Mon AlloCiné
    Les jours heureux
    Les jours heureux
    Date de sortie 6 novembre 2013 (1h 37min)
    Avec Raymond Aubrac, Robert Chambeiron, Daniel Cordier plus
    Genre Documentaire
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Presse
    3,6 9 critiques
    Spectateurs
    3,8 92 notes dont 26 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Quand l'utopie des Résistants devint réalité... Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.
    Distributeur La Vaka
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget 300 000 €
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 136804
    Les jours heureux Bande-annonce VF 2:31
    Les jours heureux Bande-annonce VF
    23 020 vues

    Acteurs et actrices

    Raymond Aubrac
    Rôle : Résistant
    Robert Chambeiron
    Rôle : Secrétaire du CNR
    Daniel Cordier
    Rôle : Secrétaire de Jean Moulin
    Jean-Louis Crémieux-Brilhac
    Rôle : Résistant
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    9 articles de presse

    Critiques spectateurs

    berger y
    Critique positive la plus utile

    par berger y, le 07/11/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un vrai documentaire, de ceux pour lesquels on se dit que le cinéma a des bonnes raisons d'exister !Qui sait nous ...
    Lire la suite
    lionelb30
    Critique négative la plus utile

    par lionelb30, le 20/11/2013

    2,5Moyen
    Documentaire moyennement interressant , interview des politiques trop sage , ensemble un peu confus.A revoir sur presque ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    46% (12 critiques)
    38% (10 critiques)
    12% (3 critiques)
    4% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Les jours heureux ?
    26 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Avant-première

    Si le documentaire sort sur les écrans français le 6 novembre 2013, il a été projeté pour la première fois le 15 mai à Paris à l'occasion d'une journée de rassemblement spécialement oragnisée par la ville de Paris. Membre actif de l'association Citoyens résistants d'hier, le réalisateur Gilles Perret l'a ensuite passé lors du traditionnel rassemblement annuel organisé par l’association à Thorens et sur le plateau des Glières, le 18 mai.

    Financement compliqué

    Malgré un budget restreint (300 000 euros), Gilles Perret et son producteur Fabrice Ferrari ont eu beaucoup de difficulté à réunir les fonds. Si les particuliers et les institutionnels ont participé pour 10 % (30 000 euros), les deux hommes ont dû attendre un an et demi avant d'obtenir le soutien de France 3 et ensuite 8 Mont-Blanc pour boucler leur budget.

    Un programme politique

    Avant d'être un film, Les jours heureux est un recueil écrit au coeur des années 1940 pendant l'occupation allemande de la France. Ce dernier répertorie plusieurs idées fortes de la Résistance et est notamment à l'origine de la liberté de la presse, du système de retraite français (par répartition), de la nationalisation des énergies (électricité, gaz, eau), de la sécurité sociale...
    6 Secrets de tournage
    Films recommandés
    La Maison de la radio
    La Maison de la radio
    Changement d'adresse
    Changement d'adresse
    Ce qu'il restera de nous
    Ce qu'il restera de nous
    Wajma
    Wajma

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2012.

    Commentaires

    • claudepapastock
      Ayant vu ce film, je rejoins totalement Chroniqueur dans son commentaire. La progression puis la régression de valeurs partagées comme la sécurité sociale, la retraite par répartition, les conditions de travail, l'action sociale, les colos etc. y sont simplement et clairement décrites. On y comprend le cheminement qui a voulu la progression du respect des valeurs humaines suivi d'une descente aux enfers amorcée, stigmatisant l'individu lambda en lui assignant la responsabilité de fautes qu'il n'a pas commises. Ces résistants de tous bords ont affronté la torture, voire la mort et c'est dans ces conditions extrêmes qu'ils ont fondé la société prospère et paisible qui a suivi. Félicitations à tous les acteurs de cette prise de conscience, en espérant qu'elle ne restera pas lettre morte et que d'autres jeunes auront à cœur d’emboîter le pas des jeunes engagés, rencontrés dans ce film, et des anciens, heureusement encore là pour témoigner de leur courage et de leurs lumineuses idées. Bravo !
    • Chroniqueur
      Le Conseil National de la Résistance, un moment historique de la France, qui nous a, en effet, conduit aux Trente Glorieuses, avec toutes les avancées qui ont fait la réputation de la France, mais qui reste méconnu de la jeune génération. Il faut savoir que, depuis 1980 environ, des pressions puissantes et incessantes ont manœuvré pour obtenir son démantèlement. Aujourd'hui, les acquis de cette époque sont en voie de disparition, minés par toutes les mesures prises par les gouvernements successifs, pour satisfaire les lobbies et promouvoir le libéralisme. Un seul mouvement le dénonce et revendique de s'en inspirer. Il s'agit de l'UPR créé en 2007 et dont la progression en fait le mouvement politique le plus dynamique actuellement. Voir par exemple http://www.upr.fr/videos/av/cn...
    Voir les commentaires
    Back to Top