Notez des films
Mon AlloCiné
    La Lune dans le caniveau
    note moyenne
    3,2
    145 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    5 critiques
    5 critiques
    6 critiques
    4 critiques
    3 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Lune dans le caniveau ?

    24 critiques spectateurs

    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 571 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mars 2019
    Delmas dont la soeur s'est suicidée suite à un viol, décide de la venger. Cette volonté est d'ailleurs obsessionnelle. Seulement un soir il rencontre Loretta, une riche semblant être attirée par les pauvres. Delmas doit donc "composer" avec deux femmes: Loretta et Bella (sa compagne). Puis, vient le moment où le projet de vengeance est délaissé pour filmer la dérive de Delmas et son aventure avec la belle Loretta. Le cadre du film est tout ce qu'il y a de plus glauque: la pénombre, l'humidité, la crasse, la saleté, le brouillard. On ne voit que très rarement la lumière du jour, exceptées à trois ou quatre occasions. Et concernant le fond sonore, s'il n'y a pas une musique pour le constituer, on entend les coups de tonnerre par exemple, mais il n'y a jamais un silence absolu. Décors étranges, histoire étrange, personnages étranges, comportements étranges ce qui donne un film étrange, esthétiquement bien maîtrisé par Beineix mais qui l'est beaucoup moins au niveau du déroulement des opérations car l'ensemble est pour le moins confus. Et le rythme très lancinant n'aide pas à une parfaite immersion.
    vadorbane93
    vadorbane93

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 557 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2009
    Le seul véritable bon film de son auteur . Une ambiance malsaine au possible vous accompagnera tout au long du film , avec des acteurs en pleine forme qui ne feront rien pour dissiper cette sensation . Mention à la fille kinski tout aussi étrange que son taré de père vraiment étonnante.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 606 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    1,0
    Publiée le 25 janvier 2012
    Quelle réaction peut-on avoir face à deux heures et quinze minutes de vide intégral ??? Ben, on se fait chier tout simplement. Jean-Jacques Beineix croyait visiblement qu'avec un grand acteur (Gérard Depardieu !!!), une belle actrice (Nastassja Kinski !!!) et un visuel esthétique coloré jusqu'à l'overdose (et je n'ose pas parler de l'aspect sonore souvent ridicule !!!), on avait suffisamment pour faire un chef d'oeuvre. Mais c'est bien beau de faire des belles images style eighties (qui ont pris un sérieux coup de vieux !!!) mais sans trame un film ne peut pas fonctionner. Et "La Lune dans le caniveau" est très très loin d'être l'exception qui confirme la règle. Un gros marshmallow esthétisant bien indigeste.
    sylvainmasuy
    sylvainmasuy

    Suivre son activité Lire ses 24 critiques

    4,5
    Publiée le 1 février 2013
    Le coté barroque de la lune dans le caniveau,c'est comme du jeuné mais en plus accécible,le film navigue quelque part entre ce qu'on imagine gosse quand on pense aux port,la nuit,la grosse lune,celle de pierro,les gros cargot,au levé du soleil avec les mouettes,la route sur un gros roché avec au bout une cathédrale,éluminé par la lune,les rue glauque un peu bande dessiné,jusqu'aux personnage,deux laideron qui danse sur une musique de cirque ou d'operette,dans le bistro du port ou de vieux papier journaux sont accroché aux mur de l'entré ,ac coté de carton de poubelle,les mur du bien crade,façon encore une fois bande déssiné,c'est un peut comme si beinex avais retrouvé l'imaginaire des enfant pour le transposé a l'écran,sa fourmi de détail,pour donné l'ilusion d'un monde imaginaire,poisseux de préférence,les mur de la rue bien terne,quand le dockeur parle avec le peintre,quand il lui montre chez lui sa peinture,on ne voit que le tableau,et le mur,de gros brique grise grossierment bétonné,dans le noir a peine éclairé,par la lune,le peintre transpire de regret,représentation de cauchemard,mais de reve desfois,et encore plein d'élément baroque,le duel des gros glaçon avec la caricature du marin,,le sang qui ne disparai pas,le héros qui habite la maison la plus pourite du quartier,le plan sur pierro de la lune,l'éclairage de la lune,l'étoile de david en néon rouge ect...cauchemard par toute cette ambiance,ces personnage,les deux laideron,un vieux "la grenouille"et sa vois bizzard,le frère du héro qui fait penser a un petit crapeaux ect...et reve pour le plan de la colline a la fin,de la sène ou on voit la mer et le couché du soleil,la cathédrale...L'ambiance prime sur l'histoire,j'adore,non linéaire,poétique,ce film ne plaira pas a tous le monde,sang pour sang atmosphèrique,le choix de depardieu dans le role principal est génial,acteur touche a tous,c'est une première de le voir,jeune en plus,dans ce genre de film,mais le choix et tellement évident,car depardieu c'est depardieu,mais en meme temps il est tellement caméléon,il se fond génialement dans l'ambiance et dans la peau d'un dock costeaux,blond rocailleux,a ses coté,l'une des plus belle actrice du monde,la encore génial choix car trop rare,natacha kinski,et 'd'autre gueule,acteur fidèle a jeunet.Seul un français pouvait faire ça!Le seul qui l'égal dans l'imaginaire c'est le pas assez connu laurent boutonnat.J'adore l'atmosphère,le genre,depardieu et kinski,j'adore ce film!Un peut longé desfois et le personnage de de victoria abril est énervante et pas très utile mais faire ressortir comme ça,un imaginaire aussi fort et aussi quelque chose enfouis de l'enfance je dit:grand art!Une bonne leçon de définition du cinéma!
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 987 critiques

    1,0
    Publiée le 4 juin 2011
    Une atmosphère froide et lourde pour un film dont l'histoire est très sombre, ça ne vous donne pas envie?
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 5 473 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2013
    Beinex c'est totalement concentré sur l'environnement et l'atmosphère via un style très esthétique en délaissant l'intrigue de La Lune dans le caniveau. Je découvre ce film après le décevant Diva et La Lune dans le caniveau (un beau titre soi dit en passant) me laisse une impression mitigée d'un côté une atmosphère soignée, travaillée et captivante qui je dois dire m'a plu d'un autre côté une histoire tortueuse mais pas assez développée, le suspense qui pouvait en être tiré Beinex ne l'a pas réellement exploité. Sinon les acteurs sont dans le ton du film avec son climat étrange dégageant de l'érotisme notamment par la très sensuelle Victoria Abril.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 2 218 critiques

    2,5
    Publiée le 9 mai 2013
    un drame un peu bizarre, difficile à suivre mais une réalisation surprenante !!!
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 2 457 critiques

    2,5
    Publiée le 19 octobre 2015
    Une oeuvre très stylée, mais qui manque peut être un peu de fond... On peut aussi déplorer un côté un peu théâtrale.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    2,5
    Publiée le 5 décembre 2009
    Pas extraordinaire , mais les images sublimes et la photo ,ainsi que la performence de V. Abril en font quand même un grand moment de ciné .
    zhurricane
    zhurricane

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 335 critiques

    1,5
    Publiée le 10 mai 2017
    Beineix nous offre un film glauque et sombre. Alors oui les décors ont beau être beau, et poisseux, mais jamais le film n'arrive à faire transcender cette atmosphère. C'est long, et assez violent et répétitif, malgré la superbe performance de Depardieu et de Nastassja Kinski.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 28 décembre 2010
    Un film qui aurait pu être très intéressant. Malheureusement l'histoire est très peu compréhensive, et la mise en scène bien trop tape à l'œil, qui en supprime toute saveur.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 2 477 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juin 2018
    Un film glauque et lugubre mais dont les décors, denses et travaillés, esthétisent la misère comme si Jean-Pierre Jeunet était tombé en dépression. "La lune dans le caniveau" est à voir pour certaines audaces visuelles et non pour le peu qu’il apporte sur le thème de la séparation des classes.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 3 117 critiques

    4,0
    Publiée le 22 juillet 2016
    Un film qui m'a véritablement scotché dans sa première partie. C'est un film à la beauté très froide, avec son ambiance poisseuse et sale, qui m'a vraiment fait penser à un Sin City avant l'heure. Le travail sur les décors est vraiment remarquable, Beineix joue avec sa caméra avec brio. Malheureusement dans sa deuxième partie une ou deux scène sonnent faux et m'ont fait sortir de la fascination qu'il a engendré chez moi au début, avec aussi une musique trop présente par moment . Mais malgré cela j'ai adoré.
    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 409 critiques

    3,5
    Publiée le 12 septembre 2018
    Les films psychédéliques français ne se courent pas vraiment les uns à la suite des autres, mais je ne m'attendais pas à découvrir le genre avec Depardieu. Un peu giallo et beaucoup blade-runnerien, le « film dans le caniveau » comme le décrit un Depardieu mécontent, tient pourtant beaucoup à son acteur principal : cheveux courts et T-shirt, adieu les tics de langage et l'accent, voici notre bon franchouillard campé parfaitement dans les rues néo-noires de la création de Beineix. La créativité est de mise pour engendrer le magnifique bazar de cette œuvre aux couleurs tranchées et aux images rutilantes d'une réflexion bien huilée. Tout le film est une poésie noire rythmée par une musique possédée comme par une fièvre divine (que je sois damné par contre si je n'ai pas fait là une métaphore involontaire de la psychédélie), en tous points semblable à l'image d'introduction, les pas sur un trottoir humide et la tension qui monte. Et l'on se laisse entraîner dans ce monde qui apparaît aussi petit que la ville de Dark City (Alex Proyas, 1998) où se délient des abominations à peine conscientes d'elles-mêmes, gourmandes d'une lumière qui ne semble exister qu'au soleil couchant, quand elle rappelle celle du sang versé. Dans son irréalisme, le caniveau est d'une crédibilité indémontable, et ce grâce à des acteurs compétents, même s'il est difficile de croire qu'ils avaient la moindre notion de ce qu'ils tournaient. On se laisse embarquer... Mais où est le propos ? Quel sens ces images travaillées contiennent-elles, qu'est-ce que la figuration de Natassja Kinski devrait nous révéler ? Le fantôme de son père, hantant le château fou qui se tient à l'écart des docks, éternellement en bordure d'orage ? J'ai beau laisser le lyrisme à la fois jaune et noir envahir mes lignes, il demeure aussi sombre que ses couleurs. septiemeartetdemi.com
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 040 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2016
    Dans une ville portuaire crépusculaire, un docker, interprété par Gérard Depardieu, cherche à venger la mort de sa sœur, qui s'est suicidée après un viol. Sur cette trame sombre, Beineix réalise un film d'atmosphère particulièrement réussi, où les différents personnages – dont les superbes Natassja Kinski et Victoria Abril – évoluent entre rêve et réalité. Les décors, la musique, l'image et la mise en scène sont très travaillés et donnent lieu à plusieurs séquences de grande beauté. Brillant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top