Mon AlloCiné
    Dilili à Paris
    Dilili à Paris
    Date de sortie 10 octobre 2018 (1h 35min)
    Avec Enzo Ratsito, Natalie Dessay, Elisabeth Duda plus
    Genres Animation, Famille
    Nationalités français, belge, allemand
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    3,6 26 critiques
    Spectateurs
    4,0 690 notes dont 100 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A partir de 6 ans
    Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble…
    Distributeur Mars Films
    Récompenses 2 prix et 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 15/02/2019
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 19/11/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Box Office France 134 356 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 143646

    Séances

    Les séances par ville

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (12.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (12.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 23.21 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Dilili à Paris Bande-annonce VF 1:37
    Dilili à Paris Bande-annonce VF
    389 876 vues
    Dilili à Paris Teaser VF 0:59

    Critiques Presse

    • CNews
    • La Septième Obsession
    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Culturopoing.com
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Positif
    • Télérama
    • Bande à part
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • L'Express
    • Libération
    • Paris Match
    • Première
    • Voici
    • Critikat.com
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Olivia B.
    Critique positive la plus utile

    par Olivia B., le 07/10/2018

    5,0Chef-d'oeuvre
    J'ai eu la chance voir ce film en avant première et de partager cela avec ma fille de 10 ans. Non seulement ce film est ...
    Lire la suite
    Anmaevtihe
    Critique négative la plus utile

    par Anmaevtihe, le 21/10/2018

    0,5Nul
    Détestable. A déconseiller absolument aux enfants, notre fille est sortie en larmes.Comment rater complètement un ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    29% (29 critiques)
    31% (31 critiques)
    22% (22 critiques)
    10% (10 critiques)
    6% (6 critiques)
    2% (2 critiques)
    Votre avis sur Dilili à Paris ?
    100 Critiques Spectateurs

    Photos

    22 Photos

    Secrets de tournage

    Le pourquoi du comment

    Michel Ocelot souhaitait faire un film qui se déroule enfin à Paris, lui qui a exploré au cours de ses métrages précédents les continents et les époques. Il a choisi de situer son film à la Belle Époque pour les tenues fabuleuses que portaient alors les femmes mais aussi pour les artistes d'exception qui ont vécu durant cette période, dont Renoir, Rodin, Monet, Picasso, Camille Claudel, Toulouse-Lautrec, Proust, ...

    Un film sur la condition des femmes

    Dilili à Paris se déroule à une époque où les femmes s'émancipent petit à petit et où apparaissent la première avocate, la première femme médecin, la première étudiante à l’université, la première professeure à l’université, etc. Il était important pour Michel Ocelot de célébrer ce changement, d'autant plus qu'il avait à l'origine imaginé un film qui se serait appelé "L'Île des Hommes", "où un naufragé, au début, ne voyait aucune femme, puis... Lire plus

    Une héroïne métisse

    Michel Ocelot s'est aperçu lors de la préparation de son film qu'il n'y avait que des personnages blancs : "Cela me semblait un appauvrissement pour mon public et moi-même. J’ai cherché dans l’époque quelques personnes plus colorées que les Gaulois. [...] Le premier contact des Parisiens avec des êtres différents fut en fait les « villages indigènes » reconstitués dans des parcs. En lisant les souvenirs de Louise Michel, déportée en Nouvelle... Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Dernières news

    César 2019 : le palmarès complet
    NEWS - Festivals
    samedi 23 février 2019
    Prix Lumières 2019 : Les Frères Sisters sacré meilleur film
    NEWS - Festivals
    mardi 5 février 2019
    Ce lundi 4 février 2019 se tenait à l’Institut du Monde Arabe la 24ème cérémonie des Prix Lumières de la presse étrangère....
    César 2019 : la liste complète des nominations
    NEWS - Festivals
    mercredi 23 janvier 2019
    Les nominations des César 2019 ont été dévoilées ce matin. Découvrez la liste des nommés, qui laisse la part belle notamment...
    14 news sur ce film
    Films recommandés
    Pachamama
    Pachamama
    Parvana
    Parvana
    Miraï, ma petite soeur
    Miraï, ma petite soeur
    Leave No Trace
    Leave No Trace

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Animation, Meilleurs films Animation en 2018.

    Commentaires

    • The French Doctor
      Ce film, qui est l'incarnation du féminisme extrême poussé à l'extrême, a obtenu le césar du meilleur film d'animation face au Astérix d'Alexandre Astier? Les césars comme les oscars, c'était du n'importe quoi cette année. Vive le bobo politiquement correct! Navrant.
    • Elcatalan
      Visuellement magnifique, fidèle à l'univers de Michel Ocelot, Dilili à Paris est une belle réussite ! A travers un Paris coloré et enivrant, nous rencontrons au fur et à mesure de l'intrigue, une pléiade d'artistes qui ont marqué leur temps. Ce qui ne manque pas d'être instructif pour les plus jeunes (et les moins jeunes également !).Le message délivré par ce film d'animation est également rempli de bon sens en condamnant les conditions de vie souvent bafouées que femmes et enfants subissent parfois gratuitement. Très bon film. 4,5/5
    • SixtyVonStucka
      haha... c'est une blague, c'est ça? je reviens sur la réponse de caroline ci dessous qui l'exprime très bien, vous n'avez clairement pas compris la finesse et le sens de ce parti prit.. Cela ressemble à Kirikou et ce dialogue de Griot qui conte une histoire même s'il ne s'agit pas là d'un conte africain mais d'une petite Kanake instruite sous le colonialisme crasse français, somme toute une belle représentation de l'art naif .. les personnages de Michel Ocelot sont des aventuriers et des conteurs.. c'est pourtant si évident.. arf... et niveau doubleur, Nathalie Dessay (merci la cantatrice ), et d'autres jeunes acteurs, ont respecté les demandes du réal... Comme dit plus haut, Michel Ocelot, on aime, on aime pas... ..
    • Lant V
      Un film pour enfant qui joue sur l'émotion, pas des manières les plus originales. Djilili à Paris m'a déçu de par son style d'animation pauvre et en manque de mouvement.. Michel Ocelot on aime ou on aime pas. Les points majeurs du films ne m'ayant pas plus touchés que ça, j'aurais du mal à le recommander ; la narration est parsemée de lacunes sans parler des dialogues et voix desastreuses, le rythme est lent et mal contrôlé et enfin la dite poésie que souligne tous les aficionados n'est qu'un mélange fade et moderne de pensées déjà mises en lumières des milliards de fois... Tout ça dans un Paris qui n'existe que dans l'imagination de quelques touristes. Je ne dirais pas que le film a été une mauvaise expérience mais son media aurait pu être mieux exploité, si je n'avais pas lu Michel Ocelot j'aurais conclu à un projet étudiant ou à un téléfilm.
    • Caroline M
      Avec tout mon respect, je pense alors qu’assurément vous n’avez rien compris au film!a sa poésie et au sens caché du film.. Il n’y a pas que l’esthétisme du visuel Ne vous fiez pas aux apparences. Ne croyez vous pas qu’avec autant de perfectionnisme un doublage comme celui- ci aurait été laissé ou permis? et si cela était fait exprès? 😂
    • Michaël C.
      Je suis surpris qu’aucune critique presse ne mentionne le jeu d’acteur déplorable des voix d’enfants de ce dessin animé. Le texte est récité de manière scolaire et chaque dialogue écorche les oreilles tant il est bâclé au niveau de l’intonation et de l’expression. A tel point que parfois le sens des phrases passe à la trappe !C’est affligeant de voir que le cinéma d’animation Français actuel ne fasse jamais d’effort pour embaucher de vrais acteurs pour faire les voix, alors que tous les autres aspects sont travaillés avec un perfectionnisme inouï. Pourtant, c’est un élément tellement important pour pouvoir s’immerger dans l’histoire, avoir de l’empathie pour les personnages ! Ce film aurait été sans doute un chef d’œuvre s’il ne manquait pas des voix professionnelles pour l’interpréter... quel dommage !
    • haëla
      très beau film
    • Kao-BB
      La touche Ocelot :)
    • Pierre C.
      Ce qui est normal vu que Dilili à Paris se déroule dans le futur d'Azur et Asmar.
    • Vincent C
      Les graphismes me font penser à du Azur et Asmar
    • Fred E
      Je reste relativement neutre devant ce film.D'un coté, je loue ce film pour son animation inhabituelle et rafraîchissante, une bande son assez bonne et une dernière partie, lorsqu'on découvre le but des mâles maîtres, assez sombre.D'un autre côté, je dirais que le film peut devenir ennuyant par moments, que le doublage ne sonne absolument pas naturel (L'un des rares défauts des films de Michel Ocelot selon moi), et tout ses cameos de personnalités parisiennes de l'époque sont assez barbants à force.Bref, ce n'est pas le meilleur d'Ocelot selon moi, mais ça reste intéressant à découvrir.3/5
    • riqueuniee
      Le film est très réussi, splendide visuellement, et avec un scenario mêlant le divertissement et un fond plus sérieux (le message féministe, mais pas que , parfois brièvement, au détour d'un dialogue, d'une scène...).La volonté d'introduite parfois très brièvement nombre de personnalités de l'époque a conduit à des anachronismes (ou des incohérences) : la présence du Prince de Galles pas encore Edouard VII situe l'histoire au plus tard vers 1900/1901, mais d'autres détails renvoient plus à la période 1910 (on aperçoit le Sacré Cœur dans le décor, par exemple). Mais, si les personnages en question ont existé, l'histoire, elle, relève du pur imaginaire, ce n'est donc pas très grave (on notera par ailleurs que l'histoire n'est pas datée précisément). Et la fin, si elle est un peu bâclée scénaristiquement parlant, est un beau moment féérique. PS Il manque juste à cette histoire une allusion au cinéma (on voit une affiche pour le cinématographe, mais ni Méliès ni les Lumière ne sont intégrés à l'histoire -alors que Mucha est cité pour ses affiches-). Ou alors c'est que j'ai loupé un dialogue...
    • Albert O.
      Film d'animation de Michel Ocelot différent des Walt Disney, j'ai aimé que ça se passe à Paris
    • M. T. Befan
      Ce qui me plaît le plus, c'est que même si les passages les plus sombres sont simplifiés, ils ne sont pas non plus trop édulcorés. Bon, on a pas de coups de fouets qui arrachent la peau ou autres scènes bien effrayantes, mais celles qui sont montrées sont suffisamment terribles et symboliques pour que tout le monde se rende comptent à quel point les Mâles-Maîtres sont horribles. Ce film fait donc partie de ma liste (parfois beaucoup trop courte) de films qui ne prennent pas les enfants pour des abrutis finis.
    • Kao-BB
      Je suis heureuse de vous rencontrer
    • garulfopremier
      Belle idée d'utiliser des photos de Paris en fond. Dommage que la voix de la fillette soit aussi insupportable...
    • Montfort-l'Amaury
      Les images sont belles, dans le pur style de Michel Ocelot. C'est un excellent conteur, les histoires de ses dessins animés sont enfantines, c'est vrai, mais c'est ce qui en fait le charme; c'est merveilleux (dans le sens 'conte merveilleux) et les visuels de ses œuvres sont magnifiques. Curieux de voir Dilili à Paris !
    Voir les commentaires
    Back to Top