Mon Allociné
En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus - La Thaïlande
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus - La Thaïlande
Date de sortie 17 août 2011 (0h 50min)
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Japonais

Synopsis et détails

Imamura réunit et interviewe trois anciens soldats qui n'ont pas voulu rentrer et se sont installés en Thaïlande. L'un fait de l'agriculture près de la frontière birmane, les deux autres font de la médecine dans la région d'Ayutaya.
Distributeur Baba Yaga Films
Voir les infos techniques
Année de production 1971
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 2 anecdotes
Budget -
Langues Japonais
Format production -
Couleur -
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 0000129806

Photo

Secrets de tournage

Le cycle des rescapés

Ce documentaire fait partie d'un ensemble de trois documentaires que Shohei Imamura a consacré aux rescapés de l'Armée Impériale et dans lesquels il prend le contrepied des positions socio-historiques officielles : En suivant ces soldats qui ne sont pas revenus (première et deuxième parties, 1971) complété par À la recherche des soldats perdus III (1975).

L'exil dans les documentaires

Malgré la constante portée sociale de ses films, la réalisation de documentaires n'est qu'une étape relativement tardive dans la carrière de Shohei Imamura. En effet, ce n'est qu'après avoir perdu le soutien des maisons de production en raison des sujets invariablement polémiques abordés par ses longs métrages qu'il décide de s'affranchir en se tournant vers le documentaire. Ainsi, il n'en tourne pas moins de six entre 1971 et 1975.

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1971, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 1971.

Commentaires
Voir les commentaires