Mon AlloCiné
La Liste de Schindler
note moyenne
4,5
43042 notes dont 1237 critiques
75% (924 critiques)
18% (221 critiques)
3% (39 critiques)
2% (26 critiques)
2% (19 critiques)
1% (8 critiques)
Votre avis sur La Liste de Schindler ?

1237 critiques spectateurs

Aladdyen

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 105 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/01/2013

des films sur la Shoah, il y en a énormément surtout à but commercial, où la qualité est rarement au rendez vous, puisque traité toujours d'une manière concise avec cet objectif principal et assez malsain, faire pleurer dans les chaumières. Mais s'il fallait en retenir un, il s'agit bien de la liste de Schindler. Un chef d'oeuvre, où Speilberg filme l'acharnement et la barbarie humaine avec une maestria hors paire. C'est face à genre de film que l'on se rend compte que l'humain est l'être le plus effroyable de cette planète. Passionnant, percutant, La liste de Schindler raisonnera longtemps dans l'histoire du cinéma.

-Cineworld-

Suivre son activité Lire ses 96 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/10/2012

La liste de Schindler, ou le meilleur film historique de tous les temps. Le stress et l'horreur est pesante durant tous le film, le scénario est superbe et les acteurs exceptionnels. Sans parler d'une bande originale qui transcende le crâne, ce film est d'un réalisme sidérant. La finale est l'une des plus belles du cinéma, l'émotion est intense ainsi que les dialogues efficaces pendant toute la projection. Le meilleur film de Steven Spielberg, le meilleur film historique et l’un des plus puissants du septième art. Liam Neeson est à son apogée, incroyable et profondément bouleversant. Un chef d'œuvre cinématographique parfait dont on n'en ressort pas indemne.

Julien L.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 113 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/08/2012

Un très bon film, il faut le dire, mais qui souffre d'un grand défaut - le défaut majeur de Spielberg : c'est long, c'est américain, et ça tire le sentiment. En témoigne cette fin interminable, tire-larme, où les juifs de Scindler se recueillent sur sa tombe. On a souvent envie de demander pitié. Sinon, Liam Neeson peine à passer pour un allemand avec son jeu à l'Américaine. Bref, c'est un beau film sur un beau sujet, mais qui souffre quand même d'un certain manque de finesse.

manoj94

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 642 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/01/2012

Malgré sa longueur fleuve, ce long-métrage traitant de la Seconde Guerre Mondiale fait figure de référence du genre. Se basant sur son légendaire souci du détail, le célèbre Steven Spielberg propose ici un film d'une rare pertinence. Avec cette intrigue mettant en lumière un industriel au grand cœur, le spectateur est comme happé par la situation d'énonciation. En effet, les évocations de la barbarie nazie à travers certaines séquences d'humiliation et d'autres de déshumanisation sont absolument poignantes. Dans ce sens, les rebondissements, bien qu'ils soient quelque peu prévisibles, maintiennent une attention constante. Le noir et blanc y est forcément pour quelque chose. Par ailleurs, il faut souligner le charisme des personnages principaux et louer les fabuleuses prestations de Liam Nesson et Ralph Fiennes. On comprend mieux pourquoi "Schindler's List" a reçu 7 récompenses à la Cérémonie des Oscars 1994 dont celui du Meilleur Film.

T-Tiff

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 789 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/01/2012

"La Liste de Schindler" atteint la perfection. Les personnages principaux sont incarnés par des acteurs brillants, Liam Neeson, Ben Kingsley et Ralph Fiennes. La réalisation est juste parfaite, ce n'est pas chose étonnante avec Steven Spielberg. Les musiques accompagnent parfaitement bien le film. Les dialogues sont parfois touchants comme celle de Schindler : "J’aurai pu en sauver plus". Les images peuvent être choquantes, mais c'est pour cela qu'elles sont très proches de la réalité. Le choix du noir et du blanc permet d'adoucir ce choc, car les images montrées par ce film dramatique sont lourde de sens. "La Liste de Schindler" ne laisse pas indifférent.

brunodinah

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 914 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/07/2007

Un film éblouissant réalisé par LE MAITRE Steven Spielberg, un casting prestigieux : le grand Liam Neeson suivi de près par Ben Kingsley, puis Ralph Fiennes et Caroline Goodall, une musique envoutante de John Williams (le suiveur de Spielberg). Tout celà réuni fait de ce film le plus grand de Steven, et surout le meilleur sur la solution finale d'Hitler. Un pur chef d'oeuvre qui mérite une très grande attention et une revue de l'Histoire de l'humanité. Grandiose.

dougray

Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 885 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/06/2007

Plus qu'un film historique,"La liste de Schindler" restera comme le cadeau de Steven Spielberg à l'Humanité (le réalisateur a d'ailleurs refusé d'être payé) mais également comme une oeuvre très difficilement classable. La force du sujet (qui traite d'un pan méconnu de la 2nde Guerre Mondiale) est telle qu'il fallait bien tout le talent de Spielberg pour éviter le piège du grandiloquent ou du pathos facile. Car il ne faut pas s'y tromper, la réussite de "La liste de Schindler" tient quasi-exclusivement dans sa mise en scène, académique dans le bon sens du terme (c'est à dire sans effets racoleurs ou dérapages malvenus), et dans le choix du noir et blanc qui confère au film une ambiance à la fois glaciale et pesante qui se voit renforcée par une BO déchirante. Cette réalisation parfaitement maitrisée permet donc de magnifier une histoire qui méritait vraiment d'être racontée (ne serait-ce que parce qu'elle donne - une fois n'est pas coutume - le beau rôle à un Allemand) et a permis au film de prétendre au statut de classique instantannée du 7e art. Certaines scènes du film poursuivent d'ailleurs le spectateur bien après la projection, que ce soit les apparitions de la petite fille en rouge ou la formidable scène finale. L'interprétation s'inscrit parfaitement dans le sérieux de l'entrperise avec un Liam Neeson magnifique qui trouve, avec le personnage de l'industriel Oscar Schindler, un de ses plus beaux rôles, un Ben Kingsley impeccable en comptable et surtout un Ralph Fiennes terrifiant en SS habité. Il n'en reste pas moins qu'à force de classicisme et de peur du dérapage, le film souffre par moment de certaines longueurs ainsi que d'une certaine austérité. Ces défauts m'ont d'ailleurs paru bien plus évidents que la mini-polémique suscitée par la scène de la fausse douche dans les camps. "La liste de Schindler" n'est donc pas un film parfait, ni même un des meilleurs films de Spielberg mais bien une oeuvre inclassable qui puise sa vraie valeur dans la force de son sujet.

darthelrohir

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 23 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/05/2007

C'est un des Spielbergs les mieux réalisés. Peut-être même LE mieux, pour ses choix artistiques de réalisation. Je l'ai revu récemment, après avoir lu Si c'est un homme, de Primo Levi (l'autobiographie d'un déporté). Levi disait qu'il ne voulait pas faire un livre au ton emporté et larmoyant, mais un témoignage objectif. C'est exactement ce que Spielberg a fait pour La Liste. J'aime à penser que si Peter Jackson avait réalisé ce film, on aurait eu dix minutes de ralentis, visages larmoyants et musique tragique à chaque fois qu'un Juif se fait abattre. Dans ce film, c'est exactement l'inverse: le style caméra-à-la-main et absence de ralentis et tout le tralala de Spielberg, facilite l'identification du spectacteur aux personnages, et la scène lui paraît plus proche de nous. J'ai fait beaucoup d'analyse de scènes de ce film, et j'ai repéré une multitude d'effets (ou plutôt d'absence d'effets) qui donnent un naturel, et un réalisme au film (un peu comme s'il s'agissait d'images d'archives), qui nous permet de nous émouvoir. On retrouve le même style dans Saving Private Ryan, (du même auteur). Je n'ai pas fait de recherches historiques, et je ne sais pas si La Liste est fidèle à l'Histoire, je crois que certaines personnes n'aiment pas ce film à cause de ça, (voir les critiques zéro étoiles) mais même s'il ne l'état pas, ou qu'il était très romancé, il resterait quand même une illustration très réaliste, et très peu hollywoodisée de l'holocauste juif. Enfin, je terminerai en disant que l'on a tendance à qualifier d'art n'importe quel film, du moment qu'il a certains plans bien trouvés, des scènes belles physiquement, et des détails superficiels comme ça. Mais Spielberg a fait des choix, pour la forme de ce film, (avant tout (je l'ai déjà dit:) le noir et blanc) qui dépassent le cinéma classique, habituel. De plus, ce film est vraiment très expressif, et enfin, est supérieur à un film classique, juste divertissant. Ce film a vraiment une très haute qualité artistique.

legend13

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 815 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 22/06/2006

Somptueux. Comment ne pas verser des larmes sur ce film? Steven Spielberg prouve avec ce chef d'oeuvre qu'il est l'un des meilleurs réalisateur au monde. Une oeuvre bouleversante sur le génocide juif.

NewBoorn

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 574 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/02/2012

Inutile de s'étaler, La liste de Shindler fait partie des immenses chef d'oeuvre de l'histoire du cinéma. Marquant.

Sebmagic

Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 115 critiques

4,5Excellent
Publiée le 02/03/2011

La Liste de Schindler évoque ce drame historique de façon différente en nous montrant le parcours d'un Juste parmi les Nations qui a oeuvré pendant cette guerre pour sauver des vies juives. Les nazis étant habituellement vus comme des barbares sanguinaires sans aucune âme, ça change un peu et même s'il peut sembler risqué de la part d'un cinéaste de mettre en avant un "bon côté" chez les nazis, le pari est réussi. Le film n'est pas sans rappeler que parmi les millions de militaires se trouvaient quelques personnes qui se sont rebellées devant tant de haine. Histoire de faire comprendre, entre autres, que si les soldats nazis l'avaient voulu, ils auraient pu éviter ce carnage, contrairement à l'idée stipulant qu'ils n'avaient absolument pas le choix. C'était délicat pour eux, mais merde, c'était possible. Bref, le film prend son temps et nous en met plein la vue en terme de choc (les fusillades gratuites, les chambres à gaz qu'on ne voit pas mais sont suffisamment matérialisées par les pluies de cendres et l'énorme cheminée). D'ailleurs, on a une énorme scène de tension et de suspense horrible lors de la scène des douches. Un grand nombre de femmes juives se retrouvent déshabillées et parquées dans une salle de bains qu'on pense être une chambre à gaz, mais reçoivent finalement de l'eau. Certains ont gueulé à l'incohérence historique mais c'est pourtant une réalité puisque les juifs n'étaient même pas sûrs du sort qui les attendaient, même ceux qui avaient des doutes au départ. Les actrices de cette scène sont absolument parfaites, elles transmettent l'horreur et la détresse avec puissance. Mais le film ne s'arrête pas là, heureusement, car faire un portrait positif des nazis et des douches avec Oskar Schindler et cette scène aurait été scandaleux. Tavernier et Coursodon résument d'ailleurs ce passage à la perfection : "La scène – dont on ne voit guère la raison d’être, si ce n’est de créer une tension, une angoisse presqu’intolérable, qui se résout finalement dans le soulagement – a au fond la même fonction que tout le film : présenter l’horreur, suggérer l’impensable, mais quand même en fin de compte, rassurer. Pour une séance de douches, il y eut mille chambres à gaz, pour un Schindler des millions d’indifférents". Pendant ces trois heures, on a un autre aperçu de ce qu'ont pu vivre les juifs pendant cette période et évidemment, c'est moche. Car évidemment, en dehors de Oskar Schindler, Spielberg n'oublie pas de montrer la cruauté des soldats nazis à l'égard du peuple Juif. Ca se fait par l'intermédiaire d'un deuxième personnage, Amon Goeth, qui symbolise vraiment le méchant nazi profitant de la guerre pour déverser sa haine en tuant au hasard. Même si ce personnage semble éprouver des sentiments moins agressifs à certains moments du films, il reste haïssable. On suit donc la confrontation entre les deux personnages aux idées opposées et c'est intéressant, d'autant que les acteurs sont géniaux. Liam Neeson est ahurissant, avec une grande classe. Je ne savais pas qu'il incarnait le personnage principal de ce film et j'ai été ravi de le voir interpréter ce personnage. De même, Ralph Fiennes avec sa tête de Voldemort campe le parfait méchant, méprisable et méprisé par le spectateur. Deux acteurs de grand talent qui se donnent la réplique de façon magistrale. Quant à Ben Kingsley, on a parfois du mal à le reconnaître mais il fait également un boulot extraordinaire. Les deux des acteurs sont aidés par la photographie sublime du film qui joue beaucoup sur les ombres et les lumières, un peu comme dans les vieux films en noir et blanc. Le film ne contient presque aucune couleur, juste les scènes d'ouverture et de fermeture, ainsi que les flammes de deux bougies et le manteau rouge d'une enfant innocente. Une gamine qui fera l'objet d'une belle scène poignante grâce à un Liam Neeson bouleversant. De manière générale, les dialogues ne sont pas exceptionnels la plupart du temps, mais plusieurs répliques font leur effet en terme d'émotion. Ben Kingsley a une phrase vraiment touchante qui nous abasourdi lorsqu'il confie à Oskar Schindler que sa liste est merveilleuse car elle est la vie. Et qu'à l'extérieur des marges, on a un gouffre. Mais bien évidemment, c'est la fin du film qui émeut le plus grâce à Liam Neeson, encore. Cette culpabilité finale du personnage est affreusement poignante. Alors qu'il vient de sauver 1100 personnes de la mort, Schindler s'en veut en réalisant qu'il aurait pu sauver plus de monde, avec notamment cette sublime réplique qui prend aux tripes "j'aurais pu en sauver un de plus, mais je ne l'ai pas fait !". C'est poignant et ça rappelle avec brutalité que Schindler n'a pas sauvé une "liste" de 1100 personnes, mais bien 1100 individus uniques, à part entière. Bouleversant et triste. De même, comment ne pas avoir un pincement au coeur à la toute fin du film, lorsqu'on voit les rescapés s'approcher de la tombe de Schindler en posant des pierres dessus ? Bref, un très beau film.

Jerome S

Suivre son activité 275 abonnés Lire ses 3 083 critiques

4,5Excellent
Publiée le 30/11/2009

En 1993, Steven Spielberg a déjà mis en scène une dizaine de longs-métrages dont la quasi-totalité sont des œuvres marquantes et/ou des cartons au box-office mondial. Infatigable et charbonnier, il avait déjà réalisé deux films à la fois en 1989 avec l'intimiste Always et le virevoltant troisième volet des aventures d'Indiana Jones. Quatre ans plus tard, il récidive en mettant cette fois-ci en scène le blockbuster culte Jurassic Park et l'adaptation du roman de Thomas Keneally, "La Liste de Schindler", qui racontait l'histoire vraie d'Oskar Schindler, un industriel nazi qui sauva plus d'un millier de juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale. Un projet ambitieux et surtout très personnel pour Spielberg... La Liste de Schindler est le premier film du réalisateur à durer 3 heures et surtout à être filmé en noir et blanc, rendant l'intensité dramatique plus éclatante encore grâce à une photographie magnifique et des jeux d'ombres épatants. Techniquement, le long-métrage est une réussite, Spielberg donnant vie à une époque éprouvante pour le peuple juif, filmant avec sérieux un calvaire émouvant en n'oubliant pas d'insister sur des séquences parfois très dures (les conditions de travail souvent extrêmes des travailleurs, les humiliations et meurtres gratuits des nazis, la cachette nauséabonde d'un enfant...). Le noir et blanc permet aussi de censurer les passages les plus sanglants tout en rajoutant un côté terriblement horrifique aux situations. En somme, le metteur en scène frappe là où ça fait mal et le fait avec brio, nous tirant la larme à l'œil quand il faut. D'autre part, le casting est quant à lui tout simplement bluffant : le choix de Liam Neeson en Oskar Schindler s'avère parfait, l'acteur parvenant à rendre le personnage attachant et progressivement empathique (rappelons qu'il est au départ un profiteur de guerre sans état d'âme. Mais c'est surtout l'impressionnante prestation de l'inconnu Ralph Fiennes qui marquera les esprits : glacial, cruel, parfois déjanté et surtout effrayant, son personnage de commandant nazi sadique en fait l'un des méchants les plus détestables du 7e Art, assurément. Long mais intense et hypnotique, La Liste de Schindler est une quête humaine déstabilisante, un film marquant pour Steven Spielberg, un chef-d'œuvre cinématographique bouleversant de par son réalisme et son impact puissant, mélodieux et inoubliable qui délivre un pan caché aussi noir que lumineux de la Seconde Guerre Mondiale.

Florian Malnoe

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 508 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/05/2014

Je n'avais pas accroché lors de mon premiers visionnage, et avait même émis une critique erronée du fait que je ne l'avais pas regardé entièrement, mais là dans de bonnes conditions j'y suis bien rentré. C'est un film vraiment puissant et émouvant. Sans doute le "meilleur" Spielberg en effet. A voir absolument au moins une fois dans sa vie.

Dawasta

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 635 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/05/2013

Difficile de noter et critiquer un tel film. Il est très intéressant et instructif. Le film est si long qu'il tient sur 2 dvd. Mais malgré ses 3 heures, l’intérêt pour cette histoire exceptionnelle ne redescend pas. Le choix du noir et blanc est judicieux, il embellit l'image. Liam Neeson, Ben Kingsley et Ralph Fiennes (en incarnation du mal et détestable à souhait) sont très bons. J'ai juste trouvé la dernière scène du départ un peu surjouée. Un autre film-hommage de Spielberg qu'il faut connaitre. (Bien)

Yostodel

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

2,5Moyen
Publiée le 07/02/2013

Le film est trop long ce qui fait qu'on est noyé dans des dialogues pas toujours opportuns et je trouve que le rôle de Liam est peut-être trop poussé dans l'affectif. Sinon, l'émotion est là, on est de tout coeur avec Schindler, mais bon. En Europe, bien malheureusement, on nous rappelle régulièrement ses périodes atroces et en Amérique, avec sa propre mentalité, l'impact du film doit être totalement différent que celui qu'on ressent nous-mêmes.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top