Mon AlloCiné
    Space Station 76
    Space Station 76
    Date de sortie 24 mars 2016 en VOD (1h 35min)
    Avec Patrick Wilson, Liv Tyler, Marisa Coughlan plus
    Genres Science fiction, Comédie
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Lorsqu'elle débarque dans une station spatiale, une jeune femme n'imagine pas les tensions qu'elle va créer au sein des membres de l'équipage.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 24/03/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (1.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    Space Station 76 Bande-annonce VO 1:58
    Space Station 76 Bande-annonce VO
    70 072 vues

    Acteurs et actrices

    Patrick Wilson
    Rôle : Captain Glenn
    Liv Tyler
    Rôle : Jessica
    Marisa Coughlan
    Rôle : Misty
    Matt Bomer
    Rôle : Ted
    Casting complet et équipe technique

    Photos

    15 Photos

    Dernières news

    Films recommandés
    MacGyver
    MacGyver
    Fast & Furious 10
    Fast & Furious 10
    The Forger
    The Forger
    Riddick: Furia
    Riddick: Furia

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 2014.

    Commentaires

    • Les crocs
      assez étrange ... le film est vide pourtant j'ai pas vraiment vu le temps passer
    • chucknorrisx49
      A éviter absolument!!!! Fuyez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    • klap2fin
      J'en suis encore à me demander ce qui a bien pu faire qu'un tel film existe ?Au mieux, à voir pour l'esthétique générale style téléfilms années 70, mais même sur ce point je m'interroge sur la signification profonde du recours à une telle ambiance. Un film très ennuyeux, et chapeau à ceux qui y trouvent une quelconque satire, message et autre parabole sociale ou existentielle. Pour ma part, je n'ai pas du tout accroché.
    • LBDC
      (...) Au premier abord, on pourrait donc considérer Space Station 76 comme un cross-over de Mad Men et desperate Housevives, avec une skin SF.Les ambitions sont à peu près les mêmes que dans un épisode de Mad Men, à savoir dépeindre par les turpitudes humaines, un univers trop engoncé dans ses archaïques et mauvaises habitudes, pour rendre compte du malaise inhérent à cette époque (la middle-class des années 70). Le film adopte également un ton léger, une intrigue vaudevillesque, des crasses féminines…À la Desperate.Mais l’énergie appliquée à la reconstitution d’une imagerie télévisuelle 70’s, à la fois science fictionnelle et saop-opéra (de Star Trek aux Feux de l’Amour) constitue un effet de style trop appuyé pour ne pas être un peu pervers, comme une façon intelligente de rajouter par le fétichisme, aux tensions sexuelles irriguant le film (...)Retrouvez l'intégralité de notre critique de SPACE STATION 76, sur Le Blog du Cinéma
    • Beerforbear
      Dénigré ce film aurait plutôt été de ne pas le voir jusqu'au bout, tu ne crois pas? Combien de personne s'arrête en cours de film en se demandant: c'est quoi cette daube?!? Alors je vais argumenté sur mon opinion: Ce film qui est classé dans le genre comédie science fictionnelle est pour moi un foirage complet sur les deux niveaux. Je me souviens pas m'être marré ni d'avoir souri une seule fois et l'argument science fictionnel est très léger et surtout pas nécessaire.
    • L_Ego
      J'avais lu vite fait votre comm' me demandant ce que ça voulait bien dire... Avant de voir le film ! J'adhère. Quoique la musique aurait pu être meilleure, même d'ascenseur.
    • L_Ego
      Autrement dit (plus poliment que l'adorateur d'apeule), on ne dit pas : la choucroute est dégueulasse, mais "je n'aime pas la choucroute, en particulier celle-ci". Exemple, moi-même je m'abstiens de commenter tout film de baston vu que je les déteste tous.
    • zvock083
      On peut comprendre un film et ne pas l'aimer pas besoin de répondre à tout le monde pour tenter de les convaincre quand c'est juste une histoire de gout car bon si tu fais ça avec tous les films que tu regardes tu dois avoir du boulot...
    • philippe imac
      Un peu comme ton orthographe approximative ^^
    • philippe imac
      C'est sûr que ce film ne se consomme pas comme une bouse ultra formatée du gentil héros dont on sait avant que le générique de début ait commencé qu'il gagnera à la fin même si c'est à la toute dernière nano-seconde.Là au moins on se fait balader dans tous les sens avec de nombreux allers-retours entre les genres pour au final que le coté dérisoire de notre condition nous saute à la face.Assez magistral et culotté et c'est pour ça que c'est du grand art!
    • philippe imac
      Comme toi j'ai trouvé ce film décalé mélangeant l'humour au pathos et au final imprévisible mais pas gratuit pour autant: un putain de bon tour nous est joué là! chapeau bas.
    • philippe imac
      Si tu as trouvé le film long c'est que tu n'as pas compris que l'emballage SF vintage n'est qu'un pretexte et que l'essentiel du film est ailleurs.Le SF vintage au demeurant trés bien fait n'est là que pour montrer avec ironie que ses prédictions n'étaient vraies que pour nos imperfections et nos défauts: on ne vit pas en station orbitale, on n'a pas de bouffe presse bouton ni de grand mère cryogénisée. Par contre, des divorces, des mesquineries, de la perfidie, de la jalousie, du sexisme et j'en passe: effrectivement en 2014 on a bien tout ça tout comme ça existait déjà en 1976: parabole sur les apects les plus mesquins de notre existence et de de leur intermporalité.
    • philippe imac
      C'est dingue le nombre de gens ultra fermés qui n'ont pas compris ce film mais qui le dénigrent alors que justement c'est une perle d'autant plus précieuse qu'elle détonne dans un marasme constitué de productions ultra formatées, archi convenues qu'ennuyeuses.Sur la forme la réalisation SF vintage est superbement réussie avec de nombreux clins d'oeil et sur le fond, toute le film nous renvoit à notre petitesse et le talent du film c'est de nous montrer que nos faiblesses sont intemporelles, quelque soit le contexte, on reste totalement imparfaits.
    • philippe imac
      Ton jugement est ultra superficiel et contrairement à ce que tu écris, l'humour est bien présent maisa sans doute ne sais tu pas l'apprécier :/
    • philippe imac
      J'approuve: ce film est un vraiment atypique et vraiment bien foutu: l'air de rien et avec des gags limite potache il nous assène nos 4 vérités alors qu'on ne s'y attend pas: bien joué et tellement plus interessant que la floppée de nanards ultra formatés ou on sait déjà comment ça se termine avant même que le générique ait commencé.Précieux et rafraichissant!
    • philippe imac
      Crtique bien sévère au point qu'on se demande si vous avez compris la parabole du film: le SF vintage n'est pas là pour être raillé mais pour nous dire que par rapport à la vision du futur qu'on pouvait avoir dans les 70ies, pas grand chose ne s'est réalisé: nous ne visons pas en station spatiale, nous n'appuyons pas sur un bouton pour avoir notre repas, notre grand mère n'est pas cryogénisée. Par contre et c'est là toute l'ironie, les défauts humains préssentis sont tous là: sexisme primaire, jalousie, méchanceté, mensonge, ennui, déprime, paradis artificiels...Finalement tout ça nous renvoit à nos fragilités l'air de rien et c'est ça qui fait la force de ce film quand certains s'arrêteront uniquement sur l'emballage de SF vintage.
    • philippe imac
      Film ovni et pas uniquement pour son coté vintage: tout est inattendu: les gags, les situations,, l'histoire: un savoureux mélange de SF désuet à la Buck Rogers, assumé et culvivé dans les moindre détails, des gags loufoques à la Monty Pithon, une satire de notre société avec une vision de la vie du futur vue des années 70 qui nous renvoit à notre condition de 2014, station spatiale en moins mais toute la mesquinerie et la petitesse humaine qui elle est intemporelle: bravo et bien vu!Au final un cocktail à mi chemin entre Monsieur Manatane de Poelvorde et du jeu Noone lives forever avec un soupçon de Mike Myers dans son personnage obsédé sexuel d'Austin Powers auquel je dis: groovy yeah baby!
    • philippe imac
      Commentaire totalement ininteressant. Quand ona 2 grammes de jugeotte on sait dire qu'on n'aime pas sans tomber dans le dénigrement le plus puéril qui soit. Votre avis est du niveau d'un gamin de 4 ans :/
    • L_Ego
      ça vous fait bander d'insulter les gens sur le web ?
    • Uchroniqueur
      Un film avec une esthétique vintage irréprochable. L'esthétique de Liv Tyler ne gâche rien non plus.Si le contenant est une réussite, on se demande bien où est le contenu ? De quoi ce film parle ? Que s'y passe -t-il, à par rien ? Est-ce une comédie ratée ? Un film de science-fiction sans science-fiction ? Un huis-clos psychologique ? Space station 76 est plus un film d'ambiance, un film décalé, absurde ... mais je ne suis pas sûr que ça fonctionne.
    Voir les commentaires
    Back to Top