Notez des films
Mon AlloCiné
    Mazinger Z
    Bande-annonce Mazinger Z
    22 novembre 2017 / 1h 30min / Science fiction, Action, Animation
    De Junji Shimizu
    Avec Arnaud Ducret, Natsuki Hanae, Unshô Ishizuka
    Nationalité japonais
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 13 critiques
    Spectateurs
    2,6 178 notes dont 29 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dix ans sont passés depuis que Kôji Kabuto (Alcor), aux commandes du super robot Mazinger Z, créé par son grand-père, a ramené la paix en combattant l’Empire des Ténèbres et le maléfique Dr Hell. Aujourd’hui, Kôji Kabuto n’est plus pilote, il a pris le chemin de son père et grand-père en devenant scientifique. A l’occasion de ses recherches, il découvre une structure gigantesque profondément enterrée sous le mont Fuji. Il détecte de mystérieux signes de vie. Il s’en suit de nouvelles rencontres, de nouvelles menaces et bientôt, un nouveau destin pour l’humanité. Kôji Kabuto doit prendre une décision pour l’avenir : Dieu ou Démon, il lui faut choisir. Une nouvelle fois, c’est à MAZINGER Z que revient la lourde charge de sauver le monde.
    Titre original

    Gekijōban Mazinger Z

    Distributeur Eurozoom
    Voir les infos techniques
    Année de production 2017
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 04/04/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 147727

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    Mazinger Z Bande-annonce VF 1:30
    Mazinger Z Bande-annonce VF
    138 686 vues
    Mazinger Z Teaser VO 1:30
    57 958 vues
    Mazinger Z Teaser (2) VO 0:29

    Interview, making-of et extrait

    Mazinger Z GENERIQUE VO 1:35
    Mazinger Z GENERIQUE VO
    1 824 vues
    5 vidéos

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • Ecran Large
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Mad Movies
    • Télérama
    • VSD
    • La Voix du Nord
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    garnierix
    garnierix

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 169 critiques

    3,5
    Publiée le 24 novembre 2017
    Avec Mazinger Z, on plonge dans la pop culture japonaise, dans un de ses genres. Une esthétique reconnaissable, opposant des vilains qui sont moches et des gentils qui sont jolis. Un fracas visuel et sonore à la mesure des événements titanesques qui se déroulent. Une morale très manichéenne qui s’exprime dans les combats entre le bien et le mal. Plus une histoire qui en met plein la vue bien sûr. Et qui fait rêver ceux qui n’ont pas ...
    Lire plus
    HamsterPsycho
    HamsterPsycho

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 904 critiques

    1,0
    Publiée le 27 novembre 2017
    Si vous ne connaissez pas le manga original, le film ne fait aucun effort pour s'adapter à un nouveau public. L'humour habituel des animés fait défaut dans un film au ton très sérieux, ce qui rend les trop rares séquences d'humour presque déplacées. Question scénario, assez bizarre et des trous de la taille du grand canyon. La naïveté exacerbée et les bons sentiments dégoulinants deviennent rapidement pénibles. Côté visuel, les ...
    Lire plus
    Freakin' Geek
    Freakin' Geek

    Suivre son activité 177 abonnés Lire ses 866 critiques

    4,5
    Publiée le 9 novembre 2017
    C’est avant tout aux fans de la première heure et aux nostalgiques de Récré A2 que le distributeur Eurozoom fera plaisir en nous offrant la possibilité de découvrir Maziger Z Infinity avant même le public japonais. Ils seront probablement ravis de retrouver l’univers de Gō Nagai modernisé et enrichi par des combats encore plus spectaculaires grâce à l’appui des images de synthèse en complément de l’animation traditionnelle. ...
    Lire plus
    Hako-niwa
    Hako-niwa

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,0
    Publiée le 22 novembre 2017
    Autant je connais Goldorak (Grendizer en VO) pour être née l’année de son arrivée en France et l’avoir vu plus d’une fois à la télévision, autant son grand frère Mazinger je ne le connais pas du tout. J’ai reconnu Koji alias Alcor qui était un personnage que j’aimais bien. Héros de Mazinger, il n’avait qu’un rôle secondaire dans Goldorak au damne des japonais. C’est en grande partie pour cela que la série qui a eu tant ...
    Lire plus
    29 Critiques Spectateurs

    Photos

    25 Photos

    Secrets de tournage

    La crème de la japanimation

    Mazinger Z est tiré de l'oeuvre du célèbre Go Nagai, créateur du cultissime Goldorak. La sortie du film coïncide d'ailleurs avec les 45 ans de la sortie du manga original. Junji Shimizu (One Piece) en assure la réalisation, Hiroya Iijima (Afro Samurai) s'est occupé du character design tandis que le mecha design a été confié à Takayuki Yanase (Ghost in the Shell : Stand Alone Complex). Quant à Takahiro Ozawa (Tokyo Toy Box), il s'est cha... Lire plus

    Goldorak Go !

    En 1978, Goldorak débute sa diffusion sur la chaîne française Antenne 2. Le public hexagonal n’a jamais vu un tel dessin animé de S.-F., et le succès est immense. Mais les jeunes téléspectateurs sont loin de s’imaginer que leur feuilleton adoré n’est que le troisième chapitre d’une saga débutée 6 ans plus tôt, au Japon.Gō Nagai crée Mazinger Z en 1972, et lui donne pour pilote un jeune motard aux cheveux dans le vent, Köji Kabuto. En 19... Lire plus

    Historique des robots japonais

    Lorsque Mazinger Z fait son apparition en 1972, il n’est pas le premier robot adulé par les amateurs de manga et de dessin animé. C’est en 1951 que le légendaire Osamu Tezuka crée Astro le Petit Robot. Dérivé S.-F. de Pinocchio, Astro mène la double vie d’un enfant qui se voudrait normal et d’un super-héros. Intelligence artificielle indépendante, l’adorable bambin, entre deux bagarres contre des robots plus gros que lui, s’interro... Lire plus
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    Madame, Mazinger Z, Le Brio... Les sorties de la semaine !
    NEWS - Sorties Ciné
    mercredi 22 novembre 2017
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Mazinger Z : rencontre avec le créateur du célèbre robot
    NEWS - Interviews
    mardi 21 novembre 2017
    A l'occasion de la sortie en Blu-ray et DVD de l'adaptation animée du manga "Mazinger Z", nous avons pu rencontrer son créateur...
    5 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2017, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 2017.

    Commentaires

    • fabbb9
      pour le coup la tonalité et la théâtralité des doubleurs japonais tient plus à leur jeu d'acting qu'à la specificité de la langue , le mandarin , le cantonais et tout un tas d'autres dialectes de chine sont des langues tonales mais ce n'est pas le cas du japonais
    • fabbb9
      je pense que tu as raison dans l'idée qu'une certaine immersion de la langue est probablement un pré-requis pour complètement apprécier une vostfr , encore que... si je parle anglais et me suis fait un petit glossaire japonisan avec le temps , ça me perturbe quand meme de regarder un film chinois en français alors que je n'ai aucune notion de mandarin , je ne parle pas non plus danois mais je ne pense pas que j'aurais été autant immergé dans le festin de babette sans les intonations elfico-nordiques de cette langue qui collaient tant à l'ambiance du film... Mais bon tout cela est encore un autre debat , est ce qu'a qualité égale ( si tant est que ce soit possible) une vo surpasse une vf? , mon propos de base tient surtout du fait qu'un doublage japonais est de toute façon de meilleure qualité qu'un doublage français en matière d'animé pour la raison tout à fait objective que là bas le doublage est une science prise tres au serieux , et qu'ils sont, par le formation extremement poussée, bien meilleur que tout ce qu'il se fait ailleur
    • Gran T.
      Je ne voulais pas froisser les fans du Japon ou de mangas en tout genre. Je ne parle même pas de qualité de jeux, je dis juste qu'une ligne écrite en dis moins qu'une phrase jouée. Après si on peux se passer des deux, tant mieux, on regarde en VO, si vous êtes tellement imprégné de la langue de la VO que vous en retirez les nuance sans même la parler alors oui, peut etre que dans cette langue, le nuancier de tons est suffisamment riche pour suplanter le nuancier de votre propre langue et donc soit superieur à un doublage dans la précision des informations que vous en tirerez c'est tres possible.Ce que je comprend surtout c'est que beaucoup de gens veulent de la VO pour de la VO comme si ca léginimais un pallier superieur d'appreciation d'une oeuvre, quand c'est de l'allemend ou de l'anglais ca va, on a les mêmes tons, les mêmes codes, mais quand c'est du mandarin, du japonais ou du serbo-croate, autant être bien préparé
    • Monotrema
      Pour faire 17 759 entrées. Un flop.
    • Monotrema
      C'est plutôt austère. A coté des phases d'action on a de la romance à deux balles et quelques traits d'humour clichés qui ne plairont qu'aux fans du manga et de ce style. Vite vu vite oublié.
    • Samuel V.
      Par contre dans l'intro le pilote c'est Tetsuya, le héros de la deuxième série Great MAzinger. Alcor est le héros de la première MAzinger Z et le sous fifre (pourquoi?) de la troisième Goldorak.
    • Samuel V.
      Bon ba c'était bien sympa. Meme si Mazinger est moins connu chez nous et que le public français est plus fan de Goldorak. J'ai toujours trouvé Alcor plus intéressant qu'Actarus et ça fait plaisir de revoir le VRAI héros de la saga.
    • Julien G.
      C'est peut être aussi parce que dans les langues asiatiques en générales les accentuation sont plus fortes. L'intonation compte beaucoup plus que pour les langues européennes.Mais de toute façon les VO, lorque on les comprend, sont forcément plus proches de ce qu'a souhaité son réalisateur. Mais c'est pas faux non plus que parfois un doubleur peut sauver unn personnage
    • Crof
      J'ai tenu 1 minute.....et j'ai arreté de regarder...pfff penible
    • fabbb9
      désolé mais il n'y a absolument pas photo entre les seiyu japonais ou les ecoles se comptent par dizaines la bas et le doublage français d'animés.
    • Oberon
      Les doubleurs japonais sont quand même un cran au-dessus des nôtres.J'ai regardé tout Dragon Ball et tout Dragon Ball Z en VF. Quelques années plus tard j'ai revu la saga en VOST. C'est autre chose. Les voix sont plus percutantes. On sent que les Japonais sont vraiment dans la peau de leurs personnages. Ca n'enlève en rien la qualité des Français. Eux aussi s'y sont investis. Clairement. Mais je préfère la VO.
    • michmonde
      Juste pour précision :Le premier mecha de l'histoire est Astro, le petit robot, personnage créé dans les années 50 par le grand Osamu Tezuka, réel instigateur du genre.Pour les robots géants, le premier est Tetsujin 28-gō.Ces deux franchises ont eu droit à leur adaptation en anime dans les années 60 et ont préparé le terrain des futures popularisations du genre mecha dont Manzinger en représente, en fait, le premier succès mondial d'envergure.
    • valeq
      etonnant quand même on a l'impression que le docteur hell est inifniment plus puissant que les armer de vega
    • Gran T.
      Vu la part le population qui parle japonais couramment, je ne vois pas pourquoi.A moins que j'ai raté un épisode durant lequel les sous-titres étaient plus fidèles que les doublages d'acteurs.Après si c'est mal doublé, c’est autre-chose.
    • James T.
      Top mais par contre proposer un manga sans V.O c un sacrilège
    • L'Info Tout Court
      Dès l’introduction et sa bataille à 1 contre 100 avec un Kôji Kabuto (Alcor) gueulant successivement le nom des attaques, on sent la nostalgie à pleins poumons. Bourré d’action, rythmé et visuellement très réussi, ce film fait honneur aux 45 ans de l’animé et aux 50 ans de carrière de son créateur. On y retrouve tout son style et son humour, notamment au travers les MazinGirls. Et que dire de la bande-son de Toshiyuki Watanabe, épique à souhait ! Le seul gros bémol vient des (très) nombreuses références au manga qui largueront plus d’un néophyte.Notre avis complet : http://bit.ly/2A07kFH
    • EUROZOOM
      le film sort sur 150 copies la semaine prochaine et il y a eu déjà plus de 20 avant premières.. il sera projeté plus d'une fois tous les jours ...
    • Ro s.
      Ce film aurait sans doute été intéressant à voir si les cinémas avaient daigné le projeter davantage qu'une seule fois.
    • Pierre C.
      Ce n'est pas un spin-off, mais la conclusion d'un trilogie entamée par Mazinger Z et poursuivie par Great Mazinger.
    • IC?
      Hâte de revoir le premier Mecha de l'histoire.MazingerZ plus vieux que Goldorak et diffusé en Fr bien plus tard, faisait étrangement plus moderne et plus réactif que Goldo normalement plus récent.
    Voir les commentaires
    Back to Top