Mon AlloCiné
Le Doulos
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Doulos" et de son tournage !

Seconde collaboration

Jean-Pierre Melville retrouve ici Jean-Paul Belmondo son interprète de Leon Morin, prêtre. Les deux hommes collaboreront une nouvelle fois sur L' Ainé des ferchaux. Ils apparaissent tous les deux dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard.

Adaptation

Le Doulos est l'adaptation d'un roman policier de Pierre Lesou que Jean-Pierre Melville avait l'idée d'adapter depuis quelques années. Si l'oeuvre originale avait la prétention d'être un documentaire sur le mileu et Montmartre, le cinéaste en fit "L'équivalent d'un western urbain."

Le Doulos

Un doulos en argot signifie "chapeau." Dans le langage de la police, c'est aussi un indicateur ou celui qui porte le chapeau.

Genèse du projet

Le producteur Georges de Beauregard a donné carte blanche à Jean-Pierre Melville pour tourner un film à deux conditions. D'une part, le projet devait se monter très rapidement. D'autre part, le film devait suivre une intrigue policière. Jean-Pierre Melville adapta donc un roman de Pierre Lesou en huit jours. Le résultat final fut Le doulos.

Serge Reggiani

Jean-Pierre Melville voulait à tout prix engager Serge Reggiani pour le second rôle principal du Doulos. Le comédien avait auparavant joué dans Casque d'or de Jacques Becker, un cinéaste que le réalisateur du Samouraï admirait, et Napoléon de Sacha Guitry. Les deux hommes se retrouveront quelques années plus tard sur le tournage de L' Armee des ombres.

Hommage

Le Doulos est un hommage au film noir américain que Jean-Pierre Melville admirait. Pour construire le commissariat, il a même demandé à son chef décorateur de le faire à l'identique de celui de Carrefours de la ville. Il a aussi utilisé des fenêtres à guillotine au look plus américain.

L'élève

Parmi l'équipe technique du Doulos on retrouve Volker Schlöndorff en assistant réalisateur. Il deviendra par la suite un des cinéastes allemands les plus importants des années 1970 remportant en 1979 la palme d'or ex-aequo avec Apocalypse Now de Francis Ford Coppola pour Le Tambour. Leur collaboration avait commencé sur Leon Morin, prêtre.

Trahison

Jean-Pierre Melville présente son film comme une "tragédie shakesperienne" sur "l'histoire de la fin d'une amitié". Un oeuvre où les personnages ont deux faces, où "ils sont tous faux." Le film s'ouvre d'ailleurs sur une citation de Céline: "Il faut choisir...mourir...ou mentir?"

Jean Desailly

Jean-Pierre Melville revient sur l'interprétation de son comédien Jean Desailly: "Je voulais pour le rôle de Clain un fils de famille et qu'il ait ce fond de cynisme et de vulgarité que tous les policiers attrapent au bout d'un certain nombre d'années de fréquentation de la pègre. Je dois dire que Desailly a interprété son personnage d'une manière parfaite."

Un demi-succès

Si Le Doulos fut salué par la critique, le film ne remporta qu'un semi-succès au box-office. Il est aujourd'hui considéré comme un des classiques du film noir à la française qui a su inspiré des cinéastes d'origines aussi diverses que John Woo et Quentin Tarantino.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar (2017)
  • Rodin (2017)
  • Get Out (2017)
  • Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (2017)
  • Alien: Covenant (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Les Fantômes d’Ismaël (2017)
  • Les Gardiens de la Galaxie 2 (2017)
  • Marie-Francine (2016)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • The Wall (2017)
  • RAID Dingue (2016)
  • Anastasia (1997)
  • Il a déjà tes yeux (2016)
  • Problemos (2017)
  • Sword Art Online Movie (2017)
  • Wonder Woman (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • The Jane Doe Identity (2016)
  • Braquage à l'ancienne (2017)
Back to Top