vision historique de la conduite des opérations françaises en Algérie" et que "sa projection était destinée à provoquer une discussion informée sur les défis auxquels les Français ont dû faire face". En d'autres termes, le haut commandement américain tentait d'étudier les erreurs de l'occupation française en Algérie afin de trouver une issue aux drames suscités par la présence des troupes américaines en Irak.

Re-sortie aux Etats-Unis

Le 9 janvier 2004, le film ressort sur les écrans aux Etats-Unis. Après une projection spéciale deux jours plus tôt à Bethesda (Washington, DC), en présence de Saadi Youcef, La Bataille d'Alger est montrée à New York, Los Angeles, Pasadena, Chicago, Washington, et plus d'une douzaine de villes des Etats-Unis. Suivi d'un remarquable accueil critique et public, le film rapporte plus de 500 000 dollars de recettes.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Glass (2019)
  • Ben Is Back (2018)
  • Creed II (2018)
  • Les Invisibles (2018)
  • L'Incroyable histoire du Facteur Cheval (2017)
  • Doubles Vies (2018)
  • La Mule (2018)
  • Edmond (2018)
  • Colette (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • Aquaman (2018)
  • YAO (2018)
  • Holy Lands (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • The Front Runner (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Mia et le Lion Blanc (2018)
Back to Top