Notez des films
Mon AlloCiné
    Vivarium
    Bande-annonce Vivarium
    11 mars 2020 / 1h 38min / Thriller, Science fiction
    Date de reprise 22 juin 2020
    De Lorcan Finnegan
    Avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots, Jonathan Aris
    Nationalités irlandais, belge, américain
    Bande-annonce Séances (35) Ce film en VOD
    Presse
    3,7 31 critiques
    Spectateurs
    2,5 1209 notes dont 182 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    À la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement...
    Distributeur Les Bookmakers / The Jokers
    Récompenses 2 prix et 8 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD 08/07/2020
    Date de sortie Blu-ray 08/07/2020
    Date de sortie VOD 19/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 22/06/2020
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 152320

    Séances

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Location à partir de (4,99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 19.99 €
    Vivarium DVD
    Vivarium DVD (DVD)
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Vivarium Bande-annonce VO 1:32
    Vivarium Bande-annonce VO
    244 940 vues
    Vivarium Teaser VO
    5 761 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Vivarium par Jesse Eisenberg : "Un cauchemar surréaliste" 2:28
    Vivarium par Jesse Eisenberg : "Un cauchemar surréaliste"
    1 007 vues
    Vivarium BONUS VF "Primé par la Fondation Gan à la Semaine de la Critique 2019" 6:24
    Vivarium BONUS VF "Primé par la Fondation Gan à la Semaine de la Critique 2019"
    111 vues
    Vivarium BONUS VO "Jesse Eisenberg a un message"
    Vivarium BONUS VO "Jesse Eisenberg a un message"
    80 vues
    7 vidéos

    Acteurs et actrices

    Jesse Eisenberg
    Rôle : Tom
    Imogen Poots
    Rôle : Gemma
    Jonathan Aris
    Rôle : Martin
    Eanna Hardwicke
    Rôle : Le garçon (adulte)
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Le Point
    • Ouest France
    • Bande à part
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Ecran Large
    • Femme Actuelle
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Mad Movies
    • Marie Claire
    • Sud Ouest
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Voici
    • CinemaTeaser
    • Culturebox - France Télévisions
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    31 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    CinÉmotion
    CinÉmotion

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 48 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2020
    Un film SF mais surtout une sorte de thriller psychologique, avec un univers en huis clos bien maîtrisé et construit. J'ai bien aimé le propos du film, et la lecture qui en est faite, où en tout cas que je pense être retranscrite. Le fait que l'accès à la propriété fasse partie d'un contrat social et du but absolu à atteindre dans sa vie familiale, avec l'endettement inclus pour aboutir à ce rêve, entouré d'une dénonciation d'une ...
    Lire plus
    dkihli@mac.com
    dkihli@mac.com

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 129 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2020
    Signe ! Signe là ! Oui ! Endette toi à vie. Pauvre humain. Et Ennuie toi dans une vie uniforme et insipide. Travaille jusqu'à la mort. Élève des enfants monstres. Consomme des produits standardisés et insipides. Jusqu'à cette mort si redoutée et souhaitable. Quoi ? Tu hésites encore ? Ce film glaçant, drôle ironiquement et admirablement joué nous livre une féroce parodie de la société actuelle ! ( gerardmer 2020 )
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1429 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    2,0
    Publiée le 28 mars 2020
    Assez déçu de ce Vivarium dont la bande annonce laissait présager un film tout à fait sympathique et assez original pour valoir le détour et finalement j'ai l'impression que ça ne raconte pas grand chose et que c'est assez gentillet. Certes le film n'est pas déplaisant parce que le concept de départ est assez intriguant et voir ce couple piégé dans un lotissement de banlieue suffit pour maintenir le spectateur éveillé, mais j'ai ...
    Lire plus
    Marlon M.
    Marlon M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 253 critiques

    1,5
    Publiée le 29 mars 2020
    Un début intéressant où on entre plutôt bien dans l'atmosphère angoissante du film à huis clos. Les acteurs sont convaicants. Au bout d'une heure on arrive hélas à saturation et on impatiente d'obtenir des réponses à toutes nos interrogations mais finalement... rien , le vide sidéral. On se rend compte qu'on a juste perdu une heure et demi de notre précieuse existence. Hier j'ai écouté un chant de cacatoès pendant une heure et ...
    Lire plus
    182 Critiques Spectateurs

    Photos

    18 Photos

    Secrets de tournage

    Festival de Cannes 2019

    Le film est présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2019. Il a remporté le Prix Fondation Gan à la Diffusion, remis au distributeur The Jokers/Les Bookmakers.

    Note d'intention

    Vivarium est né d'une suite de constats observés par Lorcan Finnegan : l'accès à la propriété immobilière montrée comme un but absolu à atteindre, l'endettement qu'on subit pour réaliser ce rêve, l'uniformité des banlieues pavillonnaires et le consumérisme. Aborder ces thèmes à travers le fantastique permet de les amplifier. Le réalisateur décrit son film comme « un conte à la fois surréaliste et tordu, à la fois sombre, ironiquement drôle,... Lire plus

    Continuité

    Avec Vivarium, Lorcan Finnegan poursuit son exploration du "cauchemar immobilier" qu'il avait déjà étudié dans ses courts-métrages Foxes et Defaced. Le premier met en scène un couple vivant dans une "propriété fantôme" au milieu d’une nature envahissante. Le film s'inspire des lotissements construits au milieu de nulle part en Irlande et laissés inachevés suite à la récession en 2008. Les propriétaires se sont retrouvés avec des maisons... Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Dernières news

    Fun Facts - Jesse Eisenberg : saviez-vous qu'il a "tué" Bill Murray ?
    NEWS - Interviews
    vendredi 13 mars 2020
    Il a "tué" Bill Murray à l'écran, rasé ses cheveux bouclés devant la caméra de Zack Snyder ou donné la réplique à un autre...
    1er jour France : La Bonne épouse largement en tête
    NEWS - Box Office
    jeudi 12 mars 2020
    La comédie "La Bonne épouse" réalise le meilleur premier jour France parmi les nouveautés de ce mercredi 11 mars avec plus...
    15 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2019.

    Commentaires

    • angela B
      ils n'ont même pas eu ce plaisir !on leur en refile un qui reste gratiné en son genre, zéro calin, un mutant, unsans rêve et sans tout ce que sont les enfants, espiègles,dans leur imaginaireet leur naïveté.Lui il fait le savant qui ne doute pas et les mène, un zombie, un muté, téléguidé etdigne de science fiction articulée.D'un autre côté, du fait de leur mimétisme chaque jour, c'est jubilatoire, ils ont une vie sans contenu, ennuyeuse, ennuyante et vide. la desesperate housewive.Il ne faut pasdonc plus de succession ni de reprise de flambeau, lui, sans aucun imaginaire, il estprogrammé pour enterrer l'agent immoqui va en arnaquer d'autres et le fait sans état d'âme et ne s'en échappe pas, conditionné à mort.
    • angela B
      On dirait un escape game et ils se retrouvent dans le labyrinthe, captifs et sans issue avec un être complètement odieux qui sert de môme et faitmaman ou mère avec arrogance, méchanceté ettout n'est que l'horreur, sans romantisme, sans les autres, sans merveilleux ni tout ce qui fait rêver, le chant des oiseaux le matin, les voisins qui font du bruit, rient ou égaient le temps.Surtout en passant la nuit à voir des images et icônes, des choses qui n'ont pas de sens et ils ne trouvent plus de carburant....c'est pour plonger les gens en inconnu, c'estsans fantaisie, sans recoin, sans surprise, chaque maison est comme l'autre.c'est l'enfer.Pareil ici, tout est complètement formaté,les espaces ouverts, ils ne mangent que des salades pour payer leur pavillon etdes horreurs.Rien de tout cela, comme une autre délinquance et un enfermement.Les cris de matin sont juste une horreur.ce qui sert d'enfant en imitant les parents, leur rient au nez, agité.....leur existence est complètement vide, ils devraient avoir la 4G.Le cerveau humain réussit à déjouer, il leur manque des coups de fil.
    • NoStressB
      C'est évidemment un effet de style...
    • Kamicassis7
      Ce film est vraiment très perturbant ! Je n'ai pas pu m'empêcher de le raconter à mon entourage. Le gamin est juste horrible et rien ne s'arrange en grandissant. La morale derrière cette histoire est très claire, on vit tous dans un train-train dans lequel il nous est impossible d'échapper car c'est la société qui y définit les règles. Je trouve ce film très intéressant car il mène à la rétrospection, il nous pousse à prendre du recul sur notre propre quotidien et à, éventuellement, le changer. Malgré tout, le film est assez redondant surtout dans certaines scènes. Ce n'est pas le film de l'année mais pourquoi pas aller le voir pour la réouverture des cinémas.
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Un film intéressant que ce Vivarium. Vu aujourd'hui pour la réouverture post-covid !De belles idées de mise en scène. Les trois premiers quarts du film sont intrigants à souhait, le film se dégonfle quelque peu quand l'on approche de la fin (malheureusement un cas d'école dans ce genre de films à concept) mais ça reste une création originale :)
    • Seba X.
      Leurs nuages sont chelou (apparemment c’est voulu) et fort bas :)
    • David F.
      Oui, remis dès le 22 juin en salles !
    • Pavel Poulet
      Je sais pas moi en tout cas le l’ai vu en VOD ...
    • Hello
      Il ressort au ciné du coup ou pas ?
    • Just A Word
      Une bonne surprise que ce film fantastique et horrifique à la satire mordante : https://bit.ly/3cpuQv3
    • Abder D.
      Comment il m'a fait rire le petit, avec sa voix d'adultes bizarre, par contre c'est la première fois que j'ai autant envie de tué un gosse.Ce film c'est une catastrophe, ça rend aussi fou de le regarder que d'être dans cette maison.
    • S5Clem
      Complètement d'accord avec vos avis :) Un vrai voyage métaphorique, psychologique, introspectif, sur nos priorités et objectifs. Chef d'oeuvre c'est vrai que c'est peut être un peu fort pour un film avec un budget aussi léger, mais la pertinence du message est tellement précise. Ça fait du bien de tomber sur des pépites de temps en temps :)
    • Aboleth
      Assez sympa et comme beaucoup on dirait un épisode de Twilight one mais en plus long.
    • Fabrice SAKOUN
      Nul pourtant fan de twilight zone & The outer limits
    • Fabrice SAKOUN
      Écrire un commentaire
    • Frédéric C.
      tu possèdes que dalle, ta culture ciné c'est le fond des chiottes coco, ce film n'a absolument rien de complexe et est juste insupportable, alors redescends un peu simplet.
    • Frédéric C.
      non mais t'as cru que c'était un dialogue ? j'en ai strictement rien a foutre de toi , de ce que tu penses ou de ta vie merdique mec, t'imprimes ? t'es aussi intéressant pour moi que ton acné, donc trouve une autre jambe pour t'y exciter dessus car je n'ai plus de temps à accorder à cette bouse ou a un enfant.
    • elriad
      Il y a d'abord ce lotissement cauchemardesque d'où l'on ne ressort pas. Chaque maison se ressemble et dans chaque pièce un tableau de la pièce dans laquelle on se trouve est accroché au mur. Le décor anxiogène posé, le film peut dérouler son inexorable venin dans une succession de scènes plus schizophréniques les unes que les autres, rappelant souvent l'univers de David Lynch, Il ,est difficile de ne pas angoisser face ce piège où Alice n'est pas ici coincée dans un pays des merveilles, mais bel et bien dans une toile d'araignée qui se tisse sans espoir de fuite à la manière d'une tragédie à laquelle on ne pourra pas échapper parce qu’elle est ainsi écrite. Parfois maladroit, parfois répétitif, Vivarium n'es reste pas moins un vrai film créatif, ambitieux et assumé comme on aimerait en voir plus souvent, loin des sentiers balisés et formatés qui ponctuent la plupart des sorties du mercredi. Un film sans issue et sans échappatoire possible autant pouyr les personnages que pour le spectateur pris à la gorge. A voir.
    • solaris-33
      ....... et encore une fois, posséder 4000 films n'a jamais appris à personne à savoir analyser un film. Cet argument est complètement irrecevable. Et au vu de votre 1er message, il est clair que poussif pour un film tel que celui-là est complètement inadapté : le film étant une fable, celle-ci ne peut être poussive puisque c'est sa nature-même de déformer le réel pour mieux le raconter.;-)
    • solaris-33
      Bah ca ne veut absolument rien dire : le materiel et le nombre de films que l'on a ne veut absolument rien dire sur la façon dont on aborde les films! Cela confirme bien que votre façon d'analyser les choses est un peu particulière! Surtout que vous tombez mal : je possede moi aussi ma propre salle de projection! Mais là n'est pas le sujet!Vous venez de prouver, avec cet argument totalement hors sujet et qui ne se tient pas, que votre capacité d'analyse ne vous a pas permis d'analyser correctement ce film qui se lit au 2e voire 3e degré. Mais encore une fois, chacun sa sensibilité et sa capacité à voir au delà du film :-)
    Voir les commentaires
    Back to Top