Mon Allociné
I Giorni contati (Les Jours comptés)
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
I Giorni contati (Les Jours comptés)
Date de sortie 25 avril 2012 (1h 39min)
Avec Salvo Randone, Franco Sportelli, Regina Bianchi plus
Genre Drame
Nationalité Italien
Bande annonce
Presse 4,4 6 critiques
Spectateurs 3,232 notes dont 5 critiques

Synopsis et détails

A cinquante ans, Cesare Conversi a travaillé toute sa vie avec abnégation. Un jour, il voit mourir dans le tram un homme de son âge. Obsédé par l’approche inexorable de la mort, il s’arrête de travailler afin de profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard…
Titre original I Giorni contati
Distributeur Tamasa Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 1962
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Italien
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Acteurs et actrices

Salvo Randone
Salvo Randone
Rôle : Cesare Conversi
Franco Sportelli
Franco Sportelli
Rôle : Amilcare
Regina Bianchi
Regina Bianchi
Rôle : Giulia
Vittorio Caprioli
Vittorio Caprioli
Rôle : Le professeur
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Les Inrockuptibles
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Monde
  • Critikat.com
  • L'Humanité
  • Télérama
6 articles de presse

Critiques Spectateurs

Pier Kiroul
Critique positive la plus utile

par Pier Kiroul, le 31/01/2013

5,0Chef-d'oeuvre

Je n’avais jamais entendu parler de ce film, et c’est une révélation ! Cesare, magnifiquement porté par Salvo Randone, nous... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
20% 1 critique 60% 3 critiques 20% 1 critique 0% 0 critique 0% 0 critique 0% 0 critique
5 Critiques Spectateurs

Photos

8 Photos

Secrets de tournage

En mémoire du père...

Pour créer le personnage central de Cesare Conversi (joué par Salvo Randone), le réalisateur Elio Petri a puisé dans sa propre histoire familiale : "Le film est dédié à mon père parce que mon père, qui était chaudronnier, un métier éreintant étant donné qu’on travaille avec des acides à des températures très élevées pour dissoudre l’étain et dans des ateliers qui ressemblent à l’enfer, était devenu très faible physiquement et avait arrêté de travailler", raconte-t-il.

Néo-réalisme et pessimisme

I Giorni contati (Les Jours comptés) est parfois mis en contexte avec un autre film italien, Umberto D. (1952), réalisé par Vittorio De Sica. Une comparaison nuancée par son réalisateur, Elio Petri : "Le film de De Sica qui m’a le plus plu fut Umberto D. Cependant, je sais que c’est un film qui ne voulait pas affronter le rapport existence-productivité. Il y avait une grande intuition, mais ce n’était pas un film sur la mort. C’était un film sur un vieillard, alors que I Giorni contati est un film sur la mort : c’est même une réflexion sur la fonction de la vie. Umberto D., c’est un vieux, embêtant, coléreux ; c’est un film très beau, que j’ai revu récemment, mais le contexte social y est très limité. Tout au plus on pense au problème des retraites", précise-t-il.
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1962, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1962.

Commentaires

Voir les commentaires