Mon AlloCiné
Une femme heureuse
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une femme heureuse" et de son tournage !

Naissance du projet

Le projet du film remonte à janvier 2016, lorsque Dominic Savage et Gemma Arterton se sont rencontrés pour la première fois. Cette dernière se souvient : "Lorsque nous nous sommes rencontrés, Dominic m’a posé plein de questions sur ma vie. Il a ensuite imaginé une histoire, jusqu’à ce qu’on ait un script d’une trentaine de pages. L’idée tournait autour d’une femme qui voulait fuir, mais nous ne savions pas encore ce que ça donnerait. Et puis, avec ma contribution, on s’est recentrés très naturellement sur les relations amoureuses". Le metteur en scène poursuit : "L’enjeu consistait donc à expliquer ses motivations et le processus qui l’amène à quitter ses enfants."

Retrouvailles

Gemma Arterton et Dominic Cooper avaient déjà tourné ensemble sous la direction de Stephen Frears dans Tamara Drewe (2010). Cooper retrouve également le réalisateur Dominic Savage puisqu'il avaient travaillé ensemble sur le téléfilm de 2009 Freefall.

Lieu de tournage

Par souci de réalisme, Dominic Savage a voulu tourner les scènes se déroulant en Angleterre à Gravesend au sud est du pays, qui est la ville natale de Gemma Arterton. Le réalisateur confie : "Elle vient de ce monde et elle sait ce que c’est que de se sentir prisonnière. Elle pourrait être une de ces jeunes mères de Gravesend. Nous avons également tourné le film en suivant l’ordre chronologique de l’intrigue". Par ailleurs, l'équipe s'est ensuite rendue à Paris pour les séquences se déroulant dans la capitale française.

Le personnage de Cooper

Le réalisateur Dominic Savage explique au sujet du personnage qu'interprète Dominic Cooper, un père de famille qui ne comprend pas que sa femme ait envie de changer de vie : "Mark est un personnage qu’il est assez facile de détester. Il rend la séparation avec Tara très difficile, alors que l’on voit parfaitement qu’elle a besoin de rompre. Il complique les choses non pas parce que c’est un mauvais garçon, mais parce qu’il est maladroit et inapte sur le plan émotionnel. Il veut bien faire, mais il commet toujours des erreurs."

Improvisation

Une fois sur le tournage, Dominic Savage a continué de travailler de la même manière que lors du développement du film. Ainsi, les séquences ont été enregistrées en improvisant avec Gemma ArtertonDominic Cooper et les autres acteurs. "J’aime bien les choses imparfaites, elles peuvent être très puissantes. La clef, c’est de rendre la scène parlante et le dialogue profond dès la première prise. Je pouvais faire germer des idées dans l’esprit des acteurs, puis les modifier au dernier moment. Les scènes devenaient beaucoup plus puissantes, nous nous concentrions sur l’essentiel", précise le metteur en scène.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Venom (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • The Predator (2018)
  • Voyez comme on danse (2018)
  • Alad'2 (2018)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Girl (2018)
  • Yéti & Compagnie (2018)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • Dilili à Paris (2018)
  • La Jeune fille à la perle (2003)
  • 007 Spectre (2015)
  • I Feel Good (2017)
  • L'Amour flou (2018)
  • La Nonne (2018)
  • Le Flic de Belleville (2018)
  • Supercondriaque (2014)
  • Première année (2018)
Back to Top