Mon AlloCiné
    Une Femme de Tokyo
    note moyenne
    2,8
    13 notes dont 3 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    100% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Une Femme de Tokyo ?

    3 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Première oeuvre muette que je vois du père Ozu avec ce film assez court (il dure 47 minutes!). Le scénario tiendrait sur une feuille de lotus mais le cinéaste montrait déjà un très fort talent à intéresser le spectateur aux détails du quotidien. Sur le plan technique, il y a quelques mouvements de caméra et surtout bien sûr des plans fixes même s'ils sont pas tous au raz du tatami. A noter un hommage à Ernst Lubistch avec l'incrustation dans le film d'une très grande partie de son court sketche dans "Si j'avais un million". Avec ce film, on peut sentir un Ozu qui se cherche.
    Paul Z
    Paul Z

    Suivre son activité 17 abonnés

    3,0
    "Une femme de Tokyo" est un beau film sincère et très bien filmé.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1473 abonnés Lire ses 8 623 critiques

    3,0
    Adaptèe d'une histoire d'Ernst Schwarz, "Une femme de Tokyo" de Yasujirō Ozu est prèsentèe ici dans sa version muette d'origine comme l'ètait "Où sont les rêves de jeunesse ? " l'annèe prècèdente! spoiler: C'est l'histoire de Chikako, une grosse travailleuse! Elle est gènèreuse envers son frère! Populaire parmi ses collègues! Après sa journèe de travail, elle se rend chez un professeur et l'aide à faire des traductions...tard le soir! On n'apprendra qu'elle travaille en fait comme hôtesse dans un cabaret louche [...] Le film ne dure que 47 minutes mais la maturitè fèminine du rèalisateur se fait dèjà sentir! Autour de l'èmouvante Yoshiko Okada, on reconnaitra Ureo Egawa mais surtout Kinuyo Tanaka et Chishū Ryū! Dans cette trame sur laquelle plane l'ombre du suicide, Ozu rend aussi hommage à Ernst Lubitsch et à son "If I Had a Million" dans un cinèma de quartier de Tokyo! De ce classique du film à sketches, c'est Charles Laughton que Ozu choisit de mettre à l'honneur à l'ècran, en souvenir d'un passè pas si dèpassè! Technique, ça se tient, mais on aurait aimè que ce film dure plus longtemps...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top