Mon AlloCiné
C'est assez bien d'être fou
C'est assez bien d'être fou
Date de sortie 28 mars 2018 (1h 44min)
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité français
Bande-annonce
Presse
2,7 3 critiques
Spectateurs
3,411 notes
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5

Synopsis et détails

Au volant d’un vieux camion des années 1970, Bilal, street artiste, et Antoine, réalisateur, se sont lancés dans un voyage de plusieurs mois jusqu’aux confins de la Sibérie.
Au fil des pannes du camion et des rencontres avec les habitants s’improvise une aventure qui les mènera des montagnes des Carpates au cimetière de bateaux de la mer d’Aral, d’Odessa à Vladivostok.
Un voyage artistique, alternant dessins et vidéo, entre road-movie et conte documentaire.
Distributeur La Maison du Directeur
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 141147

Bande-annonce

C'est assez bien d'être fou Bande-annonce VF 2:19
C'est assez bien d'être fou Bande-annonce VF
4 134 vues

Critique Presse

  • aVoir-aLire.com
  • Première
  • Les Fiches du Cinéma
3 articles de presse

Photo

Secrets de tournage

Origine du projet

C'est sa productrice de l'époque, Jeanne Thibord, qui a présenté Bilal Berreni à Antoine Page. Elle habitait Belleville et avait été impressionnée par les immenses fresques signées Zoo Project qui commençaient à recouvrir tout le quartier. La productrice a réussi à savoir qui se cachait sous ce pseudo et a rencontré Bilal, qui venait d’avoir dix-huit ans. Le cinéaste explique :"Il lui a tout de suite fait part d’un projet qu’il avait de parcourir... Lire plus

Evolution du projet

Le projet a beaucoup évolué depuis l'idée de départ. Bilal n’avait d'ailleurs pas réellement pensé à un film : c’était juste une idée, un désir de voyage. Dès qu'il a commencé à y réfléchir avec Antoine Page de manière plus pragmatique, les véritables orientations sont apparues. Le metteur en scène se rappelle : "Le plus simple a été d’identifier ce que nous ne voulions pas faire. Ni un film de street art où, caméra portée, on suivrait un je... Lire plus

Sources d'inspiration

Lors de la conception de C'est assez bien d'être fou, Antoine Page n'avait pas de références au sens de modèles dont lui et son équipe auraient souhaité se approcher, mais plutôt d’innombrables sources d’inspiration qui leur ont permis de se plonger dans un climat propice à la création. Le réalisateur précise : "Nous passions notre temps à feuilleter, lire, écouter, regarder. Des films, bandes-dessinées, romans et livres d’art... Ecouter Bob... Lire plus
9 Secrets de tournage

Dernières news

Films recommandés
Milla
Milla
L'héroïque lande, la frontière brûle
L'héroïque lande, la frontière brûle
Atlal
Atlal
Train de vies ou les voyages d'Angélique
Train de vies ou les voyages d'Angélique

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2013.

Commentaires

  • louis-marie92
    Etonnant de visionner un Road Movie aussi égocentrique, où tout tourne autour des deux héros, avec leur problèmes matériels et avec Bilal, dessinateur par ailleurs fort talentueux, mais réalisant ses oeuvres monumentales devant une population surprise et contemplative, mais pas vraiment concernée (bien peu de dialogues...), sans que l'on constate la moindre communication avec elle. Entreprendre autant de kilomètres pour vivre une aventure laissant autant de côté les humains rencontrés surprend. Une belle façon de se faire plaisir en se regardant le nombril... et en passant à côté d'êtres humains qui font, finalement, simplement partie du paysage. Bof, bof, bof...
Voir les commentaires
Back to Top