Mon AlloCiné
    Brother Orchid
    note moyenne
    3,0
    12 notes dont 2 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    50% (1 critique)
    50% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Brother Orchid ?

    2 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1539 abonnés Lire ses 8 690 critiques

    3,0
    Publiée le 16 janvier 2015
    Ouvrons la porte du monastère à Edward G. Robinson dans ce film peu connu de la Warner dont Lloyd Bacon en assure la rèalisation! Certes, la première partie est classique mais la seconde s'avère surprenante! En gangster endurci et repenti, Robinson trouve un rôle à sa mesure! Loin des films de gangsters qui tirent sur tout ce qui bouge, ce dernier trouve en effet refuge dans un monastère (les moines y cultivent des fleurs qu'ils vendent en ville) et succombe aux charmes de la vie pieuse : Sois pauvre en argent, pur dans le coeur, bon en paroles comme en actes et embellis la vie des hommes avec des fleurs! Le mot humour n'a pas ètè inventè pour le personnage d'Humphrey Bogart, un gangster qui ne mènage pas ses mots pour un Robinson lessivè dans le mètier : « il vaut mieux que tu t'enfonces dans ton citron que tu n'es plus dans le coup ! » . Même si Bogey se voit coincer dans un second rôle sans envergure, la messe est dite pour ce qui est de savoir qui est le boss dans le film...du moins dans la première moitiè du mètrage! A dècouvrir par le biais de T.C.M et si vous voulez vous repentir ou changer de vie, allez donc faire un tour à ce monastère des fleurs...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 23 juillet 2012
    Le début du film ressemble à The Little Giant de 1933 avec le même Edward G Robinson mais il n'est pas aussi drole. Le scénario ressemble à du bricolage du coup il y a un mélange de style pas terrible dans la réalisation.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top