Mon AlloCiné
    Split
    Split
    Date de sortie 22 février 2017 (1h 57min)
    Avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley plus
    Genres Thriller, Fantastique, Epouvante-horreur
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,7 27 critiques
    Spectateurs
    4,1 14372 notes dont 967 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.
    Distributeur Universal Pictures International France
    Voir les infos techniques
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 27/06/2017
    Date de sortie Blu-ray 27/06/2017
    Date de sortie VOD 16/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Box Office France 1 617 468 entrées
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 146065

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (16.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 5.05 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Split Bande-annonce VO 2:23
    Split Bande-annonce VO
    1 553 322 vues
    Split Bande-annonce VF 2:23
    437 195 vues
    Split Bande-annonce (2) VO 2:23

    Interviews, making-of et extraits

    Split : Rencontre avec M. Night Shyamalan
    Split : Rencontre avec M. Night Shyamalan
    105 vues
    Split : Anya Taylor-Joy parle de son rôle dans le nouveau film de M. Night Shyamalan 3:32
    Split : Anya Taylor-Joy parle de son rôle dans le nouveau film de M. Night Shyamalan
    3 646 vues
    Split : James McAvoy parle de son rôle dans le nouveau film de M. Night Shyamalan 4:04
    Split : James McAvoy parle de son rôle dans le nouveau film de M. Night Shyamalan
    8 727 vues
    23 vidéos

    Acteurs et actrices

    James McAvoy
    Rôle : Dennis/Patricia/Hedwig/La Bête/Kevin Wendell Crumb/Barry/Orwell/Jade
    Anya Taylor-Joy
    Rôle : Casey Cooke
    Betty Buckley
    Rôle : La docteure Karen Fletcher
    Haley Lu Richardson
    Rôle : Claire Benoit
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Mad Movies
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Libération
    • Ouest France
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • Voici
    • VSD
    • Bande à part
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Rolling Stone
    • Studio Ciné Live
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • L'Express

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Matéo M.
    Critique positive la plus utile

    par Matéo M., le 22/02/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    Retour en force de Shyamalan ! Ses derniers films m'ont tous déçu : After Earth était vraiment pas terrible, The ...
    Lire la suite
    Lari Starque
    Critique négative la plus utile

    par Lari Starque, le 05/04/2017

    0,5Nul
    Naze de chez naze, James McAvoy est très fort mais il ne se passe rien, c’est plat, rempli d’incohérence, ça ne ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    14% (139 critiques)
    43% (411 critiques)
    23% (226 critiques)
    13% (125 critiques)
    4% (42 critiques)
    2% (24 critiques)
    Votre avis sur Split ?
    967 Critiques Spectateurs

    Photos

    25 Photos

    Secrets de tournage

    Phoenix VS McAvoy

    Au départ, c'est Joaquin Phoenix qui devait interpréter le rôle de Kevin et tourner pour la 3ème fois sous la direction de M. Night Shyamalan, après Signes et Le Village. Malheureusement, les discussions avec le comédien n'ont jamais abouti et c'est finalement James McAvoy qui a hérité du personnage.

    La résurrection de Shyamalan

    Après le succès international de The Visit, produit par le spécialiste de l'horreur Jason Blum à petit budget, M. Night Shyamalan collabore à nouveau avec le producteur pour Split. Tourné pour 5 millions de dollars, The Visit en a rapporté près de 100. Le cinéaste semble renaître de ses cendres après une série d'échecs cuisants (Le dernier maître de l'air, After Earth).

    Des images horrifiques

    Afin de créer une ambiance terrifiante et sombre, M. Night Shyamalan a fait appel au directeur de la photographie, Mike Gioulakis. Ce dernier n'est autre que le responsable de l'atmosphère oppressante de It Follows, la petite surprise du genre épouvante/horreur sortie en 2015. C'est d'ailleurs après avoir vu ce film que le réalisateur de Sixième Sens a décidé de s'attacher les services du chef-opérateur.
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    23 détails cachés dans Incassable et Split
    NEWS - Culture ciné
    mardi 22 janvier 2019
    Alors que "Glass" est actuellement dans les salles, retour sur les deux volets précédents de la trilogie super-héroïque signée...
    Faux Raccord : les gaffes et erreurs de Incassable & Split
    NEWS - Culture ciné
    samedi 19 janvier 2019
    Michel & Michel affrontent David Dunn, Mister Glass et la Horde. Leur super-pouvoir ? Détecter les faux raccords...
    60 news sur ce film
    Films recommandés
    Incassable
    Incassable
    Glass
    Glass
    Signes
    Signes
    The Visit
    The Visit

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2016.

    Commentaires

    • KRMA V.
      J’ai eu exactement le même ressenti en le regardant hier pour la deuxième fois ^^
    • Naewin
      Vu plusieurs fois, toujours aussi bon. James McAvoy est vraiment excellent, c'est sans doute sa meilleure performance.
    • Chris Abrazo
      Revu le film en attendant de regarder Glass.Dans l'ensemble, l'histoire se tient, malgré quelques invraisemblances de comportement de la psy, et la Bête trop banale (il aurait fallu grandir et maquiller Kevin pour le rendre plus effrayant)Les filles jouent bien et MacAvoy est excellent (en VO, c'est plus impressionnant)A la fin, dans le restaurant, on peut constater une énorme erreur de montage à propos des clients assis au bar...
    • Serge_la
      Le fou est bon et crédible mais les filles sont trop nounoune pour accrocher, surtout au début. Ça s'améliore avec l'arrivée de la psychiatre.
    • CreedTime
      La mauvaise foi incarnée... Si l'histoire s'était basée sur les 23 personnalités, je suis sûr et certain que vous auriez été dans les premières personnes à couler le film pour son patchwork informe et indigeste de personnalités, où l'on ne s'y retrouverait plus au bout d'un moment. Alors bon... comment dire les choses poliment... réfléchissez avant de parler ? Oui, ça va, c'est pas trop virulent.
    • CreedTime
      Première chose, demander à quelqu'un d'être moins pédant et lui dire de retourner voir Transformers et Fast & Furious, c'est tout simplement idiot... C'est un constat...Ensuite, je suis d'accord avec vous et avec StingrayFell... D'accord avec vous car formellement et intrinsèquement, peu importe le support de diffusion le contenu de l'oeuvre est le même. Cela ne devrait pas jouer sur la façon de ressentir une oeuvre. Sauf que... Et là, j'en viens à mon expérience toute personnel... Dans certains cas de figure (et je cite le film qui m'a fait remarquer cela: Gravity), voir un film sur un écran de cinéma et le revoir derrière en Blu-Ray dans des conditions tout de même confortable, sont parfois des expériences totalement différentes. Ce fût presque un choc de voir la force visuel de Gravity réduite à peau de chagrin sur plus petit écran (je l'avais vu plusieurs fois au cinéma, donc cela ne vient du fait de simplement le revoir). Et qu'on le veuille ou non, cela impacte l'émotion que l'on ressentait jadis, et la façon de voir l'oeuvre dans sa globalité. Bien sûr, cela ne s'applique pas à tout les films. Mais c'est un exemple qui m'a fait prendre conscience que: oui le confort de visionnage cela a son importance, même si cela joue parfois de façon plus inconsciente.Vous citiez plus loin l'exemple de Hitchcock, qui avait marqué son époque avec des œuvres fortes alors que la technologie n'était pas la même à l'époque. Mais puisque vous faites appel au contexte dans lequel resituer une oeuvre, je vous ferais remarquer que Hitchcock a marqué une génération de spectateur... de salle de cinéma. Dans les années 60, quand on voulait voir un film et le revoir, il n'y avait pas le choix: c'était dans une salle de cinéma que l'on allait. Autant dire que l'on allait les voir dans les conditions optimum, qui sont encore en vigueur de nos jours. Pas de Psycho ou de The birds en diffusion télé ou en replay Netflix 1080p à l'époque. A notre époque, le Home Cinéma se démocratise et la technologie tend à faire de nos salons des mini-cinémas pour se rapprocher des conditions optimum sus-cités afin de profiter de l'oeuvre telle qu'elle devrait être mise en valeur. Et surtout telle qu'elle a été créée, pour un support de diffusion le plus grand possible. Quel cinéaste réalise ses films pour les voir diffusés sur un écran de taille réduite et avec un son enceintes télé ? Aucun même s'il doit y avoir quelques iconoclastes certes (et les cas Netflix et consœurs n'ont rien à voir avec des conditions de diffusions modestes). Si vous en avez l'occasion, demandez à une personne ayant vu Psycho au cinéma en 1960 et l'ayant vu plus tard à la télé, si cela impacte la vision et la force de l'oeuvre ? La réponse devrait vous surprendre. De même que les nombreuses personnes ayant revu à la télé, un film qu'ils avaient adoré au cinéma, et qui au deuxième visionnage trouve le film moins bon que la première fois. Cette notion de confort de visionnage ne doit pas être pour rien dans ce revirement. C'est mon avis. Et encore une fois, je pense que cela ne joue pas pour tout les films.
    • CreedTime
      Irréaliste, c’est la définition même du cinéma
    • Cultivating Your New Experienc
      le film repose sur la seule performance McAvoy qui est excellente , cependant des longueurs et au final un enjeu un peu limité fait que ça aurait pu être bien mieux.Je n'ai absolument pas ressenti la moindre angoisse en regardant ce film, dommage.3.5/5
    • Laurent M
      Une très bonne interprétation de James McAvoy pour un personnage complexe et multiple. Un bon thriller psychologique bien réalisé avec cette ambiance volontairement sombre. A voir.
    • Père Tarain a.i.n comme pain
      Et cetera ^^
    • felson
      Pour tous ceux qui ont trouvé le film 'mou', 'long' etc. SPLIT c'est d'abord une étude de caractère, une étude psychologique que j'ai trouvée très poussée. Les plus grands films d'angoisse sont de cet acabit. On ne peut pas réussir un bon film de genre sans donner un bon profil psychologique aux personnages, et c'est d'autant plus vrai dans le cas de Kevin et ses 23 (24?) personnalités. Ceux qui s'attendaient d'abord à des jump-scares ou des scènes d'action à gogo en seront donc pour leurs frais. Ca n'aurait pas rendu le film plus intéressant - ca l'aurait plombé en fait - et le budget restreint ne le permettait pas de toute manière.Perso j'ai été impressionné par le sujet, par son traitement non conventionnel et par l'ambiance (la tension est omniprésente). J'ai bien aimé. James McAvoy est parfait.J'ai juste trouvé dommageable le cliché de la fille 'rebelle', 'différente', qui se révèle plus calme et plus maligne que les autres quand ca se gate, et qui évidemment s'en sort. C'est un brin inutile et pourtant... meme ca, ca passe, sachant que la fille en question a été longtemps torturée par son oncle.
    • Ray H
      Pas mal mais irréaliste au plus haut degré.
    • HiiNATA S.
      J’adore l’acteur principal mais j’ai été super déçu de ce film.. un peu trop longuet ^^ on attend le rebondissement et ils se fait trop attendre à mon goût . 3/5
    • TchangKou
      Difficile de noter ce film. L'idée est excellente et l'acteur principal est bluffant.La réalisation est bonne, c'est très lent avec un scénario peu chargé mais ça reste regardable, et une musique de fond assez abrutissante et beaucoup trop omniprésente.Mais le gros problème, ce sont les filles, on se croirait dans un scary moovie tellement elles sont idiotes. A ce niveau-là, je suis pas sûr que ce soit le schizophrène qui doive se faire soigner.Je ne sais pas si le message c'est que les filles sont stupides, ou que les ado sont stupides, mais difficile de passer à côté.La personnalité enfant de 9 ans est ridicule, on croirait un trisomique qui vient de recevoir un coup de masse sur la tête. C'est n'importe quoi.SPOILER SPOILERLes filles, il leur faudra attendre la fin du film pour que la moins triso du groupe comprenne qu'il faut qu'elle prenne une arme. Le mec a quand même dis qu'elles allaient être bouffé par une bête, normalement si tu as trois neurones, tu prends la batte de baseball (scène dans la piaule du mec), ou un couteau, ou n'importe quoi de tranchant..La scène où la meuf éclate une chaise sur sa tête, le mec est au sol, et plutôt que de l'achever à deux, y en a une qui se tire et l'autre qui scotch.SPOILER SPOILERAprès, les scènes d'actions sont plutôt bien faites, l'acteur joue bien (sauf personnalité du gamin) et il y a une petite surprise à la fin mais si on reste dans les grosses ficelles, ne vous attendez pas à un twist à la 6e sens.Quand je vois le chef d’œuvre qu'est Légion, une série qui également mélange psychiatrie et surnaturel, je me sens frustré du manque de créativité de ce film, ainsi que des nombreuses facilités scénaristiques.Autrement dit, le film n'est pas à la hauteur de son ambition.3/5
    • LookondownfromtheBridge
      C'est surtout quand il est Hedwig qu'il fait le neuneu. J'ai trouvé ça plutôt marrant. Et puis avant d'être un psychopathe, le personnage de McAvoy est principalement un malade schizophrène dans le film... Tous les fous ne sont pas nécessairement des Hannibal Lecter cultivés et raffinés (ça se saurait).
    • carpdiem72
      j'ai pas été du tout accroché par ce film . le personnage principale avec ses multiples personnalités , m' a assez vite fatigué . c'était plus le genre neuneu , que véritable psychopathe . note : 2,5 / 5
    • Veteran
      largement en dessous du magnifique incassable mais reste un bon thriller qui se regarde très bien avec une bonne ambiance , hâte de voir l affrontement entre David Dunn et la bête dans Glass en tout cas
    • stalkers
      Trop abuser par rapport à quoi?
    • stalkers
      Vue à l'instant en ce 22 Août 2018, c'est clair que ce film est vraiment super, il traite avec brio le thème de la personnalité multiple sans tombé dans le cliché, présentant ce syndrome comme une maladie, une malédiction et tout autant une bénédiction.Les acteurs sont clairement parfait pour leur rôle, McAvoy dans le rôle de Kevin, d'individus malade, meurtrie, fragile et à la fois puissant, émotionnellement instable mais pouvant à tout instant faire preuve d'un contrôle à toutes épreuves, son personne terrorise autant qu'il fascine, chaque personnalité nous explique et présente diverses particularité de la psyché et de la vie de Kevin avec une certaine subtilité amplifié par l'excellente voir même déroutante interprétation de McAvoy.Une suite d'Incassable vraiment très intéressante, seul la BO manque un peu de peps mais reste dans le ton pour nous tenir en haleine durant tout le film.Le traitement des personnages est bien évidemment quelque peu différent du 1er opus de cette trilogie, le côté dramatique et sombre se fait davantage sentir dans Split car celui ci présente chaque traumatisme comme une malédiction, une atrocité qui peut faire sourire avec pitié ou effrayer avec dégoût, contrairement au drame de David Dunn dans Incassable montrant ses traumatisme comme une véritable force, un pouvoir que nul supposera posséder.Le dernier opus sortira bientôt, j'espère qu'il sera le plus profond des trois film, qui nous emmènera au plus profond de la spirale psychologique.
    • Jm S
      première com' positve que je vois de ta part, ca me donne presque envie de le voir ;)
    Voir les commentaires
    Back to Top