Mon Allociné
Le Silence et la douleur
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Le Silence et la douleur
Date de sortie 24 février 2016 (1h 50min)
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Français
Presse 2,5 5 critiques
Spectateurs 3,01 note dont 1 critique

Synopsis et détails

Tulle, 9 Juin 1944. 99 hommes sont pendus aux balcons et 149 déportés par la 2è division S.S. Das Reich. Celle qui le lendemain massacre les habitants d’Oradour-sur‐Glane. A Tulle, une chape de plomb s’est abattue sur la ville. Le silence et la douleur comme un poison inoculé. La parole enfin libérée dans le film de Patrick Séraudie peut-elle être, par delà les générations, son antidote ?
Distributeur Coopérative Direction Humaine des Ressources
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 1 anecdote
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 139.775

Critique Presse

  • Télérama
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Culturopoing.com
  • Première
5 articles de presse

Critique Spectateur

Toutes les critiques spectateurs
0% 0 critique 0% 0 critique 0% 0 critique 0% 0 critique 100% 1 critique 0% 0 critique
1 Critique Spectateur

Photos

Secret de tournage

Les faits

Les 7 et 8 juin 1944, les maquis FTP lancent une offensive contre les troupes allemandes qui occupent Tulle. Le 8 vers 17h, ils reprennent en partie la ville. En fin de journée, les premiers chars de la 2ème division blindée SS Das Reich pénètrent dans Tulle, prenant les maquis par surprise, les obligeant à quitter précipitamment la ville. Le 9 à 6h du matin, les hommes sont raflés sous prétexte d’une vérification d’identité. Conduits dans le quartier de Souilhac, situé dans le sud de la ville, plus de trois mille personnes vont s’entasser sur la place de Souilhac (aujourd’hui place Albert Faucher), sous le contrôle d’un important contingent de SS fortement armés. Dans le courant de la matinée, ils seront conduits dans l’enceinte de la manufacture d’armes toute proche. Triés, les deux tiers seront libérés. 99 otages seront pendus dans l’après-midi aux balcons et aux lampadaires du quartier. 149 seront déportés dont seulement 48 reviendront des camps. Le lendemain, des bataillons de cette même division détruisent le village d’Oradour-sur-Glane et déciment sa population, faisant 642 victimes.

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2014.

Commentaires

Voir les commentaires