Mon AlloCiné
    Raging Bull
    note moyenne
    4,3
    9464 notes dont 504 critiques
    47% (236 critiques)
    31% (158 critiques)
    11% (56 critiques)
    7% (36 critiques)
    3% (15 critiques)
    1% (3 critiques)
    Votre avis sur Raging Bull ?

    504 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 17 février 2015
    Je n'ai vu Raging Bull que très récemment, ce qui peut paraître étonnant au vu de l'admiration que j'ai pour ce réalisateur mythique qu'est Martin Scorcese (un des rares pour qui tout les films sont un délice). Je m'attendais à un chef d'oeuvre mais j'ai eu quelque chose d'autre: une claque. Le titre semblait évocateur et je m'étais préparé à regarder 2h de boxe vu que ce film relate la vie de Jake La Motta. La scène d'ouverture est d'une beauté remarquable, digne des plans de Sergio Leone dans ses westerns "spaghettis". Mais là surprise, les combats de boxe prennent une place de second rang dans ce film. A la place, Scorcese nous livre un portrait criant d'humanité de la légende, l'homme derrière la machine... Sans vouloir en dévoiler trop, l'association de Robert de Niro et Joe Pesci est payante une fois de plus (Les Affranchis, Casino...). Je suis resté sous le choc de ce chef d'oeuvre signé Martin Scorcese qui est autant une bonne surprise qu'un portrait réussi du boxeur légendaire.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1561 abonnés Lire ses 8 722 critiques

    5,0
    Publiée le 15 février 2017
    Fabuleuse èvocation des grandes heures de la boxe que met brillamment en scène Martin Scorsese! Film biographique tirè du livre du même nom co-ècrit par Jake La Motta lui-même, "Raging Bull", c'est avant tout un monumental Robert de Niro qui interprète le rôle de Jake La Motta en suivant un entraînement serrè au point de devenir au fur et à mesure du tournage un boxeur quasi professionnel! Ce dernier a même grossi de trente kilos pour mieux èvoquer ce boxeur d'exception incapable de maîtriser son propre destin! Cette performance èblouissante - l'une des plus impressionnantes de toute l'histoire du cinèma - lui valut l'Oscar mèritè en 1980! Noir et blanc nickel-chrome, de flashes photographiques, de sueur et de sang...le film de Scorsese est un vèritable exercice de style, remarquable et inventif! Quelques scènes sont inoubliables comme le gènèrique plastiquement hallucinant où l'on voit Bob De Niro sur le ring en train de s'èchauffer au ralenti, le tout accompagnè par la magnifique musique de "Cavalleria Rusticana". Le cinèma amèricain par excellence, le genre qui vous laisse K.O debout avec des acteurs au top (De Niro, Pesci, Moriarty), pour un mètrage qui retrace les moments forts de la carrière flamboyante du Taureau du Bronx! 5* haut la main...
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 295 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2014
    "Raging Bull" est le septième film de Martin Scorsese, sorti en 1980 retraçant le parcours romanesque du boxeur italo-américain Jake LaMotta dans les années 40-50. Il est interprété par Robert DeNiro, l'acteur fétiche de Marty, qui signe là une composition incroyable où il a même prit 30kg pour le bien du rôle, avec un Oscar à la clé en 1981. La réalisation a pour originalité d'avoir été tourné en noir et blanc avec des passages en super8 repositionnant habillement le récit dans le contexte de l'époque, ce qui permet de constater une maîtrise de la photographie de Scorsese assez remarquable; certaines scènes sont bluffantes, comme celle du dernier combat contre Robinson avec un plan qui m'a particulièrement marqué, avec ce léger travelling compensé, cette fumée sur le ring, le traitement de la lumière et du son, magistral ! Ce thème de l'ascension et de la chute et assez présent dans les films de Scorsese ("Les Affranchis", "Casino", "Aviator", "Le Loup de Wall Street"), il fait donc de "Raging Bull" son coup d'essai, ce qui se révélera être un coup gagnant. C'est aussi la première fois que l'on voit à l'écran le duo charismatique DeNiro/Pesci que l'on retrouvera dans deux autres films du réalisateur, tout aussi réussi, on notera également cette fameuse réplique culte "You fucked my wife ?!" restée dans les mémoires lors d'une de leurs confrontations verbales. Les combats de boxes sont filmés de manière spectaculaire et insolite, au plus près des acteurs, on sent presque leur souffle, cela reste absolument immersif, autant voir plus que ceux des premiers "Rocky" sortis avant "Raging Bull". Le film dure plus de 2 heures et on ne décroche pas une seconde, le scénario est passionnant (même si on ne s'intéresse pas forcément au milieu de la boxe) et le côté attractif de la réalisation scorsesienne fait le reste pour notre plus grand bonheur. Véritable œuvre unique et faisant parti des films cultes du début des années 80 (il est même considéré par les critiques américains comme le film de la décennie), "Raging Bull" est un véritable chef d'œuvre du cinéma contemporain, qui influencera bon nombre de réalisateurs.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    3,5
    Publiée le 30 mai 2014
    Classique du film de boxe signé du maître Martin Scorsese, "Raging Bull" est entré dans l’Histoire du 7e art pour deux raisons : la transformation physique de sa star, Robert De Niro (entrée au Panthéon des prestations les plus hallucinantes vues sur grand écran) et, plus anecdotique, la fameuse réplique "You fucked my wife ?". Il est, effectivement, difficile de dissocier le film de son acteur tant De Niro livre ici une interprétation époustouflante d’intensité et de charisme. Son Jake La Motta est violent, infidèle, borné… bref, un personnage tout sauf sympathique que l’acteur ne cherche jamais à excuser mais auquel il confère une extraordinaire densité grâce à un formidable travail sur sa gestuelle, son regard ou encore sa voix. Il parvient, ainsi, à rendre, avec une grande justesse, le destin de ce champion bouffé par ses propres démons qui vont lui faire tout perdre. Il faut, néanmoins, rendre justice au talent de Scorsese, sans qui le numéro de De Niro n’aurait pas été à ce point transcendé. Car le réalisateur, digne représentant du Nouvel Hollywood, a apporté un soin tout particulier à sa mise en scène en lorgnant ouvertement vers la Nouvelle Vague française et le néo-réalisme italien, sans pour autant sombrer dans leurs travers. Ainsi, le quotidien de La Motta et son intimité avec sa femme et son frère viennent densifier la personnalité complexe du boxeur et sont magnifiées par l’utilisation du noir et blanc, de longs plans-séquences, des dialogues sans fioritures et une économie de musique. Résultat : il ressort du film un réalisme saisissant, notamment lors des scènes d’engueulade et de violences conjugales. Ce traitement permet, également, de renforcer la tragédie de la déchéance de La Motta et permet, tout simplement, à "Raging Bull" de dépasser le statut de simple biopic (le film est tiré des mémoires du boxeur, également consultant sur le plateau). Scorsese magnifie, en outre, les combats avec une utilisation très stylisée de la sueur (qui renforce l’impact des coups) et du sang (sur les cordages notamment)… ce qui renforce d’autant plus la dimension éminemment religieuse de son intrigue avec son héros en expiation constante. Mais, il serait injuste de ne pas saluer les formidables prestations du débutant Joe Pesci, fantastique en boule de nerfs survoltée (rôle qu’il tiendra pratiquement toute sa carrière, notamment chez Scorsese) et de Cathy Moriarty (avec sa voix rauque si torride) en épouse mal-aimée. "Raging Bull" n’a donc pas usurpé son statut de classique du cinéma US mais, comme tout classique, souffre forcément de son aura et du "poids" de sa mise en scène (les ralentis, les plans-séquences, les échanges mouvementés très arty…). Ce qui m’empêche de m’emballer totalement pour ce film, auquel je préfère, pour rester chez Scorsese, des productions plus récentes et plus "abordables" comme "Les Infiltrés" ou encore "Aviator".
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 19 octobre 2015
    J'ai vu pour la première fois ce film il y a un an et demi/deux ans et je l'avais trouvé sans plus. Je profite donc de mon cycle Scorsese pour en poster un vrai avis, après l'avoir revu. Ce film est tout simplement excellent : il réussit à faire avec justesse le portrait d'un homme violent, jaloux, excessif, antipathique et possessif, mais également humain. Certaines scènes sont juste magnifiques, tant elles montrent le côté torturé de La Motta. Le noir et blanc donne un vrai cachet, une vraie ambiance unique au film, et tout ceci est renforcé par la belle musique et la mise en scène impeccable de Martin, surtout pour les combats de boxe (qui sont incroyables de violence et de force). Robert De Niro livre une prestation exceptionnelle, pour laquelle il aura donné de sa personne. Il est très bien épaulé par le tandem Joe Pesci/Cathy Moriarty, chacun trouvant son premier grand rôle et chacun très à l'aise. Un film captivant, beau et violent sur un personnage ambiguë. A voir.
    MadRom
    MadRom

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 393 critiques

    1,5
    Publiée le 11 juillet 2011
    Si Martin Scorsese aime filmer la descente aux enfers de ses personnages (aviator,taxi driver,shutter island) avec style, ce n'est vraiment pas le cas de Raging Bull ( c'est mon avis).Alors que le réalisateur avait su donner au spectateur une empathie immédiate pour le personnage principale de Taxi Driver Travis Bickle, Jack La Motta lui est impulsif, inintéressant tout comme sa vie d'ailleurs et con comme ses pieds.Je ne vois pas vraiment l’intérêt même du film.Une grosse déception.
    MGM-ranger
    MGM-ranger

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 15 octobre 2015
    Tiré du roman de Jack La Mota, Raging Bull est pour l'American Film Institute le plus grand film de sport devant Rocky de Sylvester Stallone. Et pourtant le film a mis du temps pour avoir son statut de monument du cinéma avec des critiques mitigées à cause du noir et blanc et un demi échec commercial à sa sortie. Robert De Niro nous fait une de ces meilleurs performances en prenant une trentaine de kilos rien que pour la fin du film. Jack La Mota a appris à l'acteur l'art de la boxe et à même dit que si De Niro continuait, il aurait pu faire de la boxe professionnel. Un oscar du meilleur acteur mérité et du grand Scorsese.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 790 abonnés Lire ses 5 022 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2016
    La mythique collaboration Scorsese/De Niro : une époque incroyable désormais révolue, mais dans laquelle il est toujours captivant de se replonger parfois. Pourtant, « Raging Bull » n'est pas celle que je préfère, et ce pour plusieurs raisons. Même si cela est évidemment volontaire, le film reste très froid, parvenant difficilement à créer l'émotion et encore moins l'empathie pour un héros à la personnalité terriblement nocive, détruisant quasiment tous ceux qui s'approchent de lui, et ce aussi bien physiquement que psychologiquement. De plus, l'ami Marty a comme souvent tendant à abuser des scènes un peu longues, notamment en ce qui concerne parfois les dialogues. Cela écrit, difficile de passer à côté des qualités majeures du spectacle : la maîtrise de Scorsese est implacable, que ce soit par le choix d'un noir et blanc crépusculaire, évoquant aussi bien l'âge d'or d'Hollywood qu'une sécheresse très personnelle, agrémenté de quelques scènes monumentales et du cultissime spoiler: « You fuck my wife » , véritable point culminant d'une œuvre ne manquant pourtant pas de moments marquants, à l'image dont l'auteur des « Affranchis » filme les scènes de boxe, courtes et brutales, parfois d'une violence assourdissante. Et Jake LaMotta a beau être un mec quasiment indéfendable, la façon de le filmer, de le présenter comme une figure quasi-sacrificielle, masochiste et souvent insaisissable donne à l'œuvre quelque chose d'unique, surtout interprétée par un Robert De Niro plus « Actor's studio » que jamais, impressionnant même s'il serait injuste de ne pas évoquer Joe Pesci, presque aussi exceptionnel dans un tout autre registre. Bref, un biopic ne ressemblant à aucun autre, et si le sommet de la collaboration entre les deux monstres restera pour moi l'immense « Taxi Driver », difficile d'ignorer ce « Raging Bull » qui, malgré la légère déception, n'en demeure pas moins un incontournable.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 696 abonnés Lire ses 2 520 critiques

    5,0
    Publiée le 8 avril 2011
    Très bon film de Martin Scorsese, un classique que je découvre seulement maintenant !! La réalisation en noir et blanc donne un aspect unique à l'œuvre, et embellie les images. Robert De Niro, comme toujours, est exceptionnel dans son rôle. C'est simple, il est tout simplement génial ! Ce biopic est un des meilleurs que j'ai vu, un classique du cinéma !!
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 481 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    5,0
    Publiée le 11 février 2014
    C'est le film de la "résurrection" de Martin Scorsese : alors qu'il était déprimé, celui-ci voit Robert De Niro lui apporter le projet sur un plateau d'argent. "Raging Bull" est un film traitant de thèmes familiers au cinéaste comme celui de la rédemption. Thème que maîtrise parfaitement Paul Schrader, co-scénariste du film. Derrière ce biopic du boxeur Jake La Motta, brute parano qui ne semble pas apprendre de ses erreurs, se cache un chef-d’œuvre. Ce n'est certes pas le meilleur film de son réalisateur, ni le plus abouti mais on ne peut nier que "Raging Bull" a cette étincelle qui fait les grands films. Tout d'abord grâce au génie de Scorsese qui a l'idée brillante de filmer les combats de boxe à l'intérieur du ring, nous plongeant directement au cœur de l'action, près des boxeurs et des coups qu'ils se donnent. Cette mise en scène, sublimée par la photographie en noir et blanc, ne serait pourtant rien s'il n'y avait pas Robert De Niro devant la caméra. Dans le rôle de Jake La Motta (sans aucun doute celui de sa carrière, qui lui rapportera un Oscar), De Niro est impressionnant. Grossi de près de trente kilos pour mieux illustrer la déchéance de son personnage, l'acteur exprime avec force toute l'animalité et en même temps l'humanité de La Motta. Face à lui, Joe Pesci parvient à s'imposer dans le rôle de son frère, son manager et protecteur, le tout pour un chef-d’œuvre qui ne démérite pas avec les années qui passent.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 102 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2010
    Un super biopic! Une interprétation magistrale de Mr De Niro
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 003 critiques

    4,0
    Publiée le 9 janvier 2014
    Raging Bull est l'un des films les plus connus de Martin Scorsese et offre à Robert De Niro un des ses rôles les plus emblématiques. Retraçant le parcours flamboyant de Jake La Motta dans le milieu de la boxe ainsi que sa déchéance et sa descente perpétuelle vers la solitude, Raging Bull brosse le portrait d'un homme jaloux, violent et qui n'aura retenu aucune leçon de ses actes. Pour interpréter le rôle de Jake La Motta, Scorsese fait appel à son ami Robert De Niro qui nous offre une prestation absolument exceptionnelle couronnée, à juste titre, par un Oscar du meilleur acteur. Le reste du casting est très également, à l'image de Joe Pesci et Cathy Moriarty qui campent tous deux le frère et la femme de La Motta. Côté réalisation, Scorsese utilise le noir et blanc ainsi que le format 4/3. De ce fait, on a l'impression qu'il filme avec une caméra de l'époque ce qui renforce l'immersion et le côté documentaire du film. On regrettera cependant le côté flamboyant qu'avaient Les Affranchis ou Casino et quelques petites longueurs. Malgré tout, Raging Bull est un film à voir absolument et est un incontournable de la filmographie de Scorsese et du cinéma.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    5,0
    Publiée le 28 octobre 2013
    Abordé par Martin Scorsese comme un de ses films sur la Mafia, un long-métrage choc qui vaut surtout pour la performance hallucinante de Robert de Niro autant dans son interprétation électrique, puissante et profonde que dans sa transformation physique. Très probablement le meilleur film de boxe que j'ai vu à ce jour. Une œuvre impressionnante comme on en voit trop rarement, un chef d'œuvre pour retracer le parcours hors du commun, violent, enragé, typiquement hollywoodien de ce personnage incroyable.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    4,5
    Publiée le 27 août 2011
    Après notamment The Set-Up de Robert Wise, premier modèle moderne puis Marqué par la haine, du même auteur, modèle indiscutable de l’ineffable Rocky, après l’inoubliable Plus dure sera la chute, avec Bogart, après la série des Rocky eux-mêmes avec Stallone en homme des cavernes ahuri, voici donc un film de plus sur la boxe… La différence notable est que celui-ci est réalisé par Marin Scorsese et joué par Robert De Niro… On a tout dit sur la performance d’acteur de ce dernier qui entre tellement dans son rôle qu’il s’entraîne pendant des mois avec les meilleurs boxeurs américains de son époque et qui pousse la conscience professionnelle jusqu’à grossir de trente kilos en quatre mois pour pouvoir incarner le boxeur Jack La Motta vieillissant… Comme Marqué par la haine, Raging Bull conte une histoire vraie, celle d’un fils d’émigrés italiens qui parvient au titre suprême grâce à cette espèce de rage essentielle qu’il porte en lui. Le film met d’ailleurs constamment en avant la paranoïa de La Motta qui va jusqu’à accuser son propre frère de coucher avec sa femme… Les images des combats sont magnifiques, filmées avec cette touche de lyrisme typique du cinéma de Scorsese. Regrettons, comme toujours, le manque absolu de vraisemblance au niveau du rythme et de l’intensité des coups, mais c’est moins gênant ici qu’ailleurs étant donnée la maîtrise absolue de la mise en scène qui transforme chaque combat en un ballet tragique. Aux côtés de De Niro, Joe Pesci trouve peut-être son meilleur rôle à l’écran, superbement dirigé et du coup beaucoup plus sobre que d’habitude. Au total, on a une vraie réflexion sur l’existence et un des plus grands films de sport de tous les temps, toutes catégories confondues.
    Mosse.
    Mosse.

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 445 critiques

    4,5
    Publiée le 22 juillet 2010
    Le duo Scorsese/De Niro est pour moi un des meilleurs de l'histoire du cinéma, autant que Tim Burton et Johnny Depp ou Alfred Hitchcock et James Steward ou Cary Grant, par exemple. "Raging Bull" ne déroge pas à la règle, puisque la réalisation est parfaite et que le jeu de Robert de Niro est indiscutable. Pour moi cela ne fait aucun doutes, De Niro n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est dirigé par Martin Scorsese, excepté dans quelques autres chefs d'oeuvre comme "Le Parrain - 2ème partie", de Francis Ford Coppola ou "Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone. Il est généralement très bon dans tout ses films, mais il atteint toujours avec Scorsese le meilleur de lui même, autant dire le meilleur qu'un acteur peut faire! Revenons au film, côté acteurs, De Niro est donc bien au dessus du lot, et la seule autre grosse pointure du film est également un habitué de Scorsese puisqu'il s'agit de Joe Pesci. Filmé en noir et blanc, certainement pour le rendre moins explicite et plus accessible, tant les combats sont violents, réaliste et sanglants, le film retrace les moments forts de la carrière flamboyante de Jack La Motta, champion de boxe poids moyen. Champion peut-être, mais son tempérament et ses excès vont le mener loin du ring, loin de sa famille, de ses amis, loin de tout. Il terminera sa vie physiquement au plus mal et gérant d'une boite de nuit... De l'ascension fulgurante d'un jeune boxeur plein de talent, rythmée par des combats magistralement mis en scène, à la déchéance d'un homme rongé par l'alcool et la rancoeur, ponctuée de scènes fortes et superbement jouées, ce film est splendide de bout en bout!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top